Intrigue #1

Intrigue terminé

Une dure victoire
Après une bataille acharnée contre les ennemis à la solde de Zeleph, et un duel au sommet entre le mage noir le plus craint et le plus puissant des mages, Jellal. La victoire est du côté du bien, l'ennemi se replit sans attendre, tandis que les mages ayant vaillamment combattus savourent cette victoire !
Lire plus

Venez les prendre !

Les nouvelles !

1/09/2017 — Recensement Un recensement d'hiver à été lancé ^^ Venez vous recenser par ici.
1/09/2017 — De nouveaux prédéfinis, ouvrez l'oeil !
1/09/2017 — Fin de l'intrigue !

Top sites

Top Site 1Top Site 2Top Site 3Top Site 4Top Site 5

Musique

©linus pour Epicode
En bref
Bienvenue !
Sed quid est quod in hac causa maxime homines admirentur et reprehendant meum consilium, cum ego idem antea multa decreve.




▬ Faites votre choix. Entrez dans ce monde ... étrange et magique. {Inspiré du manga Fairy Tail} ▬
 
Bienvenue sur Fairy Tail Mangas ♥️ Le forum a 6 ans d'existence.
N'oubliez pas de voter toutes les 2h ♥️
Bientôt le grand nettoyage ! Un petit recensement s'impose ! Un mois pour réagir ♥️

[pv heaven] Rencontre intrigante

Rang D GH
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 24/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/4  (2/4)
Expériences:
22/450  (22/450)
Sam 15 Juil - 21:05

La ville de clover, isolé mais belle à la fois, un lieu de calme et de sereineté que j'affectionne tant en ce monde, un petit parc où des enfants peuvent s'amuser et courir dans tout les sens, on aurait même dit qu'un petit petit sourire se placé sur mes lèvres, avant de revenir à cette neutralité continue.

En fin de journée, la ou les boutiques ferment leurs volets et que les lumières lacrima s'allume dans les rues, je continuais de marcher et observer les personnes dans les rues, qui pouvaient bien savoir que j'appartienais à une guilde noir assez connu, peut-être le conseil, ou alors les quelques mages se tournant dans une tombe où restait à pétrir en forêt, cela ne me concerne plu, toujours mon seul objectif en tête, même si... Une personne m'intriguais beaucoup, une personne ayant une sorte de masque sous une cape avec capuche, ne sachant pas qui il était puisqu'il ne ressemblant pas aux autres habitants, le suivant dans les ténèbres afin d'essayer de ne pas me faire voir dans la lumières, la discrétion sera donc de mise, et le bruit de la nuit prenant petit à petit sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D GH
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
35/450  (35/450)
Sam 2 Sep - 12:51

Je ne savais pas vraiment ce que j'étais venu faire par ici, dans cette région isolée qui ne présentait au premier abord aucun intérêt scientifique pour moi. Soupirant de ce constat, je repensais aux circonstances qui m'y avaient emmené. Sans me demander mon avis, le dirigeable de la guilde m'avait déposé non loin de là, sur une plaine tout ce qu'il y avait de plus banale. Comprenant que je n'avais guère le choix de mon lieu de descente, j'haussais les épaules en regardant mon espoir de repartir loin de ce coin totalement inutile s'envoler. Bon gré mal gré, j'avais décidé de partir en exploration des lieux, au moins pour savoir exactement où je me trouvais, et y voir un quelconque sens quand au fait qu'on m'ait laissé là, sans aucune explication. La plaine en elle-même ne comportait rien de particulièrement surprenant. De l'herbe verte à perte de vue, qui ondulait sous les rafales d'un vent printanier légèrement frais mais accompagné des rayons d'un soleil naissant. La température qui en résultait était très agréable, du genre exactement à me convenir. Je laissais un sourire se dessiner sur mon visage bien dissimulé par mon masque, avant de reprendre ma marche. L'exploration écologique ne me rapporterait rien. C'était d'un commun...

Finalement les contours d'une ville se dessinèrent à l'horizon sous mes yeux, orientant mes pas vers ce lieu de villégiature qui semblait tout aussi calme que le paysage alentour. Sans grande conviction, j'en franchissais l'entrée, délimitée par un petit coin de verdure soigneusement entretenu. Là, les villageois s'adonnaient à leur activité du quotidien ; certains vendaient leurs marchandises, d'autres allaient vers les champs en contrebas pour poursuivre leurs vendanges de la veille. Les femmes et les enfants se promenaient en riant, profitant de cette journée idéale pour passer du temps sans se soucier des problèmes du quotidien. Je tendais parfois l'oreille, tentant de capter des informations susceptibles de constituer un début d'intérêt pour moi, mais rien ne parvenait à déclencher ce frisson qui avait l'habitude de parcourir mes veines lorsque je croisais quelque chose qui me passionait.

Je passais le reste de l'après-midi, ainsi, à errer sans réel but dans les rues de cette petite bourgade sans rien trouver, et alors que les lumières s'éteignaient progressivement, je fermais les yeux, tentant de réfléchir à une seule bonne raison pour m'amener dans pareil endroit. Intérieurement, je pestais contre ma guilde qui se moquait régulièrement de moi en me déplaçant ainsi à tort et à travers. Je marchais, sans réellement regarder où j'allais, lorsque je sentis que quelque chose avait changé. Alors que j'entrais dans une allée sombre, j'avais clairement capté une présence, une ombre qui dégageait quelque chose de différent ; je me tournais alors, repérant une silhouette au loin derrière moi.

«  Les ombres n'ont aucun secret pour moi. Je le ressens lorsque l'une d'entre elles marche dans mes pas. Je suis tout aussi curieux que vous... Qu'est-ce qui peut vous amener à me suivre ainsi ? Que diriez vous d'en discuter autour d'un verre. Les ruelles sombres ont cette très mauvaise habitude de donner l'impression d'être des coupes gorges. Je vous attendrai à une table de ce café que je vois un peu plus loin.  »

Sans m'enquérir de sa réponse, je me dirigeais tranquillement vers cette table, sans afficher la moindre inquiétude. Malgré tout, je demeurais prudent. On ne sait jamais quelle genre de rencontre on peut faire dans ce monde...



[hrp : désolé pour le retard, sincèrement.]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D GH
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 24/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/4  (2/4)
Expériences:
22/450  (22/450)
Mar 19 Sep - 10:07

J'étais toujours à le suivre au travers des ruelles même les plus sombre, les plus sordide, mais pour une information que je veux, je suis capable de tout, la preuve avec le convoi du conseil que j'ai réduit à néant, je finis par me faire repérer, ma nuit amplifié les sons même les plus inaudible, sûrement ce qui m'a révéler, mais l'homme était rester calme malgré le fait qu'il m'a décelée, ce calme montrait sûrement qu'il est sur de lui, peut-être un peu trop, tout de même surprise qu'il m'invite dans le café à porter de vue, attendant simplement qu'il s'installe sans bouger.

Approchant par la suite, une capuche couvrant une grande partie de ma tête et du corps, je viens m'asseoir face à lui, une maid venant prendre notre commande, fallait-il prendre quelque chose ou non ? Avant d'ouvrir la bouche pour parler d'un ton simple et neutre.

- Je vais prendre un simple thé aux jasmin,
Merci.


Mon regard se reportant sur l'homme, toujours ma même question en tête du "qui peut-il être ?", une personne normal aurait eu peur de se faire suivre dans les rues sombre, sauf peut-être pour certain, repensant à l'événement sur magnolia.

M'ont thé arrivant assez vite, hochant la tête en signe de remerciement à la serveuse, avant de retirer ma capuche, découvrant mon visage au yeux doré, et la lacrima sur mon front, commençant à boire.

- Comment avez-vous su que je vous suivez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D GH
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
35/450  (35/450)
Mer 11 Oct - 16:38

Bien que j’ignorais tout de mon mystérieux interlocuteur, j’avais décidé d’afficher un calme qui se voulait déconcertant pour celle ou celui qui me poursuivait. Je voulais d’entrée de jeu prendre la tête du débat, comme une sorte de jeu mental pour savoir qui imposerait ses mots dans la conversation à venir. Sans savoir si cette personne avait accepté ou non de me suivre, je pris place à la terrasse de ce café que j’avais pu voir de la ruelle, dans un endroit suffisamment exposé pour quelqu’un qui avait des choses à se reprocher ne puisse agir en totale liberté ; à moins d’être un psychopathe, mais dans ce cas, autant finir ma vie une boisson à la main. La place était tout à fait représentative du reste de la ville ; alors que le jour se mourrait lentement à l’horizon, les lampions s’allumaient pour éclairer les rues dans lesquelles les badauds se promenaient, regagnant dans la bonne humeur leurs modestes chaumières. La terrasse de l’établissement où j’avais décidé de me poser donnait sur une fontaine des plus simples, mais dont le son régulier et doux de l’eau se déversant apaisait même la plus rude des personnalités. Je me laissai bercer par cette ambiance un instant, bien que cette ville ne représentait aucune intérêt réel pour moi, et choisis une table pour deux personnes, dont les sièges semblaient très confortables. Un coussin était déposé sur le siège et aussitôt dessus, Je sentis toute la douceur de celui-ci. Avec un sourire non dissimulé, je tirai sur mon masque pour commander une boisson à la serveuse qui vint à ma rencontre, et prit une voix qui se voulait chaleureuse, ne cherchant pas à effrayer la populace locale :

« Le café le plus fort que vous ayez sur votre carte s’il vous plaît. J’ai besoin d’un bon coup de fouet. »

Je n’avais que peu de monnaie sur moi, mais pour cette fois-ci, ce serait bien suffisant. La serveuse opina du chef et commença à se diriger vers le comptoir pour annoncer la commande mais se stoppa net alors que mon poursuivant était venu s’installer sur la place face à moi. Recouvert d’une capuche, il était difficile de l’identifier, mais sa silhouette laissait deviner qu’il s’agissait d’une femme. Non pas que ce constat changeait quelque chose pour moi, qui avais déjà combattu contre et aux côtés de femmes suffisamment dangereuses pour ne pas les sous-estimer. Mais j’étais ainsi. Il fallait que je prenne le temps d’observer chaque détail, chaque élément qui m’indiquerait quoique ce soit sur mon interlocuteur, avant que celui-ci ne prenne la parole. C’était ainsi que l’on pouvait gagner la conversation, et prendre l’ascendant. Elle commanda alors un thé, laissant sortir sa voix, douce. Silencieux, j’attendais qu’elle se décide à me dire ce qu’elle me voulait. La commande arrive quelques minutes plus tard, et alors que la serveuse s’éloignait pour s’occuper des autres tables et que je commençai à siroter ma tasse de café, la mystérieuse jeune femme décida de lever le voile sur son idendité. Soulevant sa capuche, elle laissa dévoiler un visage à la peau pâle d’un ton hâlé, des cheveux argentés qui tombaient à mi-hauteur de son dos, et des yeux d’un doré profond. Dernier détail et pas des moindres, je devinais entre ses mèches un cristal que j’identifiai comme une lacrima. Je me demandais quelle était son utilité et m’apprêtai à lui poser la question, lorsqu’elle se décida à me poser la question sur mes capacités. Je retirai mon masque, soulevant également ma capuche sans faire attention aux cris de surprises de certains passants, et sirotai une gorgée de café avant de répondre alors à cette demoiselle :

« Je suis un mage qui manipule les ombres. Aucune ombre n’a de secret pour moi. Elles me parlent, me communiquent les informations qu’elles se passent entre elle. Il a suffi que ton ombre se mêle à celle de cette ruelle où nous étions pour que je ressente ta présence. Maintenant, vous avez éveillé tout autant ma curiosité, c’est donc mon tour de vous questionner : Pour quelle raison me suivez-vous ? Etiez-vous juste intriguée ? Ou cachez vous d’autres motivations plus répréhensibles ? »

Je sirotai une nouvelle gorgée de café, humant l’air autour de nous. Je n’enlevai pas souvent mon masque, mais mes stigmates devraient suffisamment attirer son regard pour entretenir cette conversation.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[pv heaven] Rencontre intrigante

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Stairway to Heaven
» We are lost somewhere between Heaven and Hell
» Heaven's Night
» Rose Heaven [SERPY]

Sauter vers:
Top-partenaire
-->>CSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif