Intrigue #1

Intrigue à venir

Panique à Fiore
Paisible, sans soucis, Fiore respirait la tranquillité et la joie de vivre. Malheureusement, toutes bonnes choses ont une fin et le jour où le sang et le chaos allait arriver tel un rat porteur de peste...
Lire plus

Venez les prendre !

Les nouvelles !

31/11/2016 — Recensement Un recensement d'hiver à été lancé ^^ Venez vous recenser par ici.
31/11/2016 — De nouveaux prédéfinis, ouvrez l'oeil !
1/12/2016 — Lancement de l'intrigue 1 bientôt, renseigner-vous pour y participer ...

Top sites

Top Site 1Top Site 2Top Site 3Top Site 4Top Site 5

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Fairy Tail
Bienvenue parmi nous jeune visiteur :3

Ici, à Fiore, une grande communauté a vue le jour, soudée, uni et surtout ardent de s'amuser.
Si toi aussi tu veux rejoindre cette grande famille, vient parmi nous, on ne mange pas <3


▬ Faites votre choix. Entrez dans ce monde ... étrange et magique. {Inspiré du manga Fairy Tail} ▬
 

Partagez|

L'illusion de la couleur [Bisdea PV Kuroro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mage Clandestin
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 21
Localisation : Tours

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: L'illusion de la couleur [Bisdea PV Kuroro] Jeu 27 Avr - 17:41

Une situation comme jamais on en a dans une vie, une mission que l'on demanderait à une guilde de mage que l'on confie à un simple mage en service. Si ça n'était pas moi je pourrais presque croire qu'ils désirent se débarrasser de moi... J'observe ma cible de loin utilisant le vent comme seul repère. Il m'indique la présence d'une mallette, des dizaines de contrebandiers et des cages remplies d'hybrides.

Ma mission? Nettoyer la zone, sauver les hybrides et sécuriser la monnaie d'échange. De ma position agenouillée je suis en hauteur entrain d'observer. La lune éclaire mon corps mais la distance supprime toute vision possible de leur point de vue. je me lève doucement et sors de mon sac en bandoulière une lacrima de communication.

"Ici Bisdea, demande autorisation de débuter l'opération."

"Permission accordée, bonne chasse, terminée."

"Affirmatif, terminé."

Je me lance donc dans le vide, ralentie par ma magie. Je tombe ainsi de manière plutôt discrète et débute l'opération en utilisant ma vitesse pour l'effet de surprise. Si je n'avais pas fait ça est-ce que j'aurai eu au moins une chance contre autant de contrebandiers? J'en doute fortement et ma première cible semble avoir été leur chef au vu de leur réaction désemparée durant toute la bataille.

Maintenant que tout est fini je suis blessée et j'ai besoin de me reposer. Je m'assois une jambe pliée, l'autre étendue. Je me tiens le bras ensanglanté par une magie de plante plutôt traître utilisée pour me prendre par surprise en fin de combat. Je me sers dans la bouteille du cadavre juste à côté de moi et la verse sur ma blessure. Un alcool fort ça tue les bactéries. Je déchire le T-shirt du cadavre pour m'en faire une attelle que je renforce avec un bout de bois dont je retire l'écorce sale avec mon sabre.

La difficulté était incroyablement élevée mais ce n'était pas une grande surprise, dès le début je savais les risques encourus. Les mages avaient plus d'un tour dans leur sac et je suis épuisée. Je sors enfin la lacrima de ma poche pour effectuer mon rapport.

"Ici Bisdea... Zone nettoyée, hybrides libérés, mallette remplie de papiers de forme rectangulaire à mes côtés, demande assistance pour la collecte des biens matériels, terminée."

"Roger Bisdea, excellent travail, votre compte sera crédité en conséquence, terminé."

Les hybrides me regardent mais n'osent pas s'approcher je leur sourie et leur fais signe de partir de la main. Un hybride de petite taille se rapproche de moi sans doute un enfant.

"Comment faites-vous pour vous battre les yeux bandés madame?"

Je tourne ma tête en direction de l'hybride qui me pose la question. Et lui adresse un sourire. Je pointe du doigt mon bandeau et lui adresse la parole.

"Ce bandeau? c'est une punition."

"Pourquoi es-tu punie tu as fait quelque chose de mal alors que tu as sauvé Miki et sa famille?"

Je lui sourie sans réponse et fais signe à ses parents de l'emmener loin d'ici calmement. Chose qu'ils firent en comprenant mes intentions.
Je ressens depuis peu une présence qui n'est pas aussi inoffensive que ces hybrides mais qui n'a pas encore l'air agressive. Cette personne est peut-être là depuis longtemps et a décidé de ne plus se cacher. Le vent m'indique une grande taille au vu de la distance il ferait bien un peu moins de 2 mètres de haut. C'est un géant?

La fatigue me fait penser n'importe quoi j'ai déjà rencontré des hommes atteignant jusqu'à 2 mètres 20. Je place la mallette sous mon bras, je me lève difficilement avec un rythme d'inspiration et d'expiration élevé. Je m'apprête à courir si les choses tournent mal. Je laisse croire que j'ai plein d'ouvertures et crée une faible couche d'air sous mes pieds à peine visible.

Je t'en supplie ne m'oblige pas à détester ce monde plus que je ne le hais déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde RT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 18/01/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
3/0  (3/0)
MessageSujet: Re: L'illusion de la couleur [Bisdea PV Kuroro] Sam 29 Avr - 17:12

En ce jour de pluie, le ciel grisonnant menaçait de céder à n'importe quel moment, la pluie ne tombait toujours pas que je pouvais déjà imaginer l'odeur de l'herbe mouiller et le sont des gouttes ricochant de feuilles en feuilles sur les grands arbres qui ornent la forêt de Blair.

Afin d'éviter de me tremper inutilement, je m'infiltrai dans la fissure d'un vieux bâtiment en pleine forêt, surement occuper par des bandits, je m'étais dit que le temps était venu de faire un petit somme, à vrai dire ses derniers temps, je prenais un véritable plaisir à roupiller ! Il est vrai que cent années sans ressentir de fatigue, ça donne envis de dormir. En passant par le toit, je me trouvai un petit coin de charpente de roupiller les jambes balançant dans le vide.
Depuis mon perchoir, j'avais un parfait point de la vue sur ces bandits sans doute trafiquant d'hybrides en plein travail, ils transportaient des cages blindées d'hybrides d'un endroit à l'autre les organisant par sexe, âge, et physique. Après quelque temps de l'agitation se fit sentir, une femme, c'était également infiltrée dans le vieux bâtiment et semblait être décidé à faire régner sa justice dans ces lieux.

Scrutant l'affrontement des bandits face à la femme aux yeux bandés, je fus surpris de la voir se débarrasser seule de tout ce groupe qui, sans mentir, était loin d'être des débutants. Comme le laissait comprendre la blessure au bras de la jeune battante.
Je descendis de mes hauteurs rejoindre la guerrière aux cheveux blancs. Elle m'avait clairement senti arriver.


_ Bien le bonsoir, Mademoiselle, quelle magnifique prestation, vous nous avez rendus en ces lieux, et les yeux bandés qui plus est. Tu m'intrigues, qui es-tu ? Tu ne sembles pas posséder la marque d'une quelconques guilde, et... Pourquoi ce bandeau, quel genre de faute aurait tu commise pour t'infliger une telle pénalitée ?


Je tournais autour de la femme en la scrutant de haut en bas, elle semblait restée stoïque face à moi comme si elle me jaugeait. À savoir, maintenant allait-elle m'attaquer, m'ignorer ou me répondre ?




Vous aimez le sel ? :
 


Dernière édition par Kuroro Hisoka le Lun 19 Juin - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Clandestin
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 21
Localisation : Tours

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: L'illusion de la couleur [Bisdea PV Kuroro] Dim 30 Avr - 0:23

Il arrive rapidement à mon niveau. Ses intentions ne sont visiblement pas hostiles au vu de sa démarche relativement peu agressive. Il commence à me parler en commençant par quelques compliments tel un diplomate. Sans même terminer sa phrase sa question est plutôt agressive et montre un intérêt soudain pour moi qui ne me dérange énormément.

Que me veut-il? Qui est-il? S'il se présente à moi après m'avoir observée c'est qu'il a tous les avantages en combat et qu'il ne craint rien de moi. Je conserve ma respiration difficile et reprends légèrement mon souffle pour daigner lui répondre.

"..."

Rien ne désire sortir de mes cordes vocales. Je dois me calmer ressentir le vent et surtout ne pas montrer à ce loup mes faiblesses. Dois-je fuir? Quelle idée... Cela ne m'apporterait que des problèmes, je ne connais rien de lui. J'ouvre ma bouche et produit des sons ressemblant à un langage humain à l'aide d'un contrôle maintenu du vent.

"Je tiens à m'excuser d'utiliser cette méthode de communication. J'ai légèrement mal à la gorge après cet exercice. Mon but n'est pas de m'attirer des ennuis. Alors je vais répondre à vos questions les unes après les autres.
Pour commencer je me nomme Bisdea, je ne fais partie d'aucune guilde car je ne considère pas les guildes comme dignes d'intérêt. Elles ne font que dire qu'elles protègent ou qu'elles détruisent alors que leur véritable désire est de s'amuser.
Malheureusement pour moi l'amusement est inaccessible car il n'est qu'une illusion et disparaît toujours une fois l'instant passé. La tristesse est un sentiment plus long et plus marquant qui pousse parfois les gens à leurs limites et leur permet d'accomplir de plus grandes choses que ce bonheur qui révèle leurs faiblesses. Je n'ai pas grand-chose d'autre à rajouter.
Si je porte ce bandeau c'est pour des raisons personnelles liées à mon passé. Personne ne le sait et personne n'a à le savoir. La vue n'est qu'un sens qui affaiblit les gens. N'a tu pas peur d'un géant rien qu'à sa taille? La vue t'empêchera toujours d'accomplir de grandes choses. Et surtout voire normalement me donnerai envie de vomir."


Je parlais longtemps donnant des informations vagues et répétées afin que les personnes chargées de récupérer la mallette soient là en renfort. Ma lacrima de communication se met à réagir je reçois un appel depuis mon petit sac parfaitement audible.

"Bisdea? L'équipe chargée de la récupération du matériel vous confie la responsabilité de remettre la mallette à l'endroit où la mission vous a été confiée. De toute façon ce n'est qu'une mallette. On s'occupera de vos blessures à l'aide de nos mages. Mission accomplie, terminé."

Tu te fous de moi salop? Ce n'était pas le deal... Je ne peux rien dire de tel devant cet homme qui me reluque de haut en bas. C'est d'autant plus désagréable de ressentir son visage faire des mouvements de bas en haut... Il ne pouvait pas juste ne rien dire? Maintenant j'ai l'impression que le client m'observe et désire ma mort... Et c'est quoi cette équipe qui me charge de leur propre travail...

Je me tourne en direction de la personne au comportement très étrange. Je pourrai même décrire ce comportement comme celui d'un recruteur passionné. Je le regarde et fais un léger sourire gêné. S'il désire m'agresser je suis fichue il me faut fuir et entamer une discussion beaucoup moins au contact.

Je fonce dans la direction opposée de cette personne en utilisant le Uindosuteppu que j'avais déjà préparé. Peut-être que sa magie ne lui offre aucune vitesse supplémentaire ce qui me donnerait un avantage particulier... En tous les cas le fait que j'ai préparé ma fuite me donne pas mal d'avance à toute canalisation de magie.

C'est un risque à prendre je suis beaucoup trop désavantagée au corps-à-corps dans mon état actuel. Dans ma fuite j'en profite pour me cacher dans un buisson et utilise ma magie afin de recréer le même écho de vent que tout à l'heure pour que ma voie raisonne et que ma position ne soit pas révélée. Une fois que je le détecte dans la zone où je suis cachée je démarre une nouvelle discussion beaucoup moins stressante.

"Excuse moi pour cette fuite soudaine mais tu comprendras que je n'ai aucune chance contre toi sans effet de surprise. Je pourrai désormais répondre à tes questions même si je ne doute pas que tu aies une idée d'où je me trouve vu la vitesse à laquelle tu as réussi à me suivre. Je t'écoute maintenant. Y a-t-il une raison particulière qui ferait que je puisse me présenter à toi sans risquer de me faire agresser? Selon ta réponse je m'éloignerai loin d'ici à une vitesse bien plus élevée."

Et maintenant j'utilise la carte du bluff. Ce n'est pas avec ma blessure que je vais pouvoir courir très longtemps. Mon bras me fait un mal de chien et cette attelle de fortune ne donne vraiment aucun avantage vis-à-vis de cette douleur. Je me tiens le bras et essaye d'oublier la douleur afin de rester neutre et ne pas me faire repérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde RT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 18/01/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
3/0  (3/0)
MessageSujet: Re: L'illusion de la couleur [Bisdea PV Kuroro] Dim 28 Mai - 2:52

La demoiselle au cheveu argentée était très peu rassurée de ma présence, elle se mit à dialoguer, je ne sue trop comment sans même avoir besoin d'ouvrir la bouche

"Je tiens à m'excuser d'utiliser cette méthode de communication. J'ai légèrement mal à la gorge après cet exercice. Mon but n'est pas de m'attirer des ennuis. Alors je vais répondre à vos questions les unes après les autres.
Pour commencer je me nomme Bisdea, je ne fais partie d'aucune guilde car je ne considère pas les guildes comme dignes d'intérêt. Elles ne font que dire qu'elles protègent ou qu'elles détruisent alors que leur véritable désire est de s'amuser.
Malheureusement pour moi l'amusement est inaccessible car il n'est qu'une illusion et disparaît toujours une fois l'instant passé. La tristesse est un sentiment plus long et plus marquant qui pousse parfois les gens à leurs limites et leur permet d'accomplir de plus grandes choses que ce bonheur qui révèle leurs faiblesses. Je n'ai pas grand-chose d'autre à rajouter.
Si je porte ce bandeau c'est pour des raisons personnelles liées à mon passé. Personne ne le sait et personne n'a à le savoir. La vue n'est qu'un sens qui affaiblit les gens. N'a tu pas peur d'un géant rien qu'à sa taille? La vue t'empêchera toujours d'accomplir de grandes choses. Et surtout voire normalement me donnerai envie de vomir."


J'étais alors très intriguer de cette manière de parler tellement intriguer que je n'avais pas écouter un traitre mot de ce que m'adressa la femme aux yeux bandés, je continuais de la scruté de part en part jusqu'au moment ou elle pris la fuite dans la forêt. Je laissais apparaitre un petit sourire avant d'activé mon météore et de la rattrapé aisément.

"Excuse moi pour cette fuite soudaine mais tu comprendras que je n'ai aucune chance contre toi sans effet de surprise. Je pourrai désormais répondre à tes questions même si je ne doute pas que tu aies une idée d'où je me trouve vu la vitesse à laquelle tu as réussi à me suivre. Je t'écoute maintenant. Y a-t-il une raison particulière qui ferait que je puisse me présenter à toi sans risquer de me faire agresser? Selon ta réponse je m'éloignerai loin d'ici à une vitesse bien plus élevée."

À ses mots, j’apparus devant elle, tel une blague dans un mauvais bouquin comique.

" Ne te fatigue pas à courir avec ce bandeau devant les yeux, tu risquerais de te prendre un arbre de la figure voyons ! Allez... Maintenant dit m'en plus... "

Elle avait clairement peur de moi, elle tenait réellement à prendre ses distances.

" Allez..." Fis-je en m'asseyant "Regarde, je reste ici, maintenant ce que tu as fait ici m'importe peu, mais en revanche comment tu t'y es pris... Tu sembles être un assassin de talent. J'aimerais savoir pour qui et quelle raison tu travailles, soit aimable "




Vous aimez le sel ? :
 


Dernière édition par Kuroro Hisoka le Lun 19 Juin - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Clandestin
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 21
Localisation : Tours

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: L'illusion de la couleur [Bisdea PV Kuroro] Lun 12 Juin - 22:33

Music:
 

Je finis à peine de discuter qu'un vent rapide me fit pour la première fois ressentir un frisson des plus désagréables. Tout mon être se sent en danger au moment où la personne à mes côtés prononça ses premiers mots depuis que je me suis cachée. Il semble vouloir en connaître un peu plus sur moi. J'essaye de me calmer et de penser à autre chose pour le moment.

Je m'assois aussi devant lui en ralentissant les battements de mon cœur. J'inspire, j'expire, j'inspire, j'expire, et ce, autant de fois qu'il le faudrait pour calmer la douleur et l'adrénaline. Ma voie est un peu faible, mais elle semble fonctionner. Je mets une main dans mon sac pour vérifier l'état de mes lacrima de communication qui semblent intactes. Une d'elles semble être allumée...

"Effectivement, je suis assassin. Je ne travaille pour personne en particulier juste pour les clients qui payent bien du coup, je me retrouve généralement dans ces situations cocasses où je dois me débrouiller de moi-même, blessée."

Mon sang-froid me permet de lui répondre sans broncher tout en essayant d'appréhender sa réaction, je garde ma main dans mon sac aussi longtemps que possible. S'il vient à me la retirer, je couperai la communication instantanément ainsi les principaux intéressés seront au courant de la situation et je n'aurai pas à m'inquiéter plus que ça pour les hybrides.

"Je comprends que tu ne me veux aucun mal... Du moins, je l'espère, je ne suis pas trop d'humeur à me battre si tu vois ce que je veux dire alors je n'irait pas par quatre-chemins. Si tu avais voulu me tuer tu l'aurais déjà fait alors que veux-tu de moi ? Tant que le travail est bien payé, je suis prêt à te suivre par contre sache que je ne travaillerai pas tant que je suis blessée ainsi. J'espère que tu es à même de le comprendre. Au passage, mon nom est Bis..."

Je m'arrêtai de parler en laissant mon nom en suspend comme si c'était de la faute de la douleur.

"Bisdeark Loud... Enchantée de faire votre connaiss... urgh!".


À partir de là black-out total. J'ai tout de même réussi à éteindre la lacrima... j'ai certainement perdu trop de sang, je m'évanouis devant mon interlocuteur sans pouvoir terminer ma phrase. Je rêve de mon passé, des gens que j'ai tués et de la haine qu'ils me portent. Mes parents qui essayent de me traîner vers le bas... Est-ce ça l'enfer? Peut-être que je le mérite... Cependant en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, je me réveille dans un lieu au symbole facile à reconnaître, même pour une aveugle tellement il est bien présent... Raven Tail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde RT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 18/01/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
3/0  (3/0)
MessageSujet: Re: L'illusion de la couleur [Bisdea PV Kuroro] Lun 19 Juin - 18:26

L'Intrigante jeune femme se tenait péniblement face à moi, elle me dévoila qu'elle était une sorte de mercenaire. Elle me signala qu'elle accepterait de me tuer contre une certaine somme d'argent puis se présenta, elle s'appela... Zilneadrak Lawd, drôle de nom... De nos jours, les parents n'avaient-ils aucune honte pour donner des noms pareils à leurs enfants ?!

La tueuse a gage eu à peine le temps de se présenter qu'elle tomba a terre, j'aurais même pu la voir rouler des yeux a travers son épais bandeau, blagues a part je me munis d'un petit bâton et lui tapotai la joue avec

Eh! Eh?! Mademoiselle Lawd? Zilneadrak m'entendez-vous?


Mes yeux se rivèrent alors sur son sac, c'est donc comme toute personne bien élevée que je le saisis. Si je désirais me mettre ces talent d'assassins dans la poche je me devais de la soigner. Ici, elle serait vulnérable, cependant dans son sac se trouvais un petit nombre de lacrimas. Entaient, elles connectés ? Si oui, où ? Je ne pouvais prendre le risque. Je pris donc soin de les détruire une part une avant de mettre le sac sur mon épaule et Zilneadrak de l'autre.

J'étais en route vers le repère de Raven Tail, je me munis alors de ma lacrima de chef de guilde afin de contacter Sachiko

Sachiko, ma belle, je serais bientôt de retour avec un invité de marque. Prépare-moi de quoi soigné de vilaines plais et épongé le sang... Et un café aussi.




Vous aimez le sel ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'illusion de la couleur [Bisdea PV Kuroro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haradrim: quelle couleur?
» Couleur de la cape de haut elfe
» Schéma de couleur tyranide. votre avis .
» Couleur du pet
» Intrus... [PV: Couleur d'Opale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail  ::  :: Fiore Ouest :: Forêt de Blair-
Sauter vers:
Top-partenaire
-->>CSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif