Intrigue #1

Intrigue à venir

Panique à Fiore
Paisible, sans soucis, Fiore respirait la tranquillité et la joie de vivre. Malheureusement, toutes bonnes choses ont une fin et le jour où le sang et le chaos allait arriver tel un rat porteur de peste...
Lire plus

Venez les prendre !

Les nouvelles !

31/11/2016 — Recensement Un recensement d'hiver à été lancé ^^ Venez vous recenser par ici.
31/11/2016 — De nouveaux prédéfinis, ouvrez l'oeil !
1/12/2016 — Lancement de l'intrigue 1 bientôt, renseigner-vous pour y participer ...

Top sites

Top Site 1Top Site 2Top Site 3Top Site 4Top Site 5

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Fairy Tail
Bienvenue parmi nous jeune visiteur :3

Ici, à Fiore, une grande communauté a vue le jour, soudée, uni et surtout ardent de s'amuser.
Si toi aussi tu veux rejoindre cette grande famille, vient parmi nous, on ne mange pas <3


▬ Faites votre choix. Entrez dans ce monde ... étrange et magique. {Inspiré du manga Fairy Tail} ▬
 

Partagez|

La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maître de Guilde LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 290
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 20
Localisation : Dans les magasins ♣

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud] Mer 3 Mai - 20:40

Une réunion entre les maîtres de guildes des plus barbantes. Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas autant ennuyée ! La réunion avait fini en début de soirée et j’avais décidé de réserver une nuit dans un hôtel à Oshibana au lieu de devoir rentrer directement à Margarette ou de rester à Clover avec tous les autres dirigeants des guildes. J’avais besoin d’espace. Psychologiquement je n’étais toujours pas prête à rester concentrée par toutes mes responsabilités. Surtout que mes relations avec les autres maitres semblaient un peu tendues. Mon absence les avaient dérangeaient apparemment même si aucun ne s’était inquiété pour moi durant mon burn-out. J’avais l’impression d’être entouré d’égoïste qui ne voyaient que leur intérêt peut importe l’état des autres à partir du moment où ils avaient ce qu’ils voulaient. Je ne supportais pas cela … Alors devoir vivre ceci une nuit de plus c’était inimaginable ! D’où mon départ pour Oshibana.

Je n’étais pas très fan de cette ville mais c’était toujours mieux que de rester à Clover. Comme à mon habitude quand j’allais ici, j’allais dans le même hôtel. Juste à côté de celui-ci il y avait un bar assez sympathique où je me sentais assez bien malgré mon malaise dans cette ville. Je n’avais jamais eu aucuns soucis là-bas malgré mon rang, le fait que je sois une femme et surtout que je sois seule, chose assez rare en soit. Mais bizarrement, ce soir je ne me sentais pas particulièrement à l’aise en y allant. Etait-ce dû à mon malaise lors de la réunion qui avait lieu dans la journée ? Ou était-ce un mauvais pressentiment ? Je n’en savais rien. J’espérais que rien de spécial n’arriverait et que je pourrais boire mon verre tranquillement.
J’étais devant la porte de ce bar, prête à entrer quand j’entendis un bruit de verre brisé venant de l’intérieur. Des hommes parlaient fort. Beaucoup trop fort. J’entrais brusquement et  aperçu un groupe d’homme regroupés autour d’une jeune femme vêtue d’un uniforme de maid. L’un des colosses avait brisé un verre en mille morceaux. Personne n’aidait la pauvre demoiselle. Trop effrayé ? Trop lâche ? Trop égoïste ? Aucune idée. Un peu des trois sûrement. Sans même chercher à comprendre ce que la victime allait faire, je m’interposai. On me regardait de haut. L’un des hommes faisant au minimum une tête et demi de plus que moi, cela ne lui était pas compliqué. Je m’attendais à ce qu’il me fasse une remarque quelconque. Une insulte, une menace ou je ne sais quoi. Et sa réaction ne se fit pas attendre


« Dégage le moustique ! T’as rien à faire dans cette histoire ! »


Moustique ? Surprenant comme surnom. Je ne m’y attendais pas et c’était pour cela que je me mis à rire. Lui, il n’avait pas l’air de rire, bien au contraire. En plus de ne pas avoir de sens de l’humour, cet idiot ne semblait pas avoir de cerveau puisque directement, il commença à me menacer avec son poing qui se rapprochait de plus en plus de mon visage. Encore une brute qui sous-estimait la pauvre petite demoiselle ! Mon regard croisa le sien et … Ma magie fit effet. Ce gros monsieur était maintenant en train de croire que j’avais contré son coup en me transformant en énorme Lamia. Je m’étais enroulée autour de lui et serrait mon étreinte de plus en plus, l’empêchant de respirer. Dans la vie réelle, il paniquait et lorsque l’illusion s’arrêta, il prit la fuite, effrayé, suivit pas ses camarades qui ne comprenait absolument rien à ce qui venait de se passer. Je m’approchai de la jeune maid, un peu inquiète. Qu’est-ce qu’il avait bien pu lui faire ? Ce groupe de monstres ne semblait pas assez intelligent pour simplement lui parler ou la menacer …


« Tu vas bien ? Ils ne t’ont pas fais mal j’espère ? Tu as besoin de quelque chose ? »


Je m’inquiétais de plus en plus en attendant une réponse. Moi qui voulais passer une soirée tranquille avec mon verre et bien c’était raté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Clandestin
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 21
Localisation : Tours

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud] Mer 3 Mai - 23:42

Oshibana, une ville où j'aime me détendre, le vent y est agréable et la boisson n'y est pas mauvaise. J'y vais souvent me reposer ici afin d'être plus serraine dans mes missions. Demain j'attaque l'une de mes plus difficiles requêtes. Je décide donc que ce soir je ne prendrais certainement pas plus d'un verre.

Je me promène dans les rues et m'achète une broutille à manger. La nourriture n'a aucun goût et pourtant elle coûte cher. Je dois avoir encore du sang sur les doigts et un goût amer dans la bouche. Mais bon pour vivre il faut manger et non l'inverse alors je me rassasie et continue de marcher jetant mon papier à la poubelle une fois que j'eus terminé.

Je me dirige ainsi vers un bar plutôt bien fréquenté proche d'un hôtel. Je rentre à l'intérieur et instaure un silence. Peut-être que ma tenue et mon bandeau font mauvaise impression. Je ne mis pas beaucoup de temps avant de percevoir un mouvement de croche-pied au niveau de mes jambes. Dois-je me le prendre pour rentrer dans leur jeu ou dois-je simplement me faire respecter?

Pourquoi je me pose la question alors que je ne me laisserai jamais faire aussi facilement. Je lève la jambe et écrase mon talon sur son pied en lui envoyant un sourire froid qui en ferait pâlir plus d'un. L'homme ayant peu apprécié le geste sorti de la pièce en me faisant comprendre que j'allais le payer. Les autres clients ont déjà repris leur conversation habituelle et je m'installe au comptoir.

"Une peinte rouge s'il vous plaît."

Le barman me sert plutôt rapidement. Il reste professionnel en me servant ce que j'ai commandé. Je lui donne le prix standard d'une peinte rouge en pièces dont je connais la valeur monnaitaire au toucher.

Il m'a rendu de la monnaie. Ce n'est pas souvent qu'un barman respecte le andicap que je me suis fixé je laisse ma monnaie en remerciement pour son honnêteté et savoure cette peinte. Le goût sucré montant facilement à la tête il m'est aisé de sentir qu'il s'agit bien de ma commande originale et non une blonde aromatisée.

Je termine à peine ma peinte qu'un grand gaillard, appelé "frangin" fait son apparition. L'homme qui le suit n'est autre que celui qui a juré de se venger. Quel homme se venge en demandant de l'aide à quelqu'un? Je soupire légèrement tandis que le tas de muscle à petite tête se rapproche.

"Hey toi là! Regarde-moi dans les yeux quand je te parle."


C'est qu'il est drôle le petit je le laisse parler faisant mine de terminer les dernières gouttes de ma bière. Je sais bien que je ne le ferai pas partir en l'ignorant simplement.

Par respect pour le barman je m'apprête à partir et à le corriger au moment où cet idiot fini décida de jeter non intelligemment le verre vide sur le sol. Je commence à me lever quand je remarque une présence qui attire l'attention du gaillard. Un peu débrouillarde et justicière son travail m'épargne des dégâts supplémentaires au bar dans le cas où il déciderait de se battre ici sans réfléchir.

Sa fuite impressionnante montre que le pouvoir de ma bienfaitrice est relativement puissant sur les personnes qui la regardent. Je tourne ma tête dans sa direction pour lui adresser la parole et répondre à sa question.

"Disons qu'il y a eu plus de peur que de mal. Je t'offre un verre?"

La discussion entre nous deux ne commençait pas avec un sujet des plus intéressants et elle voulait certainement rester tranquille. Je vais quand même commencer la discussion après tout nous sommes là pour nous reposer alors pourquoi ne pas discuter calmement. Je préviens le barman que sa prochaine consommation sera sur mon ardoise sans même attendre sa réponse. Ainsi débuta notre conversation.

"Qu'est-ce qui vous amène par ici? Pour ces énergumènes ils reviendront peut-être plus nombreux mais je quitterai le bar dès que je les sentirais venir."


Le visage du barman changea je ressentis ses lèvres remonter légèrement sur les côtés afin de décrire un sourire. Peut-être attend-il que je termine ma discussion actuelle pour me donner quelque chose. Je ferai donc ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 290
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 20
Localisation : Dans les magasins ♣

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud] Jeu 4 Mai - 23:46

En étant plus proche de la maid, je me rendis compte de quelque chose. Elle était aveugle. C’était rare qu’une personne avec un tel handicap se retrouve seule dans un bar, je me demandais ce qu’elle pouvait faire là. Et surtout seule ! Honnêtement à sa place je ne serais pas vraiment rassurée, surtout quand un colosse de deux mètre s’en prend à nous. Elle a beau dire qu’il n’y a eu plus de peur que de ma, je ne serais vraiment pas bien actuellement. Et elle, elle boit son verre comme si de rien n’était et m’en propose même un en disant au barman qu’elle payait. Pour le coup, je ne comprenais rien. Elle cherchait à lancer une conversation le plus naturellement possible en me demandant ce que je faisais ici. Pour le coup … Je devrais être celle qui se pose la question … Non ?


« Et bien … J’étais en déplacement professionnelle à Clover et je ne pouvais pas rentrer chez moi ce soir. Donc je me suis arrêtée ici pour la nuit. Et vous ? Que faites-vous ici ? »


Je jetais un coup d’œil au alentour. Un bar tout ce qu’il y a de plus ordinaire. La seule différence étant que certains clients me regardaient assez bizarrement. Sûrement en train de se demander comment j’avais fais pour faire fuir ce monstre sans cervelle en si peu de temps, et surtout sans bouger. C’est vrai que pour des inconnus, c’est assez surprenant. Ma magie n’est pas du tout courante et seul les personnes qui me connaissent ou on entendu parler de moi le savent. Je regardais le barman


« Je prendrais une bière s’il vous plait ! »


En attendant ma commande je regardais la jeune femme. Des cheveux blancs, un bandeau sur les yeux et un uniforme de maid. C’était une combinaison assez particulières en soit. Elle semblait être une personne assez spéciale. Elle était sûrement une mage, sinon je ne voyais pas comment elle pourrait s’en sortir seule, sans canne ni rien. Je cherchais quelque chose qui pourrait me confirmer ceci mais rien. J’allais devoir lui demander directement je suppose.


« Ah et je m’appelle Miyuki. Et vous êtes ..? »


Je pense que nous aurions dû commencer par cela. Décidément, cette réunion m’avait vraiment fatiguée ! Mais pour que je discute avec quelqu’un sans savoir de qui il s’agit … Ne serais-je pas un peu inconsciente après tout ? Qu’est-ce qui pourrait me confirmer qu’elle n’est pas une mage noire après tout ? Enfin … C’est ce que me dirais mes collègues. « Toujours rester sur ses gardes » Honnêtement, je m’en fichais complètement. Je venais de faire fuir un gorille de deux mètres ce n’était pas une jeune fille habillée en maid qui allait me faire peur, même si à cause de son handicape mon Jagan serait complètement inutile. J’avais d’autres ressources, sinon je ne serais pas maître de Lamia Scale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Clandestin
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 21
Localisation : Tours

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud] Ven 5 Mai - 19:01

Je sentais que mon calme la rendait légèrement nerveuse toutefois je sens bien qu'elle n'est pas du genre à ne se baser que sur ses pouvoirs. Elle dégage une certaine aura que l'on ne croise que très rarement. C'est une personne avec un caractère très fort et qui ne manque pas d'autorité. Rien qu'à ça je peux dire que ce n'est pas n'importe qui. J'aimerai pas m'en faire une ennemie malgré l'avantage que mon bandeau offre face à sa magie et je n'aurai rien à y gagner à la provoquer. Je devrais peut-être répondre à ses questions histoire de faire avancer notre rencontre.

"Je suis ici de passage afin de me reposer je voulais prendre une boisson tranquille mais mon équipement attire trop souvent les regards et pas toujours les bons."

Elle a commandé une bière juste après ça que je m'empresse de payer. Je ne manque pas de récupérer la monnaie cette fois. Toutefois je n'en reprendrai pas, j'ai décidé que j'allais n'en prendre qu'un et je ne suis pas non plus dépensière. Dans tout ça j'avais complètement oublié de me présenter et il semblerait que la dénommée Miyuki s'en soit aussi rendu compte de par son "Ah".

"Nous ne nous sommes effectivement pas présentées convenablement. Je me nomme Bisdea Darkloud vous pouvez me considérer comme une sorte de mercenaire indirectement aux ordres du conseil magique qui récupère les quêtes des différentes guildes pour vivre. Je suis une sorte de vagabonde."

Le barman continue d'essuyer ses verres et semble empressé de me ou nous donner quelque chose. Pas difficile à deviner quand une personne bouge sa tête dans deux directions différentes par accoups. Surtout quand l'une des directions correspond à la nôtre. J'interrompt légèrement mon interlocutrice avant qu'elle ne me réponde puis je m'adresse au barman.

"Cela fait un moment que vous essuyez ce verre en nous regardant. Que pouvons-nous pour vous?"


Le barman arrête d'essuyer son verre et le pose calmement avant de débuter sa requête.

"Voyez-vous demain j'ai un rendez-vous important mais personne pour s'occuper du bar et encore aucun mage n'a accepté ma requête concernant cette affaire. Je suis un peu embêté et comme je vois que vous êtes deux femmes respectueuses dont au moins une étant un mage. Je pensais donc que vous pourriez m'aider. Bien sur ce n'est pas sans payer. Les horaires d'ouverture sont de 17h à 2h demain soir et je vous payerai en conséquence."


Sauf que j'ai une mission importante demain mon pauvre ami... C'est plutôt dérangeant et gênant de devoir le lui refuser maintenant qu'il en a dit autant... Attends une minute elle consiste en quoi cette requête déjà. Si je me souviens bien je devais m'occuper d'empêcher un acte terroriste qui aurait lieu dans cette ville dans la plus grande des discrétions. Cet acte aurait lieu pendant une réunion d'affaire de plusieurs marchands de la ville... Si ces deux requêtes sont liées ça risque de poser problème. Je suis relativement dans une impasse.

"Hum... J'ai déjà du travail demain mais peut-être que ma nouvelle amie ici présente se fera une joie de vous aider."


J'espérais qu'elle accepte afin que je puisse m'occuper de mes affaires de demain et que ce monsieur puisse éviter tout stress en situation de crise. De plus je ne peux pas l'informer des objectifs de ma requête car rien ne me dis qu'il n'est pas de l'équipe des terroristes. De plus rien ne me dis que la personne à mes côtés ne fait pas partie des terroristes.

Je garde donc mon calme et je fais comme si de rien était en attendant la réponse de Miyuki. De toute façon je gagnerai plus à empêcher un attentat qu'à servir dans un bar... Toutefois j'y risquerai pas ma vie... Je soupire et me lève pour me dégourdir légèrement les jambes pendant que la jeune femme à mes côtés me répond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 290
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 20
Localisation : Dans les magasins ♣

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud] Mer 10 Mai - 1:49

Bisdea Darkloud, une mercenaire solitaire aveugle. Quel drôle de personnage. Elle avait l’air de savoir combien elle avait dans la main et combien on lui rendait en étant incapable de le voir. C’était impressionnant à regarder. Je buvais ma bière en regardant la scène, tout comme le barman qui semblait dans le même état que moi. Même si lui, en plus, il semblait vouloir quelque chose. J’ignorais quoi mais nous ne tardions pas à le savoir. Il nous avoua qu’il avait besoin d’aide pour tenir son bar le lendemain soir comme il ne pouvait le faire. La jeune femme qui m’accompagnait ne pouvait malheureusement pas l’aider et elle annonçait donc que, peut-être, je pourrais le faire.


« J’adorerais vous aider ! Sauf que … Personnellement je ne peux pas rester trop longtemps en ville. Je dois repartir demain matin à l’aube … On m’attend chez moi et je ne peux vraiment pas me permettre de trainer … »


Voyant la détresse de ce pauvre barman je me mis à penser. Il avait l’air désespéré. Puis je réfléchissais un peu plus sur un passage de ce qu’il avait dit. Personne n’avait accepté cette mission ? Mais … Il ne me semblait pas avoir vu une mission pareil à Lamia Scale … Sinon il aurait bien eu quelqu’un pour la prendre ! Les missions du genre sont souvent celles qui sont prises par les membres n’aimant pas spécialement celles qui ont recours à la force physique et autres idées du genre. Pourquoi nous n’avions rien eu ? C’était vraiment étrange … Et pour une raison que j’ignorais je m’étais mise à imaginer rester une nuit de plus à Oshibana. Juste pour essayer de trouver quelque chose de louche dans une mission très probablement ordinaire. Et puis d’un côté, cela ne devrait pas poser soucis que je prolonge mon séjour d’une journée ! Après tout, les membres de ma guilde étaient quand même assez responsables pour se passer de leur maître pour 24 heures de plus. Ils avaient bien réussi à vivre sans moi pendant plusieurs mois donc ce n’était pas ces quelques heures qui allaient poser problèmes.


« Bon … Après réflexion, je pense que je devrais pouvoir m’arranger pour vous rendre service. Mais j’aurais quelques questions avant. Rien de bien méchant bien entendu ! Justes quelques petits détails que j’aimerais régler avant de commencer demain. Vous ne voyez pas de mal à cela je suppose ? »


Intérieurement, je priais pour que demain, lorsque je jouerai la barmaid, je ne croiserais personnes que je connaissais. Un membre de Lamia Scale, un ami, un collègue d’une autre guilde ou pire, un de mes supérieurs. Bon, dans un sens, je ne pensais pas que cette mission entacherait ma réputation plus que certaines missions que j’avais faite auparavant. Un rôle de barmaid était quand même beaucoup plus sérieux que celui d’une serveuse dans un maid café je suppose. Et puis, ceux qui me connaissaient savait que j’étais spécialisée dans les missions improbables et qui ne relevaient pas de la force physique ou magique mais plus celle où la stratégie et le sérieux étaient nécessaire.
Et d’un coup … Illumination. Je m’étais mise dans une mauvaise situation en faisant fuir les gorilles de tout à l’heure et la mercenaire semblait plutôt persuadée de leur retour proche dans le bar. Etait-ce réellement une bonne idée d’accepter de travailler ici alors que j’avais énervé et effrayé des clients sûrement réguliers ? Honnêtement je n’en savais rien. Enfin … Si ! Je savais que c’était une très mauvaise idée ! Mais mes questions m’avaient poussée à accepté alors je ne pouvais pas tout arrêter juste à cause d’idiots. Et puis il y avait de forte chance pour qu’ils ne me fassent rien en me voyant en train de servir des bières et cocktails en tout genre. Sans compter que mon véritable rang devrait également calmer les civils violents de peur de se retrouver avec le Conseil Magique sur le dos. Sérieusement, qui oserait attaquer une maître de guilde en étant conscient de qui sont ses alliés ? Il fallait être vraiment stupide pour cela.

Je regardais Bisdea, qui se dégourdissait les jambes. Elle m'intriguait vraiment. Et ce n'était pas seulement à cause de son handicap et de sa facilité à gérer des choses telles que gérer la vie de tous les jours sans aide. Non ... Il y avait quelque chose d'étrange chez elle mais je n'arrivais pas à savoir quoi. Une partie de moi me conseillait de laisser tomber. Mais de l'autre, je voulais en découvrir plus sur cette jeune femme étrange. Et le meilleur moyen d'en apprendre d'avantage était de lui parler.


« Je vous paye un verre ? Je n’aime pas vraiment qu’une inconnue me paye quelque chose peu importe la raison pour laquelle elle le fait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Clandestin
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 21
Localisation : Tours

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud] Mer 10 Mai - 18:15

Il semblerait que la demande que j'ai fournie soit quelque peu dérangeante. Je peux le comprendre, je suis moi-même occupée avec mes affaires personnelles. Elle demanda au barman s'il lui était possible de régler quelques affaires personnelles avant de débuter le travail. Le barman répondit qu'il n'y voyait pas d'inconvénient tant qu'elle arrive à temps pour l'ouverture à 17h.
Une fois que j'eus fini de m'étirer les jambes alors qu'ils discutaient, elle me proposa un verre de courtoisie. Je tourne mon visage vers elle et me rassieds. Je lui réponds donc directement et sans me poser de questions :

"Un saucisson sec me conviendrait. Je ne sais pas quoi manger et le prix est le même que la bière que je t'ai payé. Du moins si cela te convient."


Je n'avais pas besoin de regarder l'écriteau pour savoir que le saucisson est au même prix que la bière, c'est une norme dans tous les bars. Je reste soulagée qu'elle ait accepté de s'occuper du bar pour ce soir. Je pourrais ainsi tranquillement vaquer à mes occupations. Cependant, quelque chose me tourmente... Est-ce qu'elle sait comment gérer un bar ?

"Hum, j'ai une question à vous poser concernant la requête fournie par notre amie ici présente... As-tu une quelconque expérience dans le service ?"


Je ne m'attends pas à une réponse rapide, mais il serait problématique de recevoir des plaintes d'un service médiocre alors que la demande est si désespérée. Je ne juge cependant pas cette personne, car elle a l'air sûr d'elle et douée en affaire ce qui fait partie des qualités requises. Je demande donc au barman de bien vouloir me laisser sa place un petit moment.

"J'aimerais tester les capacités de la madame concernant le service et je suppose que vous aimeriez la voir à l'œuvre aussi avant de lui confier votre bar. Je vous propose de travailler une heure gratuitement qu'en pensez-vous ?"


Il ne lui fallut pas longtemps pour me répondre naturellement...

"Non ce n'est pas la peine voyons, je vous fais confiance !"

Il réagit étrangement. Je lui demande quelque chose que n'importe qui aurait demandé à sa place et il dit que ce n'est pas la peine de nous tester ? De plus, il est étrange qu'une quête aussi standard que le service dans un bar ne soit pas pris par un groupe de mage fuyant les quêtes de combat... J'ai beau me creuser la tête, mais quelque chose ne va pas avec ce gérant. Je sens qu'un problème, plus important que de savoir si le service de Miyuki est bon ou non vient de naître.

"Pas de problème, je finirai donc tranquillement mon saucisson avec ma nouvelle amie ici présente si vous voulez bien m'excuser."


Je me lève et fais signe à Miyuki de me suivre à une table plus éloignée du barman en faisant bien attention à garder le même sourire que tout à l'heure pour paraître plus naturelle. Une fois en face-à-face, je me permets de débuter la conversation tout en coupant le saucisson en fines lamelles sans intention de surprendre la personne face à moi avec mes yeux bandés.

"Je suppose que tu auras remarqué que quelque chose cloche avec le barman et sa façon d'agir et je n'irai pas par 4 chemins. Si tu as des informations concernant une quelconque affaire, j'aimerais en entendre parler et si tu pouvais me dire ce que tu comptes faire demain cela me permettrait de te faire confiance. Bien entendu, je vais jouer cartes sur table et te dévoiler la raison de ma venue dans cette ville autre que pour le repos."

Je finis de couper le saucisson puis pose le couteau délicatement sur la table. Je lui tends la planchette pour qu'elle puisse se servir ou non puis je lui raconte avec le moins de détails possibles la raison de ma venue.

"Je suis actuellement affectée à la recherche d'un acte de terrorisme en préparation. Ma mission est de trouver la source de cette tentative et de l'empêcher de passer à l'acte qu'importent les moyens. Je ne peux rien te dire d'autre sauf que le gérant du bar a de grandes chances d'être lié à cette affaire et que l'attentat que je t'ai décrit se déroulera demain soir."

Je ne savais pas encore quel allait être sa réaction et si elle était toujours partante pour rester surveiller le bar, mais je me devais de la prévenir du danger potentiel que représente cet homme s'il est un terroriste. Avoir plus de détails sur cette affaire rendrait bien plus simple l'enquête. Pour le moment, je vais me contenter de mes suppositions et de mon potentiel allié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 290
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 20
Localisation : Dans les magasins ♣

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud] Dim 14 Mai - 16:44

Trop d’information d’un coup … Plus le temps passait et plus je sentais que quelque chose d’étrange était en cours. Déjà pour que la jeune femme insiste autant pour que je travaille demain, mais aussi le barman qui ne cherchait même pas à me faire passer un essai afin de savoir si j’étais apte à tenir son établissement en son absence … Je tentais de faire un lien entre tout ce que je savais mais rien ne venait … Cet homme était vraiment louche … Je payais le saucisson de Bisdea et la rejoignit sur une table un peu à l’écart des autres clients et surtout du barman. C’est à ce moment là qu’elle m’annonça qu’elle était en ville pour une mission. Un groupe de terroriste avait prévu de faire un attentat le lendemain soir. Comme par hasard au moment où je devais gérer le bar … L’idée me traversait l’esprit au moment même où elle en parla. Cet homme était complice. Tout était enfin clair. Elle me demandait si je savais quelque chose à ce sujet. Elle savait que j’étais probablement au courant de certains détails mais voulait une confirmation.


« Et bien … Je sais toutes les missions qui franchissent les portes de ma guilde. Et aucune, je dis bien aucune, ne mentionnait un bar à Oshibana. S’il a demandé de l’aide à des guildes, Lamia Scale n’en faisait pas parti sinon je le saurais, chose qui n’est pas le cas. »


En parlant, je me rappelais d’un détail qui avait été cité lors de ma réunion à Clover. La monté des guildes illégales … Je ne serais pas surprise d’apprendre qu’une d’entre elle était mêlée à cela. Peut-être qu’il n’avait pas menti et qu’il avait donné la mission à certaines guilde ! Mais elles ne devaient pas être officielles. Dans ce cas, que celle-ci soit n’ait pas été prise ne serait pas surprenant. En tout cas, il devait être sacrément désespéré pour demander de l’aide à une mage quelconque pour tenir son bar. Et manque de chance pour lui, il n’était pas tombé sur n’importe quelle mage. Quelle tristesse ! Je ne savais pas si je devais mentionner ce détail à la jeune femme. Après tout, cela voudrait dire que je devrais parler de mon rang. Et je ne connaissais pas assez la personne qui était avec moi pour savoir si je pouvais me permettre de parler de ceci même si tout cela était loin d’être secret.
Une chose était sûre, si son histoire d’attentat s’avérait exacte, nous devions collaborer. Si elle était décidé à entrer au feu de l’action, alors je devais faire ce que j’avais prévu de base en restant dans ce bar pour trouver des informations. Surtout que le visage de ce barman ne me disait absolument rien alors que dès que je venais à Oshibana, je me retrouvais dans ce lieu. Vu le nombre de fois où je me suis retrouvée ici, j’aurais dû le voir au minimum une fois. Sauf s’il était vraiment un nouvel employé, ce qui semblerait étrange comme il se permettait de poser des jours de congés en sachant qu’il n’a personne pour le remplacer. Quelque chose était vraiment louche et je me demandais s’il n’était pas arrivé quelque chose au propriétaire. Je n’avais rien dis en arrivant mais cette pensée me hantait de plus en plus …


« Je resterais ici. Je tenterai de récolter des informations et surtout de savoir ce qui est arrivé à l’ancien propriétaire de ce bar. Lorsque je suis venue il y a moins de deux semaines tout allait bien et il n’avait jamais mentionné un nouvel employé devant arriver dans les jours suivants. Je n’ai jamais vu cet homme dans ce bar et plus nous parlons, plus je vois qu’il y a quelque chose de vraiment étrange. Je dois rester ici un peu plus pour le découvrir. »


Je pris une petite tranche de saucisson que la jeune femme avait coupé devant moi et le mangea directement, repensant à tout ce que nous avions dis et tout ce que je devrais faire le lendemain soir pour découvrir ce que je voulais savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Clandestin
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 21
Localisation : Tours

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud] Mar 16 Mai - 19:02


Music:
 

Les informations collent bien avec mes pensées. Le barman n'a jamais envoyé une seule requête aux guildes. Ou plutôt il est certain que les demandes n'ont pas été envoyées aux guildes légales. Je peux faire confiance à cette femme. Il est évident qu'elle ne ment pas et elle n'a pas l'air de chercher ses mots.

Nous terminons notre saucisson comme si nous venions de devenir amies bien que la conversation soit plutôt pesante et presque inexistante.

"Je pense que nous devrions prendre une nuit à l'hôtel d'à côté avec une vue sur le bar si possible afin de surveiller les entrées-sorties du barman.
Je doute qu'il cache un quelconque équipement dans le bar en lui-même. S'il est coupable d'acte terrorisme, il s'agira d'une organisation et le matériel est ailleurs. Le bar pourrait servir par exemple à définir un coupable qui serait le nouveau barman en laissant un indice subtil si tu vois ce que je veux dire."


Je me lève en gardant un grand sourire comme si nous avions échangé une discussion amusante puis je demande à mon interlocutrice.

"Quitte à rester ici ça ne t'intéresse pas de faire un petit tour dehors ?
On pourra discuter et apprendre à se connaître en attendant la fin de soirée."


Ce n'est pas sans savoir que les gros bras sont revenus plus nombreux que je pose cette question. Peut-être aura-t-elle compris la subtilité ou peut-être pas. Le tout est que son pouvoir est relativement plus efficace que le mien quand il s'agit de ne blesser personne bien qu'une correction soit peut-être plus appropriée qu'une simple goutte dans le caleçon.

Arrivée dehors un grand arc de cercle de muscles et de gants cloutés nous attendait.
Je commence à m'étirer comme pour les provoquer.


"TU NOUS CHERCHES SALOPE ? UN PEU DE RESPECT POUR LE GRAND BILLY!"

"Hein? Oh désolé, je ne vous avais pas remarqués. Vous comprenez ? Le bandeau... C'est un sacré handicap difficile à gérer."

Une provocation laissant plein d'ouverture à mon interlocuteur. Un bon coup de genou dans le nombril a eut raison de son souffle et un bon coup de pied en talon aiguille a eut raison de sa conscience.


"Il parait que le pied gauche porte bonheur."


Des cris de rage montrent une désorganisation adverse qui me fonce dessus. Je n'aurai peut-être pas besoin du pouvoir de Miyuki finalement, j'ai comme une envie de me défouler. Je fais des petits sauts de boxeur afin de créer une fine couche d'air sous mes talons.

"UindoIlusion~~"

Je disparais devant leurs yeux pour atterrir dans leur dos. Leurs yeux croisant aisément le regard de Miyuki à la porte du bar. J'en profite pour asséner des coups assommants à la nuque de chaque adversaire afin de les mettre inconscient puis utilise ma lacrima de communication.

"Ici Bisdea, Acte illégale d'agression en sortie de bar stoppé, demande de récupération des personnes assommées. Aucune preuve concernant l'agression ne permet leur punition, les corps risquent de me gêner dans ma mission. Nombre de corps, 10. Bisdea terminée."


"Opérateur, bien reçu Bisdea nous envoyons une équipe se charger d'emmener les corps ailleurs. Terminé."


Je retourne auprès de la jeune femme afin de présenter mes excuses.

"Je te prie de bien vouloir excuser mon comportement devant toi.
Je n'ai juste pas pu m'empêcher de les corriger... Normalement tout devrait bien se passer. Tu m'as dit que tu voulais rester ici pour découvrir ce qui cloche. Je t'attendrais ici, j'attends l'équipe qui se chargera des corps. Je vais les déplacer dans la ruelle là-bas pour ne pas créer une panique inutile et éveiller les soupçons du barman plus que le bruit ne l'aurait déjà fait."


En moins de temps qu'il en faut pour le dire, je me suis dépêchée de déplacer les corps un par un dans la ruelle d'à côté en espérant que le barman ne prenne pas de pause au mauvais moment.
Le bruit l'aurait peut-être alerté, mais je n'aimerais pas qu'il vienne vérifier, je préfère le laisser dans le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 290
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 20
Localisation : Dans les magasins ♣

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud] Lun 22 Mai - 23:02

Elle venait de me proposer de passer une nuit à l’hôtel d’à côté. Chose qui, peut importe ce qu’elle aurait pu me dire n’aurait rien changé comme j’avais réservé une chambre pour ce soir avant de rentrer à Lamia. Même si, finalement je n’étais pas prête de rentrer … Je devrais rester DEUX nuits à Oshibana … Et moi qui avais hâte de rentrer chez moi pour me reposer, il fallait que je prolonge mon séjour parce que je me retrouvais mêler à une histoire de terrorisme. Je commençais presque à regretter de ne pas être restée à Clover après ma réunion … Et s’il n’y avait que ça, ça pourrait passer ! Mais non ! Nous devions en plus faire face à une armée de gorille en colère après mon petit tour de magie pour que Bisdea se retrouve tranquille.
Elle m’avait proposé de sortir du bar. Elle sentait qu’il revenait. Je le savais aussi, c’était trop prévisible. Officiellement, c’était pour apprendre à se connaître d’avantage. Officieusement c’était pour essayer de sortir avant que les idiots de tout à l’heure reviennent. Et nous avions à peine franchis la porte qu’ils arrivaient. Juste en face de nous. Je soupirais. Dans quoi je m’étais embarquée encore ..? Et la maid qui s’amusait à les provoquer en plus de tout ça … J’aurais vraiment dû rester à Clover. Ou ne pas sortir de ma chambre d’hôtel, au choix. Je n’avais absolument aucune motivation pour me battre. Tout ce que je voulais c’était me reposer un peu, pas régler leur compte à des colosses sans cervelle. Par chance, Bisdea s’occupait d’eux. Je n’avais pas le temps de réagir qu’elle en avait déjà mis à terre. Et sans que je ne comprenne quoique ce soit, elle avait disparu devant moi. Les hommes étaient en face de moi, dans le même état de surprise que moi. Et d’un coup, tous au sol. La maid était réapparu derrière eux et les avaient assommés sans que je comprenne réellement comment. En soit, je m’en fichais. Du moment que je n’avais pas eu à me battre tout m’allait. Ils auraient pu être mort, ça n’aurait rien changé. Elle s’était excusée auprès de moi pour tout ça et avait finit par déplacer les corps inanimés en attendant une équipe de secours qu’elle avait appelé.


« Honnêtement, heureusement que tu t'en es occupée parce que je ne pense pas que j’aurais été apte à le faire vu mon état actuel. Je ne compte pas vraiment m’éterniser ici toute la soirée. De toute façon j’en apprendrais d’avantage demain soir. En attendant, si tu veux j’ai déjà réservé une chambre dans l’hôtel d’à côté et il me semble que j’ai une vue sur le bar si jamais tu es intéressée pour venir. Je crois qu’il y a un canapé dans la pièce en plus donc assez de place pour dormir à deux. T’auras cas me rejoindre là-bas si tu veux. C’est la chambre 12 donc premier étage au fond à droite. »


Je l'avais tutoyé mais je m'en fichais. Après tout elle le faisait déjà depuis un moment alors je n'allais pas continuer à le faire encore et encore. Surtout que nous devions avoir presque le même âge. Je la laissais donc, jetant un coup d’œil en direction du bar au cas où notre ami le barman étrange ne se déciderait à sortir après tout le bruit qui avait fait à l’extérieur. Mais non, rien. Soit il avait trop peur, soit il s’en fichait complètement. Les deux semblaient plausibles pour le coup.
Je laissais donc la jeune femme, seule et partait en direction de ma chambre d’hôtel où je pourrais enfin me reposer un petit peu. Ce n’était pas comme si des heures de trajets suivis d’une réunion beaucoup trop longue à mon goût suivi de cette petite aventure avec la chère Bisdea avait été épuisante mais un peu quand même ! Je n’avais qu’une envie ! Dormir. Mais malheureusement pour moi, ce n’était pas possible. Pas avant de savoir si la jeune maid allait venir me rejoindre dans la chambre ou pas. Ma chambre n’était pas fermée à clé exprès mais je ne comptais pas l’attendre des heures. Je m'étais décidée à aller me coucher une heure plus tard en fermant tout, peut importe si elle se déciderait à venir ou non. Quitte à devoir la laisser dehors, je m’en fichais. Si je devais enquêter sur une affaire de terrorisme tout en gérant un bar toute la soirée de demain, j’étais dans l’obligation de me reposer et ce n’était pas une maid aveugle qui allait m’empêcher de dormir toute la nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mage Clandestin
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 21
Localisation : Tours

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud] Sam 27 Mai - 20:52

Music:
 

La journée semble avoir été éprouvante pour la pauvre dame. Elle me propose de la rejoindre à l'hôtel que je lui ai indiqué, car elle aurait déjà réservé sa place. Je ne dis rien et fais un oui de la tête comme pour montrer que le message est bien passé. Le seul problème sera de trouver le chiffre 12 et je refuse d'enlever ce bandeau pour un simple chiffre de porte.

Quoiqu'il en soit je ne m'éternise pas trop. Une fois que Miyuki est partie, je faisais un rapide tour du bar pour voir si rien de louche ne s'y trouve... Rien juste des ordures et des sans-abris cherchant la chaleur. Je continue ma ronde rapide puis me décide à aller à l'hôtel pour ne pas faire attendre mon hôte de trop.

Je monte les escaliers. Une fois arrivée au premier couloir, je commence à chercher où se trouve le numéro 12. J'arrive à peine à déceler une porte non fermée qui se trouve au fond du couloir comme il m'avait été indiqué. Je me dirige donc dans cette direction puis toc trois coups avant d'entrer. Une fois entrée, je vérifie qu'il s'agit bien de la chambre de Miyuki.

Effectivement, c'est bien le sien, elle doit prendre sa douche avant de dormir d'où le son d'eau et l'air humidifié par les vapeurs. Je ferme la porte à clef en mettant les verrous et je m'installe sans attendre sur le canapé, je prendrai une douche le lendemain matin.

Je plonge ainsi dans un sommeil profond qui me remémore mon passé. Je me revois tuer mes parents de sang-froid et sans aucun sentiment de regret. Je me revois tuer des gens probablement innocents, car cela m'a été ordonné et encore une fois sans regret. Je me revois enfiler ce bandeau afin de ne plus voir. Ne plus voir ? Suis-je encore en train de rêver où suis-je encore en train de tuer ?

Le lendemain arrive plus vite qu'on ne le pense, mon horloge biologique me réveil en sursaut et je me rends compte que je n'étais qu'en train de rêver. Il est tôt dans la matinée, je ne sais pas si Miyuki est réveillée, mais c'est maintenant que commence ma mission. Je profite du peu de temps qu'il me reste pour prendre une douche.

Une fois ma douche terminée, je me presse de m'habiller et de prendre la clef du bar que le barman lui avait glissé à son insu dans la poche. Je me dirige une nouvelle fois vers le bar. Il est fermé. Je n'y vais pas par quatre-chemins. Je me concentre afin de voir si je peux déceler une présence particulière. Une fois sûre de moi, j'utilise la clef pour rentrer par effraction.

Je me dirige rapidement vers la cave où tout le stock devraient être entreposés. Il y a beaucoup de viandes sèches et d'alcools, mais rien de particulier qui devrait éveiller des soupsons. Je continue de fouiller en ouvrant des larges tonneaux les uns après les autres. Dans un tonneau de vin se trouve la preuve qu'il me fallait pour accuser le "gérant" de ce bar. Un cadavre était là dans le vin. Cela était suffisant pour accuser n'importe qui d'un meurtre... Je dois prévenir Miyuki car elle risquerait d'être victime d'un coup monté par ce "gérant".

Je cours en direction de l'appartement et m'empresse de tout dire à Miyuki une fois que je suis sûre qu'elle est bien réveillée et tout en prenant soin bien entendu de lui remettre la clef en main propre.

"Il y a actuellement un cadavre dans l'un des tonneaux de la cave du bar que tu vas gérer ce soir. Concrètement, je ne sais pas de qui s'est le cadavre, mais il y a de fortes chances pour que tu sois victime d'un coup monté pendant que les terroristes vont mettre leur plan à exécution. Le pire des cas serait que le vrai gérant soit ce cadavre auquel cas, on aurait aucune preuve vis-à-vis de celui qui t'accusera, car ça ne sera pas son bar. Personnellement, je te déconseille de t'occuper de ce bar à moins que tu n'aies une idée derrière la tête."


En effet, toute idée dans cette situation est bonne apprendre et peut être que si elle est motivée pour créer une diversion alors je pourrai passer à l'action lors de l'arrestation des vrais coupables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La maid et la Lamia [PV : Bisdea Darkloud]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» My présentation...Lamia Stend
» Le Nomade et la Lamia, auberge perdue dans la basse ville
» Lamia Scale
» Quelle Guilde choisir ? Ce topic est là pour vous aider !
» Kick-Ass ? Moi ? ... Noooon ! Vous devez faire erreur ! Moi c'est Val ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail  ::  :: Fiore Est :: Oshibana-
Sauter vers:
Top-partenaire
-->>CSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif