Intrigue #1

Intrigue à venir

Panique à Fiore
Paisible, sans soucis, Fiore respirait la tranquillité et la joie de vivre. Malheureusement, toutes bonnes choses ont une fin et le jour où le sang et le chaos allait arriver tel un rat porteur de peste...
Lire plus

Venez les prendre !

Les nouvelles !

31/11/2016 — Recensement Un recensement d'hiver à été lancé ^^ Venez vous recenser par ici.
31/11/2016 — De nouveaux prédéfinis, ouvrez l'oeil !
1/12/2016 — Lancement de l'intrigue 1 bientôt, renseigner-vous pour y participer ...

Top sites

Top Site 1Top Site 2Top Site 3Top Site 4Top Site 5

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Fairy Tail
Bienvenue parmi nous jeune visiteur :3

Ici, à Fiore, une grande communauté a vue le jour, soudée, uni et surtout ardent de s'amuser.
Si toi aussi tu veux rejoindre cette grande famille, vient parmi nous, on ne mange pas <3


▬ Faites votre choix. Entrez dans ce monde ... étrange et magique. {Inspiré du manga Fairy Tail} ▬
 

Partagez|

Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maître de Guilde LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 20
Localisation : Dans les magasins ♣

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael] Mer 5 Aoû - 19:47

Aucun plis sur ma tenue, pas de mèches rebelles et surtout aucune trace de fatigue alors que je courais partout en escarpins depuis des heures. Un sourire charmeur ne quittait mon visage. Sauf pour laisser place à un petit rire agréable. Tout ça ... Parce que Yu était tombée malade ...


On avait reçu une mission "spécialement pour femme". Le genre d'affiche que je détestais parce que généralement, c'était quelque chose qui nécessitait une preneuse très rapidement. Et si personne n'acceptait, la réputation de Lamia Scale pouvait changer selon de qui demandait de l'aide. Cette fois, un maid café avait un problème. Une de leur serveuse démissionnait et la nouvelle n'arrivait que la semaine suivante. D'après eux, une semaine avec une serveuse en moins était réalisable ! Mais pas le samedi. LE jour où leur chiffre d'affaire était le plus important. Celui où il y avait le double de client comparé aux autres jours. Comme il semblerait que leurs serveuses aient déjà du mal à tout gérer en temps normal, alors s'il en manquait une, c'était une catastrophe ! Alors on nous avait demandé de l'aide. Enfin, savoir si une de nos mages féminines pouvait venir leur donner un coup de main pour le samedi qui arrivait. En voyant ça, un mouvement de panique me traversa. Quelle fille serait capable d'assumer le rôle de maid pendant une journée ? Surtout qu'il s'agissait du café de Shirotsume qui avait pour réputation d'avoir un service impeccable et des serveuses magnifiques ... Si on refusait cette mission, la popularité de Lamia à Shirotsume allait vraiment baisser, c'était une évidence ! Mais je ne voyais personne vraiment capable de cela. Et les filles non plus. Alors cette mission resta sans personne pour s'en occuper. Jusqu'à l'avant-veille du jour-j. Yu était tout juste rentrée de mission de chasse au trésor ou je ne sais quoi et elle tomba sur l'affiche. J'ignorais si le fait qu'elle ait déjà travaillé comme serveuse l'ait poussée à accepter, mais elle le fit quand même. Et je prévenus le gérant du café tout de suite après.
Le lendemain j'étais partie en direction de la guilde, comme tous les jours. Mais au alentour de ... 20 heures peut-être ? Yu commençait à se sentir horriblement mal. Des douleurs atroces et une température élevée. Il était hors de question qu'elle aille travailler comme cela. Mais personne ne pouvait la remplacer. Enfin ... Shelia était d'accord ! Mais j'avais refusé. Comme si une enfant de son âge pouvait remplacer une maid ! Non, c'était juste impossible !

Alors ... J'avais décidé de la remplacer ... Nous avions déjà donné notre accord au gérant du café donc on ne pouvait annuler au dernier moment. Et puis, j'avais déjà travaillé en tant que serveuse dans le restaurant de mes parents et j'avais réalisé un bon nombre de missions de ce genre avant que je ne devienne maître de guilde, alors je savais comment m'y prendre et comment cela pouvait se passer. Les attentes des clients, les risques ... Tout. Sauf à une chose. Je n'avais pas la carrure parfaite pour l'uniforme qu'ils avaient. Pas très grandes et avec des formes légèrement au dessus de la moyenne. Du coup, mon tablier était plus serré et la robe était un peu remontée. Je me sentais tellement ridicule comme cela ... Mais je ne laissais rien paraître et travaillais avec le sourire.

Un nombre incalculable de client avaient tenté de me draguer. Le fait que je sois "nouvelle" et que je n'avais donc pas eu le temps de refuser leur proposition auparavant aidait beaucoup. Et au lieu de les ignorer ou autres, je leur disais juste clairement que je n'étais ici que pour une journée et que dès le lendemain je retournerais dans ma ville qui se trouvait à quelques heures de train d'ici. Et c'était beaucoup plus efficace pour les arrêter que n'importe quel autre discours.

La journée c'était passée merveilleusement bien. Les serveuses étaient vraiment gentilles et les clients n'avaient pas trop les mains baladeuses. Quant aux cuisiniers, j'avais même trouvé le temps de regarder comment ils préparaient leur plat tout en discutant cuisine avec eux. Mais malgré tout ces bons moments, je n'avais presque pas de temps libre. Le café était presque tout le temps remplis. Dès qu'un client partait, un autre prenait sa place presque tout de suite après. C'était vraiment fatiguant ... Mais il ne me restait qu'une heure de travaille et après je pouvais rentrer chez moi me reposer. J'allais tenir ! Après tout, une heure n'était pas la mort après une telle journée ! Et ce n'était pas comme s'il pouvait m'arriver quelque chose d'horrible alors qu'il ne me restait qu'une heure et que le nombre de client commençait à diminuer fortement ! Enfin ...

Un client arriva et je m'empressa de l'accueillir comme j'étais la plus près de la porte. Un grand sourire aux lèvres accompagnée d'une courbette et de l'éternel


"Bienvenue, maître !"


Et là ... Catastrophe ... Je leva la tête pour guider le client à une table et ... J'aperçu son visage ... Un homme qui avait entre 25 et 30 ans, très grands, assez musclés. Ses cheveux rouges sangs ... Ses yeux dorés ... C'était impossible ... Il ne pouvait pas être ... Et pourtant ... C'était le cas ... A ce moment, j'étais terriblement gênée. Je n'arrivais pas à le regardais et je pense qu'une des serveuses avait remarquée mon mal-être vu comment elle me regardait. Je devais faire comme si de rien n'était. Après tout, qui pouvait me garantir que ce type au physique si attrayant était vraiment un de mes supérieurs ? Certes, je l'avais déjà vu un bon nombre de fois. Mais franchement, que ferait-il dans un endroit aussi éloigné d'Era ? Et pourquoi un maid café ?? C'était sûrement un sosie ! Et puis, si je me laissais perturbée par un simple client, j'allais mal finir la journée avec les autres. Alors, je l'aida à s'installer et lui tendis un menu avec le même sourire que je faisais aux autres clients.


"Je vous laisse regarder. Si vous avez besoin de quoique ce soit, n'hésitez pas à nous demandez, maître."


Le "maître" que j'avais dis tellement de fois aujourd'hui sans jamais m'en soucier me semblait si ... Rabaissant tout d'un coup ... Je lui tourna le dos et partis m'occuper des autres clients, me sentant rougir mais continuant de faire comme s'il n'était pas là. Pourtant ... Je me sentais observée. Comme s'il n'était là que dans le simple but de me ridiculiser. Alors que si ça se trouvait, il était un client régulier et qu'il ne m'observait pas du tout. Je n'en savais rien et pour tout dire, je n'osais pas me retourner pour vérifier. C'était une véritable catastrophe ... J'avais l'impression que j'allais tout rater une heure avant la fin ... Mes jambes tremblaient un peu et j'avais l'impression que mes magnifiques escarpins allaient s'effondrer à tout moment ... C'était une catastrophe ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
MessageSujet: Re: Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael] Jeu 6 Aoû - 22:00

Deux semaines. Voilà deux semaines maintenant que des membres du conseil de la magie avaient été pris pour cible. Deux semaines que Izumi avait périt. En héroïne. Deux semaines que Samael n'avait rien d'autre en tête que le mot vengeance. Bien sûr, pour ne pas affoler la population, rien de ce qui s'était passé avait été ébruité. Par conséquent, aucun mâge du continent, mise a part les membres du conseil, n'était au courant des attaques. Le but de ce silence était simple, faire en sorte que personne n'en parle pour ne pas entraver les enquêtes du conseil. Sa proximité avec Izumi ne permettait pas à Samael de prendre part officiellement aux enquêtes. Cependant le jeune mâge saint ne comptait pas en restait là et rapidement, ce dernier s'était lancé seul dans une croisade vengeresse. Pour cela, il prit un repos en prétextant une certaine dépression suite à la douloureuse perte de son amie. Un besoin de repos et d'éloignement. Il n'en était rien et comptait alors utiliser ces jours pour retrouver les salopards et les réduire à néant. En perdant Izumi, il avait perdu une grande amie, une soeur, la seule personne capable de le calmer et de lui donner un quelconque contrôle sur son pouvoir. Aujourd'hui, avec le flot constant d'émotion, Samael avait énormément de mal à se contrôler et sans le vouloir, puisait inconsciemment dans les réserves magiques des mages proches de lui.

Seulement deux semaines et le monde s'était écroulé sous les pieds du jeune homme aux cheveux rouges sang. Il voyageait alors, menant sa propre enquête. Autant dire qu'il ne faisait pas dans la dentelle et que partout où il passait, des mages noirs et guildes illégales disparaissaient. Sans laisser aucune trace. Ce qui l'énervait le plus était le fait que le Conseil alloue des ressources pour enquêter sur ce genre de disparition alors que l'enquête principale n'avançait guère.
Sa route passa alors part Shirotsume et pour essayer de se détendre, se changer les idées et reprendre un certain contrôle sur si. Son, le mâge saint décida alors de passer un petit moment dans un Maid Bar. Un endroit qu'il connaissait seulement de nom et de réputation. Il n'avait jamais eu l'occasion d'y mettre les pieds. D'après les dires, de superbes jeunes femmes assez aguichantes dans leurs tenues et leurs manières accueillaient les clients et se démenaient corps et âmes pour ces derniers.
Alors qu'il marchait incognito, il réussit à trouver l'endroit et pénétra a l'intérieur. Restant à l'entrée il restait assez surpris par ce qu'il voyait et par l'abondance de fesses présentent ici. Il ne s'attendait tout de même pas à ça. Son visage cependant n'émanait aucune expression. Pas même quand la serveuse vint le chercher.

Sans dire un mot, il suivit cette dernière jusqu'à sa table, méditant alors sur le mot "maître" qu'elle venait d'utiliser. Drôle de façon d'appeler les clients. Cela pouvait vite dégénérer pensait Samael. S'installant alors, le mâge saint attrapait la carte de menu que lui tendait la serveuse et la remercia alors en posant son regard sur son visage. Ses yeux s'écarquillèrent pendant une seconde en découvrant ce visage. Un visage qu'il connaissait et pour sûr. Cependant, il doutait de ne pas voir ici un sosie. Impossible de croiser Miyuki Saito, maître de Lamia Scale, en serveuse Maid. Samael secouait alors la tête pour retrouver ses esprits avant de lui répondre.
" Je prendrais un plat du jour. Merci. Mais dites moi... "
Il regardait la jeune femme assez fixement, essayant de trouver des détails qui confirmeraient qu'il se trompe. Rien. Certes il ne connaissait pas non plus le maître de Lamia très bien mais l'avait déjà vu quelques fois. Possédant un très bonne mémoire il ne pouvait alors se tromper.
" Que fait le maître de Lamia Scale dans ce genre d'établissement, dans cette tenue et aussi loin de chez elle ? "
La tenue lui plaisait il ne pouvait pas dire le contraire. Mais il restait assez surpris de la retrouver ici. Pour une coïncidence...
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guilde LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 20
Localisation : Dans les magasins ♣

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael] Lun 10 Aoû - 10:56

Il était là, juste en face de moi, en train de passer sa commande. Au début, il m'avait regardée, surpris. Comme si je lui disais quelque chose. C'est à partir de ce moment que je n'avais plus aucun doute sur son identité. Il s'agissait bien de Samael Ackerman ... Le membre du conseil ... Mon supérieur hiérarchique ... Je n'arrivais pas à savoir ce qui était le plus étrange. Que je me retrouve à le servir en tant que maid, ou qu'il vienne dans un maid café ..? Je n'en savais rien. En tout cas, j'étais posée devant lui, tout sourire en espérant cacher ma gêne tout en attendant qu'il décide de ce qu'il voulait manger ou boire. Puis, il se mit à me fixer, ce qui était encore plus gênant. Peut-être qu'il essayer de chercher un détail qui prouverait que je n'étais pas le maître de Lamia Scale ? C'était fort probable ! D'autant plus qu'il ne doit peut être même pas savoir mon véritable nom. Généralement, au conseil on me connait comme étant "le maître de Lamia Scale". Le nom est un détail inutile ! Enfin ... C'était l'impression que l'on me donnait.
Quand il se décida, je nota sa commande. La fin de sa phrase m'avait rendue légèrement anxieuse. Il n'allait quand même pas me faire la morale devant tout le monde ? Si ? "Mais dites moi ..." ... c'était la première fois que ces trois mots me mettaient dans un état pareil. Si cela se trouvait, il allait juste me demander si nous ne nous étions pas déjà vu quelque part ! Mais cela m'étonnerais beaucoup ... Et mes soupçons s'étaient révélés vrais. Ce qu'il voulait savoir c'était ce que le maître de Lamia faisait ici, dans cette tenue et aussi loin de chez elle. Tout de suite le maître. Il n'était pas question de moi ... Mais de mon rang ... Comme si j'étais un vulgaire jouet pour le conseil. Une chose sans nom ni importance ... C'était énervant et déprimant. Je n'étais rien de spécial. Aucune identité propre. Juste un rang. Cela ne me donnait vraiment aucune envie de lui répondre. Alors, dès que j'avais fini de noter sa commande, je partis en cuisine, tout sourire et sans dire un mot.

Le café n'avait presque plus de client. Enfin, par rapport au reste de la journée ! Il n'y avait qu'un couple d'une quarantaine d'année, un homme qui semblait avoir mon âge, un vieil homme d'environ soixante ans avec sa petite-fille de cinq ans et ... Lui ... Son plat n'était pas encore prêt alors j'avais décidé de m'occuper d'autres clients en attendant. Et je m'étais dirigeais vers la fillette et son grand-père. L'enfant, qui était une petite rousse aux yeux bleus m'avait appelée "Onee-chan" dès que je les avais salué. J'avais été vraiment surprise mais je ne pouvais m'empêcher de sourire. Mon "sourire de maman" comme disait Yu. Celui que je faisais quand je parlais avec un enfant. Le sourire "doux, attentionné et rassurant" comme elle le décrivait. Le grand-père de la fillette m'avait expliquée que c'était la première fois qu'elle allait dans un endroit comme celui-ci. A la base, elle habitait à Oak avec ses parents mais elle était venue en vacances chez lui pour la semaine. J'étais assez surprise que des clients me racontent autant de choses sur leur vie mais c'était amusant de voir la petite fille s'extasier dès qu'elle voyait une nouvelle serveuse entrer dans la salle. Elle avait l'impression d'être une princesse avec "pleiiiiiins de madames trop gentilles pour s'occuper d'elle !" En l'entendant, je ne pouvais m'empêcher de rire. Elle était vraiment adorable.

J'avais pris leurs commandes et était allée les poser en cuisine tout en récupérant celle pour le client aux cheveux rouges qui se trouvait deux tables après eux. Son plat était une omelette aux fromages magnifiquement disposées. Je l'avais déjà goûtée et elle était délicieuse. Le seul soucis, c'était que quand des clients la commandait, nous devions leur demander s'il voulait qu'on leur écrive quelque chose dessus avec une sauce spéciale. On avait dû écrire de tout et n'importe quoi. Des mots d'amour, des mots d'espoirs, de chance et même nos noms ! Mais venant de lui, je ne savais pas à quoi m'attendre. Peut-être qu'il ne me répondrait même pas comme je ne lui avais pas répondu à sa question de tout à l'heure ? C'était possible. Mais je n'avais pas apprécié l'idée que l'on me considère uniquement comme un maître de guilde et non comme une personne. Enfin ! Je posa son assiette devant lui et lui demanda en souriant


"Voulez-vous que je vous écrive quelque chose dessus, maître ?"


J'attendais immobile devant lui. J'attendais une réponse malgré mon envie folle de partir voir la petite fille qui était un peu plus loin. J'avais envie de m'asseoir, mais impossible. Mon plateau en main, j'attendais. Cela faisait ... Moins de trente secondes peut-être ? Mais je trouvais le temps terriblement long ... Alors je tenta de m'expliquer. Non pas en tant que maid ni maître de Lamia Scale, mais en tant que moi. Répondre à sa question n'était pas quelque chose que je devais faire normalement mais je voulais mettre les choses au point avec lui, mon éternel sourire sur le visage.


"Je ne suis pas ici en tant que maître de Lamia Scale mais en tant que membre. Je n'avais pas voulu prendre cette mission à cause de mon rang, mais suite à un certain nombre de complication, je n'ai pas eu d'autres choix que de venir ici ... je marqua une petite pause. Si le conseil a quelque chose contre cela, je m'en fiche ! Vous n'avez aucun droit sur ma vie privée. De plus, ce n'est pas le maître de guilde qui est parti faire la mission mais la personne que je suis."


Je me fichais des conséquences de mes mots. S'il suffisait de dire cela pour énerver le conseil, et bien qu'il m'enlève mon rang. Je m'en moquais complètement après tout. Je n'étais pas devenue maître de Lamia Scale pour devenir une lèche-botte du conseil mais pour avoir un rôle à jouer pour ma guilde. Ce que mes supérieurs pensaient de ma façon de faire, je m'en fichais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
MessageSujet: Re: Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael] Ven 14 Aoû - 13:03

Installé à sa place, le jeune mâge saint regardait la serveuse après lui avoir dit ce qu'il désirait. Il avait même ajouté quelques questions, l'ayant bien sûr reconnu après quelques secondes. Il attendait alors qu'elle lui réponde. Miyuki etait une jeune mâge, maître de la guilde Lamia Scale. Cette dernière était assez connue pour son caractère particulier et ses humeurs changeantes. Elle n'avait pas peur de dire ce qu'elle pensait, même si cela ne plaisait pas forcément. Surtout vis-à-vis du Conseil. Ce qui plaisait cependant à Samael qui etait bien l'un des seuls à soutenir et apprécier son franc parlé. Même si elle n'en savait rien. La regardant sans sourciller, Samael attendait une quelconque réponse qui ne vint pas. Au contraire même la jeune maître de guilde dit demi tour et partit, laissant Samael sur sa faim.

" Sérieusement ? "

Lacha-t-il alors en la regardant partir avant de rire légèrement. Il la laissait faire ce qu'elle avait à faire puis sortit un petit carnet sur lequel il barrait quelques noms. Avant de regarder avec plus d'attention le suivant. Celui de l'homme qu'il devait trouver ici pour avoir de plus amples informations sur l'équipe qui avait attaqué le Conseil. Le sérieux avait reprit place sur son visage et la tension de son corps reprenait alors. Il sentait la colère le submergeait et fut alors soulagé d'entendre la voix de Miyuki le sortir de ses songes. Tournant le regard vers cette dernière, un regard des plus noirs, il lui fallut une bonne seconde avant de ravaler toute sa haine et retrouver un visage plus serein. Avait-elle pu voir cet état ? Il n'en était pas sûr. D'ailleurs, pendant ce laps de temps il n'avait pas pu répondre à sa question. Qu'était-elle déjà ? Écrire quelque chose sur le plat ? Il ne pu répondre qu'elle reprenait la parole. Il l'écoutait alors sans dire un mot, attendant qu'elle finisse.

" Wouha ! Je ne m'attendais clairement pas à tant d'hostilité de ta part. Ai-je dis quelque chose de négatif sur ta prise de poste ? Absolument pas. Ai-je parlé du Conseil ou de je ne sais quoi concernant ta vie privée ? Pas le moins du monde. Ma question n'était que pure curiosité Miyuki. Si tu ne veux pas répondre alors ne réponds pas. "

Lança-t-il à l'encontre de la jeune femme qui se positionnait sur la défensive sans comprendre exactement pourquoi. Avait-elle passé une journée merdique ? Peut être. Mais certainement moins merdique que les journées que Samael venait de passer. En y repensant, ce dernier se mît alors à tripoter nerveusement le bijoux ornant sa chaîne. Ce dernier appartenait à Izumi. Il ferma les yeux quelques secondes puis reprit.

" Bien. Que ce soit le maître ou le membre je m'en fiche. Je voulais seulement savoir. Il s'agit donc d'une mission. Tres bien. Bon courage pour la fin de ta journée alors. Et merci pour le repas. "
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guilde LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 20
Localisation : Dans les magasins ♣

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael] Sam 3 Oct - 14:08

Quand il avait commencé à parler, je m'étais sentie mal. J'avais été assez agressive alors qu'au final il ne m'avait rien fait ou dit de méchant. Je m'en voulais un peu. Mais je ne montrais rien. Je gardais une expression neutre sur le visage. Même s'il avait raison, je ne devais rien faire. Juste auparavant, il avait l'air pensif et peut-être même énervé. Cela expliquait probablement sa réaction que je jugeais comme étant assez excessive. Enfin ... Je n'avais pas été très correcte non plus. J'ai été assez froide uniquement parce que je pensais qu'il était comme les autres membres du conseil qui ne pensent qu'à leurs intérêts personnels sans s'intéresser à l'avis des autres. Mais j'avais tord ... Et ce fut au moment où il m'appela "Miyuki" que je me rendis compte qu'il n'était pas comme eux. J'avais rougis. Enfin, il me semble. Avait-il remarqué ? J'en savais rien et cela m’inquiétais un peu. S’il voyait que je rougissais, il se demanderait pourquoi. Et qu’est-ce que je pourrais lui répondre ? Que je rougissais parce qu’il connaissait mon prénom et que je me sentais honteuse de l’avoir pris pour un monstre sans cœur comme le reste du conseil ? Plutôt ne rien dire et passer pour une idiote au lieu d’avouer la véritable raison et de passer encore plus pour une idiote !

Toujours rouge de gêne, je serrais le plateau que j’avais dans les mains et le salua, en rajoutant que s’il avait besoin de quoique ce soit, qu’il n’hésite pas à demander. Et puis … Je rajouta doucement un … "Désolée …" Je ne pensais pas qu'il l'avait entendu et ce n’était pas une mauvaise chose. Je détestais m’excuser de base. En plus, je ne voyais pas pourquoi j’aurais dû le faire à ce moment précis. D'après moi, je n’avais rien faire d’incorrect ! Mais je m’étais excusée naturellement, sans même vraiment m’en rendre compte. C’était … Étrange … Est-ce que son regard pensif m'avait touchée au point que je m'excuse ? Peut-être ...


Cela faisait moins de 10 minutes que je m'étais excusée et que j'étais retournée m'occuper des clients. Cela faisait aussi moins de 10 minutes que je me surprenais moi même en jetant des coups d'oeil très régulièrement à ce type à la chevelure rouge. Plus je le regardais, plus je comprenais les femmes que j'avais déjà entendu parler à mainte reprise. Dès qu'une personne de sexe féminin parlait de Samael Ackerman, je savais qu'une allusion à son physique allait suivre. Maintenant qu'il était dans la même pièce que moi et que je pouvais vraiment l'observer, c'était compréhensible. Il était vraiment beau ... Enfin, je l'avais toujours su. Mais là ... C'était différent. Il dégageait une certaine aura assez perturbante. En faite, il était horriblement sexy ... Alors que j'étais perdue dans mes pensées, un bruit me fit redescendre sur Terre. Une cuillère était tombée au sol. En bonne employé, je m'étais baissée pour la ramasser avant de me dépêcher d'aller en cuisine pour en ramener une propre comme j'avais fais plus tôt dans la journée quand c'était déjà arrivée. En revenant dans la salle je revis le mage saint qui mangeait tranquillement et compris quelque chose ...

Je décida alors de m'approcher du membre du conseil, d'un pas assez déterminée. Il fallait qu'on ait une conversation. Mais je savais aussi que je ne pourrais pas le faire tant que ma journée de travail n'était pas finie ... Respirant un grand coup, je m'approchais toujours plus avant de m'arrêter face à lui et réussir à dire doucement, de façon à qu'il soit le seul à m'entendre,


"Je pense qu'on devrait parler tous les deux ..." je regarda très rapidement autour de moi "Mais pas avec tout le monde autour ..." je fis une petite pause et continua. "Je finis dans 20 minutes donc on pourrait parler tranquillement à ce moment ... Sauf si vous ne voulez pas bien sûr ..."


Je me retourna fit un pas puis m'arrêta avant de dire, un peu plus doucement


"Je vous attendrais devant la sortie des employées dans 20 minutes ..."


Et après avoir fini ma phrase, je partis en me mordant la lèvre inférieure sans savoir pourquoi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
MessageSujet: Re: Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael] Sam 7 Nov - 17:02

Il avait détourné le regard. Quelque peu agacé. Énervé par la situation passée. Déjà que de base, il n'était plus aussi "joyeux" qu'avant. Certes, Samael n'était pas connu pour être une personne souriante et joyeuse à souhait. Bien au contraire. Le visage fermé et l'air froid le faisait paraître assez hautain, imbus de sa personne, égoïste. Ce qu'il n'était pas vraiment. Mais depuis l'attaque du Conseil et la mort d'Izumi, Samael était devenu beaucoup plus froid que d'habitude. Beaucoup plus violent. Emprunt de haine. Il s'énervait d'ailleurs assez vite même maintenant. Si normalement il aurait pu prendre l'attitude de Miyuki à la légère, voir à la rigolade, là il se sentait assez colérique pour détruire le restaurant d'un simple relâchement de sa magie. Chose qu'il ne fit cependant pas, se contrôlant du mieux qu'il le pouvait pour ne rien faire ressentir à son entourage. C'est pourquoi il avait quitter de ses yeux le visage de la jeune maitre de guilde pour regarder devant lui tout en s'adressant à elle sans aucune politesse. Attendant simplement que cette dernière prenne finalement sa commande et le laisse seul à sa table. Ce qu'elle fit alors quelques secondes après, s'enfuyant en marmonnant quelque chose qu'il ne pu entendre.

Le repas arriva finalement et Samael remercia la personne qui était venu le servir d'un simple signe de tête, la laissant s'éloigner avant de commencer à manger. Cela faisait des jours qu'il n'avait rien avalé. Il avait passé les derniers jours sur la route, allant de ville en ville, combattant quelques mages, interrogeant les mages qu'il rencontrait pour avoir des informations. Il n'avait pas prit soin de lui, s'en foutant totalement de manger tant qu'il pouvait encore bouger et se battre. Mais là, il devait ressembler à un cadavre ambulant. Les joues creusées peut-être. Le teint plus pale que la normale. Manger allait lui faire du bien. D'ailleurs, après deux fourchettes, il sentait déjà son corps répondre favorablement à la venu de nourriture et de force. Un petit sourire se dessinait même sur ses lèvres à ce moment là et rapidement, il finit son assiette, en commandant une seconde.
Il entretenait son corps très souvent et était du genre à éliminer rapidement de ce fait, il pouvait manger sans problème. La seconde assiette partit tout aussi rapidement et très rapidement, on pouvait voir sur le visage du mage saint que ça allait mieux. Après un grand verre d'eau, Samael s'affala sur son siège, soupirant de plaisir après avoir autant et aussi bien mangé. Il s'apprêtait à partir quand Miyuki revint vers lui.

"Très bien..."

Répondit-il simplement alors qu'elle lui demandait de la rejoindre à la sortie des employés d'ici vingt minutes, qu'elle aurait fini sa journée à ce moment là. Il aurait bien pu refuser, reprendre la route et oublier se petit passage désobligeant. L'envie était présente d'ailleurs. Mais pour qu'elle revienne le voir ainsi, c'est qu'elle avait besoin de lui dire quelque chose.
Les vingt minutes passèrent assez vite. Il commanda entre temps un petit dessert histoire de faire passer le temps. Une fois le repas réglé, il remercia le restaurant et sortit de celui-ci, se dirigeant alors vers l'entrée/sortie réservé au personnel. Miyuki ne tardant pas à sortir. Il vint à sa rencontre, se posant devant elle. De cette position, il laissait son regard se balader sur le visage de la jeune femme. Le redécouvrant en quelques sorte. Il ne pouvait le nier, elle était jolie. Vraiment très jolie. Il relevait finalement les yeux pour les poser dans ceux de la jeune femme et attendit.

"Très bien. De quoi voulais-tu me parler ?"

Il était assez direct, le tout, sans aucune émotion. Comme toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guilde LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 20
Localisation : Dans les magasins ♣

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael] Dim 27 Déc - 0:24

C’était les vingt minutes les plus longues de ma vie ! Dès que j’apercevais le mage saint, je sentais tous mes muscles se raidir et mon corps frissonnait. Je lui avais donné rendez-vous à la fin de mon service et il était resté pour commander un dessert. Cela voulait dire qu’il comptait vraiment me rejoindre. Mais un sentiment d’incertitude me traversait. Et s’il partait et que je me retrouvais seule dehors tout à l’heure ? Moi qui était déjà inquiète de le voir, avait fini par être complètement paniquée. Alors devoir attendre un quart d’heure de plus était une véritable torture.
Le café allait fermer. Une des serveuses m’avait gentiment proposée de s’occuper de le fermer à ma place comme elle voyait que j’étais un peu pressée. Alors je m’étais précipitée dans les vestiaires afin de quitter cet uniforme que j’avais gardé durant toute la journée. Mon premier réflexe ne fut même pas de m’habiller mais de m’attacher les cheveux. Un chignon fait à la va-vite me permit de respirer un moment sans que ma chevelure blanche ne me tombe sur le visage. Une fois calmée, je décidai de m’habiller. Une jupe en jean, un débardeur marron, ma veste longue beige et mes escarpins. J’étais prête à aller le rejoindre. S’il était bien présent … Mon cœur battait à une vitesse folle. Je stressais pour quelque chose de complètement stupide. Certes, c’était une discussion avec un de mes supérieurs. D’accord il m’a vue dans un uniforme de maid. Mais je n’arrivais pas à comprendre pourquoi je réagissais comme cela.

J’étais juste en face de lui … Ses cheveux rouges cassant le côté sombre de la ruelle où nous étions. Au début, je pensais que le voir m’inquiéterais plus que ça mais au contraire, cela m’avait rassurée. Je me sentais observée mais ne fis comme si de rien n’était. Il avait planté son regard dans le mien mais ne réagit pas plus que cela. Jusqu’à ce qu’il me demande de façon presque froide de quoi je voulais parler. A ce moment là, toute la pression refit surface plus vite que je n’aurais pu l’imaginer. Mon regard se mit à fuir le sien et me mit à rougir avant de réussir à dire de façon plus ou moins compréhensible


« Je suis désolée … Désolée d’avoir été aussi froide avec vous. J’ai dû avoir l’air agressive mais ce n’était absolument pas mon attention. C’est juste que … J’ai beaucoup de mal avec les images que les membres du conseil ont de moi. Enfin, au moins ce qu’ils montrent. Alors je me suis un peu laissée aller et vous ai manqué de respect. Alors … Excusez-moi … »


Je me sentais rougir mais me risquais à relever la tête pour lui faire face. Je voulais voir son expression. Allait-elle changer ou est-ce qu’il continuerait à me regarder avec son air neutre et sérieux ? Je n’en savais rien mais je voulais le savoir. En attendant une quelconque réaction de sa part, je me surpris en train de le regarder plus en détail. Je l’avais déjà fais de loin dans le café. Mais je n’avais pas pu voir son visage de près. Si dans l’après-midi je l’avais déjà trouvé horriblement sexy, maintenant que je l’avais assez proche de moi je me rendais compte qu’il semblait fatigué et affaiblit. Comme s’il avait passé des jours à errer dans la rue. Mais c’était impossible … Non ? Pourquoi un membre du conseil ferait cela ? Je n’en savais rien. Hormis son air fatigué, c’était vraiment quelqu’un de beau. Sûrement le genre de personne à avoir une foule de prétendant à ses pieds. Après tout, il était physiquement attirant et avait beaucoup de pouvoir, ce que beaucoup de femmes rêvent de trouver chez un homme. Mais peu d’entre elles devaient pouvoir observer son visage actuel. Et même si la chose qu’il essayait de montrer le plus était son visage sérieux, c’était son côté épuisé qui me marquait le plus. Je voulais lui faire la remarque et avait entre-ouvert la bouche mais je me disais que cela ne me regardait pas et avait décidé de ne rien dire. Mais plus je le regardais, plus je me rendais compte que je ne remarquais que cela. Au début j’essayais de me convaincre que je me faisais des idées mais plus je le regardais et plus j’étais sûre que quelque chose n’allait pas …


« Est-ce que vous allez bien ? Vous n’avez pas l’air en forme … Vous voulez peut-être qu’on aille ailleurs pour discuter ..? Je connais un bar dans le coin si vous voulez »


Lui proposer d’aller dans un bar me paraissait étrange. Uniquement parce qu’il était mon supérieur. Alors que s’il s’agissait d’un homme ordinaire, cela ferait bien longtemps que je lui aurais proposé d’aller boire un verre et que j’aurais cherché à flirter avec lui. C’était étrange de voir comment ma façon de penser était différente selon le rang d’une personne. Étrange et même un peu triste en y pensant un peu plus …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
MessageSujet: Re: Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael] Dim 10 Jan - 18:50

Le mage saint profita de cet instant de calme pour finir avec un dessert et se reposer un petit peu à sa place. Cela faisait des jours qu'il n'avait pas pu prendre un peu de temps pour lui et la fatigue commençait doucement à se faire ressentir. Son corps était endolori. Ses vêtements quelque peu sale. Et la haine n'avait de cesse de grimper en lui. Depuis l'attaque que le Conseil avait subit, Samael était devenu encore plus sombre que d'habitude. Plus renfermé sur lui-même. Certains membres du conseil avaient peur qu'il ne succombe au mal le plus mauvais. Ce qui n'était pas très loin d'arriver il devait le reconnaître. Ses méthodes étaient assez... expéditives.
Quoi qu'il en soit, il profitait pleinement de la confortable banquette sur laquelle il était posé afin de se reposer et détendre un peu ce corps endolori. La jeune mage de Lamia lui avait demandé de l'attendre jusqu'à la fin de son service qui arrivait bientôt. N'ayant rien de prévu en tête il avait alors accepté, même s'il pouvait très bien partir. Dans un sens, rien ne le retenait ici. Et puis, il avait encore des ennemis à trouver, torturer et tuer.

Les quelques minutes passèrent assez vite et avant que l'établissement ne ferme ses portes, Samael se releva pour aller rejoindre la ruelle à l'arrière du bâtiment et ainsi attendre le maître de Lamia Scale. Cette dernière arriva rapidement et comme à son habitude, voir un peu plus même, Samael prit la parole de manière assez froide et dénué d'émotion. Il se fichait de la façon dont il apparaissait aux yeux des autres. Surtout en ce moment. Même si d'habitude, du peu de fois qu'il croisait Miyuki, le jeune mage sentait une certaine attirance pour cette dernière. A l'heure actuelle, rien n'avait d'importance que sa propre vengeance. Il écouta cependant ce qu'elle avait à lui dire sans l'interrompre, haussant simplement les épaules une fois qu'elle termina.

"Il n'y avait pas besoin de s'excuser pour si peu. Surtout que je suis bien mal placé pour faire une réflexion sur la façon de se comporter et de parler des autres, moi-même étant un être des plus... froid."

Au moins, il avait conscience de ce qu'il pouvait être et comment il pouvait agir avec les autres. A cet instant même il se sentait froid, distant avec elle. Mais c'était dans sa nature de base d'être ainsi. Il la regardait, ne la quittait pas des yeux. Attendant la suite. Il se demandait ce qu'elle était entrain de penser. Elle le regardait tout de même avec insistance et avait l'air d'avoir remarqué quelque chose. Il le comprit bien vite quand elle reprit la parole pour lui demander comment il allait. Sa fatigue était-elle si voyante ?

"Pourquoi pas... j'ai terriblement besoin de repos je ne te le cache pas. Et s'il te plait. Arrête de me vouvoyer, je me sens affreusement vieux à tes côtés après."

Lui dit-il en esquissant un petit sourire, du moins, en essayant. Il l'accompagna alors à sa suite. Elle connaissait l'endroit et le bar. Ce qu'il espérait du coup, c'était que cet endroit disposait d'une chambre dans laquelle il pourrait par la suite se reposer, recharger ses batteries, pour reprendre ensuite son périple à travers le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guilde LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 20
Localisation : Dans les magasins ♣

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael] Sam 27 Fév - 22:55

Il ne voulait pas que je le vouvoie. S'il ne semblait pas être à peine plus vieux que moi, j'aurais refusé. Mais dans le cas présent, sachant que nous allions parler non pas de façon professionnelle mais ... Amicale ? Non c'était un peu trop. Il s'agira plus d'une discussion personnelle qu'autre chose. Quoique ... En réalité, je n'en sais rien. Cet homme était trop mystérieux et j'étais beaucoup trop anxieuse pour savoir ce que je dirais. S'il n'avait pas été aussi séduisant, je pense que j'aurais été beaucoup plus à l'aise. Mais là ... Non seulement mon comportement n'avait pas été correct envers lui, mais en plus, me retrouver seule avec mon supérieur qui semblait être une personne intéressante ... Je sens que la soirée allait être longue !

Après avoir marché quelques minutes en silence, nous étions enfin arrivés dans le bar. Enfin ... C'était le bar de l'hôtel où j’avais réservé une chambre pour la nuit. Comme je savais que j'allais finir le travail tard et que je risquais de ne pas avoir de train pour rentrée, j'avais prévu de passer une nuit en ville avant de rentrer le lendemain matin. L'avantage d'aller dans ce bar là, c'est que je pourrais aller me coucher dès que j'en aurais envie sans avoir à traverser la ville entière en pleine nuit. C'est beaucoup plus rassurant. Même s'il ne m'était jamais rien arrivé jusque là, je ne pouvais m'empêcher de m'inquiéter au moins un minimum quand je devais rentrer seul tard le soir.

J'entrais dans le bar et commença à m'installer sur une table. C'était toujours beaucoup plus pratique que le comptoir pour discuter, même si je ne savais pas de quoi nous allions parler. Un serveur s'approcha de nous et nous demanda ce que nous voulions. J'avais choisi un cocktail. Quant à mon supérieur, je n'avais pas vraiment entendu ce qu'il avait dit. Nous ne disions rien. Je ne le regardais pas vraiment. J'étais plus en train de fixer mes mains qui étaient jointes sur la table plutôt que de le regarder. Mais au bout d'un moment, ce silence commençait à être pesant ... Je leva la tête et le regarda et dit de façon assez naturelle


"Dis moi, qu'est-ce que tu fais à Shirotsume ? Enfin ... Si ce n'est pas indiscret bien sûr"


Il ne me semblait pas qu'il me l'avait plus tôt dans la journée. D'ailleurs, je ne me rappelais plus si j'avais vraiment expliqué la raison de ma venue ici. Ou du moins, de façon précise et sans m'énerver ou répondre froidement en répondant. En tout cas, j'étais vraiment curieuse de savoir ce qu'il venait faire ici. Après tout, ce n'était pas comme si le conseil magique n'avait rien à faire en ce moment. Alors, pourquoi avait-il prit une journée pour venir dans un maid café à Shirotsume ? Surtout quand on voyait son état de fatigue. C'était un peu trop étrange à mon goût. Après tout, pourquoi venir dans un maid café à l'autre bout du royaume alors qu'il aurait pu se reposer chez lui. Et qu'est-ce qui aurait pu le rendre aussi fatigué ? Je l'avais déjà croisé plusieurs fois lors de réunion ou au conseil lorsque je devais ramener des documents ou quand j'avais des rendez-vous. Et à chaque fois, il ne semblait pas aussi épuisé. Par contre, il était aussi attirant qu'aujourd'hui en le voyant assis en face de moi dans ce bar. Et plus j'y pensais, plus je regrettais presque qu'il soit mon supérieur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une mission improbable et une surprise particulière [PV : Samael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [MISSION - Terminée] Reese&Camy VS Samael - Unité. Fraternité. Rivalité.
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail  ::  :: Fiore Nord :: Shirotsume-
Sauter vers:
Top-partenaire
-->>CSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif