Intrigue #1

Intrigue à venir

Panique à Fiore
Paisible, sans soucis, Fiore respirait la tranquillité et la joie de vivre. Malheureusement, toutes bonnes choses ont une fin et le jour où le sang et le chaos allait arriver tel un rat porteur de peste...
Lire plus

Venez les prendre !

Les nouvelles !

31/11/2016 — Recensement Un recensement d'hiver à été lancé ^^ Venez vous recenser par ici.
31/11/2016 — De nouveaux prédéfinis, ouvrez l'oeil !
1/12/2016 — Lancement de l'intrigue 1 bientôt, renseigner-vous pour y participer ...

Top sites

Top Site 1Top Site 2Top Site 3Top Site 4Top Site 5

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Fairy Tail
Bienvenue parmi nous jeune visiteur :3

Ici, à Fiore, une grande communauté a vue le jour, soudée, uni et surtout ardent de s'amuser.
Si toi aussi tu veux rejoindre cette grande famille, vient parmi nous, on ne mange pas <3


▬ Faites votre choix. Entrez dans ce monde ... étrange et magique. {Inspiré du manga Fairy Tail} ▬
 

Partagez|

Un adieu ? [PV Natsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maître de Guilde FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 21
Localisation : Dans mon appartement

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Un adieu ? [PV Natsu] Mar 6 Sep - 13:24


Le soleil venait de se lever sur la petit ville de Magnolia est la jeune femme se préparait activement à partir en mission. En effet, après avoir reçu une demande bien particulière dans le QG de la guilde, Lucy n’avait pas osée en parler aux autres membres de la guilde, à part Mirajane qui était quand même une de ses meilleures amies. Prenant alors le strict nécessaire pour cette mission qui avait l’air tout à fait banal, elle prit son sac rempli de vivre, de vêtement de rechange ainsi que quelques pansements et autres pour le cas où, soyons prudent. S’habillant sobrement, c’est à dire une tenue passe partout et supportable dans le genre d’environnement où elle devait se rendre, la jeune femme pouvait maintenant partir pour ce lieu qu’elle ne connaissait guère...Les marécages. Souvent connue pour pour ses territoires aride, la jeune femme devait aller se rendre dans cette endroit très peu appréciable et remplit de créature en tout genre qui aurait pu l’effrayer, mais plus maintenant. Sortant alors par la fenêtre pour ne pas à encore tomber sur sa propriétaire qui lui demande encore et toujours son loyer, qu’elle paie juste après être rentrée de mission. Même si la propriétaire est d’une certaine obstination, elle doit bien avouer que cette vieille dame avait toujours veiller sur elle, quoi qu’il arrive. Regardant mon chez moi comme si c’était la dernière fois, Lucy se mit alors en route vers l’extérieur de la ville, direction l’est de Fiore, les marécages. D’après les cartes, il fallait trois jours de marche non stop, ce qu’elle ferait en parti, sauf le soir venue pour se reposer. Avant de partir, elle avait laissée une lettre a Mirajane dans la possibilité qu’elle ne revenait pas dans les trois une 5 jours après son départ.

Les paysages défilaient à chaque progression de la jeune femme, parfois il y avait de la verdure, de l’herbe, des fleurs, et parfois il y avait des arbres, une forêt, des lacs. Tout ceci donnaient à la jeune maitre de Fairy Tail un certain bien être et détente, elle regardait quelques animaux de loin et se disait que le monde lui réservée encore tellement de surprise. Puis après deux jours et demi de marches, elle finit alors par rentrer dans ce lieux qu’elle ne connaissait pas et dont même les livres n’avait pu lui fournir les informations requises pour pouvoir réussir cette mission. Faisant attention en mettant ses bottes avant de s’engouffrer dans ce lieu humide et souvent surprenant, la jeune femme regardait autour d’elle, à l'affût de n’importe quelle bruit. Plus Lucy marchait, plus elle s’enfonçait dans la forêt, plus les sols devenait de plus en plus instables, de plus en plus durs à poser les pieds. LEs marécages étaient vraiment le lieu idéal pour une embuscade. Malheureusement, elle n’aurait jamais dût baisser sa gardes ue secondes, car elle fut aussitôt attaqué par derrière, se faisant alors balancer en avant pour se prendre un arbre de plein fouet, tombant directement au sol, reprenant son souffle. Se redressant sans attendre, elle voulut appeler ses esprits, mais se rendit vite compte qu’elle n'était pas sur elle en ce moment précis.

Paniquant, elle chercha sur elle pendant une dizaine de seconde avant de trouver, dans sa poche, deux de ses clés, celle de l’aquarius et celle du sagittaire. Regardant les lieux, la demoiselle savait que ses clés n’allaient pas être d’une grande aide. LEs rangeant précieusement dans ses poches, la demoiselle regardait alors tout autour d’elle et vit quelques ombres non loin d’elle qui ‘l'entouraient à chaque pas de recul qu’elle faisait. Elle était dans de beau drap, même plus que cela, elle n’avait aucun moyen de se défendre et encore moins une seule issu de secours, mais elle ne devait pas baisser les bras. Se retournant alors pour courir, elle faisait de son mieux pour ne pas sentir la doulour qui envahissait sa colonne vertébrale de part en part, c’était une sensation horrible et douloureuse qu’elle faisait au mieux de contenir. S’appuyant contre des arbres aux alentours pour avancer aux mieux, elle ne faisait pas beaucoup de bruit, essayant de passer discrétement à travers les mailles du filets. Cependant, une flèches se logea dans sa jambes, la faisant tomber au sol sous un cris de douleur et, avec toutes les forces qui lui restait, se redressait pour reprendre sa route en boitant, serrant les dents pour ne pas faire plus de bruits et se reprit une autre flèches dans le bras, la faisant vasciller et tomber en arrière. Grognant, elle se redressait une autres fois puis sortit son fouet de son sac et se mit alors à contre-attaquer dans le vide, Parfois, elle toucher quelqu’un et d’autres fois non, mais elle n’arrivait pas à les voirs et elle fut soudainement attaqués de toute part et avec rapidité, se prenant des coup de couteau, des coup de poings et autres coup qui aurait pu la mettre KO, mais elle n'abandonnera pas,se débattant du mieu qu’elle le put et sans utiliser ses esprits pour ne pas les perdre et les menaçait de disparaître. Les coups continuaient avant de finir par tomber au sol, les lèvres ensanglanter et le corps ouvert à divers endroits. Elle ne pouvait plus bouger et se laissant passer pour morte, elle attendit patiemment qu’ils partent avant  se relever en tremblant et de se remettre en marche, laissant des traces de sang ou elle allait et finit par s’effondrer sur le sol. Entendant des pas se diriger vers elle, elle crut sa fin venir et avant même de voir qui c’était, Lucy tomba dans les pommes, le sang l’ayant affaibli et rendu inapte à marcer. Personne ne la retrouverait, elle allait rester ici et disparaître san que personne ne la retrouve.


Nous rions ensemble, nous pleurons ensemble, Fairy Tail n'est pas une simple guilde ...
C'est une famille !

Spoiler:
 


Summer Time:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailmangas.forumgratuit.org
Fairy Tail
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 142
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 23

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Un adieu ? [PV Natsu] Lun 20 Mar - 10:22

Je venais tout juste de rentrer d’une mission avec Happy , je foulais lentement mes fièrement le plancher de ma guilde, saluant tout le monde d’un geste de la main, puis se dirigea vers le comptoir oui se trouvait notre très chère Mirajane , lui faisant un résumé de cette mission qui avait étais pour notre plus grand plaisir un succès immense, je lui commandai un verre d’eau et mon menu habituel, tout en lui demandant de me raconter les dernières nouvelles de la guilde.

Elle me raconter les derniers potins de la guilde puis me regarda avec un air soucieux que je ne lui connaissais pas, je lui tirai très vite les vers du nez, elle m’expliqua que Lucy lui avait laissé une lettre des plus inquiétantes et qu’elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter, j’essayais de la convaincre que notre jeune Lucy avait bien grandi depuis le temps et qu’on pouvait lui faire confiance maintenant, mais elle me demanda de la suivre avec un tel regard de détresse que je ne pouvais refuser cette faveur à mon amie, surtout qu’intérieurement, je m’inquiétais tout autant qu’elle pour notre jeune maître. Je laissais donc Happy à la guilde, fatigué de notre dernière mission, il avait bien besoin d’un peu de repos, puis il s’agissait juste de suivre notre petite blonde, je n’avais donc pas grand besoin de lui, je pris la carte que Mirajane me tendis et partit ainsi à la poursuite de ma coéquipière.

D’aprés elle je ne devais qu’avoir une petite demi heure d’écart au niveau de mon départ, elle m’avais même dit que j’aurais pu la croiser sur le chemin du retour, il fallait trois jours de marche pour aller jusqu’au lieu indiquer sur la lettre, les paysages défilés sur ma route, tantôt de la verdure, des champs d’herbe et de fleurs a ne plus savoir ou regarder tantôt des forets et même un lac, mais apres deux jours et demi de marches, me voilà enfin arrivé au dit lieu ou j’allais retrouver Lucy, le marrécages...

Ce lieu était des plus nauséabond, on avait l’impression que tout le paysage était en train de mourir, des flaques d’eau un peu partout mélangeant eau et bouillasse,des arbres penchés dans des positions qu’on se dirait impossible à voir, il n’y avait pas de doute, ce lieu sentait la mort à des kilomètres, je continuais mon chemin jusqu’au moment où j’entendis un cri, pas de doute la dessus , c’était Lucy !

Je courrais dans la direction d’ou venais le cri, je ne faisais attention ni ou je marcher ni aux alentours jusqu’à tomber sur un petit groupe de personnes ricanant, ils étaient en train de parler d’une jeune femme qu’il avait attaquée, mon sang ne venait de faire qu’un tour quand je saute sur l’un d’eux lui attrapant la tête pour lui encastrer avec violence dans l’un des nombreux arbres alentours, puis leur dis d’un ton énervé :


« Si ... Vous avez touché à un seul de ses cheveux ... Je vous écrase !!!»

Je me mis à pousser un cri de rage m’attaquant au groupe de personnes à main nue, sans utiliser ma magie, pas que je n’en avais pas besoin, mais j’étais tellement dans un état second que je n’arrivais tout simplement, car leur glisser des coups-de-poing pour relâcher ma colère, l’un d’eux sortit une arme blanche et essaya de me poignarder avec, mes très vite, je le maîtrisai le jeta contre un arbre avec une incroyable violence, puis me dirigea en courant vers le chemin qu’il venait de prendre criant le prénom de la jeune maîtresse pour la retrouver.

Après quelques minutes de course intensive, je tombai nez à nez avec le corps de Lucy, je poussais un cri de frayeur ne m’attendant pas à la voir dans cet état , elle avait des equimause sur tout le corps comme si elle avait était battu, des plaies très profondes ainsi que du sang coulant à flot, mon premier réflexe fut de la secouer pour essayer de la réveiller :


« Lucy ! Lucy ! Réveille-toi, Bon sang ! Ne pars pas !!!»

Je déchirai mont haut en plusieurs morceaux de tissu, bandant ses blessures du mieux que je pouvais, il fallait absolument arrêter les hémorragies avant qu’il ne soit trop tard, puis je la portai sur mon dos me mettant à courir dans la direction que je venais tous juste de prendre, Mirajane avait raison, heureusement que je l’avais suivi sinon ils auraient étais trop tard pour elle, je courrais de toutes mes forces la jeune femme sur mon dos, me mordant la lèvre à sang a cause de mon impuissance, si je n’étais pas arrivé aussi en retard, elle n’aurait pas étais dans cet état, j’aurais pu la protéger. J’étais dans un état second, je ne savais pas où je me dirigeais, je ne sentais ni la douleur de mes jambes qui avait couru aussi vite qu’elle me le permettait, ni même cette plaie que j’avais reçue lors du combat sans même la savoir.

Une fois arriver a l’hopital le plus proche, ou je défonça avec violence la porte d’un coup de pied retournée des plus magistral, puis courra vers la première personne que je voyais en criant :


« Sauver là !!! Je vous en supplie !!!»

Les médecins, prirent ma jeune amie avec eux et l’emmenèrent directement en salle d’opération, je lui tenais la main jusqu’au moment où ils entrèrent dans la salle, lui lâchant doucement, j’avais l’impression que je n’allais plus jamais la voir après ça ...

Je m’asseyais sur l’un des bancs se trouvant juste devant, attendant d’avoir des nouvelles d’elle, le temps passer inlassablement, cela commencer a devenir impossible à tenir. Je me ronger la lèvre ne pensant qu’a-t-elle, il fallait qu’elle s’en sorte, je croisais mes bras et mes genoux, cachant mon visage dedans chuchotant tout bas :


« Tu dois vivre Lucy... Je t’en supplie ... Ne m’abandonne pas ...»

Je retenais mes larmes de couler, ne faisant que la seule chose que je pouvais faire pour elle, attendre à côté en priant de toutes mes forces ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 21
Localisation : Dans mon appartement

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Un adieu ? [PV Natsu] Lun 20 Mar - 14:12

Tout était si sombre et froid, son corps devenait de plus en plus lourd tandis que sa dernière vision fût les hommes qui partait au loin en rigolant, content d'eux. Pourquoi tout cela c'était produit, elle était simplement partie en mission pour récupérer un peu d'argent pour payer son loyer. Elle n'avait pas fait de mission depuis longtemps et avait décider de prendre les choses en main pour retrouver son plaisir de partit en mission. Malheureusement tout le monde n'était pas là et elle ne put y aller avec ses amis. Elle c'était retrouvée seule et finirait sans doute seule pour l'éternité. Elle n’aurait jamais dû y aller seule, mais l'envie de montrer à tous qu'elle avait changée lui donner la force d'avancer et de réussir là où elle aurait pu fuir à l'époque. Le danger ne lui faisait pas peur, mais jamais elle n'aurait imaginé que sa fin allait être aussi proche, aussi soudaine et tortueuse. Cela faisait maintenant quelques minutes que la tragédie venait de se produire et le sang venait petit à petit se propager sur le sol marécageux, se mêlant avec subtilité à la bouillasse de ce sol humide. Cela allait devenir sa nouvelle maison ? Rencontrer des êtres souterrains pour finir par aller au ciel ? Allait-elle revoir sa mère et son père ? Plus l'idée envahissait son esprit, plus l'envie de se battre pour survivre disparaissait comme un papillon au printemps. Le soleil disparaissait derrière des nuages grisâtres tandis que le vent commença à souffler, faisant voleter les feuillages des arbres au loin. Un silence de mort venait de s'installer dans le marécage, plus aucun son à part le bruissement des arbres qui bouger au rythme du vent.

La fin venait de franchir le seuil de sa vie et des images de son passé lui vinrent alors, franchissant ses iris pour lui montrer sa vie, celle qu'elle avait partagé avant dans la solitude et après avec sa nouvelle famille. Le sourire de ses compagnons, les rires de ses amis, les beuveries de Kanna, les bagarres de Natsu et Grey, tous ces moments défilaient sous son regard sans s'arrêter, comme si la vie voulait la remercier pour ce qu'elle avait fait dans ce monde. Elle avait réuni énormément de personnes autour d’elle et avait repris le flambeau de Makarov avec le sourire et sans jamais désespérée. Elle revit les moments où elle était faible, où ses amis risquaient leurs vies pour sauver la sienne, mais pourquoi ? Pourquoi avait-elle été aussi faible depuis le début ? Elle n’avait jamais rien fait de bien à part mettre la vie des autres en danger, elle était devenue le danger de tout le monde, un danger qui allait s’arrêté maintenant, dans ce lieu reculer de tout.

Elle avait décidé d’abandonner, de laisser filer ses mauvais souvenir et d’aller rejoindre sa famille, sa mère qui lui manquait énormément malgré sa disparition injuste, son père qui avait réellement pris conscience qu’il avait une fille lors de la pseudo disparition. Elle était née dans une famille de riche et pourtant elle n’avait jamais été aussi heureuse que maintenant avec les autres, elle avait découvert une nouvelle facette de la vie qui lui avait plu. Mais en réalité Gajeel avait raison, elle était faible, elle ne servait à rien et mettait la vie de tout le monde en péril. Laissant les dernières larmes couler le long de ses joues, elle sentit la mort s’approcher doucement pour prendre l’âme de la blonde, pour l’emmener auprès des siens. D’ailleurs la voix de la faucheuse avait les mêmes intonations que son ami Natsu, la voix la suppliait de tenir bon et de se réveiller…Etait-ce un mirage ? Oui c’était probable, mais elle était heureuse d’avoir vécue ainsi et d’entendre une dernière fois la vie de son ami avant la fin.

Mais quelques choses d’étrange se produisait autour d’elle, elle se sentait voler, son corps flotter dans les airs malgré l’odeur des marécages qui la répugnait. Son âme était-elle en train de s’envoler ? Elle ne le savait pas mais elle sentait une chaleur franchir chaque parcelle de sa peau froide et humide. Elle se demandait à quoi ressembler son corps, était-il reconnaissable ? Tant de question puéril envahissait son esprit et pourtant…Si elle avait la force de se battre, elle aurait fini par en pleurer, par laisser cette détresse perler encore et encore le long de ses joues devenues soudainement aussi blanche que le reste de son corps.

----------------------------------------------------------------***********---------------------------------------------------------

-Monsieur Dragneel ? L’opération c’est dérouler sans accrochage, malheureusement votre amie se trouve dans un coma profond, nous ne pouvons savoir si elle se réveillera ou si elle se souviendra de vous tous. Si vous voulez la voir, allez y.

----------------------------------------------------------------***********---------------------------------------------------------

Lucy entendait une voix dans sa tête, une voix qui lui répétait de survivre et de ne pas l’abandonner, mais pourquoi n’arrivait-elle pas à reconnaître la voix ? Elle était reconnaissable, elle savait que cette personne était très importante pour elle, mais elle n’arrivait pas à remettre un nom sur cette voix. Elle entendait aussi des bruits étranges, des bruits mécaniques qui était lent et parfois rapide, des bruits qui devenait de plus en plus important au fur et à mesure que les jours passaient. Cela faisait maintenant une semaine que la jeune femme dormait dans un coma profond, elle ne savait pas si quelqu’un allait venir la voir ou autres, mais rien ne lui disait que cela n’était pas le cas. Après une semaine et quelques heures de coma, Lucy finit par ouvrir doucement les yeux et tomba sur la vision d’un mur blanc immaculé. Tournant légérement la tête, Lucy vit une chevelure enflammée possiblement endormi et qui se redressa aussitôt en entendant la demoiselle toussoter. Penchant la tête, Lucy regarda le jeune homme en face d’elle et lui dit d’une voix neutre et un peu sans vie.

-Qui êtes-vous ? Où suis-je ?


Nous rions ensemble, nous pleurons ensemble, Fairy Tail n'est pas une simple guilde ...
C'est une famille !

Spoiler:
 


Summer Time:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailmangas.forumgratuit.org
Fairy Tail
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 142
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 23

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Un adieu ? [PV Natsu] Mer 22 Mar - 14:08

Cela faisait maintenant une semaine que l’opération de Lucy était un succès, je venais la voir des que je pouvais, venant à l’heure d’ouverture et jusqu’a l’heure de fermeture, délaissant mes missions et mon devoir auprès de la guilde pour rester auprès d’elle. Ce jour-là, je m’étais assoupi sur son lit, attendre autant de temps a coté d’elle et à m’inquiéter me fatiguer énormément, quand soudain, j’entendis un toussotement, je relevais la tête, les cheveux en pagaille et les yeux mis clos et mon regard se posa sur la jeune femme qui me regardais avec une certaine impression d’incompréhension.

Inconsciemment, je me jetai sur elle l’enlaçant du mieux que je pouvais, essayant de retenir mes larmes de joie, elle était revenue ! Enfin, je commençais à soupirer de plaisir heureux de la revoir, lui chuchotant d’un ton calme :


« Tu es revenue ...»

Je reculais légèrement, desserrant l’étreinte de mes bras pour la laisser respirer, lui souriant tendrement, jusqu’au moment où elle ouvrit les lèvres pour me dire : « -Qui êtes-vous ? Où suis-je ?»
Je me mis à la regarder d’un regard vide, comme si mon cerveau venais de se disjoncter sous ses paroles. Elle ne se rappelait de rien, au début, je prenais ça a la rigolade et lui dit :


« Mais voyons Lucy ... C’est moi Natsu ... Qu’elle tête en l’air, tu fais quand même

Puis soudain, je vis à son regard que ce n’était pas une blague, elle me regardait avec un air d’incompréhension, elle ne se souvenait vraiment plus de rien, non, c’est impossible ! Elle ne pouvait pas oublier qui elle était ni tout ce qu’elle avait vécu, sur le moment, je me mis à la regarder avec une expression que personne n’avait jamais vu sur mon visage, une expression de désespoir comme si on venait de me voler mon âme. Après un petit temps, sans que ni elle, ni moi ne parlions, je me levais de ma chaise et lui dis :

« Je... Vais prévenir le docteur que tu es réveillé ...»

Je partais donc de la chambre le cœur lourd, je croisais sur le chemin deux infirmières, je me mis à leur raconter qu’elle venait de se réveiller et elle s’empressa d’aller la voir, quant à moi, je montai le dernier étage pour me retrouver sur le toit, qui était vide de personne, j’étais seul et ce n'était pas plus mal. Je fermais la porte derrière moi et donnai un coup-de-poing dans le mur le plus prêt avant de hurler de détresse, pourquoi, pourquoi fallait-il que ça arrive a-t-elle ? Tant de questions dont je n’avais pas de réponse, je me mordais férocement la lèvre essayant de retenir mes larmes, mais en vain ...

Une bonne demi-heure venait de s’écouler depuis que j’avais prévenu les infirmières, j’étais descendu en bas lui chercher de quoi manger, j’avais choisi des pommes me rappelant qu’elle aimait ça, puis me dirigeais vers sa chambre, le cœur lourd, j’avais plus l’impression de me traîner qu’autre chose, pas que je n’avais pas envie de la voir ... Non, mais la voir dans cet état me faisait mal, j’arrivais donc enfin à sa chambre, j’essayais d’arborer un sourire pour ne pas l’inquiéter, les infirmières étaient parties et elle était seule en train de regarder la fenêtre, je m’approchais lentement d’elle posant le panier de pomme sur son lit lui demandant d’un ton calme :


« Je t’ai ramenais des pommes ... Tu as faim ... ?»

Je pris le couteau que l’un des infirmiers m’avait donner un peu plutôt et commença à lui éplucher lentement une pomme, enlevant la peau-rouge de celle si , la laissant glisser sur l’assiette puis lui coup en petite tranche, puis j’en pique une avec un petit pique en bois et lui tendit ma main en dessous :

« Ouvre la bouche Lucy ...»

J’attendais donc qu’elle réagisse, la regardant doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 522
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 21
Localisation : Dans mon appartement

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Un adieu ? [PV Natsu] Ven 21 Avr - 14:21

L’avenir nous réserve beaucoup de surprise, que cela soit dans le passé que dans notre futur. On ne peut savoir de quoi sera fait notre lendemain, comme si notre histoire était écrite à notre naissance, les malheurs, les moments de bonheur et la solitude. Quand on croit vivre des jours paisible et heureux avec des personnes qui nous sont chers, c’est le début de la fin, car le malheur vient s’abattre sur ce bonheur qui n’aura été que court. Quand on quitte son monde de richesse, on ne se doute pas que la vie à l’extérieur pourrait être aussi dure, alors pourquoi Lucy n’en avait rien à faire et avait quitté son cocon de confort pour aller combattre et voyager ? Le décès de sa mère avait changé les choses, son père l’avait abandonné pour ne se concentrer que sur son travail, encore et toujours la délaissant. Au fond d’elle, Lucy voulait plus de ce mode de vie, se marier avec un riche par contrainte, elle ne voulait pas de cela. Elle était partie et maintenant ? Elle se retrouvait entre la vie et la mort parce que son envie de découvrir le monde et de voir ce que sa mère avait vu à l’extérieur l’avait hantée du plus profond de son être. La curiosité ne ramène jamais rien de bon et maintenant elle en avait la preuve, même si cela avait fini par être un peu tard. On pouvait la traiter de faible, de moins que rien et de pimbêche, mais elle se battait chaque jour de sa vie pour prouver le contraire.

Il n’était pas encore son heure, elle avait encore quelques choses à faire sur cette Terre, c’est pour cela qu’au lieu de rejoindre ses parents qui lui tendirent la main, elle décida de saisir la main de son plus proche allié, celui qu’elle avait rencontré pour la première fois et l’avait sauvé d’une vie d’esclave. Lorsqu’elle ouvrit les yeux cependant, tous ses souvenirs c’était envoler, son passé dans la guilde avait été effacer, ses sentiments, son appartenance, toute son existence passé depuis sa fuite n’avait été que songe pour la blonde. Se redressant alors avec douceur et difficulté, elle passa une main encore tremblante dans sa tignasse et tourna la tête vers l’homme qui était présent. D’ailleurs, elle ne fut que plus surprise de le voir lui sauter au cou pour la câliner comme si elle avait disparu depuis longtemps. Elle ne comprenait pas ce qu’elle faisait là, qui était-il ? Elle ne le connaissait pas et pourtant, son cœur battait la chamade sans savoir le pourquoi. Remettant alors sa chevelure convenablement, elle se mit alors en position assise et pencha la tête en écoutant le rouquin parler.

-Désolé, je ne vous connais pas…Je m’appelle bien Lucy mais je ne comprends pas pourquoi je suis ici…J’étais avec mon père hier. D’ailleurs, où est mon père ?

Elle se souvenait très bien de la veille, elle était avec son père en train de parler d’un possible mariage avec un autre riche, le fils de l’ami a son père qui faisait alliance avec les projets de son père. Même si il était pas le père idéal, c’était sa seule et dernière famille. Regardant alors les yeux du roux, Lucy pu y discerner de la tristesse et du désespoir, mais pourquoi son cœur se serrer ainsi à sa vision ? Elle ne savait pas, mais à l’intérieur d’elle, quelques choses savaient qu’il n’était pas un inconnu pour elle. Regardant alors par la fenêtre, Lucy sentit son regard se perdre quelques parts, elle était si loin de chez elle, pourtant, elle était sure que son père était avec elle. Secouant la tête pour ne plus y penser, elle vit deux infirmières rentrer dans la chambre et commencer a l’examiner. Elles parlèrent entres elles en lui posant des questions dont les réponses lui était inconnu. Les voyant partir alors en discutant encore, un soupir s’échapper d’entre ses lèvres, elle avait tellement l’impression d’être un animal de Foire que son regard se perdit de nouveau dans la beauté de dehors. Les arbres dansés au rythme du vent qui faisait voleter feuille et fleur. Les oiseaux voleter devant sa fenêtre, jouant parfois a se battre et repartait aussitôt vers leurs parents, bien plus grand que les deux petits. Le cœur de Lucy était maintenant lourd de douleur. Sa mère n’était plus là pour eux, elle avait rejoint les anges et ceux sans se retourner. Elle lui manquait, plus qu’elle ne l’aurait pensé, son sourire, ses rires lorsque la petite blonde faisait des bêtises, tout avait disparu du jour au lendemain. La maison qui n’était que joie finit par devenir aussi sombre que le cœur de son père. Elle fut soudainement sortie de ses pensées par l’arriver soudaine de l’inconnu au cheveux orangé prénommé Natsu. Hochant la tête à sa question, elle le regardait couper les pommes avec intention. Comment savait-il qu’elle aimait cela ? Même son père ne le savait pas. Redressant alors la tête, elle regarda alors le morceau de pomme en face d’elle prêt de ses lèvres et avec une hésitation assez lente, Lucy ouvrit la bouche et croqua dans le morceau avant de le mettre dans sa bouche et de commencer à le manger. C’était un pur délice, sa mère lui couper souvent des pommes en forme de lapin, elle adorait voir ce qu’elle arrivait à faire avec ce genre de fruit. Un sourire nostalgique apparut sur ses lèvres tandis que l’un des médecins entra dans la pièce et demanda à parle à Natsu.

-Bonjour, je suis le médecin qui s’occupe du cas de mademoiselle Heartfilia. Il semblerait que le traumatisme qu’elle est subi lors de l’attaque lui est fait perdre la mémoire. Avec son état psychologique actuel, nous ne pouvons déterminer si cela est temporaire ou permanent. Je suis sincèrement désolé. De plus, d’après les questions que nous lui avons posées, ils s’avèrent qu’elle ne se souvient plus de sa vie a Fairy Tail, ni même des personnes qu’elle a connues. Je ne sais pas si elle retrouvera la mémoire, mais elle pourra sortir ce soir, la médecine actuelle ne peut rien faire pour votre amie.

Laissant alors le jeune salamander tout seul, Lucy avait pris le couteau et avait commencer à couper les pommes de différente manière. Tout d’abord un lapin, puis une rose, un dauphin, un chien. Etaler sur le lit, Lucy continuer de découper des formes et des animaux, son regard vide de toute expression et ses yeux pleurant en voyant les souvenirs de sa mère se floutait. A quoi ressemblait-elle ? Pourquoi sa voix se déformer dans sa tête ? Les larmes continuaient de perler le long de ses joues et les essuya rapidement en voyant le jeune homme rentrer, essayant de cacher les preuves de ses larmes et tourna sa tête vers la fenêtre, gardant dans sa main le couteau et une pomme.

-Je suis ici parce que j’ai eu un accident ? Mon père est au courant ? Vous êtes un nouveau domestique de la famille ? Nous en avons beaucoup à la maison, ils sont tous adorable avec moi vous savez. Si vous êtes là c’est que mon père vous a demandé de me surveiller. Il a vraiment peur que je fuie se mariage arrangé dis donc.

Un petit rire nerveux traversa ses fines lèvres tandis que son regard se perdit dans celui du rouquin. Ce fameux jour qu’elle était en train de parler était celui où elle avait fui et rencontrer Natsu à l’époque. Mangeant alors une pomme avant de saisir la main de l’homme et de lui déposa dans le creux de celui-ci une pomme transformée en rose sublime. Elle lui sourit alors et lâcha sa main doucement pour reprendre sa dégustation de lapin pomme. La petite blonde avait donc oublié que son père avait rejoint sa mère dans l’autre monde, mais comment réagirait-elle lorsqu’elle l’apprendra ? Personne ne le sait, mais dans tous les cas, la vie n’avait pas fini de jouer avec la jeune femme, voulant lui infliger encore plus de douleur et de torture.


Nous rions ensemble, nous pleurons ensemble, Fairy Tail n'est pas une simple guilde ...
C'est une famille !

Spoiler:
 


Summer Time:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailmangas.forumgratuit.org
Fairy Tail
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 142
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 23

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Un adieu ? [PV Natsu] Ven 26 Mai - 10:56

Mon cœur était au plus mal, j’avais l’impression que mille lames le traverser de part en part, c’était la première fois que j’étais en proie à cette douleur, elle ne se rappelai donc de rien ? Vraiment rien ? Et notre rencontre ? Tout ce qu’on avait vécu avant cela ? Nan ce n’était pas possible, elle ne pouvait pas avoir oublié tous ça , j’étais plongé dans mes pensées quand soudain, elle prit ma main y déposa une pomme en forme de rose, je ne comprenais pas pourquoi, mais je sentais de l’eau couler sur mes joues, je passai mon doigt dessus remontant le chemin et voyant que ça couler des mes yeux ... Était-ce des larmes ? Je lançais un regard plein de détresse à Lucy, mes yeux se perdant dans les siens lui disant :

« S’il te plaît Lucy ... Dis-moi que c’est une blague ... Tu n’as pas pu tout oublier ... Pas vrai ? Pas tout ce qu’on a vécu ensemble ...»

Je posais mes bras enroulés sur le lit et jetai sa tête entre ses bras pleurant à chaudes larmes, tout en criant que ce n’était pas possible, soudain des membres de la guilde, les plus proches de Lucy venaient lui rendre visite, ils étaient en train de nous demander s'il déranger, je me relevais sécher mes yeux et cacher au mieux mon visage avec mon écharpe, tout en leur disant :

« C’est bon ... Vous pouvez y aller ... Moi... Je vais faire un tour ...»

Je sortais de la chambre les laissant donc prendre ma place auprès de mon amie, il y avait vraiment du monde pour aller la voir, Happy , Grey , Erza et tous les autres, quant à moi, je me dirigeais le pas lourd sur le toit de l’hôpital, je zigzaguais entre le linge en train de sécher au soleil et au vent et me dirigea prêt du grillage que j’agrippai de mes mains, tout en regardant l’horizon, je me disais que ce n’était pas possible que ça lui arrive a-t-elle. Décidément, c’était devenus une habitude pour moi de me retrouver ici, mais bon il, n’y avait jamais personne et cela me permettait de me calmer et de reprendre mes esprits.

Cela faisait deux bonnes heures maintenant que j’étais sur le toit, j’étais recroquevillé sur moi-même, mes bras entourant mes genoux, et ma tête cacher dans ceux si quand soudain, j’entendis des voix qui ne m’étais pas inconnu venant du bois, je tournais la tête pour regarder vers le bruit, ce n’était rien d’autre que les amis de la guilde qui partait de l’hôpital, ils avaient surement finit de rendre visite à Lucy. Peut-être qu’il l’avait aidé à se rappeler de quelques choses ?

Ça, je n’en savais rien, tout ce que je sais, c’est qu’elle était de nouveau seul dans sa chambre à attendre patiemment que son père lui donne de ses nouvelles, je ne me sentais pas lui rappeler la vérité, celle ou son père est mort, je me levais a contre cœur, me mettant à redescendre les marches jusqu’a sa chambre, le cœur toujours lourd, j’arrivais au niveau de sa porte, je reprenais mon souffle, séchais du mieux que je pouvais mes yeux encore humide et gonflais, j’avais vraiment une tête d’enterrement, je soupirais m’avancer jusqu’a sa porte et toqua a la porte avant de rentrer lui adressant un faux sourire comme pour lui dire que j’étais revenus, je m’approchais d’elle et m’asseya sur le tabouret juste a coter d’elle lui demandant :


« Alors ça ta fait du bien de les revoirs ?»

J’attendais une réponse de sa part quand une infirmière toqua à la porte, une bassine d’eau chaude, une serviette ainsi qu’un gant a la main, lui disant que c’était l’heure de sa toilette, je la regardais lui disant :

« Laisser, je vais m’en occuper ...»

La jeune infirmière me sourit pour me remercier, c’est vrai que ce hôpital était toujours bombé de monde, par conséquent, il ne savait plus ou donner de la tête, alors que je fasse pour elle ça l'a touché énormément, je soupirais passer le gant de toilette dans la bassine et dit à la jeune blonde :

« Enlève ton haut Lucy , je vais commencer par ton dos ...»

Je commençais donc ainsi à lui laver le dos doucement pour ne pas lui faire mal, elle avait un dos bien frêle, au moindre faux mouvement, j’avais peur de la briser en mille morceaux, je n’avais jamais remarqué qu’elle ressemblait autant a une poupée ni même le fait qu’elle dégageais ce parfum aussi enivrants, je continuais de nettoyer son corps, continuant par les bras puis les jambes lui demandant :

« Je suppose que tu peux faire le reste seule »

Je lui tendais la bassine et le gant de toilette puis lui tourna le dos, pour ne pas la regarder laver ses parties intimes, je soupirais à nouveau retirant mon écharpe lui tendant :

« Dis-moi Lucy ... Ça ne te rappelle vraiment rien ?»

Je lui mettais autour du cou en espérant que ça, lui rappelle quelques choses, j’étais au bord des larmes, j’ai cru que mon cœur allait exploser, que mon corps allait se déchirer, la voir comme ça était devenu la pire des tortures pour moi ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un adieu ? [PV Natsu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» ADIEU DE PAUL GERALDY
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» Natsu D. Fairy !!![en cours]
» *Adieu Malika*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail  ::  :: Fiore Est :: Magnolia :: Hopital-
Sauter vers:
Top-partenaire
-->>CSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif