Intrigue #1

Intrigue à venir

Panique à Fiore
Paisible, sans soucis, Fiore respirait la tranquillité et la joie de vivre. Malheureusement, toutes bonnes choses ont une fin et le jour où le sang et le chaos allait arriver tel un rat porteur de peste...
Lire plus

Venez les prendre !

Les nouvelles !

31/11/2016 — Recensement Un recensement d'hiver à été lancé ^^ Venez vous recenser par ici.
31/11/2016 — De nouveaux prédéfinis, ouvrez l'oeil !
1/12/2016 — Lancement de l'intrigue 1 bientôt, renseigner-vous pour y participer ...

Top sites

Top Site 1Top Site 2Top Site 3Top Site 4Top Site 5

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Fairy Tail
Bienvenue parmi nous jeune visiteur :3

Ici, à Fiore, une grande communauté a vue le jour, soudée, uni et surtout ardent de s'amuser.
Si toi aussi tu veux rejoindre cette grande famille, vient parmi nous, on ne mange pas <3


▬ Faites votre choix. Entrez dans ce monde ... étrange et magique. {Inspiré du manga Fairy Tail} ▬
 

Partagez|

"Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Crimson Soul
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 18/01/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Mar 25 Avr - 21:31


Maverick se trouvait dans la partie centre de Fiore, plus précisément dans la forêt de Komori, la nuit n'allait d'ailleurs pas tarder de tomber ce qui pouvait offrir un magnifique crépuscule. Il était simplement de passage dans cette région qu'il connaissait assez bien. En effet, avant sa terrible rencontre avec Magnus, le jeune sabreur qui venait de quitter son maître suite à son décès avait passé beaucoup de temps dans les alentours de la ville de Kybara. Le calme ambiant de cette petite ville ancienne que l'on pouvait observer en panorama depuis la forêt de Komori où il se trouvait était assez incroyable. Ce qu'il appréciait le plus, c'était les périodes de fêtes estival, depuis son perchoir la nuit, il aimait observer les gens s'amuser, les feux d'artifices, les cries de joies. Tout cela associé à une nuit étoilée et une brise d'été légèrement chaude... Que de bons souvenirs pour Maverick.

Bercés par de bons souvenirs qui lui revenaient, il s'installa sur sa vieille position habituelle afin d'observer Kybara. Le sabreur démoniaque observait le soleil se couchait calmement lorsqu'il fut sortit de ses pensées par des bruits de pas, nombreux. A l'oreille, on pouvait aisément deviner un petit groupe de personne qui courraient dans les bois à toutes allures en criant. Interpellé par ces drôles de bruits et ses cris, Maverick se dirigea alors en direction de la source de ces bruits en sortant à moitié son katana "Fade Away" de son fourreau. Il y vit une jeune femme blessée courir, poursuivit par un groupe d'hommes qui semblaient avoir perdu la raison, il hésita avant d'intervenir et préféra les suivre pour l'instant, histoire de voir ou cette histoire allait les mener. Leurs course poursuite n'allait pas durer longtemps de toutes manières, ils se dirigeaient droit vers une falaise qui bordait un lac, il n'allait donc pas avoir à les suivre beaucoup.

Une chose était sûre cependant, s'ils avaient l'intention de tuer cette jeune femme, il leurs faudra déjà passer sur le corps de Maverick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Hybride
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 30/12/2015
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Mer 26 Avr - 1:00


Cela faisait maintenant plus d’une dizaine de minutes que la demoiselle courrait à travers les bois, essayant de chercher une solution pour leurs échapper. Elle ne savait plus où allait, déjà que pour s’échapper du bâtiment cela avait été beaucoup plus dure et épuisant, mais maintenant ses savants la pourchasser tel un vulgaire morceau de chair fraiche. Elle ne savait plus exactement comme elle était arrivée dans leurs bases, mais en tout cas, elle avait réussi à y réchapper et sans grande blessure. Enfin, elle avait parlé beaucoup trop tôt car à peine avait-elle pensée cela, l’une des magies des assaillant lui percuta le bras et lui offrit une douleur digne des plus grandes scènes d’horreur. Retenant un cri de douleur, la jeune hybride continua alors sa route sans se retourner et sans faire attention à ce qui les pourchasser.

*************

Il faisait beau lorsque la demoiselle sortie de la petite auberge non loin de la forêt de Konomi. Elle été venue dans les environs à cause de rumeurs qui parlaient d’un bâtiment louche où des cris se faisait entendre tous les soirs. Suite à cela, la demoiselle n’avait pas attendu un seul instant et avait foncée directement vers la ville où les rumeurs avaient débuté. Au fond d’elle, Akimi ne pouvait supporter qu’une autre personne subisse ce qu’elle avait subi pendant longtemps. Sa mission était donc des plus clairs, trouver ce bâtiment, y entrer et libérer les personnes prisonnières coûtes que coûtes, c’était sa mission première. Marchant alors tranquillement dans la ville, Akimi posait quelques questions aux habitants pour demander quelques informations supplémentaires, malheureusement personnes n’en savait plus que les rumeurs. Ne se décourageant pas, la demoiselle se mit à scruter tous les grands bâtiments paraissant louche. Heureusement pour elle, il n’en existait que trois, un aux centres villes, un autre à proximité et un dernier non loin de la forêt et de la ville. Visitant le premier, elle ne trouva rien de suspect, elle sortit alors du bâtiment et se mit a aller vers le troisième non loin du premier. Mais lorsqu’elle s’en approcha, elle remarqua alors que celui-ci était en train de tomber en ruine, ce qui ne pouvait donc pas être l’une des cachettes des fameux scientifiques.

Regardant alors de loin le batiment à l’orée de la forêt, Akimi prit une grande inspiration et s’y dirigea d’un pas assuré. Après quelques minutes de marches, la jeune hybride arriva devant le bâtiment et rien que le fait de se trouver prêt de l’endroit lui donner la chair de poule. Elle en était sure maintenant, cela ne pouvait être qu’ici que ses ordures se cacher. Se cachant alors derrière un mur, elle monta sur l’une des caisses et regarda à l’intérieur. Comme elle s’y attendait, elle ne vit rien, cependant avant même qu’elle ne puisse descendre et partir, elle fut ramenée en arrière et sans attendre plonger dans un profond sommeil. Ce fut des murmures qui la réveilla soudainement, et rien que dans leurs tons, elle comprit que c’était des jeunes femmes apeurées. Ouvrant alors les yeux et se redressant doucement, elle comprit qu’elle avait les mains enchainées dans le dos et hors des cellules. Regardant alors par la fenêtre, elle comprit qu’elle avait passée plusieurs heures dans ce trou à rat, car la nuit commencer à tomber. Regardant alors les cellules, Akimi revit alors ce qu’elle avait vécue dans son passé et une haine profonde la prit. Essayant de se libérer, l’hybride serpent hurler de toute ses forces, elle avait réfléchi rapidement à un plan et elle devait le faire réalisable. Un des savants approcha alors d’elle et se mit à genoux devant la belle femme pour lui saisir le menton et le lever vers le ciel avec mépris et interêt.

-Je vois que tu as été hybridée, mais pas totalement, heureusement que tu es là, nous allons finir le travail en t’injectant un nouvel ADN, j’espère que tu ne nous décevra pas, comme ces moins que rien !

Rigolant sadiquement, la jeune femme regarda alors les femmes et compris qu’elle avait subi la même chose, elle n’avait plus leurs places parmi les hommes…Serrant les poings, elle eut un rictus de rire et sous la surprise, donna un coup de tête magistral au scientifique qui se retrouva sur le sol et sans attendre, utilisa ses mains pour lancer sa magie et le pétrifier sur place. Prenant les clés, elle se libéra et alla faire de même avec les prisonnières qui avaient l’air heureuse et peureuse à la fois. Avec un sourire, la belle leurs tendit ses mains et leurs dit d’une voix aussi douce que possible.

-J’ai déjà gagnée contre eux, ayez confiance mesdemoiselles. Il y a un endroit où les hybrides sont en sécurité, Liberty Heel, je ne sais pas où elle se situe, mais c’est eux qui vous trouve et vous cache. Allez venez, perdons pas de temps !

Sentant leurs mains se poser dans les siennes, elle hocha alors la tête et se mit en route vers l’extérieur. Il n’y avait personne, ce qui était plutôt étrange en soit. Continuant alors leurs courses, elle entendit l’une des filles crier et se retournant, voit que l’un des scientifiques avait réussi à attraper une fuyarde. Grognant, elle ordonna aux autres de s’enfuir, ce qu’elles firent sans hésiter. Foudroyant le savant fou du regard, Akimi sauta alors en l’air et lui donna un de ses puissants coup de genoux dans le visage, le faisant perdre l’équilibre ainsi que sa prise sur la demoiselle. Saisissant le bras de la dites fuyardes, elles se mirent à courir vers la sortie. Une fois dehors, elle la lança vers les autres et leurs ordonna de fuir et de chercher cette guilde quoi qu’il arrive et sans se retourner. Elle allait maintenant servir de leurre et pour cela, elle devait attendre que les scientifiques sortent pour les mener à l’opposer.

********
*

Blesser, Akimi se retrouva rapidement dans de beaux draps, et pour embellir le tout, elle se trouva soudainement pris au pièges, derrières un précipice avec de l’eau en bas et devant, des savants fou avec des bâtons de lacryma électrique. Elle n’avait pas le choix, elle devait leurs échapper, il était hors de question qu’elle ne subisse encore leurs expériences. Son bras blessé lui empêcher toute attaque de défense, elle n’avait donc aucune autre issue. Se tenant alors le bras, elle recula alors encore plus et s’en demander son reste, prit une grande inspiration et sauta de la falaise. Malheureusement les scientifiques ne l’entendaient pas de cette oreille et lui attrapèrent la main pour essayer de la ramener au rivage. Se débattant, elle réussit à prendre appuie grâce à la main de l’homme et à faire une acrobatie pour lui mettre un coup magistral dans la mâchoire et se mit enfin à tomber dans le vide, faisant un plongeant magistrale dans l’eau glacial. Essayant de se retenir à quelques choses, son bras blessé ne lui permit pas de se tenir très longtemps et elle finit par tomber dans l’inconscience, son corps flottant à la surface avant de commencer à couler progress
ivement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Soul
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 18/01/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Jeu 27 Avr - 17:43


Le sabreur observait la scène de loins , les suivant en passant d'arbre en arbre sans jamais se faire repérer, constatant avec effrois la scène qui se produisait sous ses yeux. La pauvre pourchassée venait de recevoir l'une des magies de ses assaillants dans le bras, ce qui l'avait fortement amoché. Il était prêt à intervenir, mais il voulait voir où cela allait les mener. Une fois que toute la petite troupe atteignit le bord de la falaise, toujours suivis par Maverick discrètement, le sabreur fixait la demoiselle, se demandant ce qu'elle allait faire :

"Elle ne va quand même pas..." se disait-il tout bas.

Mais si, elle l'avait fait, après s'être débattue pour enfin tomber après une acrobatie plutôt bien exécuter pour repousser celui qui la retenait, celle-ci se laissa tomber dans l'eau glacée du lac qui se trouvait en contre-bas. Elle n'avait que peu de chance de s'en sortir au vu de sa blessure au bras et de la température de l'eau. Il allait devoir intervenir, cependant, il ne pouvait pas se permettre d'aller combattre les couards qui la pourchassait. Il lui fallait trouver une autre solution. Il prit l'initiative de les contourner en se dépêchant afin de pouvoir plonger pour la récupérer. Attachant le fourreau de son katana à sa ceinture tout en prenant de l'élan, Maverick se lança et effectua un grand plongeon dans l'eau glaciale du lac. L'eau était à s'en glacer le sang, mais Maverick nageait, jusqu'à atteindre la demoiselle qui coulait progressivement alors qu'elle avait perdu connaissance. Une fois attrapée, il la tirait comme il pouvait pour, dans un premier temps, lui sortir la tête de l'eau, puis enfin l'emportait sur la rive.

Pour être sûr d'être complètement à l'abris de ses tortionnaires, le sabreur démoniaque la porta jusqu'à atteindre une petite grotte se trouvant non loin de la rive qu'il utilisait dans le passé pour passer des nuits. Une fois arrivé, il la déposa délicatement sur le sol. Un court instant de réflexion vint alors lui mettre le doute, mais il ne voyait pas d'autres solutions. Il se mit donc à lui faire du bouche à bouche et tout ce qui s'en suivait pour les gestes de premiers secours, espérant qu'il n'était pas trop tard. Après quelques tentatives, la belle brune inconsciente se réveilla en crachant l'eau accumulée au cour de son "séjour" dans l'eau du lac. Soulagé, Maverick se redressa afin de retirer son manteau bleuté si particulier et son haut qui étaient trempés, dévoilant ainsi involontairement à la rescapée son appartenance à la guide de Crimson Soul tatoué sur ses côtes droites ainsi qu'un petit symbole sur son pectoral droit montrant l'endroit où sa lacryma maudite était implantée.

"Tu as eu de la chance que je sois de passage dans le coin, qu'est-ce ces dégénérés te veulent ?"

Il l'observa alors de ces yeux bleu pâles et du regard froid qu'il arborait habituellement, découvrant une belle jeune femme au visage fin et à la chevelure brune d'une longueur assez incroyable. Regarder ses cheveux lui rappela alors les siens qui en étaient l'exact opposés, blanc comme la neige. Ses cheveux s'étant aplatis après cette petite baignade, Maverick les re-coiffa en arrière d'un simple geste de main et attendait qu'elle lui réponde pour savoir ce qu'il allait faire d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Hybride
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 30/12/2015
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Sam 29 Avr - 21:25


Ils en avaient du culot pour venir l’affronter comme cela sans même se soucier des dégâts qu’elle pouvait faire. Mais pour le moment, elle n’avait pas besoin de combattre, juste les éloignés du lieu de fuite des autres hybrides qui devaient maintenant être bien loin. Elle allait donc essayer de s’échapper pour aller ailleurs et pouvoir reprendre sa vie, mais les éléments qui suivirent ont surpris la demoiselle qui se retrouva blesser et en plus coincée à cause d’une fichu falaise. Serrant les poings, la demoiselle aurait pu attaquer si elle l’avait pu, mais avec son bras actuel, elle ne pouvait pas se le permettre. Elle finit alors après un grand moment de doute par sauter du haut de celui-ci, faisant lâcher prise aux scientifiques et tomba dans l’eau gelé. Cependant ce qu’elle avait oubliée c’était que le serpent n’aimait pas le froid et que de ce fait, son corps aller devenir très rapidement gelée. Elle finit par tomber dans les bras de morphée qui avait sans doute encore besoin d’elle auprès d’elle pendant quelques instants. Elle se laissait alors porter le long du courant, se sentant si bien qu’elle se laisse emporter dans les eaux, sa chevelure flottant dans l’eau pour produire une danse des plus harmonieuse. Puis soudain, plus rien, son corps avait déconnecté, son âme avait décider de se reposer aussi et débrancha les derniers neurones de connecter.

Elle sentait une chaleur remplacer la froideur du lieu où elle se trouver, comme si le courant l’avait entrainé dans des roseau ou prêt d’un animal qui aurait sans doute prit soin d’elle. Elle se sentait bien, malgré que sa chaleur corporelle ne montât pas à cause du peu de température qui l’avait grandement affaibli et mis en hypothermie. Dans ces moments-là, être un serpent n’était pas du tout positive. Puis soudain, au moment où elle voyait une lumière blanche avec tout pleins de personnes qui lui tendait la main, une bouffé d’air vint la tirer en arrière, loin de ses mains qui avait l’air si généreuse et attentionnée. Une, deux, puis trois vagues de fraicheur l’envahit avant que ses poumons gorgés d’eau se mette à éclabousser la brise extérieure. Toussant en crachant cette eau qu’elle venait d’ingérer pendant sa chute, Akimi ouvrit doucement les yeux et laissa le temps que sa vision s’accommode avec le nouvel habitat où celle-ci se trouvait. Se redressant alors doucement avec l’aide de son bras blessé, elle posa sa main de libre dessus et tourna la tête pour regarder le jeune homme qui était en train d’enlever son haut. Surement pleins de femmes auraient trouvés son corps sublime et attirant, mais ce qui la fit stopper net dans une quelconque conversation amicale fut de remarquer sur ton torse la marque d’une des guildes qu’elle haïssait le plus. Vue son état, elle n’était pas capable de se battre et encore moins quand on remarque son hypothermie. Enroulant ses bras autour d’elle, la belle essayait tant bien que mal a calmer ses frissons de froid et claqua des dents en le fusillant du regard, pour essayer de lui faire comprendre qu’il ne devait même pas essayer de l’approcher.

- Ne…Ne m’approcher pas..Je…Je sais d’où vous…venez et je ne vous déteste…Même si vous m’avez sauver la…vie..

Elle se cala contre l’un des murs les plus proches et essaye de chercher de la chaleur pour pouvoir s’y nicher et s’enlever de son hypothermie. Malheureusement ses mouvements étaient devenus très lents et la demoiselle avait mis un certain temps avant d’y arriver. Une fois en position, elle remarqua alors que sa sublime jupe avait été déchirer et que des écailles apparaissait à la lueur de tous, ce qui a mis aussitôt mal à l’aise et tenta de cacher ce signe avec rapidité. Si il était bien de cette guilde et qu’il avait vu ses écailles sur le haut de ses jambes, sa vie serait en danger et elle ne pourrait absolument rien y faire. Serrant les points, elle regrettait également d’être si peu couverte et avant même qu’il ouvre la bouche suite à la remarque de son hybridation, Akimi fronça les sourcils et essaya d’employer un ton sure d’elle et pas trop menaçant, malgré son timbre de voix faible.

- Oui je suis…une créature…moitié femme..Moitié serpent…Donc une de vos créations mon..strueuse. Vous avez détruit mon royaume…avant que la rébellion arrive à vous anéantir et faire..Fuir. On a souffert par votre faute…Et vous venez de sauver une demoiselle alors…Qu’elle est ce que Crimson Soul recherche à obtenir ?

Elle tourna la tête alors pour regarder dehors et instinctivement, rapprocher ses genoux de sa poitrine et les serra contre elle en fermant les yeux et tremblant un peu plus, malgré ses retenu les plus profonde. Depuis son arrivée sur Fiore, elle avait remarqué que les écailles de son hybridation commencer à envahir petit à petit son corps, lui faisant rappeler à la moindre occasion qu’elle n’était qu’un objet et une expérience inachevé de son passé.

- Vous avez détruits des membres de mon royaume…sans aucun scrupule…Vous m’avez transformée en…ça…


Son visage se cacha alors dans ses bras tandis que son corps trembler maintenant de rage. Concentrant sa force dans ses jambes, elle se redressa rapidement pour ne pas avoir le temps de penser qu’elle était debout malgré son hypothermie et sauta sur l’ennemie pour venir transformer sa jambe droite en pierre et son coude droit également, retombant alors aussitôt à genoux après cet effort et essayer de reprendre des forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Soul
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 18/01/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Lun 1 Mai - 17:39


Maverick se trouvait là, à observer la demoiselle qu'il venait de sauver et à attendre qu'elle réponde à sa question. Elle frissonnait, était gelée, après une telle baignade, l’hypothermie ne devait pas être loin. Surtout avec des vêtements aussi léger qui plus est déchirés. Cette belle étrangère le fusilla du regard à la vue de sa marque de guilde, ce qui pouvait être compréhensible. Il était difficile de prendre cet air menaçant aux sérieux avec un corps aussi frêle, tremblotant et blessé, le sabreur aussi un sourcils en l'écoutant parler, apeurer.

"Je ne crois pas que tu sois en mesure de me donner des ordres... Ingrate." Déclara-t-il en s'approchant lentement d'elle, son katana rangé dans son fourreau en main gauche.

Celle-ci s'écarta alors, allant chercher de la chaleur contre les parois froide de la grotte. Elle ne semblait avoir aucune notion de survie, se coller à ce mur n'allait pas la sauver de l'hypothermie, ne de Maverick même si celui-ci n'avait aucune mauvaises intentions. La regardant glisser faiblement sur le sol pour se coller au mur, il remarqua sur jambes, au niveau de l'endroit où sa jupe était déchirée, quelques écailles. Il comprit alors bien rapidement les raisons de ce ressentiment envers lui, une hybride. Elle tenta tant bien que mal de les cacher, mais il était déjà trop tard, le sabreur les avait remarqué.

"Tu es u...." Le jeune homme à la chevelure argentée n'eut pas le temps de finir sa phrase que l'étrangère lui coupa la parole. Ces paroles eurent le don de faire tiquer Maverick, qui s'empressa de lui répondre sèchement après une longue inspiration, le regard encore plus froid qu'auparavant.

"Tu n'es pas UNE de mes créations. Je ne suis pas un de ces couards de scientifique. Ne t'avise jamais de me recomparer à eux. Quant-au évènements d'Hybrid Island, je ne faisais même pas encore partie de cette guilde lorsque ça s'est produit."


Sa poigne se serra autour de son fourreau, son les battements de son cœur s’accélérait à mesure que sa colère grandissait en repensant à son hybridation. Cela ne se voyait certainement pas premier regard, si ce n'est en prêtant un peu attention à la marque sur son torse qui indiquait la présence d'une lacryma, mais Maverick était bel et bien une expérience, une expérience ratée. Cette implantation qui était simplement sensé lui donner les capacités d'un reptile s'avérait être une terrible erreur. Cette lacryma maudite renfermait le pouvoir d'une entité reptilienne démoniaque très ancienne, si bien qu'une partie de celle-ci résidait encore dedans. Cette hybridation était une véritable malédiction pour le sabreur qui passa plusieurs années, enchaînés dans l’obscurité la plus profonde jusqu'à ce qu'il puisse enfin tenir bon face à son influence néfaste qui tentait de prendre le contrôle de son corps.

Il la regarda alors se recroqueviller sur elle-même en regardant vers la sortie de la grotte, encore plus tremblotante qu'il y a quelques minutes. Il fallait qu'elle se réchauffe sinon ça allait mal se finir pour elle. Le sabreur prit donc sur lui, ayant un peu de pitié pour cette demoiselle, et s'approcha d'elle afin de lui dire de lui faire confiance, qu'il allait chercher de quoi se réchauffer. Sa constitution était plutôt solide, mais lui aussi commençait à avoir très froid, un feu serait une bonne solution. Tandis que Maverick s'approchait d'elle pour la rassurer, la fille aux cheveux noir lui bondit vivement dessus et pétrifia sa jambe droite ainsi que son coude droit avant même que celui-ci n'ait le temps de réagir. Il resta cependant stable et ne tomba pas, alors qu'elle, encore très fragilisé par sa course poursuite de la veille, tomba à genoux face à lui.
D'un geste très rapidement de son bras encore libre, il dégaina son sabre et posa la pointe de celui-ci sous le menton de la jeune fille afin de lui faire relever la tête et le regarder dans ses yeux qui prirent l'espace de quelque instants l'apparence de ceux d'un reptile.

"Sache ... Que tu n'es pas la seule à être "ça", comme tu le dis si bien et crois le bien, tu t'en sors plutôt pas mal comparé à moi, même si mon hybridation ne se voit pas au premier regard."

Le sabreur rengaina alors sa terrible lame en soupirant et laissa tomba son fourreau par terre pour lui montrer qu'elle n'avait rien à craindre. Il se serait bien baisser pour se mettre à son niveau, mais sa jambe était changée en pierre, il lui était donc impossible de faire une telle chose.

"Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis ... Mais laisse moi t'aider. Tu ne tiendras pas longtemps dans cet état, laisse moi t'aider et je disparaitrai sans laisser de trace si c'est ce que tu souhaites."


Son petit discours sembla faire effet, la demoiselle aux pouvoirs si particulier dépetrifia les parties du corps changées en pierres de Maverick qui fit quelques mouvements avec afin de les dégourdir. En silence, il alla alors ramasser son katana puis se dirigea vers la sortie de la grotte sans rien dire pour aller chercher du bois, la laissant ainsi seule dans cette antre froide et humide.
Après une petite quinzaine de minutes, Maverick revint alors, toujours en silence, avec du bois qu'il avait soigneusement coupé à l'aide de "Fade Away", son fidèle katana. Il utilisa alors un peu de sa magie démoniaque pour allumer le feu de bois puis s'installa devant en se frottant les mains. Pendant sa récolte de bois, le sabreur démoniaque en avait profitait pour récolter quelques plantes aux vertus médicinales. Il commença alors à les broyer sans trop prêter attention à la demoiselle qu'il boudait un peu pour ses réflexions désobligeantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Hybride
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 30/12/2015
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Mer 3 Mai - 3:45


Akimi était la fierté de son royaume qui avait longtemps prospéré dans la paix et la famille. Verdoyante et toujours ensoleillée, cette ile regorgeait de nourriture diverse et variée. Tout était continuellement la même chose jusqu’à ce jour où la vie de tous changea à cause de la jalousie d’un frère ne désirant que le pouvoir. Après l’apparition de ces scientifiques, l’île était devenue totalement différente, les animaux étaient capturés pour servir les codes génétiques qu’il insérer dans les captives. Certains en mourrait, d’autre en souffrait et certains ne ressentait plus aucune douleur. De sa famille, sa mère et elle avait été les plus sauvé de ces expériences. En effet, Akimi n’avait héritée d’aucun trait animal, que ce soit queue de serpent ou langue. Cependant, elle avait remarqué que ses deux canines étaient légèrement plus longues, mais aussi et surtout sur quelques endroits de sa peau, des écailles lui rappelant à chaque moment son côté hybride. Et pourtant, malgré cette douleur, Akimi avait réussi à réunir une résistance et à contre-carré les plans du chef de cette guilde, Magnus. Depuis ce jour, son envie de vengeance la gagnée de jour en jour et faisait aussi grandir la quantité d’écailles présente sur son corps. La haine entrainer que le malheur autour d’elle, mais aussi une poussé de vengeance que personne ne pourra arrêter avant sa mort où la réussite de celle-ci.

La peur avait envahi chaque parcelle de son être, en plus de se sentir en danger et surtout en position de faiblesse face à un homme, mais aussi un membre de la guilde qu’elle méprisait et détestait le plus. Même si cela lui donnait de la peine de l’avouer, mais il lui avait sauvée la vie alors qu’il ne la connaissait pas, était-il différent ? Non il ne pouvait pas l’être s’il faisait partie de cette infamie. Cherchant une quelconque chaleur, elle ne put obtenir que du froid, encore et toujours, ses membres tremblaient de plus en plus. Cependant, quelques choses clochés en lui, une drôle d’aura tourner autour de lui, menaçante et reptilienne. Elle avait beau le regarder, elle ne voyait nulle trace de cette possible hypothèse et finit par l’enlever de sa tête, trouvant cela soudainement très absurde. Après cette attaque surprise qui lui avait consommer le peu de force qu’il lui restait, Akimi resta alors à genoux, les mains contre le sol froid et humide de la grotte. Son souffle essayant de reprendre une contenance normale ne put être que plus appeuré face au battement de plus en plus lent de son cœur. Posant une main tremblante au niveau de sa poitrine, la jeune reptile laissa apparaitre un instant dans son regard de la peur, chose qu’elle n’avait montrée qu’une fois dans sa vie, lors de sa transformation en cette chose. S’en même s’en rendre compte, une lame vint se poser sous son menton et lui fit remonter le visage vers celui de l’homme debout en face d’elle. Au même moment que son regarde plongea dans le sien, Akimi remarqua alors la transformation rapide de ses pupilles en reptilien. Ouvrant légèrement la bouche, elle se surprit à avoir eu raison, il avait bien quelques choses de reptilien. Baissant son regard progressivement, elle passe sur sa gorge et se termina sur son torse où elle remarque une cicatrice qu’elle n’avait pas vue auparavant. Elle écoutait alors attentivement ses paroles et pencha légèrement la tête sans se couper pour le regarder perplexe. Il était comme elle d’une façon différente et cela ne lui plaisait pas…Comment pouvait-il être comme elle et faire partie de la guilde qui l’aurait transformé ainsi. Il y avait quelques choses de louches dans tout cela.

-Tu fait parti des leurs... Tu peux être comme moi, mais si tu travail avec ou pour eux, tu ne vaux pas mieux. Tu peux dire ce que tu veux mais si cela se sent que tu as quelques choses d’autre en toi, les hybrides savent se reconnaitre, qu’ils soient génétiquement modifiés ou d’une autre manière dont j’ignore le déroulement. Mais ne t’avise plus de me donner des ordres et de me dicter ma façon de me comporter, sinon je ne serais pas aussi gentille avec ton organisme et je le détruirais sans attendre.

Voyant alors le blanc rangeait son sabre et le poser au sol, Akimi se sentait légèrement soulagée mais pas pour autant en sécurité. Laissant alors son corps retrouver le contact du sol, elle entendit alors les paroles étranges de l’homme qui voulait absolument l’aider malgré ce qu’elle était capable de faire, elle ne put s’empêcher de rire légèrement à sa remarque et de fermer les yeux. Elle savait déjà qu’elle ne tiendrait pas longtemps ainsi…Et pourtant au fond d’elle, la demoiselle voulait arrêter le massacre qui planait depuis des années sur les royaumes.

-Je sais très bien que je ne tiendrais pas longtemps, crois-moi que la mort ne me fait pas peur et que je serais même plutôt libérée de pouvoir m’y abandonnée. Malheureusement j’ai trop de chose à faire encore, anéantir cette guilde, retrouver ma sœur et tuer mon frère…Celui qui à causer ce génocide et ces expériences sur mon peuple.

Elle venait de parler comme si plus rien ne lui était égale, comme être si aimable avec cet homme, pourquoi elle se sentait petit à petit à l’aise ? Elle ne devait pas, c’était un ennemi, mais en même temps une expérience, comme fallait-elle qu’elle réagisse… Pendant qu’elle était dans ses réflexions, Akimi ne remarque nullement l’absence du mage dans la grotte, mais sentit une douce chaleur venir lui chatouiller le dos. Se redressant avec difficulté, la jeune femme tourna la tête et vit le feu non loin. Se rapprochant alors instinctivement de ce point de chaleur, elle s’allongea alors prêt du feu et ramena ses genoux contre elle pour profiter de cette chaleur qui lui fit du bien. Cependant, la douleur à son bras lui faisait atrocement mal et décida de le laisser au sol pour ne pas lui faire plus de mal. Son regard n’était plus bleuté comme il était souvent dans des cas inexpliqués, il était devenu reptilien. Cela lui arrivait quand elle tombait en hypothermie, c’est-à-dire très rarement. Fermant progressivement les yeux, un éternuement se fit entendre, puis de nouveau tremblement, elle était bien plus gelée qu’elle ne l’aurait pensée et elle ne pouvait se rapprocher plus du feu, sans quoi elle se serait bruler. Rouvrant ses yeux reptiliens, elle remarqua alors la moue boudeuse du sabreur et ne put s’empêcher de rigoler. Pourquoi d’ailleurs rigolait-elle ? Elle devrait être énervée non ? Se raclant aussitôt en faisant comme si ce n’était pas elle qui venait de rire, la demoiselle regarda alors la danse des flammes.

-Que vous le vouliez ou non je suis ainsi. Si vous voulez partir allez-y, je ne vous retiens nullement. Mais je vous remercie de m’avoir sauvée.

Grognant un peu devant tant de faiblesse, Akimi savait qu’elle n’était plus là même depuis son arrivé dans ce lieu sauvage et froid, et cela ne lui plaisait guère. Restant allongée sur le sol, la jeune femme se rappelait de son enfer dans le secteur serpent…Etant sure de se parler à elle-même, la demoiselle ne remarqua nullement qu’en réalité elle ne parlait qu’à voix haute.


-J’ai été enfermé dans le secteur des serpent…La où ma sœur et moi avons vécus les pires supplices. Utilisé comme esclave en plus de subir les expériences, je devais porter des tenus courte et sexy et obéir à leurs ordres sans quoi j’étais fouettée et blesser. Mon corps à subit énormément de supplice physique que je cache sous les vêtements que je porte. J’avais repris un style vestimentaire normal…Mais le traumatisme fut si grand que les tenues sexy revinrent rapidement. Mais je ne comprends pas.. Tout à l’heure tu étais de dos et je n’ai pas vue la marque que les scientifiques tatouer au hybrides serpents...Mais bon, cela n’a plus d’importance…


Laissant ses yeux naviguer des flammes jusqu’au visage du blanc, celle-ci n’avait pas remarqué que les larmes coulaient le long de ses joues. Tournant aussitôt la tête pour ne pas montrer ce moment de faiblesse, elle avait qu’une seule idée en tête pour le moment, arrêter de se faire honte de la sorte…Ce n’était pas elle, la dure serpente qui mordait et anéantissait tout scientifique et envoyer boulet les hommes qu’elle rencontrait avec vigueur. Elle n’était plus elle-même et elle en avait peur, dans les moments d’hypothermie, elle était si faible que son caractère enfantin revenait en force avec une forme de douceur qu’elle ne connaissait que très rarement dans ces moments là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Soul
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 18/01/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Jeu 4 Mai - 15:25


Maverick était entrain d'écraser les plantes médicinales qu'il avait collecté plus tôt. Dosées avec intelligence et broyées afin d'en faire une pommade, un baume, l'assemblage de ces plantes permettaient de soigner de faibles blessures, voir des blessures modérées comme celle qu'avait la demoiselle aux cheveux bruns. A l'aide d'une pierre et sa force, Maverick broyait les plantes sans trop de problèmes tout en ignorant la demoiselle, la boudant un peu. Alors qu'il était concentré à sa petite préparation, des souvenirs de son enfance lui revenait. De son apprentissage avec Sajiel, son maître et mentor qu'il voyait comme le père qu'il n'avait jamais connus. En plus de lui avoir enseigner les choses basiques de la vie et le maniement du sabre, il avait aussi appris à Maverick à survivre avec ce qu'il pouvait trouver dans la nature. Il lui disait souvent qu'il ne pourra compter que sur lui même dans la vie, comme s'il savait quelle genre de destinée attendait le jeune sabreur.

Il fut sortie de ses pensées lorsqu'il entendit la jeune femme blessée rigoler d'un air un peu moqueur, du moins, c'est comme ça qu'il voyait la chose. Après l'avoir remercier, le sabreur se contenta de répondre un petit :


"Hm...Un plaisir." Toujours concentré sur sa mixture.


Il avait bien compris au ton qu'elle avait utilisé pour parler que ces remerciements lui avaient coûté gros et il en avait bien pris compte. Soudainement, la jeune femme sembla se livrer un peu plus à lui, cela paraissait bien soudain aux sabreur. Il ne comprit pas tout de suite pourquoi elle avait été aussi franche d'un coup alors qu'aucun des deux n'avaient divulgué leurs noms.

"J'ai entendu parler des traitements que tu as du subir oui. Je ne porte pas de tatouage car je fais partis d'une autre génération d'hybride en quelque sortes. Je n'ai pas étais hybridé dans les mêmes conditions que vous. Enfaîte... à y penser ...  C'était un peu dans une grotte comme celle-ci que j'ai eu le malheur de "le" croiser et passer plusieurs années de ma vie enchaîné. Travailler pour Crimson n'est pas un plaisir pour moi, je ne suis que de la chair à canon à leurs yeux, mais c'est un mal nécessaire."

A ces mots, Maverick termina enfin sa mixture et s'approcha alors de la demoiselle allongé près du feu, toujours un peu craintive. Il retira ses mitaines qui lui servaient constamment pour ensuite prendre un peu de la mixture qu'il avait fabriqué dans sa main droite. Il tendit ensuite sa main gauche à la demoiselle pour qu'elle lui tende son bras blessé. Une fois chose faite, tandis qu'il tenait le bras de la demoiselle de la main gauche, il appliqua doucement la mixture guérisseuse sur le bras dénudé de la jeune femme. Ce mélange de plante dans un premier temps pouvait-être douloureux et la piquer, mais il laissait rapidement place à une sensation de soulagement de la douleur qu'elle pouvait ressentir.

"Arrête de gesticuler petite nature... Ou je te coupe le bras..." Déclara-t-il ironiquement, un petit sourire en coin, en appliquant soigneusement le mélange sur le bras de la belle inconnue.

Il sentait que la jeune femme était tendue à l'idée qu'un autre homme, qui plus est de Crimson Soul puisse s'occuper d'elle. Cependant, elle se laissait faire et c'était une bonne chose, il n'avait pas spécialement envie de finir changer en pierre. Une fois l'application de la "pommade" finie, il se recula un peu et se releva en se dirigeant vers le lac.  

"Voilà qui est fait, tu n'as plus qu'à rincer et ça devrait s'atténuer sous peu, je vais me laver les mains, ensuite je partirais sans laisser de trace comme convenu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Hybride
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 30/12/2015
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Mer 10 Mai - 1:26


Akimi avait passé le plus clair de son enfance hors du château pour aller voir ce qui se passer à l’extérieur, notamment son royaume qu’elle apprenait à connaitre et à comprendre pour un futur meilleur. Au fil des années, la jeune femme avait appris les caractéristiques de chaque personne, de chaque être vivant sur son île. Apprenant dans des livres, la jeune femme c’était cultivé toute seule et appris ce qui faisait ce monde dans des recueil d’histoire fascinante et féerique. Elle avait toujours rêvé d’être comme les héroïnes des livres ou même comme ses êtres humains que l’on appelée mage. La petite fille adorer s’imaginer comment serait sa magie à elle, elle adorait beaucoup jouer au mage avec sa petite sœur. Mais le temps avait changé les habitudes et maintenant elle devait se battre contre son propre passé et futur, essayant de trouver une justice à ce qui c’était passé. Se retrouver cependant actuellement dans une grotte avec un homme et qui est en plus dans la secte de ces scientifique, la jeune femme ne pouvait parler avec ses assassins. Mais quelques choses en lui la perturber grandement, il travaillait pour eux mais pourtant sa mentalité ne leurs ressemblaient pas du tout. Malgré qu’il savait maintenant ce qu’elle était, il avait cherchée à la guérir et la sauver, pourquoi ? Si il était son ennemi juré, pourquoi aiderait-il une hybride serpent qui à réussit à faire fuir le cerveaux de ce réseau.

Malgré les tensions qu’elle éprouvait envers ceux qui avait anéanti toute humanité de son royaume, elle ne pouvait qu’écouter son histoire malgré son petit boudin qu’il faisait à cause de son comportement. Il était donc un hybride mais pas de même génération et c’est donc Magnus, suppose-t-elle, qui l’a transformé en ce qu’il est maintenant. Il avait donc souffert tout autant qu’elle alors pourquoi continuer à travailler pour eux s’il savait pertinemment ce qui l’attendait et ce qu’il lui avait fait subir. Il avait parlé d’un bien nécessaire, mais qu’elle bien mérite de voir l’espèce humaine souffrir, disparaitre et changer pour une utopie qui ne vaux pas mieux que les guildes noires ? Elle ne comprenait vraiment pas se raisonnement et ne put s’empêcher de le lui dire ouvertement ?

- Je ne comprend pas pourquoi tu restes avec ceux qui t’on fait ainsi…Comment tu peux penser que détruire une humanité peut-être un bien ? Je ne comprends pas…

Soupirant alors, la demoiselle resta cependant allongée sur le sol pour éviter de se faire encore plus mal et fit en sorte de garder ses gants sur ses mains pour ne pas se retrouver à voir quelqu’un réagir à sa magie. Voyant alors le jeune homme venir vers elle, la demoiselle regardait alors sa main tendue vers elle et hochant la tête, posa sa main dans la sienne et le laissa mettre l’étrange mixture sur la blessure. La froideur du mélange et le fait que cela lui piquer lui fit arracher une grimace et elle grogna instinctivement avant de se faire rappeler à l’ordre par celui-ci et tourner la tête pour ne pas répondre à cette provocation. Akimi était très tendu qu’une telle personne ne la touche, mais face à sa faiblesse, ses idées se contredisait et son dégout de ses deux choses se faisait moins ressentir. Une fois la mixture déposait et finit, le blanc se leva alors et se dirigea vers la sortie de la grotte en la regardant légèrement pour lui dire qu’il allait tenir promesse et disparaitre comme si de rien n’était. Redressant que doucement la tête, elle le regardait alors s’éloigner pour aller vers le point d’eau d’où il venait. La jeune femme ne savait quoi faire, car malgré la chaleur du feu de bois, son corps ne réagissait nullement et continuer de descendre en froideur, la faisant éternuer et grelotter, malgré que cela soit moins important.

Elle n’était pas en état d’affronter un ennemi dans l’état actuel des choses et sa santé était toujours en état de fragilité. Serrant les poings, la demoiselle prit alors sur elle et ferma les yeux pour essayer de se reposer et d’oublier tout ceci, faire comme si rien ne s’était produit. Cependant, malgré ses efforts, son cerveau refusait de coopérer et dans un soupir de désespoir arriva à articuler assez fortement pour qu’il l’entende.

- Je sais que je t’ai donné mauvaise impression et tout, mais s’il te plait…Prête-moi la chaleur de ton corps pour réchauffer le mien…Oui je demande beaucoup alors que je ne supporte pas la présence des hommes, Mais ma vie en dépend et dans ce cas là, je ne peux faire la difficile et la sadique…

Elle regardait alors le feu crépiter et prit une grande inspiration avant de regarder le ciel qu’elle pouvait voir de là où elle était.

- Oubliez…C’est stupide…Vous avez le droit de partit, vous avez déjà assez aidé une hybride telle que moi…Tellement pathétique d’en arriver là…Merci pour la pommade…Je m’appelle Akimi…

Se laissant alors retomber sur le sol, elle sentit une forte fièvre l’envahir, mais elle ne voulait pas encore emmerder ce pauvre homme hybride…Surtout qu’en y réfléchissant bien, ça demande aurait pu être pris dans le mauvais sens…est ce que cela avait été le cas ? Akimi ne le savait nullement mais une chose est sure, elle n’était pas encore assez forte pour surmonter une température aussi basse toute seule..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Soul
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 18/01/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Lun 15 Mai - 22:53


Maverick se tenait près de la sortie de la grotte, prêt à aller se rincer les mains, il faisait presque nuit noire et un vent froid se lever pour venir s'engouffrer dans la grotte et faire danser les flammes qu'avait allumé le sabreur pour se réchauffer. Il n'appréciait pas spécialement le froid, mais avait appris à faire avec et s'était forgé une certaine résistance à ce genre d'intempérie. Malheureusement, ça ne semblait pas être le cas de la demoiselle qu'il venait de sauver qui lui demanda de lui "prêter" la chaleur de son corps. Dans un premier temps, cela pouvait être interprété de façon très... tendancieuse, mais au vue de la haine qu'elle éprouvait pour les hommes et la guilde noire dont le sabreur faisait partie, il était évident qu'elle ne parlait pas d'une nuit de plaisir torrides, surtout au vu de son état. La chaleur d'une femme ... Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas sentis la chaleur d'une demoiselle, ni même d'un autre être humain depuis "sa rencontre". Il n'en ressentait plus le besoin.

Soudainement, celle-ci lui donna son nom en lui disant qu'elle lui en avait déjà beaucoup demandé. Trop demandé ? Maverick n'avait pas fais tout cela pour la laisser mourir de froid au fond de cette grotte. Il partit alors sans rien dire pour aller se rincer la main, laissant la jeune femme seule quelques instants.
Pendant qu'il se nettoyait la main de toute cette mixture dans l'eau glacée du lac, il regarda quelques secondes son reflet qui lui était renvoyé tel un miroir par l'eau pure de ce lac. La mixture dont il se débarrassait se dispersa lentement, jusqu'à en "souiller" son reflet et lui faire reprendre ses esprits après ce petit moment de réflexion.

Maverick se redressa donc lentement, puis revint tranquillement dans la grotte. Il passa devant la femme dont-il connaissait maintenant le nom et en profita pour remettre une bûche dans le feu avant qu'il ne s'éteigne. Il ramassa alors son manteau qui avait séché grâce au feu, laissant présager un éventuel départ, mais s'arrêta avant, regardant la demoiselle hybride trembler de tout son corps. Il était conscient de l'effort qu'elle avait dû faire pour lui demander de l'aide, mais même sans ces supplications, Maverick ne serait pas partis en la laissant mourir de froid. Après un bref soupire, il s'allongea derrière la demoiselle sans prévenir, déposant ainsi son manteau sur elle afin de la réchauffer un peu plus. Il posa alors délicatement et habilement sa main droite sur le ventre de la jeune hybride pour que celle-ci soit plaquée contre son corps et puisse en ressentir le plus de chaleur possible sans pour autant qu'elle ne se sente oppressée.

Cette sensation qu'il avait oublié ne lui paraissait pas désagréable au premier abord, cependant, il n'en laissait rien paraître et se contentait de maintenir le plus possible Akimi contre son corps tout en lui laissant la possibilité de bouger. Cela faisait si longtemps, il s'était passé tellement de choses dans la vie du sabreur à la chevelure argentée qu'il en avait oublié la dernière personne avec qui il eut un contact "chaleureux" physique aussi direct.
Sa tête dépassant un peu par rapport à celle de la jeune femme, il se contenta de regarder dans une autre direction comme pour garder un peu de sa fierté.

Pour détendre un petit peu la belle brune hybride, il daigna rapidement lui donner le nom que son maître lui avait donné d'une voix basse :

"Maverick."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Hybride
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 30/12/2015
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Ven 19 Mai - 13:09


Le temps répare les cœurs et les blessures, mais certaines sont bien plus difficile à soigner et le temps lui-même ne pourrait rien y faire. La vie ne résume qu’à un temps très très court et à une continuité de sentiment et de douleur qui reste à nos trousses. Certains vont avoir des vies joyeuses et sans mauvais moment, d’autre vont être poursuivit par la malchance, malgré qu’il ne l’eût demandé. Malgré le caractère froid et distant de la jeune femme, Akimi était en réalité aussi douce que souriante et attentionnée, cependant son passé ne l’avait pas guidé vers cette nouvelle personnalité, Akim serait resté comme dans les souvenirs de tout son peuple. Dure et renfermé, elle ne laissait personne l’approcher et encore moins lui dire ce qu’elle devait faire, mais au moment même où ses pensées lui traversé la tête, elle se rappelait alors que tout ceci avait changé pour de bon. La présence d’un homme l’horrifiait tout de même, mais sa survie était bien plus importante que cette prétendue peur et haine des hommes. La jeune femme avait mis sa fierté de côté pour essayer de survivre à cette hypothermie, mais lorsque le jeune argenté sorti quand même de la grotte sans rien dire et sans la regarder pour lui faire comprendre qu’il reviendrait, Akimi avait vu sa vie défiler devant ses petits yeux.

Elle avait l’habitude de faire fuir les gens, d’ailleurs c’était sa spécialité, elle ne laissait jamais longtemps une personne être proche d’elle. Avec sa peur du futur, Akimi avait fait une croix sur énormément de chose, notamment celui de ce faire des amis. Cependant, une vie de solitude n’était pas forcément la bonne chose et parfois, elle ressentait le besoin de faire des efforts pour essayer de se rapprocher le plus des gens. Ce retrouvant seule dans la grotte, les pensées de la jeune femme se répercuter contre les parois de la grotte, comme si elle voulait lui rappeler elle-même qu’elle serait toujours seule, quoi qu’il arrive. D’un autre coté elle comprenait la réaction de l’homme, elle l’avait quand même figé, ce n’était pas bien, mais pour elle c’était tout ce qu’il y avait de normal. Soupirant un peu, la belle fermait finalement les yeux et se recroquevilla sur elle-même pour essayer de se réchauffer avec le peu de chaleur qu’il lui restait.

Puis soudain quelqu’un chose la surprit, une chose qu’elle n’aurait jamais cru possible avant. C’était bien l’homme qui était revenu ? Mais pourquoi, elle pensait qu’il ne voulait pas rester dans cette grotte avec elle. Ouvrant légèrement de grand yeux en le voyant poser une buche dans le feu, puis il prit sa veste…Il allait donc partir pour de bon ? C’était possible après tout, elle ne lui en voudrait même pas ! Refermant les yeux, elle préférait s’enfermer dans son petit monde avant que tout se termine. Qu’adviendrait-il de sa petite sœur ? La demoiselle ne le savait pas, mais elle souhaitait de tout son cœur qu’elle aille bien. Puis sans même s’en apercevoir, elle sentit une subite chaleur envahir son dos puis ses jambes et comprit rapidement que l’argenté était venu s’installer derrière elle pour essayer de la réchauffer. Surprise par ce geste, elle sentit le manteau être poser sur son corps encore trempé et froid et poussa un petit soupir de soulagement. Elle sentit alors une main se poser sur son ventre et son dos se plaquer contre le torse de l’homme qui commença à répandre sa chaleur autour d’eux. Elle avait chaud progressivement, cela se lisait sur son visage caché qu’elle était contente intérieurement, mais il ne fallait pas que cette inconnue voit cette facette de la belle brune.

Se laissant caler contre lui, elle laissa ses bras se croiser sous sa poitrine comme un réflexe et ferma doucement les yeux pour profiter de ce contact qui était tout nouveau pour elle et même unique, jamais aucun homme avait réussi à aller aussi loin avec elle au niveau physique. Elle était heureuse et nerveuse en même temps, c’était étrange comme ressenti mais elle n’allait pas s’y habituer, c’était simplement exceptionnelle, la situation avait mené à cela tout simplement. Elle entendit alors doucement comme un murmure son prénom et hocha la tête doucement avant de dire d’une voix calme et paisible.

-Merci Maverick….

Elle refermait alors les yeux et profitait de la chaleur de celui-ci pour essayer de se réchauffer elle-même. Cela faisait tellement de bien de ce sentir comme ‘protégée’, même si c’était une femme forte. Elle finit par sombrer dans le sommeil après avoir poser l’arrière de sa tête contre la nuque de Maverick, ne bougeant plus de la nuit et arborant un sourire innocent sur les lèvres…Que l’on mettra sur le dos de la fatigue et du froid !

Les heures passèrent et la nuit se changea en jours, laissant apparaitre les premiers rayons de soleil dans la grotte. Ayant légèrement bouger pour se retrouver contre le corps de Maverick à tel point que son front était contre le torse de l’argenté, ses jambes presque coller à celui-ci et se mains contre elle. Ouvrant les yeux, elle redressa la tête et sa première vision fut la gorge de l’homme. Comprenant alors ce qu’il c’était passé, elle se racla un peu la gorge gênée et se mordit la lèvre. Elle allait se lever pour aller chercher à manger mais un raclement de gorge prononcé et des rires la firent redresser en sursaut et se mit instinctivement devant le mage encore endormi, une douleur au bras la ramenant à la réalité et lui faisant une sublime grimace. Posant sa main de libre sur le bras qui avait mal, la jeune femme attendit que sa vision s’adapte et devint bien blanche en reconnaissant les scientifiques de la base où elle avait été. L’un d’eux s’avança alors et rigola légèrement en la toisant et se penchant pour regarder le mage qui venait de se réveiller.

-Tiens tiens, mais si ce n’est pas la femme serpent qui nous avait échapper hier ! On dirait qu’elle n’avait pas si mal que cela pour batifoler avec un homme !
-Eh mais regarde Shiyo, c’est Maverick, il est avec nous !
-Ah mais oui tiens, je croyais que cette femme nous haisser !! Qu’elle garce, elle ne voulait pas jouer avec nous mais avec cet homme, elle s’est pas gênée.
-Au moins il a réussi à la capturer plus facilement que nous Shiyo !

Ils se mirent à rire et Akimi serrait les poings fortement, elle avait été trompée ? Tout ceci avait été un coup monter par Maverick lui-même ? Mais alors tout ceci n’était pas du tout fait dans le but de la calmer ? Elle venait de se faire avoir par un homme, elle avait baissé sa garde et maintenant c’était foutu pour elle ! Pourquoi elle avait fait cela ! Mais en même temps, son esprit ne voulait pas y croire, son cœur hurler trahisons mais son esprit lui disait qu’il n’était pas comme les scientifiques disaient et qu’il avait été gentil avec elle pas pour la capturer. Sous tous ses émotions qui se mélanger dans sa tête, elle posa ses mains autour de celle-ci et retins un cri avant de sentir un filet s’abattre sur elle et la tirer vers l’extérieur de la grotte.

-Allez rentrons, on doit finir sa transformation et tester de nouvelle chose. Si tu es sage ont pourrait s’amuser avec toi ! Tu en dit quoi Maverick ? On pourrait aussi jouer avec elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimson Soul
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 18/01/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Mar 23 Mai - 9:47


Cela faisait bien des années que Maverick n'avait pas ressentie la chaleur d'une personne. Avant sa triste rencontre avec Magnus, l'homme qu'il haïssait le plus au monde, il passait ses quelques années de liberté et de vagabondage à profiter de la vie de bien des manières. Partir à l'aventure, boire, faire la fête, avoir des aventures d'un soir avec des demoiselles de son âge ... Tout ceci était finit le jour où il accepta cette mission qui consistait à partir enquêter sur des disparitions près d'une grotte non loin d'un village. Il n'oubliera jamais ces années de sa vies qui lui ont été volé ainsi que les douleurs effroyables qu'il avait pu ressentir aussi bien physiquement que mentalement parlant.
Depuis sa "sortie" de cette maudite grotte, le sabreur à la chevelure argentée rôdait tel un animal blessé dans le monde. Les dernières choses qu'ils ressentait étaient la colère et un désir profond de vengeance. Cependant, il arrivait quelques fois que derrière ce cœur meurtris et habité par une entité des plus terrifiante, la réel nature de Maverick refasse surface. Une nature se vouant à l'honneur, à un certain altruisme et à une violence qu'il se refusait de pratiquer si cela n'était pas nécessaire.

En ce jour, dans cette grotte froide et lugubre, cette lueur de sa réel facette avait fait son apparition. Il avait décidé d'aider la demoiselle, non pas par simple attirance physique, simplement parce que c'est ce que ses tripes lui disaient de faire. Alors il se retrouvait là, collé à la demoiselle afin de tenter de la réchauffer. Elle ne semblait pas extrêmement à l'aise contrairement à Maverick, il se disait qu'au vu de son caractère, c'était peut-être l'une des premières fois qu'un homme était aussi proche de lui. Elle fit alors quelque chose de surprenant, elle le remercia, il se contenta de lui répondre une nouvelle fois simplement :

"Tâche de dormir un peu."

Et c'est exactement ce qu'elle fit, la demoiselle s'endormit contre le sabreur en calant sa tête contre sa nuque. Maverick, lui, avait beaucoup plus de mal à s'endormir, à vrai dire, il en avait carrément peur. Peur de rentrer en contact avec l'entité qui se terrait en lui.
Soudainement, sentit la demoiselle bouger dans son sommeil, se retournant face à lui en déposant son front contre le torse du sabreur tout en esquissant un petit sourire innocent. Sentir qu'il "protégeait" quelqu'un l’apaisa dans un certains sens et le sommeil vint alors à se faire sentir, si bien qu'il ne mit pas longtemps à s'endormir lui aussi.
La nuit passa et les quelques faibles premier rayons du soleil venait éclairer la grotte dans laquelle les deux hybrides dormaient.
Lorsque ses yeux se rouvrit, il se retrouva nez-à-nez avec la jeune fille qui se tenait devant lui et qui discutait avec deux hommes dont il reconnaissait la voix. Il écoutait attentivement ce qu'ils disaient et se redressa instinctivement pour remettre sa veste molletonné et son long manteau bleuté pour enfin ramasser son katana.

Le sabreur se refusait à dire quoi que ce soit, ces membres de Crimson Soul était supérieur à lui dans hiérarchie, Maverick n'était qu'un instrument à leur yeux et n'avait pas le droit de donner son avis. Il les laissa donc attraper Akimi à l'aide d'un filet et la traîner hors de la grotte en les suivant sans rien dire, sentant la pression de sa main se serrer sur son arme. Que devait-il faire, la laisser partir pour ne pas être dans le collimateur de la guilde noire ou bien la libérer et prendre le risque de perdre de vue son but ultime ?
Son regard se déposa dans celui d'Akimi, il y vit de la déception, de l’incompréhension et de la colère. Il revit soudainement le sourire qu'elle faisait lorsqu'elle était blottit contre lui et ce fut comme un déclic.

L'espace d'une fraction de seconde, d'une petite brise qui venait lui balayer sa chevelure blanche si pur, d'un glissement métallique, le sabreur en extirpa son katana "Fade Away" et empala le dos du premier scientifique au niveau du ventre. A l'aide de sa force colossale, il fit remonter la lame tout le long de son corps jusqu'à la tête, fendant le malheureux qui avait oser s'en prendre à elle en deux. Avant que le deuxième ne puisse réagir, Maverick planta son katana dans le sol et se jeta sur l'autre afin de le soulever de sa main gauche par la gorge pour lui asséner de violents coups de poings dans le visage à l'aide de sa main droite. D'un geste rapide, il extirpa son arme du sol et égorgea ce dernier scientifique d'un geste sec sans hésitation pour enfin le laisser tomber par terre pour qu'il se vide de son sang.
Beaucoup de sang avait giclé et tâché le sabreur ainsi qu'Akimi qui était toujours emprisonnée dans le filet. Une fois la boucherie terminée, Maverick s'approcha de la jeune femme retenue dans le filet et l'en libéra en tranchant celui-ci d'un petit coup rapide puis rengaina son arme dans son fourreau.
Il lui tendit alors la main tout la regardant au sol en déclarant :

"Désolé de t'avoir fait attendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Hybride
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 30/12/2015
MessageSujet: Re: "Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi] Mer 24 Mai - 1:52


Akimi avait passé le plus clair de son enfance à poursuivre une chimère qu’elle ne découvrirait finalement jamais. La demoiselle était devenue bien grande et sérieuse comme si la vie l’avait guidée à devenir ainsi. A force de poursuivre un rêve, il finit parfois par nous retomber dessus, tout aussi violemment que l’avait été notre but le plus sincère et profond. On dit souvent que le commencement de quelques choses signifie la fin d’une autre bien plus importante, cette citation ne pouvait que trop bien représenter le jeune hybride qui avait abandonné son âme d’enfance pour laisser place à une âme vengeresse et torturé qui ne laissait aucunement la place à d’autre sentiment. Et pourtant, il y avait tellement de chose qui venait corrompre cette volonté, les autres hybrides qu’elle devait sauver, mais surtout la présence de certaine personne qui arrivait à avoir raison d’elle et de son amertume. Elle ne devait pas se laisser aller à d’autre sentiment que ceux qui l’avait guidée jusque-là. Cependant, parfois le cœur réclame quelques choses que seul l’irrationnelle peut offrir. Akimi n’avait jamais dormi en présence d’un homme et encore moins avec un ennemi, mais étrangement, cela ne l’avait pas autant dérangé que ce qu’elle pensait, au contraire, elle avait même plutôt apprécié ce contact. La jeune brune aurait aimé que ce moment dure éternellement, toutefois, les erreurs humaines les rattrapent tous finalement et c’est ce qui se produisit dans cette grotte, à son réveil. Elle qui croyait leurs avoir échappé, les revoilà dans ce lieu à dire des mensonges plus gros qu’eux et la traiter comme un sale objet.

On entend souvent que rien ne peut être pire que l’humiliation, mais en ce lieu même, Akimi découvrit ce qui pouvait être pire que cela, l’abandon. Elle détestait du plus profond de son cœur le fait de s’attacher aux autres et elle comprit finalement le pourquoi. Devant, juste en face d’elle qui était enfermé dans ce filet, se trouver celui qu’elle croyait son allié même légèrement. Il avait l’air de se soumettre à ses hommes qui ne méritaient nullement ce privilège…C’était -elle trompait sur son compte ? Avait-elle eu trop l’espoir de réussir à changer même une petite partie de son être ? Quelques choses clochés chez elle, elle n’aimait personne, ne supportait personne et pourtant à ce moment précis, elle ressentait de la haine, de la tristesse et de l’abandon. Cela lui rappelait trop de mauvais souvenir, de douleur qui la ronger de l’intérieur. Très bien il l’avait abandonné, cela lui apprendra à faire légèrement confiance à quelqu’un. L’envie de se débattre venait de la quitter pour de bon, à quoi cela servait-il au final qu’elle essaye de se libérer ? Son état était peut-être un peu mieux, cependant son bras n’arranger rien et Akimi le savait pertinemment. Laissant alors son corps retomber lourdement sur le sol, elle fermait alors les yeux avant de se mettre en boule. A ce moment-là on pouvait se demander comment celle jeune femme pouvait être la violente et froide hybride. Et bien cela était assez simple, même le plus dure des glaçons ne pouvait rester de marbre face à un sentiment chaleureux et une personne gentille à sa manière.

Soudain pendant sa non-réaction volontaire, la jeune femme entendit des bruits, mais elle s’en fichait, au final, elle allait être emmener pour subir de nouvelle expérience qui la transformerait sans doute complétement en animal. Serrant les poings, Akimi sentit le vent frais se faufiler dans le filet, des bruits, des hurlements et finalement ouvrit les yeux pour voir ce qui se passait et fut surprise de voir une tignasse blanche foncer sur les ennemis avec rapidité et précision, en découpant un en deux et le deuxième lui trancha la gorge. Se voyant recouverte du sang de ses scientifiques et son filet couper, une main se fit apparaitre en face d’elle et redressant la tête, fronça les sourcils avant de lui saisir la main tendue pour le faire tomber au sol et lui mettre l’une des épées des bandits contre la gorge tandis que sa main droite tenait fermement ses poignets au-dessus de sa tête, heureusement pour lui que ses gants empêcher toute transformation de sa peau en pierre.

-Comment à tu pu me faire cela !!! Tu as voulu m’abandonner à mon sort parce que tu es soumis à leurs fichu système ? Je savais que les hommes étaient des lâches mais à ce point-là…Etre soumis à ses monstres !!

Une larme tombait alors sur la joue de Maverick, elle l’avait pas senti venir celle-là dis donc. C’est avec rapidité que la demoiselle sécha cette larme et avança encore plus l’épée contre sa gorge, ne pouvant lui pardonner ce geste. Rouvrant les yeux, elle plongea son regard bleuté dans celui de l’homme sous elle et lui mit une gifle avant de jeter l’épée au loin et le chopper par le col pour commencer à le secouer comme un prunier, les larmes recommençant à faire des siennes.

-Tu peux te foutre dans la merde si tu veux, tu peux retourner à tes fichus expériences sur ton corps si tu le désire, mais ne force pas quelqu’un à les subir de nouveau parce que tu es un lâche. Même si tu m’as sauvé encore une fois, tu a voulu abandonner une femme qui tu venais de sauver ! N’as-tu pas d’honneur ?

Elle en avait trop sur la conscience pour le laisser partir, elle ne voulait pas subir encore son passé, ses expériences douloureuses, ses images qui la hanter la nuit pour lui rappeler d’où elle venait. Serrant les poings, la jeune femme relâcha finalement le col avant de lui donner des coups de poings sur le torse et se relever en séchant ses yeux. Trop, elle en avait trop fait devant lui…Elle avait montré une facette d’elle que personne n’avait vu et elle n’en voulait plus.  Donnant un coup de poings dans l’une des parois de la grotte, la demoiselle n’avait pas contrôlé sa force et à cause de la pluie, des pierres se mirent à tomber sur elle. Esquivant alors avec difficulté, elle attrapa Maverick dans sa course et le traina loin de l’éboulement, roulant tous les deux dans sa lancé et amortissant la chute de l’homme avec son propre corps. Une fois sur d’être sure, elle le libéra de son étreinte et se redressa, grognant contre la douleur de son bras blessé et regarda l’endroit où était la sortie avant…Mais qu’elle andouille elle faisait !! Soupirant, elle se redressa alors en remarquant sa cheville douloureuse mais ne fit rien, ne dit rien et regarda l’intérieur de la grotte, au fond, une preuve de la présence d’un fond non visité par eux.

-Bon bin je vais chercher une autre sortie, toi tu fais ce que tu veux.

Allant prêt du feu pour saisir un morceau de bois avec le bout enflammé, la belle passa alors de nouveau à côté du blanc qu’elle venait de sauver sans s’en rendre compte en le protégeant avec son propre corps et fit en sorte de ne pas montrer sa cheville douloureuse. Elle s’enfonça alors doucement dans les profondeurs de la grotte. Si elle avait pas été aussi bête, elle aurait pu s’en sortir s’en avoir eu besoin de faire cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
"Tu peux tomber, être effrayée par ce que je suis, mais laisse moi t'aider..." [PV. Akimi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher
» Robynn ❥ « Tomber est permis ; se relever est ordonné. »
» croque-moi si tu peux - jeudi 24 mai, 14h17
» « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » [PV Raiko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail  ::  :: Fiore Centre :: Forêt Komori-
Sauter vers:
Top-partenaire
-->>CSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif