Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 
Bienvenue sur Fairy Tail Mangas ♥️ Le forum a 6 ans d'existence.
N'oubliez pas de voter toutes les 2h ♥️
Bientôt le grand nettoyage ! Un petit recensement s'impose ! Un mois pour réagir ♥️

Je veux bien te faire ronronner, mais que si t'es d'accord. (avec Yoruichi)

Rang C FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 06/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/3  (2/3)
Expériences:
26/800  (26/800)
Ven 3 Mar - 15:22

Comment j’ai réussi à me mettre dans cette galère. J’avais demandé audience auprès du conseil pour m’annoncer, je ne sais pas si Lucy l’a fait ou même si elle le fait en général pour les nouveaux venus, mais il faut dire que mon cas est particulier et pour l’heure je ne suis qu’une dague prête à être enfoncée dans son dos et je le refuse. Lucy a accepté ce que j’étais pour que je la rejoigne ainsi que les autres fées, alors je compte faire en sorte que le conseil de la magie n’abuse pas sur mon lien avec les morts. Enfin, c’est ce que j’aurais, mais ce qui s’est passé n’est entièrement pas prévu.

Quand j’étais arrivé ce matin, j’avais beaucoup d'espoir, je me disais que tout allait bien se passer, que le conseil serait compréhensif et tout, mais que dalle. Déjà pour commencer, je n'ai rencontré que des vieux, non pas que je ne sois pas habituée aux personnes plus âgées, au contraire, mais ceux-là, je pourrais fracasser ma tête contre une table où leur connerie n’arriverait pas à disparaître de ma mémoire. Je n’ai jamais rencontré de mages ayant autant de balais dans le fondement, c’est grave quand même.

Déjà me sortir que je suis un danger étant donné que je fais partie de Fairy Tail ne m’a pas super plu et leur réaction quand je leur explique pourquoi j’étais venu. Oh mon dieu, j’avais l’impression qu’il me ferait balancer au bout d’une corde pour mes propos. Je ne comprends vraiment pas comment on peut être aussi rigide à l’idée qu’un nécromancien veuille aider. Ce n’est pas comme si je ne jouais pas carte sur table, je suis venue moi-même leur annoncer mes objectifs et ce que j’étais. Je leur évite d’apprendre une mauvaise surprise par eux-mêmes. Enfin bref, la suite a été une joute verbale des plus stériles et je crois qu’ils m’ont maintenant dans le collimateur, en même temps, ce n’est pas intelligent de les traiter « de vieux aigris qui ont une dizaine de balais dans les fesses », mais leur visage quand je leur ai sorti ça, c’était à mourir de rire, mais également un probable arrêt de mort pour moi.

Actuellement je suis dans un parc à côté du bâtiment du conseil, ils me prêtent certainement pour un idiot, mais j’ai bien vu que j’avais des personnes qui me suivaient jusqu’ici. M’enfin bref, je m’en contrefiche pas mal, je suis tranquille sur un banc dans le parc, l’ombre des arbres est agréable, j’ai mon sac juste à mes côtés et il semble que des chats sont intéressés par son contenue. Je les regarde rapidement, les pauvres, ils ont l’air de ne pas avoir mangé depuis un long moment, je peux au moins leur donné quelque chose.

Lorsque j’ouvre mon sac, j’ai deux chats qui sautent dedans, sur le moment cela me fait rire, mais cela m’attriste un peu. Je les prends dans mes bras pour les mettre sur mes genoux avant de sortir mes morceaux de viandes séchées ainsi que ma bouteille d’eau. Je leur donne ma viande avant de me débrouiller pour qu’ils boivent de l’eau tranquillement. Les voir manger et boire est assez reposant, j’en oublierais presque que ce qui s’est passé avec ces vieux.

-Vous au moins, vous faite pas attention à tout ça, vous êtes tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 286
Date d'inscription : 10/03/2015

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
260/10000  (260/10000)
Jeu 13 Avr - 14:09

Le printemps ouvrait lentement ses portes vers l'été, la végétation fleurissaient au grès des journées s'écoulant telle le ruisseau contre les rochers, l'air de l'atmosphère se réchauffait surveillaient par les rayons du soleil. La jeune mage du Conseil se promenait tranquillement sur les toits de la capitale magique du nom d'Era, cette balade serait dangereuse pour tout humain osant s'aventurer sur les hauteurs des édifices. Toutefois pour la forme, elle s'était métamorphosée sous sa deuxième force, celle d'un magnifique chat noir assorti de yeux en amande à la teinte améthyste. Un critère faisant d'elle, un félin plus que reconnaissable pour les personnes qui la connaissaient, c'est-à-dire uniquement les membres du Conseil Magique.

Il n'était pas rare qu'elle s'amuse à roder dans les grands corridors de la Tour, bâtiment d'une décoration raffinée mais luxueuse. Étrangement cela agaçait ses confrères, enfin les plus séniles la réprimandent de preuve de tant de légèreté dans un endroit aussi sacré. La demoiselle n'y prêta jamais attention, au contraire, elle les narguait en venant se frotter contre leur jambe, quitte à se mettre entre leurs pattes afin de les faire trébucher. Puis elle s'enfuyait en ronronnant de plaisir, preuve de satisfaction de ses taquineries. Il faut savoir que Yoruichi était une mage très libre et parfois désobéissante si elle estime que la décision est infondée ou injuste. Raison pour laquelle, elle préférait le terrain et l'action aux débats barbants de ces vieux schnocks, autant dire qu'elle était absente une bonne partie des réunions. Comme toutes règles qui se respectent, il existe bien évidemment des exceptions, particulièrement lorsque la situation ou le sujet abordé présente un caractère grave.

L'hybride félin avait donc jugé peu utile qu'elle participe à ce rendez-vous sollicité par un mage de Fairy Tail, la célèbre qui cassait tout sur leur passage. Elle estimait ses membres avec un intérêt divertissant surtout qu'ils avaient accomplis de nombreux exploits sauvant ainsi le Royaume de Fiore, néanmoins, les vieux ne le voyaient pas du même avis. De nature curieuse, elle voulut analyser cet homme qui se prétendait être un nécromancien, magie très dangereux lorsqu'on la maitrise. Il était rare de voir une personne avec cette magie grossir les rangs des guildes légales, de peur de ne pas se faire bien voir mais celui-ci paraissait s'être bien intégré à la guilde. Yoruichi savait que leur chef de guilde était d'un tempérament très doux et tolérant, elle irait donc se faire discrète dans le but de l'observer.

Le félin de jais descendit de son perchoir grâce à plusieurs bonds, en s'approchant de l'imposante battisse avec impatience. Elle n'eut pas à attendre trop longtemps avant qu'il ne sorte d'une expression agitée et contrariée sur le minois. La séance n'avait pas du bien se dérouler, la jeune femme s'en doutait bien en connaissant parfaitement l'avis perché et archaïques de ses collègues à l'âge de la retraite. Elle le suivit furtivement ainsi que plusieurs gardes du Conseil Magique, qui eux à l'inverse, se trouvaient aussi discret qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Elle prit son rôle de chat très au sérieux tandis qu'il s'était assis renfrogné sur un banc, une délicieuse odeur de son sac lui lécha les narines. Elle fut rejoignit par un autre chat, inconnu au bataillon, et s’avancèrent en cœur vers leur potentiel donateur. En effet, elle n'était pas contre un petit casse-croute bien qu'il était clair, qu'elle mangerait plus copieusement quand l’occasion se manifesterait. Ainsi, elle se retrouva sur les genoux du jeune homme en se léchant les babines, ses iris violets le fixèrent d'un regard perçant. A première vue, le mage ne semblait pas être du tout une personne dangereuse, en tout cas vis-à-vis des animaux. Amusée, elle prit l'initiative de parler sous sa forme de chat, donnant à sa voix un timbre moins féminine que sous sa forme normale:

- Ne crois pas cela jeune mage, si tu savais ce que l'on vit tous les jours.







Cadeaux :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang C FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 06/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/3  (2/3)
Expériences:
26/800  (26/800)
Ven 14 Avr - 21:10

Lorsque que mon regard reste sur les chats, j’entends une petite voix résonner dans ma tête. Je pense qu’un individu lambda serait étonné, enfin, c’est normal d’être étonné quand un être magique se permet de rentrer dans la tête des gens afin de discuter. Je soupir en réfléchissant quelques secondes, une bonne dizaine puis je viens regarder les deux chats pour essayer de savoir lequel m’aurais parlé. Je souffle comme un buffle avant d’utiliser ma magie pour regarder les âmes des vivants. Lorsque j’aperçois certaines particularités dans l’âme d’un des chats, je tourne mon regard vers les gardes qui me suivent pour vérifier que tout va bien avec ma magie, ce qui est le cas.

Je laisse mon sort s’évaporer avant de revenir vers le chat noir qui avait les singularités, je le prends dans mes bras avant de lui caresser doucement le dos, je bouge doucement mes jambes afin de trouver la bonne position pour que l’autre chat puisse s’installer tranquillement. Je commence à grattouiller les oreilles du petit être adorable qui se trouve dans mes bras en souriant.

-Disons que même les morts depuis des siècles ont moins de balais dans l’arrière train et ils sont mort…très vieux…et encore plus chiant que ce que l’on penser…surtout sur l’équilibre, alors là, il ne faut pas sortir du rang sinon on risque d’avoir des sorciers vaudous et des nécromanciens aux fesses...

Je soupir encore avant de m’enfoncer dans le banc pour regarder le ciel qui est d’un bleu uni, c’est assez agréable à regarder, c’est même reposant. Je commence à chercher mes lunettes avant de voir que je les ai toujours sur le nez, je les retire pour les ranger dans mon sac avant de voir le chat qui avait accompagné le noir qui parle fuir quand un des gardes passe devant. Je grogne doucement de mécontentement, il était gentil ce petit chat, il mangeait tranquillement et était tranquille, pourquoi cet idiot est passé maintenant.

Je regarde doucement le chat qui reste, je le pose doucement sur mes genoux avant de lui caresser doucement le dos en longeant sa colonne vertébrale et je me sens bizarrement d’une humeur bavarde, tant pis pour le chat qui parle, il va devoir me supporter.

-Je sais pas si je peux dire que « les miens » avec des énormes guillemets, sont les plus mauvais, on est conscient d’être mal vu et on essaye de régler les problèmes entre nous, mais on ne peut pas surveiller tout le monde et il y a toujours des agitateurs, un peu comme les mages noirs en fait, mais en moins hard…et glauque…et il faut moins passer de temps à nettoyer. En plus, le but des miens n’est pas de gagner en pouvoir, on doit juste aider et protéger les âmes errantes ou enfermées à trouver le repos éternel.


Je regarde le chat noir avant de venir prendre ses petites joues pour jouer avec en appuyant doucement avec mes index.

-T’en pense quoi toi ? Je devrais avoir les fers au pied pour avoir un lien avec les morts ? Sachant qu’on essaye de faire le plus de chose en étant discret et qu’on veut éviter tout type de contact qui pourrait être dangereux…comme un seigneur liche et une petite fille d’Era.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 286
Date d'inscription : 10/03/2015

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
260/10000  (260/10000)
Ven 5 Mai - 15:24

Yoruichi toujours sous forme de chat glissa une petite frimousse amusée alors que le jeune mage semblait intrigué par le fait que ce félin de jais sache parler. Il lui fallut un certain temps avant de se ressaisir, elle le confessait très peu de personne avait été témoin de ce phénomène. L'hybride se remit à manger son apéritif, ses iris ambrés ne lâchèrent pourtant point le mage en pleine réflexion. Après plusieurs minutes, elle s'assit à coté de son congénère du moment d'un air bienveillant, l'homme encapuchonné finit part l'attraper pour la prendre dans ses bras. Cette dernière se laissa faire, l'observant avec plus d’intérêt, il s'était permis d'exercer sa magie sur elle dans le but de savoir d'où provenait la voix. Bien sur, les gardes de l'armée du Conseil Magique l'avait facilement reconnue, tournèrent autour de la scène sans intervenir. La conseillère n'aurait pas été choisi si elle devait compter sur une poignée d'homme pour se défendre.

L'autre chat vint sauter sur le banc pour se coller près de lui aux fins de le remercier pour cette donation généreuse de nourriture. Les félins pouvaient avoir une certaine conscience du moment qu'on les traitait avec égard, ils étaient apte à être reconnaissant. La main douce du jeune homme grattouilla la tête de l'hybride entre ses oreilles pour la flatter, elle ne put s'empêcher d'activer l'engrenage à ronron. Son petit minois triangulaire s'abaissa instinctivement pour recevoir plus de caresses, surtout que c'est un endroit où elle était très sensible sous forme animale. Yoruichi retint un rire amusé tandis que l'humain se mit à se plaindre de son entretien avec les vieux du Conseil. Il ne s'était pas déroulé comme le mage l'espérait ce qui l'attristait, elle lui décocha un regard plein de compassion, ces vieux grabataires pouvaient être hautains voire insultants dans leur manière de se comporter.


Tiens, l'autre chat avait détalé à l'approche bourrue d'un garde dont les bottes militaires martelaient le sol avec discipline. Cette filature parut mettre un peu plus en rogne son porteur, pestant contre le garde, la mage quant à elle laissa filer un soupir. Aussitôt, il reprit son discours sur les intentions des nécromanciens, que juger les mages par leur seul pouvoir ne les aidait pas à être coopératif avec le Conseil Magique. La demoiselle ne put que lui donner raison sur la chose, avoir des préjugés étaient souvent malsains. Sa philosophie s'inscrivait dans un état d'esprit sur lequel tout le monde devait avoir une chance et qu'il fallait prendre le temps d'analyser la personne, avant de s'accorder à un poser un jugement. L'écoutant attentivement les dernières frasques de son monologue, elle daigna lui répondre sur un ton de velours:

- Les gens ont peur de ce qu'ils ignorent, cela fait partie du code génétique humain, pour autant tu ne devrais pas être enchainé pour le simple de posséder une magie peu commune et inquiétante. Je comprends leur crainte vis-à-vis de ton pouvoir qui est de nature terrifiante, cela pourrait avoir des conséquences assez déplaisantes. Mais je suppose qu'ils ont rouspété avant même que tu expliques l'exacte objet de ta présence, tu me sembles pourtant assez inoffensif et attentionné. Hmmm....Bien suis-moi jeune homme, on va en discuter sérieusement dans un endroit plus approprié.

Yoruichi se dégagea de l'étreinte du mage qui se remettait en question, en sautant d'un bond pour aller courir vers l'entrée du bâtiment du Conseil Magique. Cette dernière lui avait lancé une œillade malicieuse, l'intimant presque de la talonner de près, sans demander la moindre permission, elle pénétra dans la Tour. D'une démarche élégante et agile, elle traversait le grand hall et un couloir annexe pour disparaitre derrière une porte à moitié ouverte, conviant l'homme à y entrer. Une fois dans le bureau, elle se métamorphosa sous sa forme d'hybride à coté de son bureau, petit détail qui pouvait être dérangeant pour le jeune homme fut qu'elle soit nue. Sans gêne, elle s'approcha de ses vêtements pour s'habiller, même si ne détenir aucune couche d'habits lui semblait plus confortable. Notamment qu'elle raffolait souvent de la réaction des gens dans ce genre de contexte.







Cadeaux :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang C FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 06/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/3  (2/3)
Expériences:
26/800  (26/800)
Lun 8 Mai - 22:52

La voix du chat est devenue plus douce et ses paroles sont sensés, je pourrais être difficilement contre son point de vu étant donné qu’il se rapproche beaucoup du mien et elle a bien vu le fait que les membres du conseil m’ont rapidement coupé l’herbe sous le pied. Je commence à me demander si ce neko n’était pas présent dans la salle, c’est sûr qu’il aurait pu se dissimuler aisément dans les coins obscurs de la pièce, mais je pense que j’aurais senti la présence d’un félin, après je ne suis pas non plus la personne la plus vigilante pour savoir précisément le nombre de personne qui m’entoure. Lorsque l’animal me demande de le suivre et bien je me lève en rangeant mon sac. Mine de rien, j’en ai sorti des choses afin de remplir les estomacs de ces chats. Le chat a effectué un bon gracieux, comme la majorité des chats, certain ont un petit souci d’équilibre et il se ramasse littéralement sur le sol, ce qui est assez drôle.

Le chat court pour rejoindre l’entrée du bâtiment, il m’a suffisamment intrigué pour que je le suive sans vraiment faire attention. Je commence à courir dans la même direction du félin en esquivant les gardes, ce sont des colosses en armure et je n’aimerais pas entrer en collision avec eux. Les frais médicaux, moins j’en ai, mieux je me porte, même si par moment c’est très difficile de les esquiver. J’arrive à apercevoir une sorte de regard malicieux ou quelque chose de ce genre. J’arrive à suivre la course du félin et je suis assez fière de pouvoir dire que j’ai réussi à le suivre de près. Je vois que l’on rentre dans une tour et les regards des gardes dans ma direction sont très comiques, comme s’il se passait quelque chose d’exceptionnel devant leurs yeux. Je ne comprends pas pourquoi ils n’essaient pas de me stopper.

Le chat nous fait passer par le grand hall et je ralentis quelques secondes pour observer le lieu, certes il est impressionnant, mais j’ai comme une impression de déjà vu, comme si j’étais déjà venu dans ce lieu à un moment ou à un autre. Je passe entre les personnes présentes avant de rattraper le félin. Il m’a presque semé le petit animal. Je ralentis pour reprendre mon souffle avant de le voir rentrer dans une pièce, j’allais protester en lui disant que ce n’était peut-être pas le bon endroit pour discuter, mais il est trop rapide. Je marche lentement pour rentrer après avoir vu mon guide m’inviter à le rejoindre, là, ça ne sent pas très bon, comme les lacrymavidéos pour adulte qui date, le bon vieux scénario qui va finir en queue de poisson.
Je rentre doucement dans le bureau d’une certaine Yoruichi Shizuma, je sifflote en me demandant à quoi elle pourrait ressembler cette jeune demoiselle. Je ne me fais pas trop d’illusion, elle doit être une mage très puissante ou alors une femme avec un très grand intellect pour travailler dans le bâtiment du conseil de la magie. Une fois à l’intérieur, j’ai le réflexe de fermer la porte derrière moi, je n’aimerais pas qu’on nous espionne, même si cela doit être monnaie courante dans le coin. Le félin commence à se transformer en une magnifique femme ébène au cheveux améthyste et nue de surcroit. Je bug quelques secondes avant de me retourner d’un coup pour donner un grand coup avec mon front contre la porte, l’impact est lourd, la douleur l’est également, mais je ne compte pas laisser mes envies primaires me faire comporter comme une personne que je ne suis pas.

Je me retourne lentement pour voir la femme être habillée, je soupir avant de me rapprocher timidement d’elle, je me râcle la gorge en rougissant. Je ne sais pas pourquoi j’agis ainsi, mais je me sens quelque peu gêné. Je vois que les vêtements de la femme qui est par déduction, une hybride chatte, ne lui couvre pas tout son corps, ou du moins, on peut tout de même voir son ventre ainsi que ses bras. Je m’approche d’elle en retirant mon mentaux afin de venir le placer avec délicatesse sur le dos de la femme. J’arrive à discerner des cicatrices ainsi qu’une marque de guilde, Blue Pegasus. Je comprends que par sa beauté, elle a pu être parmi les étalons jurant sur l’aspect physique. Je réfléchis attentivement au pourquoi de ces cicatrices en bougeant machinalement mes doigts le long de mon mentaux qui est désormais sur la femme, ces marques ne sont pas assez profondes pour être dues au combat, mais elles ne sont pas dues à des activités courantes sinon un soin classique aurait pu permettre de les faire se refermer, je penche pour les restants d’expériences, mais par qui ? Pourquoi ? Je pense que cela pourrait être des questions que je lui poserais à un moment.

Je recule d’un coup sans trop savoir pourquoi puis je rougis encore un peu plus, je suis idiot, j’ai dut être trop proche. J’ai le sentiment d’être épier, je soupire avant d’utiliser ma magie afin de voir que des personnes se trouve derrière la porte que j’avais fermé. Je soupire de nouveau avant d’avoir une idée, je rejoins nos visiteurs en ouvrant d’un coup la porte sans être gêné. Je leur fait un très grand sourire avant de regarder une des femmes présentes.

-Mademoiselle, pourriez-vous nous apporter deux bassines d’eau s’il vous plait, vous seriez très aimable.

Il est clair que la surprise se lit sur leur visage, d’une part ma demande est très inhabituelle et d’une autre, je ne pense pas qu’ils s’attendaient à voir la porte être ouverte en grand. J’attends un peu avant de voir la femme à qui j’ai demandé des bassines venir avec un homme qui en porte une, je leur fais signe de rentrer afin qu’ils puissent les poser au sol et je les fait doucement sortir afin de ne pas les brusquer. Mon but est d’être tranquille, pas de provoquer un conflit, peu importe à quelle échelle se conflit pourrait être, moins il y en a, mieux c’est.

Je referme la porte avant de placer des chaises devant les bassines, je regarde rapidement celle qui a été mon guide pour lui faire une révérence avant de lui indiquer une chaise, je me met face à elle avant de mettre mes pieds dans la bassines, je prends une grande respiration.

-Faites comme moi magnifique demoiselle.

Je viens doucement prendre les mains de la femme avant de ralentir ma respiration pendant quelques secondes puis je me concentre sur mon rythme cardiaque pour le ralentir. Je me concentre au fur et à mesure sur l’endroit où je veux aller avant de me sentir partir. La chaleur commence à se faire sentir et je rouvre doucement mes yeux qui s’étaient fermés plus tôt. Je vois une ange, enfin pas vraiment une ange, mais une magnifique femme à queue de chat avec des ailes de magie pure qui change de couleur, certainement entre les différents éléments.

Je me relève doucement avant de respirer puis je rigole doucement, je tente de retirer mes lunettes en vain, j’ai complétement oublié que nous sommes sous une forme liée à nôtre magie et non nôtre corps, même si nous lui ressemblons énormément. La pièce dans laquelle nous sommes est délabrée, en même temps, c’est normal ici. Je regarde un miroir brisait afin de voir à quoi je ressemble. On peut dire que je suis plutôt pas mal, mon corps ici ressemble beaucoup à celui du monde matériel, avec des yeux verts fluo et je crois avoir une sorte de début d’exosquelette en os et je vois que j’ai également ma marque de guilde qui ressort. Je me retourne vers la magnifique créature en me grattant la tête.

-Et bien…bienvenue dans le monde des morts…enfin un des mondes…sinon je pense que les présentations sont de mise. Je suis Antras Jenkins de Fairy Tail, comme vous pouvez le voir, je suis un nécromancien. Ici nous seront très difficilement espionné, ne le prenez pas mal, mais si on doit parler de chose sensible, j’aimerais être sûr que seul nous deux pouvons entendre les informations dites. Sinon, comment vous vous nommez mademoiselle l’ange féline ?

Je fais une révérence par habitude, même si j’avoue que je la fais de manière la plus gentleman possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 286
Date d'inscription : 10/03/2015

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
260/10000  (260/10000)
Jeu 2 Nov - 16:47

La réaction du jeune nécromancien paya sa frais, à peine s'était-elle transformée, qu'il resta figé pendant quelques secondes avant de se retourner un peu trop rapidement, lui infligeant un coup contre la porte. Yoruichi ne put s'empêcher de rire aux éclats devant ce spectacle, elle avait engendré chez cet homme un embarra tel qu'il avait volte-face. Non de toute évidence, elle continuerait à faire le coup à chaque personne qu'elle croiserait, on ne devrait pas se priver d'un tel amusement tant que c'est en privé. Bonne joueuse, elle attrapa ses affaires s'habillant avec une souplesse que seuls les félins possédaient.

- Tu peux retourner désormais, excuse moi si je t'ai mis dans une situation de gêne mais la tentation était trop forte pour que je n'en profite pas un minimum.

Pour toute réponse, le mage s'étant fait recalé par le Conseil magique se racla la gorge sans nulle doute pour détourner la conversation. L'hybride observa l'expression confuse de l'inconnu, tenterait-il de se soustraire à des images peu recommandables ? Pourtant c'était exactement ce que souhaitait la jeune femme, c'était l'un de ses nombreux petits jeux pour déstabiliser la gente masculine, quitte à la séduire pour la faire tourner en bourrique. Bien que ce ne soit pas sérieux lors de ses heures d'activités professionnelles, l'instinct félin est assez difficile à apprivoiser.

Finalement, il osa s'approcher de la mage, il retira son manteau pour venir le poser par galanterie sur les épaules dans le but qu'elle n'ait pas froid. Acquiesçant d'un sourire à ce geste si attentionné, ces vieux croutons pouvaient vraiment être exécrable et ne possédait aucune jugeote. Sincèrement, il ne donnait pas l'impression d'être un de ses mages noirs sanguinaires, l'hybride chat le présentait ainsi sachant qu'elle ne considérait pas comme en danger. Au contraire, elle considérait qu'il détenait une magie bien que dangereuse, assez intéressante pour les aider dans leur quête contre les guildes noires en tant qu'allié. Elle dénota qu'il l'examina sous toutes ses coutures, elle capta son regard fixé sur ses cicatrices faites par les expériences et autres tortures sur Hybrid's Island, de mauvaises réminiscences.

S'éloignant tout d'un coup rougissant, il s'était surpris lui-même à être trop proche du corps de la jeune femme, décidément il savait le divertir. Toutefois, il n'avait pas fini de l'étonner, certaines servantes travaillant pour le Conseil étaient venues espionner par l'embouchure de la porte, on ne sait jamais un ragot ou deux en plus sur l'un des membres imminents du Conseil intrigueraient les plus curieux. Il alla gentiment à leur rencontre, sans les sermonner, il leur quémanda deux bassines d'eau, étrange demande, que comptais-il préparer avec une simple bassine. Le caractère enthousiasme de la mage lui somma de poser la moindre question sur la raison de cette requête, attendant patiemment l'objet de convoitise. Il ne fallut pas quelques minutes avant qu'on vienne leur livrer la fameuse bassine, le livreur sembla stupéfait d'entrer dans si belle pièce et pour le compte de l'un des membres du Conseil. Yoruichi lui dédia un sourire de remerciement, ce qui frémit l'homme presque intimidé, il se dépêcha de sortir sans demander son reste.

Pendant ce temps, le nécromancien avait pris la peine de poser une chaise à chaque extrémité de leur bassine, en lui sommant d'exécuter la démarche que lui. Sans sourciller, l'hybride plongea les pieds dans sa propre bassine, observant chaque mouvement qu'il effectuait, ainsi elle prit une grande respiration avant de se coller à sa chaise. Fermant les yeux, s'imaginait qu'il allait user de magie pour lui montrer un tour surprenant et convaincant, son esprit se fit emporté impuissant vers des pensées autres que les siens. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, son apparence avait drastiquement changé, à savoir que ses ailes d'ange avait poussé au cours du voyage, elle sut que cela représenter l'essence de sa magie. Enfin elle le comprit grâce aux diverses couleurs traversant ses ailes, elle contempla celles-ci avec admiration, cet endroit était très intéressant, s'il reflétait la magie dont nous sommes pourvus. Mon guide avait lui aussi été attribué une image psychique selon la nature de sa magie, elle s’assimilait à quelques divergences au corps matériel, notamment l'iris vert émeraude ou une partie osseuse se dégageait de son anatomie. Le spectacle était déroutant mais pas spécialement dérangeant, si on avait pas peur des créatures légendaires et obscures.

Il prit l'initiative de faire les présentations, il se nommait Antras Jenkins, mage faisant partie de Fairy Tail. Yoruichi était au courant de ces derniers faits, elle avait entendu un membre rageait à l'idée qu'un mage de cette célèbre guilde de surcroit nécromancien, viennent leur rendre visite.

- Je me prénomme Yoruichi Shizuma, je fais partie de l'élite du Conseil Magique, enfin soyons plus précise je siège même au sein de cette institution. Bien rentrons dans le vif du sujet, que voulez-vous ? et qu'êtes-vous prêt à faire pour atteindre votre mission, ou disons objectif ? S'exclama-t-elle calmement, pendant qu'elle laissait son regard se perdre sur ce monde obscure et vague.






Cadeaux :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang C FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 06/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/3  (2/3)
Expériences:
26/800  (26/800)
Lun 27 Nov - 16:47

L’ange félin se présente également et vient au vif du sujet, cela me coupe un peu de court, mais au moins elle ne dénigre pas ce que je suis et la peur ne se ressens pas dans ces paroles. Je me relève avant de m’étirer un peu, je vois les os de mon exosquelette qui imite mes mouvements et je trouve cela amusant. Je commence à faire différent mouvement afin de voir les différents os articulés bouger comme il se doit de l’être. Je finis de faire l’idiot puis je reviens vers Yoruichi calmement et je la vois regarder autour, il est vrai que part ici, le temps n’est plus maître, le passé, le présent ainsi que le futur peuvent se côtoyer sans vraiment le savoir. Qui sait si nous sommes dans la ville d’Era trois cents ans plus tard ou bien trois cents ans plus tôt. J’avance doucement vers le pallier de la porte avant de me retourner vers la conseillère.

-Suivez-moi, autant profitais du fait que nous soyons là et que le rituel ait marché comme il faut.


J’ouvre la porte avec mon bras n’ayant aucun exosquelette puis je passe avec difficulté le pallier qui est a moitié détruit pour rejoindre un couloir qui dans le monde des vivants était simple à un couloir avec de nombreux trous. Je m’approche de l’un d’eux afin de voir qu’il mène à l’étage en dessous. Je continue de marcher en évitant les trous sans souci en souriant.

-Mon but ? Il est simple, montrer que nul est mauvais et qu’aucune magie rend les gens mauvais. J’ai souvent lu compte et légende parlant de paladins blancs qui détruisait le mal, mais ce qui n’était pas dit dans ces récits de victorieux, c’est que ces mêmes paladins avaient tué de nombreuses personnes innocentes sous prétexte qu’elles avaient possiblement une magie maléfique.
Je ne compte pas provoquer de problème de grosse envergure, au contraire, je pense avoir des connaissances dans certains domaine que les membres du Conseil ou bien de n’importe quelle guilde puissent avoir, un des avantages d’être nécromancien.


J’arrive au niveau de l’entrée du bâtiment du conseil qui est complètement détruite, je passe lentement les trous présents pour arriver sur ce qu’étais un palier ou y ressemblais, les marques sur les murs ne ressemblent pas à ce que pourraient faire le temps, mais plus à ce que des machines de guerre pourraient faire, je demanderais à Yoruichi si le bâtiment du conseil a déjà été détruit par le passé.

Je passe le palier et je vois littéralement un océan vert clair, je marche lentement avant de m’asseoir sur un rocher qui se trouve devant les flux verts, je respire tranquillement avant de soupirer un peu. Je regarde à l’horizon pour voir des îlots de terre flotter en l’air, parfois à l’endroit, parfois à l’envers, d’autre fois sur les côtés. Je vois une sorte de nuage de magie rouge écarlate passer sans vraiment créer quelque chose d’anormal.

L’endroit où nous sommes à un air ardent, son souffle chaud viens frôler ma peau et sur mon exosquelette, cela est étrange de ressentir ce genre de chose sur ces os comme si c’était mon bras, je me demande si je peux en faire plus. Je ferme les yeux avant de me concentrer afin de tenter à comprendre comment cela fonctionne, je bouge lentement mes bras afin de voir les similitudes et les différences. Je commence à imaginer un second bras en os puis des bruits de craquement lourd et dense se font entendre, je continu en essayant d’imaginer la cage thoracique ainsi que la nuque et le crâne. Les mêmes bruits reviennent puis je sens beaucoup de poids sur moi, je commence basculer en avant sans vraiment pouvoir me retenir.

-Ah pu… de m… !!!


Je me retrouve rapidement la tête sur le sol et j’agite mes bras afin d’essayer d’avoir un mouvement qui puisse me créer un basculement en arrière, mais j’entend seulement des bruits autour sans vraiment arriver à voir ce qu’il se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Je veux bien te faire ronronner, mais que si t'es d'accord. (avec Yoruichi)

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je veux marcher sur la lune, mais l'avouer c'est m'humilier
» Mila △ Je veux bien être reine mais pas l'ombre du roi [VALIDEE]
» Qui aime bien, châtie bien. C'est mon ex qui me l'a apprit ! - Thierry & Rosario
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Des images des logiciel une envie de faire mumuse !

Sauter vers: