Top-partenaire
YasashiValoranMyHeroAcadémiaRWBY RPGCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif
Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 
Bienvenue sur Fairy Tail Mangas ♥️ Le forum a 6 ans d'existence.
N'oubliez pas de voter toutes les 2h ♥️
Bientôt le grand nettoyage ! Un petit recensement s'impose ! Un mois pour réagir ♥️

Quand l'ange et le démon pactisent [PV : Yoruichi]

Rang S CS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 126
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 27
Localisation : Mystère ...

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
5/999999  (5/999999)
Expériences:
330/10000  (330/10000)
Mer 29 Nov - 19:55

Le bleuté avait fait du chemin avant d'arriver à ce qui semblait être sa destination. Il boitillait légèrement, un souvenir laissé par une créature de Zeleph lors d'un moment d'inattention, mais seul un oeil bien expérimenté pouvait remarquer ce détail. Fait plutôt incroyable pour l'ancien conseiller, il ne portait pas sa fameuse capuche pour garder son identité secrète aujourd'hui. Geste inconsidéré selon vous ? En vérité, ce n'était plus tout à fait le cas. De plus en plus, la rumeur se répandait dans tout Fiore : Jellal Fernandes était le héros de la précédente guerre d'Alvarez. Il fut, selon les témoins, la clé de voute de la victoire. S'il n'aimait pas tellement la lumière des projecteurs aujourd'hui braquée sur lui, il pensait sincèrement qu'il avait de la chance d'avoir survécu à cette agitation lancée par le mage à l'âme noire.

Ainsi, il avait été pardonné de ses crimes d'antan. Même si au fond de lui, il se réjouissait de cela, il ne pouvait pas s'empêcher de penser que tout cela était ... injustifié. Et si le peuple, et le conseil lui avaient pardonné, lui même ne pouvait pas s'accorder la repentance que tout le monde souhaitait lui accorder. Ultear avait pourtant voulu fêter l'évènement au possible, ayant même voulu inviter différentes guildes officielles à l'évènement. Mais le bleuté avait refusé de faire tout un plat de sa nouvelle condition, préférant la sobriété d'un festin relativement conséquent à une fête à la limite de l'étatique proposée par la mère de la guilde. Cependant, le jour officiel de son absolution, il avait pu croiser la conseillère Yoruichi Shizuma.

S'il ne la connaissait pas voir peu, car elle avait intégré le conseil après son départ, il était en revanche persuadé ... non ... même sûr de l'avoir déjà croisé auparavant, dans le bâtiment du conseil. Cependant, malgré sa bonne mémoire concernant les noms et les visages, il n'arrivait pas à remettre la main sur ce précieux souvenir. L'avait-il fait souffrir d'une quelconque façon ? Elle ne semblait pas particulièrement haineuse outre mesure le jour de son pardon officiel, tout du moins, il ne l'avait pas ressenti ainsi. Elle avait probablement un avis sur lui, comme beaucoup de gens dans Fiore. Un criminel, un traitre, un héros ... Il affichait plus de masques qu'il était possible d'en trouver en plein carnaval.

Quoi qu'il en soit, le bleuté, contrairement à son habitude, était seul. Personne de Crime Sorcière ne l'avait suivi, comme il l'avait demandé. Non pas qu'il faisait des cachotteries à sa guilde, loin de là, mais il ne voulait pas imposer une sensation d'infériorité numérique à son invitée du jour. Et puis, il leur raconterait, de toute façon. Enfin, ils étaient toujours des criminels, eux, et donc, se montrer ainsi devant leur éventuel bourreau n'était guère une bonne idée. Enfin, ils avaient pu transmettre à Jellal la différente liste de questions qu'ils se posaient sur ce que la jeune demoiselle avait pu trouver, ce qui l'avait aidé à étoffer ce qu'il prévoyait de faire.

Finalement, il arriva à cet endroit qu'il avait désigné complètement par hasard. Cela devait faire ... 8 ans ? Pourtant, la forêt qui n'était pas loin de la grande citée d'Era n'avait guère changé. Il avait choisi une clairière, relativement dégagée. Tout itinéraire éventuel de fuite était déjà planifié : Jellal ne plaisantait pas, encore moins quand il traitait avec le conseil magique. Morgan de Crime Sorcière semblait par ailleurs relativement insistant quant à ce fait. Il jeta un oeil, histoire de s'assurer qu'il était bien seul, comme il pouvait le sentir de ses autres sens. Personne ... Il avait un peu d'avance, il le savait. Cela laisserait du temps au bleuté, celui de rassembler ses pensées. Peut-être de retrouver qui était cette personne qu'il allait rencontrer.

Quand il était au conseil, il se souvenait des longues séances de doléances. Il se souvenait également qu'il y avait ces moments, très amusant pour le marqué, ou Fairy Tail devait se fondre en excuse d'avoir encore détruit une partie du pays. Ce jour-là, c'était Erza qui s'était présentée à lui. Elle était resplendissante, comme dans son souvenir, mais le transi n'était pas la pour admirer sa beauté, mais bien pour s'assurer qu'elle n'avait pas oublié la promesse qui lui avait fait en quittant la tour du Paradis. Tandis que ses souvenirs remontaient, son regard s'assombrit lentement. Un héros ? Un sauveur ? Il avait fait bien plus de mal qu'il ne pourrait jamais sauver de vie ... Il avait même tué son ami Simon, qui ne pourrais jamais put profiter du soleil brillant, comme celui de cette journée assez tranquille.

Soudainement, un bruissement dans les buissons le rappela à la réalité. Mince, en sombrant dans ses pensées ainsi, en divaguant, l'ancien conseiller n'avait pu remettre la main sur le souvenir qu'il cherchait. Il se mit immédiatement dans une position défensive. Elle pouvait beaucoup lui en vouloir, elle comme les autres conseillers qui siégeaient ici. Il regardait un peu partout, n'arrivant à décerner d'ou elle allait surgir, si c'était bien la personne de son rendez-vous. Finalement, il demanda, d'un ton neutre, calme et serein :


"Qui va là ?"

Il espérait qu'il pourrait enfin communiquer avec le conseil. Si leur politique n'étaient pas vraiment en accord concernant les guildes noires, ils avaient beaucoup à gagner s'ils s'entraidaient dans leurs informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 361
Date d'inscription : 10/03/2015

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
315/10000  (315/10000)
Mer 11 Avr - 16:56

Enfoncée dans son siège des plus confortables, petit avantage de faire partie de la caste des mages du Conseil, elle croulait littéralement sous les tonnes de paperasse. Elle était en charge de régler les querelles liées aux conséquences de l'attaque massive d'Alvarez, le Gouvernement avait délégué une bonne partie des responsabilité à l'institution magique. Mise à part Yoruichi s'étant jeté au secours du petit peuple, le reste s'était contenté de protéger les personnes les plus riches d'Era comme si leur existence avait plus de valeurs que les habitants des bas quartiers. Malgré ce rempart qu'elle avait maintenu avec l'aide d'autres mages contre les démons de Zeleph, elle en subissait également les désagréments administratifs. Son regard félin se plissa à travers un espace infime entre deux tas de plaintes et propositions de reconstruction, elle scruta attentivement les aiguilles silencieuses dans le cadran de l'horloge. La demoiselle avait un rendez-vous à proximité de la ville d'Era, en effet, elle devait avoir une conversation sérieuse avec le célèbre Jellal Fernandes, rendant la rencontre plutôt officieuse.

Consciente de la haine des autres mages du Conseil envers son futur interlocuteur, elle évita soigneusement de leur signaler sa rencontre, après tout elle n'était plus à une désobéissance voire contournement des règles du Conseil Magique. La mage agissait selon sa notion de la justice et sa conscience, animée d'une liberté que personne ne lui retirait jamais, elle pouvait se permettre quelques écarts de conduite. Yoruichi avait croisé Jellal au cours de sa cérémonie de grâce par le Roi lui-même et en faire un homme du Gouvernement, une habile stratégie pour contrecarrer le pouvoir et l'autorité du Conseil Magique légèrement en déclin. Le passé du bleuté était connu de tous les grands mages, traitre au sein du Conseil Magique, elle comprenait d'une certaine manière l'extrême aversion se ressentant chez les vieux mages aigris. Et pourtant quant à la jeune femme au teint halé, elle n’émettait ni avis, ni préjugés, se doutant qu'il existe une histoire plus profonde au problème. Elle estima judicieux de s'entretenir avec le mage gracié, peut-être pourraient-ils échanger des informations sur différents sujets, un moyen de ne pas rentrer dans des tensions internes et des luttes de pouvoirs futiles.

Sans un mot, elle se faufila au-dehors de son bureau encore rempli des vestiges d'une guerre gagnée de justesse par l'intervention de Jellal. En chemin, elle croisa l'un de ses collègues marchant d'un pas pressé, il vint même l'interpeler ce qui la fit sursauter:

- Yoruichi ? Que faites-vous, nous avons une réunion dans quelques minutes, vous devriez faire preuve de présence sinon Ershein va encore tempêter.

- Tant mieux au moins elle sera moins monotone. Mais excusez-moi, j'ai une affaire urgente à régler, vous n'avez pas besoin de moi pour blablater pendant 4 heures, vous saurez vous débrouiller comme des grands.

- Attendez....

Trop tard, la mage s'était glissée par l'embouchure d'une fenêtre du deuxième étage, ses atouts félins acquis par le biais d'expériences brutales et horripilantes l'aidèrent à retomber naturellement sur ses pattes. Elle se dirigea vers le point de rendez-vous, elle fut saisie d'un élan d’espièglerie, elle sauta furtivement d'arbre en arbre dans l'optique de surprendre le bleuté. Ses sens aux aguets, elle put aisément le rejoindre, s'approchant de lui par les hauteurs en un silence maitrisé. Le jeune homme semblait plonger dans ses pensées, elle l'observa quelques minutes, un buisson frémit près de lui. Aussitôt ce dernier dans un réflexe maitrisé se mit en position de combat en apostrophant fermement, de cette végétation un petit lapin apeuré détala comme une flèche.  De son perchoir, assise sur une branche à quelques mètres au-dessus de la tête du garçon, la demoiselle amusée par la scène rit à gorge déployée tout en balançant ses jambes dans le vide.

- Je ne savais pas que le grand sauveur de Fiore sursauterait à la présence d'un lapin






Cadeaux :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Quand l'ange et le démon pactisent [PV : Yoruichi]

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand un ange perd ses ailes → Angel S. Sawyer [Terminé]
» Quand le soleil illumine ton visage et que tu ressembles à une ange tombée du ciel
» Quand les démons pactisent avec le Diable [attention âme sensible à éviter] /!\ -18ans
» Ange gardien
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Sauter vers: