Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 
Bienvenue sur Fairy Tail Mangas ♥️ Le forum a 6 ans d'existence.
N'oubliez pas de voter toutes les 2h ♥️
Bientôt le grand nettoyage ! Un petit recensement s'impose ! Un mois pour réagir ♥️

Le myosotis et le sapin

P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
Sam 28 Jan - 11:20


Finalement, il avait raison le grand, ça fait du bien d'aller à la mer. Mais au bout d'un moment, j'en avais marre de cette eau salée, de ce sable qui colle partout entre les doigts de pieds, de ce vent qui te laisse une espèce de film gluant sur les joues et dans les cheveux. J'ai donc décidé de rentrer. Mais avant, j'ai voulu passer pas les sources thermales de Hosenka, profiter un peu de l'eau chaude, et surtout pas de sel, plus de sel !

Bon, la ville en elle-même n'est pas vraiment folichonne. Aucun magasin de fringues dignes de ce nom, pas de parc d'attraction, rien qui puisse me faire dire que j'y reviendrai un jour. Pourtant, elle semble attirante, toute en apparence, couleurs, lumière, affiches, mais ça s'arrête là. Moi je dis que c'est de la publicité mensongère. Si une ville est si jolie que ça, il faut qu'elle le mérite, avec des magasins partout et des restaurants, des cinémas, tout pour s'amuser. Quand il n'y a rien de tout ça, il faudrait que les lumières soient moins vives et des couleurs grises, enfin, c'est mon avis.

J'ai trouvé les bains facilement. Faut dire aussi que j'ai demandé à cette femme, elle était fière de me montrer l'endroit. J'en ai profité pour discuter avec elle, pas longtemps je crois. Je pense qu'elle a bien apprécié notre conversation, mais elle regardait sans arrêt derrière elle, vers la porte de sa maison, comme si elle attendait quelque chose. Son regard avait une drôle d'expression, affolé ou inquiet, je ne sais pas. Elle a poussé un grand soupir quand elle a vu que je la quittais, sans doute qu'elle était triste de ne plus avoir de compagnie. Elle a vite couru chez elle sans se retourner, elle ne voulait pas me montrer ses larmes, j'en suis sûre.

Me voici donc devant l'établissement des bains. Je me demande s'ils louent des maillots ici. Parce que moi, je suis venue comme ça, et si j'enlève mes habits, je suis toute nue. A la rigueur, je peux garder mes sous-vêtements mais avec l'eau, ils vont devenir transparents.
Il y a bien ce garçon là,pas loin de l'entrée, il a l'air gentil, bien habillé, je pourrais peut-être lui demander. Bon d'accord, il a des cheveux verts, pas bleus, verts. Enfin, je ne vais pas m'arrêter aux apparences mais bon, vert quand même...Et puis, est-ce qu'il a déjà été dans les bains, lui ? Et quoi lui dire ? Il ne va pas me prêter son maillot, s'il en a un. De un, il en a besoin pour lui, de deux son maillot n'a pas de haut pour cacher mes seins. Faut réfléchir un peu… Mais quand même, je dois savoir, j'ai envie de me baigner et de suite.

- Pssst, s'il te plaît, tu sais s'ils prêtent des maillots à l'intérieur ? Et gratuit, parce que je n'ai pas d'argent moi !.



Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
Mar 31 Jan - 17:34

Hosenka, nul besoin de dire que les méchants ne prennent pas de vacances et que la présence d'Uzu en ces lieux n'était guère due aux sources thermales qui faisaient tant la réputation de cette belle cité. Eh bien...C'est faux, Uzu avait bel et bien décidé de s'accorder un moment de détente, courir à droite à gauche, défaire des péons qui s'osent le défier, récolter des informations et étendre son réseau tout ceci était éprouvant autant physiquement que mentalement, et il ne devait en aucun cas se surmener puisque sa qualité de leader en pâtirait: savoir bien travailler c'est aussi savoir bien se reposer.

En revanche il n'avait guère décidé de se cacher, au pire des cloportes l'attaquerait et il aurait juste à les écraser sans même s'arrêter, au mieux il aurait un véritable combat où il pourrait se lâcher et se laisser porter par une adrénaline qui lui manque tant en cet ère où une grosse partie de la population compte sur des personnes plus fortes qu'eux pour les protéger...Quelle vaste blague.

Trouver, décider quelle source pourrait le tenter ne fut pas chose aisée, il se laissa aller au gré des recommandations pour finir devant un bâtiment. Il n'avait aucune idée du type de bain, si il était en plein air ect mais au moins le bâtiment en imposait, et visiblement ils mettaient l'accent sur un aspect traditionnel qui ne connaissait point.

Soudainement une jeune femme vint l'aborder pour une conversation qui fit froncer les sourcils du jeune homme tant les paroles de la jeunes femmes lui paraissaient étrange :

-Je regrette mais je ne connais guère cette enseigne et ne peu donc vous renseigner. Cependant de mémoire ne vas-t-on pas aux sources en serviette de bain? De surcrois, comment comptez vous rentrer en ces sources si vous n'avez guêre quelques joyaux sur vous? Il est aisé du comprendre que ces sources sont comme la plus part des choses de ce monde: elles possèdent un coup.

Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
Jeu 2 Fév - 13:17


Le garçon avec les cheveux verts n'en sait pas plus que moi. Il m'a l'air un peu coincé, même, il me vouvoie et utilise des mots sortis d'un dictionnaire pour ministres. Je comprends quand même qu'il est professeur de quelque chose, il enseigne et qu'il faut une serviette de bain, sans blague, justement je n'en ai pas, il a compris ça ou pas ?
Il y a besoin de payer aussi, je m'en doutais, et apparemment si on n'a pas d'argent, on peut faire une croix quelque part, ou jurer sur croix sans doute pour promettre de revenir payer après.

- Bon, de l'argent je n'en ai pas, je veux bien faire la croix mais où fait-il la faire ? Ensuite, pour la serviette, je sais que souvent des gens en oublient, je vais sûrement en trouver une dedans.

J'examine le garçon de plus près. Je sens mes joues chauffer.
Les garçons, ça n'a jamais été mon problème. Ils n'arrêtaient pas de me faire des compliments, de me regarder avec insistance avant que je n'arrive ici. Mais jamais je ne me suis vraiment intéressée à eux, ils ne pensent pas comme moi. Je veux dire, quand on regarde un garçon, on voit de suite qu'il ne sait pas s'habiller. Les couleurs sont mal accordées, ils ressemblent à des pantins, je pense qu'ils ne se préoccupent pas de leur look. Et ils sont tellement bêtes, toujours à parler de guerre, de jeux, de rire bêtement…
Mais celui-là, je le trouve très beau, j'avoue. Lui, il sait s'habiller. E sa façon de parler comme un seigneur, il est si doux, si…

Je soupire. D'un coup, prendre un bain dans les eaux chaudes devient une réalité lointaine, ou alors il faudrait qu'il vienne avec moi. Je me sens seule depuis quelques temps. Bien sûr, j'ai fait quelques rencontres déjà, je me fais facilement des amis, mais ce n'est pas pareil. J'ai envie qu'il reste encore avec moi lui, avec ses cheveux verts, qu'il continue de me parler avec ses jolis mots…

Je lisse machinalement ma jupette, de manière à ce qu'elle recouvre un peu plus mes genoux. Je n'ai jamais trouvé que ma tenue soit choquante ou provocante, mais avec lui, j'ai envie d'être parfaite. Je lui souris timidement, ne sachant quoi rajouter pour de nouveau avoir le plaisir d'avoir une réponse de sa bouche.

- Sinon… Tu ne viendrais pas avec moi, par hasard ?



Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
Ven 10 Fév - 1:20

Où faire la croix? OUTCH. Pendant un instant le cerveau d'Uzu fit carrément une erreur système tant la situation était absurde. Etait-ce une boutade ou alors elle était vraiment, mais vraiment idiote? Le fier mage noir ne savait pas d'un coup quoi lui répondre, ce qui était rare, après tout les mots étaient tels des lames aiguisés mais que faire si ils ne rencontrent que du vide? Heureusement que la bêtise n'était guère contagieuse puisque avec un tel niveau de maîtrise il serait tombé sur le coup, cela forçait presque le respect. Voici qu'elle l'invitait dans les bains, sans doute pour qu'il paye, il soupira au moins il ne pouvait pas lui reprocher son manque d'audace.

-Je vois. Et bien cela me sied tant que vous ne fassiez guère d'étourderies à l'instar de votre boutade antérieure. Concernant la serviette bien entendu que ce sont eux qui la fournissent vous vous êtes méprise. Une tenue de bain n'est nulle nécessaire, seule est autorisée la serviette qui vous sera octroyée.Suivez moi donc.

Décidément, il n'arriverait jamais à saisir toute l'entièreté de l'esprit humain, nul doute que la jeune femme avait dut s'attirer pas mal d'ennuis et qu'elle était facilement manipulable, mais aurait-il vraiment intérêt à en faire un pion? Pas vraiment, il ne trouvait aucun avantage à cette jeune femme et même si elle disposait de magie il la voyait mal en faire quelque chose. Il entra dans le bâtiment et parla à ce qui ressemblait à un guichet, payant pour deux.

-Voilà, es-tu satisfaire?

Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
Sam 11 Fév - 10:46


Le voilà qui en rajoute avec ses mots tout droits sortis d'un dictionnaire encyclopédique. Ces gens-là, qui parlent comme lui, m'énervent. Quel besoin ils ont, de montrer qu'ils en savent plus que toi, alors que bien souvent, ils utilisent le mot en question sans vraiment en saisir le sens, et d'ailleurs souvent, ils ne l'emploient pas quand il faudrait. Oh, je sais que je peux paraître idiote mais j'avoue que je fais souvent exprès pour leur faire plaisir, à ceux-là même qui, pour se faire valoir, prétendent avoir un vocabulaire plus large que toi. J'en ai connu un comme ça, Svein, il s'appelait. Monsieur usait de mots savants, joliment tournés, dès qu'il ouvrait le bec, c'était pour te rabaisser et t'humilier, avec ses mots emberlificotés. Mais je lui ai bien vite montré que c'était moi la plus maligne, j'ai obtenu de lui, après beaucoup de discours, qu'il m'offre à boire. Sans doute a-t-il pensé que la bouche pleine, je me tairais. J'avais gagné, peu m'importait le reste.

Bref. Bien sûr que je sais ce qui signifie "de surcroit", mais lui, a-t-il vraiment compris que je me fiche de lui ? Face de rat, arrête d'essayer de m'éblouir avec tes beaux discours, j'ai été éduquée moi aussi, mais je n'ai pas besoin d'user de mots qu'on n'emploie plus pour te prouver que je suis plus intelligente que toi. Intellectuelle, même, je dirais. Quand tu détiens du savoir, tu es intellectuel, ce qui ne veut pas forcément dire que tu es intelligent.
Mon père m'a dit un jour "Fumiko, être intelligent, c'est savoir se sortir d'une situation nouvelle à laquelle tu n'as jamais été confrontée". Lui, qui était illettré, était intelligent.

Je le laisse donc se régaler de ces mots qui le rassurent tant, et dans son flot de paroles, une seule information m'intéresse, je vais pouvoir découvrir les bains sans souci.

- Je ne voudrais pas te scier, il n'y a que les magiciens de foire qui font ça, tu sais, avec la grande boîte truquée, ils ont une grande scie et tac, coupé en deux. C'est faux, il y a un truc, je te le dis. Alors, ne me prends pas pour une star, je ne suis que Fumiko, et je ne peux pas faire ce tour merveilleux. Bientôt je serai connue, tu verras.
Mais pour l'instant, s'ils me octent trois serviettes, tant mieux, c'est mieux qu'une, allons-y !


C'est fou comme ça marche bien, et à chaque fois, de mieux en mieux. Il a payé les deux entrées, ce qui veut dire que non seulement je vais me baigner gratis, mais en plus, en bonne compagnie.

- Je suis plus que satisfaite. Mais, au fait, si on doit se baigner ensemble, je devrai quand même savoir ton nom.



Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
Jeu 9 Mar - 18:46

GNIIIIII.Le cerveau du mage noir eut une surtension et implosa devant la réponse de Fumioka soit elle était idiote soit elle était au contraire extrêmement intelligente et elle le connaissait suffisamment bien pour lui faire planter le cerveau, dans tout les cas cette jeune femme était hautement perturbante. Beaucoup, beaucoup trop perturbante a son goût. Génie tactique ou juste génialement stupide? Telle était la question qui envahissait de plus en plus l'esprit d'Uzu. D'autant plus quand cette dernière lui demanda sont nom: il était possible qu'elle le connaisse déjà mais qu'elle fasse ça pour lui faire croire que non pour l'embrouiller , après tout quand on fait semblant de ne pas connaitre quelqu'un il est normal de lui demander son nom non? Elle qui disait obtenir trois serviettes le pensait-elle vraiment ou n'étaient ce qu'une facade?Dans tout les cas il n'était guère dans ses habitudes de mentir et il ne commencerait pas maintenant:

-Mon nom? Je me dénomme Ryuji Uzu, navré d'avoir oublié cette règle élémentaire de bienséance. Nous baigner ensembles?
Pourquoi pas mais il me semble important de vous préciser que je ne suis pas très bavard ou distrayant, si vous vous attendiez à un compagnon d'amusement je crains fort de vous décevoir. Ceci dis, présentation étant faite pourriez vous également me donner le votre?


Etant donné qu'il connaissait beaucoup de mages de nom, cela lui ferait peut-être un tilt qui lui dirait quoi faire ou quoi penser. Et si cela ne lui disait rien et bien, il devrait tenter un piège pour être fixé, un truc tout bête surement qui l'obligerait à agir par instinct par exemple. Enfin pour le moment il essayait de repérer des tics chez la jeune femme qui pourraient l'orienter dans une décision.

Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Invité
Mar 18 Avr - 17:33

nter>


Il est marrant cet Uzu, avec ses mots emberlificotés et à me vouvoyer, alors que finalement il a, je dirais, 5 ou 6 ans de plus que moi, c'est tout. On le dirait tout droit sorti d'un manoir ou une maison de ce genre, ou alors venu d'un autre temps, comme quand les hommes portaient des perruques… Bref, messire Uzu ne dit pas non à l'idée de faire trempette avec moi, ça tombe bien, je dois m'entraîner pour mon nouveau rôle, pour ma guilde, celui-ci fera très bien l'affaire.

J'esquisse une révérence gracieuse suivie d'un petit pas de danse, ne pas baisser la garde, rester dans la droite ligne fumikienne.

- Moi, je suis Fumiko. tu l'as compris, j'adore le bleu, la mode et…danser ! Mais, dis-moi, Uzu, si ce n'est pas indiscret, qu'est-ce que tu faisais devant les bains si ce n'était pas dans l'intention de te baigner ? Tu attendais quelqu'un ? Une amoureuse, peut-être ? Et je vois que tu portes une épée, tu as peur d'être attaqué ? Tu es un bandit en cavale ? Tu es recherché ou bien tu as beaucoup trop d'ennemis ? Pas que je sois curieuse mais je me méfie quand même, on ne sait jamais, si tu faisais partie des méchants…

Je doute qu'il soit un des leurs mais on ne sait jamais. Ils ont le don de passer plus inaperçus que n'importe qui, se fondant dans la foule des anonymes. Peut-être qu'avec lui, une des tactique serait de lui faire croire que…

Je soupire…

- Ahhhh, je trouve ce monde bien triste, tout ce calme, rien ne se passe, j'aimerais plus d'action, vois-tu. Parfois je me dis que toute cette gentillesse et cette bonté peuvent être écoeurantes, pas toi ? J'ai eu un ami qui était mage noir, jamais je ne me suis autant éclatée avec lui, il était tellement…étrange !

Je rigole sans pour autant le quitter des yeux, guettant sa réaction. Ce petit jeu m'amuse et m'excite. Magna, si tu me voyais, tu serais fier de moi je pense. Mais attention à ne pas en faire trop…

- Tu sais, si tu n'es pas bavard dans l'eau, pas grave, je parlerais pour deux. J'adore papoter.



Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Le myosotis et le sapin

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» maj 28/03, myosotis
» Nuage du Sapin ~ Mes aiguille piquent, tout comme mon caractère.
» Entrainement N°1 [Pv Nuage de Myosotis]
» Boule de Myosotis ~ Ciel
» Aurore Boréale>Nuage de Sapin>Espace d'un Instant

Sauter vers: