Intrigue #1

Intrigue à venir

Panique à Fiore
Paisible, sans soucis, Fiore respirait la tranquillité et la joie de vivre. Malheureusement, toutes bonnes choses ont une fin et le jour où le sang et le chaos allait arriver tel un rat porteur de peste...
Lire plus

Venez les prendre !

Les nouvelles !

31/11/2016 — Recensement Un recensement d'hiver à été lancé ^^ Venez vous recenser par ici.
31/11/2016 — De nouveaux prédéfinis, ouvrez l'oeil !
1/12/2016 — Lancement de l'intrigue 1 bientôt, renseigner-vous pour y participer ...

Top sites

Top Site 1Top Site 2Top Site 3Top Site 4Top Site 5

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Fairy Tail
Bienvenue parmi nous jeune visiteur :3

Ici, à Fiore, une grande communauté a vue le jour, soudée, uni et surtout ardent de s'amuser.
Si toi aussi tu veux rejoindre cette grande famille, vient parmi nous, on ne mange pas <3


▬ Faites votre choix. Entrez dans ce monde ... étrange et magique. {Inspiré du manga Fairy Tail} ▬
 

Partagez|

Une nouvelle ère commence [ Pv : Salem ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maitre de Guilde OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 06/12/2016

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Une nouvelle ère commence [ Pv : Salem ] Lun 5 Juin - 10:15

Ça devait être un jour comme un autre pour nous, je me réveillais tranquillement après une bonne nuit de sommeil, le soleil lui essayer de forcer le passage a travers les rideaux fermés, mes cheveux, quant à eux, était détaché et en bataille, je glissais ma main devant mes lèvres me mettant a bâiller de bien-être, puis m’étira faisant ainsi craquer tout mon corps, je lâchais un léger soupir de bien-être tout en me tournant pour regarder mon bien-aimé, lui disant bonjour au passage :

« Oha..yo...»

Je clignais mes yeux, il n’y avait personne à côté de moi, le lit était bien déborder comme si une personne avait était là, laissant juste sur le matelas, une enveloppe cachetée. J’attrapais celle si entre mes doigts, la tournant voyant qu’elle m’était adressée , je l’ouvris à l’aide de mes ongles, puis me mis a lire le contenu de celle si ...

Mes doigts se serraient sur le papier, des larmes commençaient a couler sur mes joues, il ... Avait décider de partir, il me demandait de ne pas le chercher, il me confier la guilde sachant que j’en ferais bon usage, trop d’informations d’un coup, je levais mes yeux en l’air avant de me mettre a crier comme une damné. Je souffrais, j’avais l’impression que mon cœur venait de se faire poignarder a multitude reprise, j’essayais de me lever, mais mes jambes ne répondaient pas me faisant ainsi basculer sur le sol la tête, la première, j’essayais de ramper malgré le choc, ma vue se troublant petit à petit, je n’arrivais plus a rien, mes larmes ne s’arrêtant de couler, je me mit à chuchoter d’un ton bas avant de perdre connaissance:


« Re... Reviens... Ne m’abandonne pas...»

Une petite semaine venait de passer après cet évènement, il était temps pour moi de faire une annonce a la guilde, je leur avais demandé a tous de nous rejoindra dans un de nos petits QG, une semaine déjà que je n’ai cessé de le chercher sans relâche, mais aucune trace de lui, il fallait bien que je me fasse une raison, il ne reviendrait surement plus jamais, je montais donc sur une table devant les membres de la guilde, le visage déconfit comme si on m’avait annoncé la fin du monde, mon monde ...

« J’ai une annonce à vous faire ... Uzu ... Enfin le maître de la guilde... À décider de partir, me laissant à la tête de la guilde ... , je...»

Je regardais tous les membres la mine réduite à néant, je me retenais de pleurer du mieux que je pouvais me mordant la lèvre pour que la douleur m’en empêchent, puis relevât la tête essayant de les regarder droit dans les yeux :

« Je ... Vais reprendre la guilde ... mes je n’empêcherais personne a rester, si vous voulez... Partir... Je ne vous empêcherais pas au contraire, je le comprendrais ... , faite votre choix ... Quant à toi Salem vient me voir ... J’ai une lettre pour toi de sa part ...»

Je descendais de la table laissant le monde autour parlé, ils étaient entrain de se poser plein de question qu’est que la guilde allé devenir sans lui ? Est que j’avais le cran et le courage de tenir le rôle de maître ... Et je les comprends, même moi, je ne me sentais pas capable de tenir sans lui, je m’avançais parmi les membres, zigzagants entre eux pour aller me cacher dans la salle du fond, j’ouvris la porte, puis regardai droit devant moi, soudain, je vis une vision, l’homme que j’aimais était devant moi, je tendais ma main tremblotante chuchotant :

« Uzu ... C’est bien toi ...»

Au moment où je m’apprêtais à lui attraper son haut ... Plus rien, il venait de disparaitre ... Je regardais droit devant moi, mes larmes coulant à flots et me mit a crier de douleur, me recroquevillant ainsi sur moi-même ; non seulement, je venais de perdre l’homme que j’aimais, mais en plus, j’allais devenir folle ? Je serrais aussi fort que je pouvais mes genoux dans mes bras pleurant toutes les larmes que mon corps voulait bien verser, qu’allais-je faire sans lui ? Qu’allais-je devenir ? Pourquoi m’avait-il abandonné ? Je ne pouvais m’arrêter de pleurer, sans faire attention à la personne qui venait d’arriver prêt de moi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oracion seis
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère commence [ Pv : Salem ] Lun 5 Juin - 17:13

Salem venait de se réveiller, l'air toujours aussi calme. Le soleil était déjà plutôt haut, à sa surprise. La prochaine fois, il fera des entrainements un chouïa moins longs, car bon, s'entrainer jusqu'à minuit, c'est cool, mais si c'est pour se réveiller à pas d'heure, non merci. Il enfila vite sa tenue de combat, qui devient presque une tenue mondaine, s'équipa de son arc et ses flèches, et se rendit à la guilde d'Oracion Seis.

Arrivé là-bas, il s'apprétait à faire le rituel quotidien de voir s'il y a des missions dignes de ses capacités quand, soudain, Kanade, l'une des Prières de sa guilde, l'invitait, lui et tant d'autres à l'écouter. Elle s'était positionné sur une table, et, contrairement à son regard charmand de psychopathe en puissance, elle avait une mine dépitée, comme si on lui avait annoncé la pire des nouvelles. D'ailleurs, pense-t-il un instant, le maître de guilde, Uzu, semblait être absent. Aura-t-il une réponse?

... Uzu... Est parti? L'annonce était un choc violent, tel que Salem reculait, dos au panneau d'affichage. L'homme qui l'avait accepté gracieusement en membre honoraire de la guilde, parti, sans une annonce à tout le monde, sans un dernier adieu? Mais que lui est-il passé par la tête, pour s'éclipser sans raison?

Après cela, il apprend que les rênes de la guilde sont prises par Kanade, non ans surprise, et qu'elle accepterai si des gens partent. Oh, et apparemment, Salem reçoit également son annonce. Elle descend dans un affreux brouhaha d'incompréhension, et Salem ne peut que les comprendre: lui-même doute de ce que pourrait faire Kanade, surtout dans cet état de fragilité. Avant de se mettre une baffe bien douloureuse dans le coin du crâne: il est un Oracion Seis, il n'a pas à douter d'une fille qui est quand même une Prière, et une puissante, à ce qu'il parait!

Et il voit qu'elle s'enfuit vers une salle, au fond, alors qu'on doit lui annoncer quelque chose. Il la suit, poussant san gêne les gens sur son chemin, car il ne sait pas ce qu'elle pourrait faire dans son état. Il la retrouve, recrochevillée sur elle-même, pleurant comme pas possible. Il ne connaissait pas la relation entre maître Uzu et Kanade, mais des rumeurs disent que Kanade l'adorait de tout son coeur. Salem, lui, le voyait comme la quintessense du supérieur, l'homme dont il ne pouvait rien refuser. Et alors, il s'approcha de la demoiselle, doucement, pour ne pas la brusquer, le visage toujours rouge du coté droit, conséquence de la claque qu'il s'est donné

-Kanade, enfin, maîtresse Kanade... Pourrais-je voir la lettre?

Quel est ce sentiment qui le pousse, à cet instant, à s'asseoir juste à ses cotés, avec que quelques centimètres d'air entre eux? Qu'est-ce qui veut, dans son crâne, qu'il mette la main sur son épaule? Pourquoi ressent-il un besoin inextricable d'aider sa camarade en détresse, lui qui a pourtant chercher la force, la puissance, la capacité de lutter? ... Est-ce donc cette fierté qu'on les mages de guildes légales, ces sentiments dont ils se pavanent quand des forces comme les Prières s'en prennent à eux? ... Pourquoi doit-il sentir ce flot, pourtant inutile, face à la peine de Kanade, nouvelle maîtresse de sa guilde? ... Il regarde la demoiselle à nouveau, elle qui est si pleine de vie du peu de temps qu'il l'a vu, elle semble une toute autre personne, entre deux sanglots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre de Guilde OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 06/12/2016

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère commence [ Pv : Salem ] Mar 6 Juin - 11:48

Je n’arrivais pas à arrêter mes sanglots, je serrais mes genoux, jusqu’à enfoncer mes ongles dans ceux si les faisan ainsi saigné, des gouttelettes de mon sang d’un rouge écarlate et brillant glissant lentement sur ma peau blanche. Une voix masculine venait de me parler, pas de doute la dessus , je pouvais reconnaitre ce son, c’était la voix de Salem, c’est vrai que l’on ne, c’était jamais vraiment parlé avant ça, mes Uzu m’avait toujours dit du plus grand bien de lui.

Sans un mot, sans même lui lancer un seul regard, je lui tendis la lettre qui lui était destiné, celle qu’Uzu avait écrite de sa plume juste pour lui, j’essayais de m’arrêter de pleurer pour pouvoir lui laisser le calme de la lire, mais c’était plus fort que moi mes larmes, elle ne pouvait s’empêcher de couler. Une fois qu’il avait fini la lettre, je gardais toujours mon visage caché dans mes bras, mes pieds se recroquevillant cherchant le contact avec mes doigts de pied, lui demandant d’un ton apeuré :


« Qu’est qu’on va faire sans lui ... ?»

Je levais enfin ma tête de mes bras pour la tourner face au jeune homme assit à côté de moi, mes yeux étaient cerner comme si je n’avais pas dormi depuis des jours entiers, encore plus rouges qu’a leur habitude à cause des pleurs, je l’avais cherché pendant toute une semaine, mais il avait bien préparé son coup ne laissant ainsi qu’une trace de sa fuite. Décidément, il avait bien préparé son coup à l’avance ce bougre, je regardais le jeune homme m’approchant de lui et m’avança un peu, pour finalement que mon épaule frôlent la sienne :

« Tu crois que je suis capable ... De prendre la tête de la guilde à sa place ...?»

Je lâchais un soupir me mettant a regarder droit devant moi, mon regard devenait vide, j’avais l’impression de revoir différente scène que j’avais déjà vécu à ses côtés, décidément, je me sentais idiote, est qu’il m’avait vraiment aimé comme moi, je l’aimer ? Ou c’était il juste servit de ma personne, comme d’une arme. Que ça soit l’un ou l’autre, au fond, je l’aurais accepté, j’étais prêt a tout pour lui, juste pour pouvoir l’observer de loin, je soupirais lâchant ma tête en arrière jusqu’à ce qu’elle tape le mur qui me tenait le dos :

« Je ne sais plus quoi faire ... Je suis perdue Salem...»

Je regardais le plafond d’un air triste et mélancolique, c’est la première fois que je laissais quelqu’un me voir dans un tel état de faiblesse, même Uzu lui-même n’avait jamais pu me voir comme ça, alors qu’une personne comme Salem que je ne connaissais presque pas, me voyant ainsi ...

Ça en était presque ironique au fond, je me mordais la lèvre essayant de reprendre mes esprits, même si eux, devenaient de plus en plus flous, comme si un brouillard, m’envelopper, m’empêchant ainsi de voir juste devant moi, je lâchais un soupir et retourner mon visage en direction de Salem, laissant même ma tête glisser, se posant doucement sur son épaule lui demandant :


« Et toi que vas-tu faire ? Il n’y a plus Uzu ... Ta dette est donc finie non ... ? Tu n’as aucune raison de rester ici ...»

Je soupirais, restant comme ça sans bouger, ce n’est pas que ça me réconforter, mes sa me permettait d’essayer de garder l’esprit clair, une seule envie me traverser l’esprit à ce moment là , celle de pleurer et de tout détruire autour de moi, ne serais-ce que pour me défouler ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oracion seis
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère commence [ Pv : Salem ] Mer 7 Juin - 7:45

Salem, en regardant sa camarade de guilde, sentait une forte vague émotive, une envie de juste utiliser tout ce qu'il a en son pouvoir pour réconforter la demoiselle meurtrie, une envie que, d'ailleurs, il ne pensait pas ressentir avec son statut de mage noir. Cette "compassion", dont les mages légaux se pavanent, se vantent lorsqu'ils arrachent la victoire au mages noirs dominants, est-ce ancré dans la nature humaine? Est-ce quelque chose qu'on ne peut repousser?

Après avoir enfoncé ses ongles assez profondément pour provoquer une légère coulée écarlate sur ses jambes de porcelaine, Kanade donna la lettre au mage archer, qu'il prit le temps de lire entre deux sanglots. Apparemment, il a été promu au poste de Prière, enfin. Mais il jeta la lettre violemment au sol, car, à ses yeux, Ancien Maître Uzu l'a trahi comme il a trahi tout les mages de Oracion Seis. Si le malheur voudrait que les deux se revoient, même pour une durée limitée, il lui donnerai une baffe pour chaque mage qui a souffert de son départ, dont une énorme dédiée juste à sa nouvelle maîtresse.

Elle lui demandais ce qu'ils allaient faire. Comme s'il savait gérer un effectif de guilde. Mais le regard qu'elle lui porta était tellement pathétique, avec ces cernes, témoins de nuits sans sommeil, ses yeux rougis, signes de larmoiements intenses, prouvant que l'ancien maître les avait abandonné depuis plus longtemps qu'imaginé. Tout cela ne donnait envie à Salem que de chasser Uzu et de lui dire ses quatre vérités, qu'il comprenne le mal qu'il a fait. Mais ce serait le rôle d'un mage légal. Tout ce qu'il peut faire, c'est écouter Kanade, tenter d'offrir un support qu'elle a perdu.

Salem ne peut décemment pas comprendre la raison qui a brisé sa camarade. Après tout, il n'a croisé Uzu ou Kanade que peu de temps, spécialement car il partait s'entrainer assez tôt le matin, en général. Mais il savait que Uzu avait de bonnes attentes de sa part, particulièrement car il a reçu beaucoup de lacrymas dans son bras, bras qu'il serrait à cet instant, bras dont il pouvait ressentir la roche, quand il pressait assez fort, bras qui signifiait le lien qu'il a avec l'une des guildes les plus dangereuses que Fiore ait jamais connu.

Ca doit être la première fois que Kanade semble si triste de toute sa vie: elle semblait aussi perdue dans ses émotions qu'il ne l'était lui-même, et même plus encore. Néanmoins, Salem se sentait priviliégié, car il sentait que cela était la toute première fois qu'elle exposait ses sentiments dans une telle intensité. Et alors que la distance entre les deux s'était raccourci sans qu'il ne s'en rendait compte, tellement ses pensées l'omnubilait, il sentait le conflit qui se passait dans son cranium traumatisé alors qu'elle se tournait vers lui et allait jusqu'à poser sa tête sur son épaule, dans un geste qui le prit de court, alors qu'elle lui demandait s'il allait partir.

... Il ne pouvait pas partir en laissant tout ce qu'il lui restait derrière, lui qui avait abandonné sa famille il y a des années pour découvrir le monde! Il ne le pouvait pas. Il ne le devait pas! Sans un seul mot, il prit sa maîtresse et l'enlaça dans un geste qui échappait à son contrôle: lui qui avait complètement oublier ce que c'était, de ressentir de la peine et de la compassion, voilà qu'il ressentait un besoin inextricable de serrer Kanade, de lui offrir le meilleur soutien qu'il pouvait.

-Je resterai un membre de Oracion Seis, maîtresse Kanade: je n'ai pas de raison de partir, juste de nouvelles raisons de rester. Et je suis assuré que vous ferez une maîtresse formidable, une maîtresse d'un tel talent que Uzu, où qu'il soit, sera pâle de jalousie devant vos capacités. Et sachez que je serais un fidèle soutien.

Salem ferma les yeux. Ses paroles étaient d'un horrible mielleux, un mielleux qui lui donnai envie de recracher son dernier repas. Il ne savait même pas si ce qu'il a dit allait aider ou, au contraire, allait déclencher un élan de colère. Et, franchement, si elle se met en colère et lui fait du mal, il se disait qu'il le méritait, car il a trop dévié de son statut de mage noir, à ce point-là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre de Guilde OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 06/12/2016

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère commence [ Pv : Salem ] Mer 7 Juin - 10:34

Je venais clairement de ne plus rien comprendre à la situation, je sentais une douce chaleur m’entourer, elle me faisait le plus gros bien, elle envahit chaque port de ma peau essayant de pénétrer en moi, mes doigts quant à eux glisser sur son haut pour le cramponner, j’avais le visage d’une enfant a qui on venait de voler quelques choses. Je nichai mon visage dans son cou et pleurai toutes les larmes qu’il me restait me mettant a crier aussi fort que mes cordes vocales pouvaient le faire. Me cramponnant au jeune homme que je ne connaissais presque pas, je m’étais jamais cramponné à Uzu de cette façon-là .

Je restais quelques instants dans cette position puis reculai doucement le repoussant avec le peut de force que j’avais, j’essuyais mes yeux avec mes manches, mes cheveux, quant à eux, n’était même pas attacher contrairement à d’habitude, je faisais vraiment peine à voir, je lançais un regard de gène vers l’archer lui chuchotant :


« Ne m’appelle pas Maitresse, Apelle moi juste ... Kanade ...»

Je ne savais pas trop quoi faire, mon cœur commencé à s’emballer, ce n’était pas de l’amour, mais j’avais l’impression d’avoir une dette envers lui, comme s'il venait de m’enlever des abysses qui m’entouraient, je tremblotais encore, je n’avais vraiment pas l’habitude du contact physique avec les autres, je tendais donc ma main tremblante face à lui, mes yeux cacher sous mes cheveux en pagailles :

« Je... Je te protégerais alors ... Prend soin de moi ... Salem... Je ... Compte sur toi ...»

Cet homme venait de me permettre de regarder de nouveau le ciel. Il ne remplacerait pas ce que je venais de perdre, il ne pourra même surement jamais remplacer Uzu , cet homme qui avait toujours eu une place spécial pour moi, après tout, c’était grâce a lui si j’étais encore ici aujourd’hui. Mais il venait de me relever et surtout me faire prendre la décision de reprendre la guilde de Uzu , pour pouvoir, je l’espère, la guider vers un avenir meilleur. Je levais les yeux posant ainsi mon regard sur le jeune homme, il ne pouvait certainement pas voir mon regard posait sur lui, mais moi, je le voyais, c’est tout ce qu’il comptait maintenant, je me devais de protéger ce qu’il avait de plus chère, et ce qu’il m’avait laissé ... Sa guilde ...

Je m’approchai doucement de la porte, les joues un peu rouges de gène, en y repensant ce qu’il venait de se passer étaient très gênantes pour moi, je jetai un regard discret lui disant d’un ton timide :


« Ont... Devraient peut-être rejoindre les autres ... Jeune prière ?»

Je lâchais un léger sourire, sous cette appellation pour voir sa réaction, c’est vrai qu’il venait tous juste de monter en grade , il était maintenant devenus l’une des personnes les plus importantes de la guilde, et ça n’allais surtout pa s’arrêter là, non, il avait l’étoffe pour accomplir de grandes choses au sein de la guilde et j’allais l’aider du mieux que je pouvais.

La tension commençait a devenir tendue, après sa surement que tous les deux comprenions qu’il venait très clairement de m’enlacer et moi de le laisser faire, je lâcher un soupir, il fallait que je détende l’atmosphère du mieux que je pouvait, mais je ne savais pas trop comment faire. De l’humour ? Ce n’était pas vraiment ce que je savais faire de mieux, mais bon ... Allez, je tente !

Je laissais ma main sur la poignée, me mettant dos a la porte lui laissant un regard, mon souffle quant à lui était comme coupé, je cherchais les mots que je pouvais lui dire pour détendre l’atmosphère, soudain, je pris mon courage à deux mains.


« Où préfères-tu que l’on reste rien que tous les deux encore un peu ... ?»

Sa y’est je venais de le faire, j’espère que ça allais au moins le faire rire, mais attend ... , je venais de réfléchir a ce que je venais de dire, je ne venais pas du tout de faire de l’humour, bien au contraire ! Mes joues s’empourprèrent aussi peu de temps qu’il ne fallait pour le dire, je venais clairement de lui faire des avances. Mais qu’est qu’il venait de me prendre ! J’essayais de rattraper le coup du mieux que je pouvais me tournant face à la porte, mais aucun mot ne sortait ne laissant passer que quelques bégayements ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oracion seis
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2017

Feuille de personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Une nouvelle ère commence [ Pv : Salem ] Mer 7 Juin - 20:48

Le câlin fut le moment le plus gênant de sa vie. Non pas que Kanade rendait tout cela malaisant, mais le fait de partager un large contact physique pour une certaine durée est une situation que Salem n'a plus ressenti depuis longtemps, et tout cela lui était devenu étranger. Néanmoins, la sensation que sa maîtresse s'accrochait à elle comme on s'accroche à la vie, et pleurait dans le creux de son cou semblait... Rassurant, d'une manière qui lui échappe encore. Le cri qui déchirait le silence le poussait presque à resserer son étreinte, avant qu'une force cherche à sortir, ce qu'il laissa faire. Elle faisait pitié à voir, surtout avec ses cheveux dans tous les sens. Tellement pitié, en fait, qu'il commençait à ne pas regretter son geste. Elle lui chuchota de l'appeler par son prénom, ce à quoi il répondit simplement:

-Entendu Kanade

Salem était toujours dépassé par la tournure qu'il avait donné aux événements, alors qu'il s'asseya en tailleur, regardant sa tenue de combat, encore imbibé des larmes de sa camarade de guilde. Il ne pouvait décemment pas la laisser comme cela, c'est son instinct qui a pris les devants, mais il en a tiré quelque chose de bien, apparemment. Kanade tremblottait sur place: elle aussi ne devait pas avoir l'habitude des contacts humains. Elle lui tendit sa main, et lui fit promettre une protection mutuelle. Salem lui prit la main, et la regarda dans les yeux

-Je prendrai grand soin de vous, Kanade. Quelque soit votre souhait, je ferait tout mon possible pour vous permettre de l'obtenir. Et comptez sur moi aussi pour vous protéger!

Salem observait sa nouvelle maîtresse reprendre des couleurs, retrouver une joie de vivre. Il savait qu'il n'allait sûrement pas remplacer Uzu. Tiens, même, lui aussi a une place privilégiée dans son âme, comme l'homme qui lui a offert la puissance, et, là où il en est, il n'est pas du tout capable de remplacer ancien maître Uzu. Mais le fait est qu'il a permis à Kanade de se reprendre, et de donner tout ce qu'elle a pour Oracion Seis, ce qui réjouissait Salem. Son sourire montrait clairement un manque d'habitude, tellement il galère à offrir un visage digne de ce nom, mais il fait des efforts. Il se releva, peu après Kanade, qui était déjà à la porte, et lui proposait de sortir, l'appelant sous son nouveau titre, ce qui l'amusait un peu, le faisant sourire sensiblement

-En effet, les membres de la guilde doivent se poser des quest-

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase, que Kanade se mit dos à la porte, le regard porté sur lui et qu'elle... Lui fait des avances? Sur le coup, il se mit à intensément rougir, tant les paroles semblent venir de nulle part, et cacha la partie inférieure de son visage avec son bras droit, pour effectivement cacher la rougeur croissante. Puis, apparemment, la maîtresse se rendit compte de ses paroles, et son visage devenait aussi pourpre que le sien, si bien qu'elle se retourna vivement, balbutiant des paroles incompréhensibles. Et à la suite de tout cela, Salem se mit à rire. Pas un rire moqueur, non, mais un rire léger de pur amusement. Et non pas un amusement sadique, un amusement normal. Un rire un peu étouffé, car il s'agit encore d'un réflèxe étranger au mage, mais il semblait légitimement amusé, et enfin il souriait naturellement. Enfin, il eut un sourire sincère. C'est donc cela, que les mages légaux doivent partager... Il releva les yeux sur Kanade et lui dit:

-Cela aurait été avec plaisir, mais je pense que les mages ont envie d'un discours de leur nouvelle maîtresse, Kanade. Oh, et tant que j'y pense, vous- enfin, tu peux m'appeler Salem. On est, après tout, tous deux hauts placés de Oracion Seis, non?

Il se rapprocha de la porte, pour se positionner à coté de Kanade. Il est prêt pour le discours qu'elle va faire, quel qu'il soit. Il sait que, maintenant, il a une partie du poids de la guilde sur ses épaules. Et cela signifie qu'il a des responsabilités. Et il se doit d'être prêt à les recevoir, sans lever la voix, sans paraître fébrile. Il doit devenir un grand mage, pour la guilde en général, et Kanade en tout particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Une nouvelle ère commence [ Pv : Salem ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Mission de rang D : Préparation d'une nouvelle ère
» Hunger Games - La nouvelle ère - RPG
» [RP Équipage] Une nouvelle ère
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail  ::  :: Fiore Sud :: Hargeon-
Sauter vers:
Top-partenaire
-->>CSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif