Intrigue #1

Intrigue à venir

Panique à Fiore
Paisible, sans soucis, Fiore respirait la tranquillité et la joie de vivre. Malheureusement, toutes bonnes choses ont une fin et le jour où le sang et le chaos allait arriver tel un rat porteur de peste...
Lire plus

Venez les prendre !

Les nouvelles !

31/11/2016 — Recensement Un recensement d'hiver à été lancé ^^ Venez vous recenser par ici.
31/11/2016 — De nouveaux prédéfinis, ouvrez l'oeil !
1/12/2016 — Lancement de l'intrigue 1 bientôt, renseigner-vous pour y participer ...

Top sites

Top Site 1Top Site 2Top Site 3Top Site 4Top Site 5

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Fairy Tail
Bienvenue parmi nous jeune visiteur :3

Ici, à Fiore, une grande communauté a vue le jour, soudée, uni et surtout ardent de s'amuser.
Si toi aussi tu veux rejoindre cette grande famille, vient parmi nous, on ne mange pas <3


▬ Faites votre choix. Entrez dans ce monde ... étrange et magique. {Inspiré du manga Fairy Tail} ▬
 

Partagez|

Détente au son du Jazz [pv Kuroro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Grimoire Heart
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Détente au son du Jazz [pv Kuroro] Lun 8 Mai - 19:35

Spoiler:
 


Le club secret acte I -quand on peut se laisser un peu aller...

Après les efforts, le réconfort en musique

  Aussi exaspérée qu'elle fut de mes récentes explorations, Eva en avait décidé ainsi ; j'avais obtenu le droit à plusieurs jours de repos afin de pouvoir me détendre selon ma convenance. Parfait. J'allais en profiter pour aiguiser mon sens du relationnel afin de mieux m'infiltrer dans les diverses sociétés. Et pour cela, rien de tel qu'un endroit tout particulier dont j'avais lu plusieurs articles dans la presse un peu méconnue du royaume. Caché au cœur d'une forêt à l'apparence innocente, un club accueillait les habitants en quête de plaisirs musicaux le temps d'une trop brève soirée, mais aussi de se régaler de mets de toutes sortes, bien plus fins que toutes ces cantines fades où il s'était arrêté à de trop nombreuses reprises au cours de ses missions.

C'était donc dans cette forêt que j'avais demandé à être déposé par les subalternes qui géraient la logistique à bord du vaisseau de la guilde. Ils m'avaient alors laissé à l'orée du bois, me permettant d'admirer la splendeur de la flore locale. Les arbres y étaient particulièrement beaux, défiant la cime des nuages de leur feuillage d'un vert émeraude immaculé par les rayons de l'astre du jour, et les chemins y avaient été finement tracés par la nature comme si cette dernière invitait les humains passant par ici à se laisser aller à explorer ces bois mystérieux.

Je n'étais pas particulièrement initié aux arts musicaux ; je me rendais très rarement dans les endroits où des spectacles étaient soumis à la foule, aussi je n'avais entendu qu'à de très rares reprises des artistes étaler leur œuvre. J'étais donc très curieux d'en savoir plus, d'autant plus que j'avais entendu que la clientèle qui venait fréquenter régulièrement ces lieux était du genre à avoir beaucoup de choses à raconter, de toute sortes, je songeais donc également à espionner le maximum de conversations, nouer quelques contacts intéressants me permettrait d'avoir accès à bien plus de choses que mes simples visites de villes et de villages.

Alors que je m'enfonçais au cœur de cette forêt chatoyante, je remarquai, en haut d'un arbre, la présence d'une sorte de petite créature volante à qui je ne laissa pas le temps de se rendre compte de ma présence avant de la capturer à l'aide d'une ombre d'un branchage pour l'enfermer dans l'une des petites sphères d'emprisonnement que j'avais développé pour maintenir les créatures en vie sans qu'elles puissent s'échapper consciemment de ces prisons. Le défaut étant que cela ne fonctionnait qu'avec des petits animaux mais qu'importe au moins j'avais de la matière à analyser. Qu'allais-je en faire ? La disséquer ? Etudier son comportement face à plusieurs simulations ? J'en trépignais d'impatience, mais là mon humeur n'était clairement pas aux ébats scientifiques.

J'entendis alors une musique particulièrement entraînante à travers les bois, résonnant dans les feuillages comme une mélopée qui n'avait pour but que d'interpeller le badaud errant en ces lieux sans raison. Je n'avais guère de connaissance suffisante pour en juger objectivement, mais cet air me plaisait beaucoup. Je décidais donc de le suivre, me laissant guider par les chemins à mesure que le son augmentait. J'étais de plus en plus proche. Tout sourire, j’accélérai le pas avide d'en voir plus, d'en entendre plus. Moi qui d'ordinaire était plutôt sombre et renfermé, je laissais tomber ma capuche pour dévoiler ma chevelure brune, et rangeai mon masque dans ma sacoche.

Spoiler:
 

Je dévoilais très rarement cette apparence, je ne pouvais décemment pas laisser les gens voire une once de mes marques. Mais cette fois, je me sentais d'humeur à me promener sans a prioris, et à me détendre. Cela me changeait de mon habituelle froideur. Tranquillement, je me dirigeais vers le bâtiment recouvert par la végétation locale d'où s'échappait cette mélodie qui me faisait vibrer de tout mon être. Mon sourire s'élargissant, je poussai la porte lentement, jetant un premier regard dans cette salle qui se dévoilait à mon regard.

Le club était de grande taille, creusé sous les racines des arbres, et comportait plusieurs salles. L'une d'entre elles, la plus grande, comportait une grande piste encerclée de tables où diverses personnes de toutes origines savouraient leurs repas pendant que plusieurs couples dansaient, au son de la musique qui m'avait attirée jusque là. Sur scène, un groupe composés de plusieurs musiciens exerçaient leur performance sous le regard passionné des spectacteurs. L'un d'entre eux avait un saxophone, un autre était à la batterie, et un troisième à la basse. Le dernier, quand à lui, chantait d'une voix profonde qui contribuait à la douceur de cette atmosphère à la fois classieuse et presque intimiste. Les autres salles, plus petites, étaient des sortes d'alcôves où des personnes richement vêtues disposaient d'un repas bien plus conséquent. Il devait s'agir là de salles réservées à VIP. Il pourrait être intéressant de passer de ce côté-là plus tard dans la soirée....

Finalement, je décidai de m'asseoir à une table, guettant le moment où un serveur viendrait à ma rencontre. En attendant, je me régalai de ces airs toujours plus entraînants. La musique ce n'était pas si mal quand on s'y intéressait un peu...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde RT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 18/01/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/3  (0/3)
MessageSujet: Re: Détente au son du Jazz [pv Kuroro] Mar 6 Juin - 21:18

Une fois de plus, ce monde m'émerveillait le simple son de vent m'enchantait, l'odeur atypique de la nature et ce paysage vert à perte de vue. Ma soif de voyage après un siècle d’enfermement me poussait à reparcourir la Fiore d'autrefois, cela me faisait des journées rapidement remplies et me permettait de rencontrer des personnes extraordinaires comme cette Dragon Stayer aux cheveux bleu. C'est dans la forêt de Blair, endroit où je me rendais régulièrement, car malgré l'aspect sylvestre des lieux, le flux de personnes y était important de nombreuses infrastructures jonchaient la forêt.

Je me pavanais tranquillement quand mon ventre témoigna de ma faim. Sensation, qui me ravissais depuis déjà des années, je ne manquais aucun repas. Imaginez-vous ne pas ressentir la faim durant prêt de 100 ans puis un jour la sentir à nouveau. Je me rendis donc à l'auberge la plus proche attiré par une délicieuse musique qui me ravissait les oreilles. Cette musique m'avait d’ailleurs fait oublier ma faim. J'en avais déjà entendu autrefois, mais qu'es donc... Cela porte bien un nom ! Je m’exclamai alors à haute voix

- Qu'es donc que cette mélodie, je connais ce genre ! Cela doit bien faire un siècle que je n'ai pas écouté une sonate de la sorte.

Je pris alors une chaise haute me positionna face au bar. Un serveur vin a ma rencontre et me demanda ce que je désirais boire

- Et bon, ma fois, je souhaiterais consommer l'un de vos kirschs ? J'aurais également une requête, est-il possible de festoyer ici même au bar, je suis confortablement assis et je profite au maximum de la musique, cela m'embêterait de m’asseoir plus loin.

Le serveur me fit signe que cela était possible et me servit un kirsch dans un verre de petite taille.

- Vous êtes bien aimable. , lui fis-je.

Je continuais alors de m'interroger sur le nom de ce genre musical, moi qui possédais autrefois une grande culture qu'autrui m'enviait.

- Qu'es donc déjà... Du Jul ? Non.. Je ne sais plus... Tu as une idée toi ?

Je questionnais alors mon '' Instinct " qui m'a toujours été de bon conseil.

- Hmm il doit sans doute s'agir d'une sonate.

- Non non ce n'ai pas cela, cela porte un autre nom, j'en suis certain !




Vous aimez le sel ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Détente au son du Jazz [pv Kuroro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Flashback] Une petite journée de détente ! [PV Loyckh]
» Une bonne détente .....Ooh mais c'est Draka!
» Kuroro Hashiba [En cour]
» Et vous ? Ca vous tente d'écrire un livre ? [sondage]
» Qui ne tente rien n'a rien! [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail  ::  :: Fiore Ouest :: Forêt de Blair-
Sauter vers:
Top-partenaire
-->>CSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif