Top-partenaire
YasashiValoranMyHeroAcadémiaRWBY RPGCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif
Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 
Bienvenue sur Fairy Tail Mangas ♥️ Le forum a 6 ans d'existence.
N'oubliez pas de voter toutes les 2h ♥️
Bientôt le grand nettoyage ! Un petit recensement s'impose ! Un mois pour réagir ♥️

Si pour sauver le monde je dois détruire les humains, je le ferrais. [Fin.]

P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 20/01/2018
Sam 20 Jan - 23:13

Liu Furordium
« La seule erreur de l'humain est de se reproduire.»

Ma Magie

La faux maudite est une puissante arme magique aux métaux résistants pour pouvoir encaisser un sort, mais le vrai pouvoir de cette faux est de transformer son utilisateur en un véritable zombie, capable d'encaisser des attaques mortelles pour un simple être humain. Le plus surprenant sont les blessures qu'elles infligent, une blessure de cette lame vous maudit et transforme votre membre en membre zombifié plus fragile et surtout plus difficile à contrôler.

Mon image
« CARTE D'IDENTITÉ »
♦️♦️ AGE :: 25 ans
♦️♦️ DATE DE NAISSANCE :: Je ne sais pas, père ne m'a jamais notifié dessus.
♦️♦️ RACE :: Humain
♦️♦️ GUILDE :: Aucune.
♦️♦️ PREFERENCE SEXUELLE :: La luxure est un péché. (Bien qu'il soit attiré par les femmes, il est traumatisé de toute relation sexuelle.)
♦️♦️ PERSONNAGE SUR LE VAVA :: Hidan de Naruto
« VOUS »
♦️♦️ PSEUDO: :: Hidan
♦️♦️ AGE :: Hidan
♦️♦️ COMMENT TROUVES-TU LE FORUM :: Sympa
♦️♦️ CODE DU REGLEMENT


 

 


 

 Ecris ici le physique de ton perso... Minimum 200 mots "Physiquement parlant "Liu au début était quelqu’un de fragile, bien que très grand à cause de son lien de parenté avec sir Reagan qui était quand même un noble combattant reconnu pour son talent dans l’art de la guerre, après sa rencontre avec Mohawk, il devint beaucoup plus massif et grand. Retrouvant un rythme de croissance correcte, il doit probablement atteindre les un mètres quatre vingt.


Une taille appréciable bien qu’il doit sûrement exister plus grand que lui dans ce monde fou, mais peu importante. Dans l’apprentissage et l’acceptation de Jiogu, Liu aurait apprit le Baji Quan. Un art qui sert essentiellement à frapper avec toutes les parties de son corps, des coups rapides et dévastateur. Pendant douze années Liu se serait perfectionner dans cet art taillant parfaitement son corps puisqu’il atteint presque les quatre vingt kg de muscle. Il faut dire que chez Jiogu il faut savoir s’occuper de son corps, Furordium étant un dieu de nature guerrière être capable de se battre et de se défendre est primordial.

Continuons maintenant de décrire son corps dans sa globalité, hors sa taille et sa stature remarquons sa chevelure argenté. Peut-être qu’il tient ça de sa mère ? Probablement, Liu ne l’ayant jamais rencontré et Reagan possédant une chevelure blonde affreuse. Il coiffe généralement ses cheveux en les brossant en arrière, d’ailleurs ils sont assez long pour toucher le bas de sa nuque. Descendons encore pour arriver sur une paire d'yeux assez inhabituelle, des yeux violets qu’il tient encore de sa défunte mère, des sourcils fins surmonte cette paire de yeux.

Globalement, une mâchoire légèrement carré apporte son charme au reste du visage. Entamons son style vestimentaire, Liu ne porte pas une grande importance aux vêtements et peut s’habiller avec tout ce qui lui passe sous la main dans la limite du raisonnable. Généralement il porte un manteau avec une capuche à fourrure ouverte dévoilant son torse musclé ainsi qu’un collier portant la marque Jiogu dans une ancienne langue. Souvent il porte  un pantalon beige en soie lui permettant un excellant jeu de jambe et des ballerines de combattant.  





Ecris ici le caractère de ton perso... Minimum 250 mots "Mentalement parlant :  "Torturé et revanchard ? Oui, mais la colère est un péché. Liu aura luté contre lui même afin de supprimer son esprit de tout péché, bien que plusieurs font toujours leurs apparitions. Orgueil et colère reviennent le plus souvent, ils s’infligent des punitions corporelles ou morales pour empêcher ce genre de pensée de lui revenir. Il est assez strict c’est vrai. Il n’aime pas se perdre dans d’autres projets que celui qu’il veut mettre en place en soit faire prendre à son culte une plus grande importance comme une guilde, même si cette idée lui déplaît fortement une guilde a un côté arrogant. Liu n’est pas arrogant, c’est quelqu’un de modeste. Jamais il ne se vantera de ses exploits ou d’un fait d’arme de son dieu. Il est plutôt du genre à rester calme et écouter, c’est quelqu’un de malicieux quand même diriger un culte religieux demande d’être un minimum doué et cultivé.

Oui, Liu est quelqu’un qui adore l’histoire. Si il n’avait pas eu cette mauvaise aventure peut-être serait t-il un historien voir même un chasseur de trésor. Liu admire l’histoire de ce royaume et les nombreuses autres petites légendes qu’il regroupe, ce sont une véritable mine de savoir pour quiconque prend la peine de s’intéresser un peu et décide de fourrer sa tête dans un bouquin pendant dix ans. Liu prend soin de connaître le monde qui l’entoure c’est très important pour lui afin de comprendre ce qui a poussé son seigneur à vouloir éradiquer l’espèce humaine.

Le reste est complexe, Liu petit était d'un naturel très bienveillant à cause de l'éducation que lui a offert Annie . Il était  prêt à sauver la veuve et l’orphelin, donner sa fortune aux plus démunis et financer la construction d’un orphelinat. Il était habituellement quelqu’un qui fait passer le bonheur des autres avants le sien.

Une doctrine enseignée par son culte dit qu'ils doivent tous être bienveillant avec les non-pêcheur, bien qu'avant il était moins sévère envers les pêcheurs. Mais les récents écrits qu’il a trouvé indique qu’il doit éliminer tous ceux représentant une trace de péché. Si vous êtes quelqu’un de pur et d’innocent ne craignez rien, Liu ne vous découpera pas avec sa faux. N'ayez crainte, si vous n'êtes pas très affectés par le péché, la faux de Liu sera toujours rangé. Il n'est pas totalement stupide, il sait reconnaitre un coup à la rigolade et une violente bagarre. Bien qu'il tolère très difficilement la violence envers autrui, il ne vous poignardera pas si vous vous battez dans un bar. Mais si vous essayez d'embrocher votre adversaire soyez sur qu'il viendra vous décapiter.

Si vous montrez une trop grosse attirance pour le sexe et de manière forcé, soyez sûr que Liu viendra vous découper. Attention, toujours vous protéger pendant les rapports et pas avant le mariage. Sinon il vous prive de votre virilité.

Le vol est la chose que Liu tolère le plus avec le sexe, bien qu'il est du mal à rester calme concernant le deuxième à cause de son passé. Que vous avez volez pour sauver votre famille de la famine, peu importe. Il faut que vous demandé pardon à Jiogu.

Punitif et fanatique : Voilà le côté le plus effrayant de Liu, suivant les écrits d’un dieu Fou le jeune homme est persuadé qu’il doit éradiquer toute forme de vie humaine impure pour sauver la planète terre, malheureusement il est vraiment très croyant  et n’éprouve aucun regret à prendre une vie d'une créature représentant tout ce que j'ai cité plus haut, il retrouve toujours le réconfort dans la foie juste après. Il sert son dieu et aucune de ses actions n’est injuste, ne vous attendez pas à voir de la pitié chez lui. Même si pour le moment son plan d’éradication est en pause le temps de retrouver des membres solides.

Dernier point : Liu est quelqu’un de très croyant, toutes ses actions sont dictées par des écrits ‘’divins’’ ou des visions qui mettraient en scène son seigneur. Il n’est pas du genre à se remettre en question, tout est tracé et celui qui tire les ficelles est Jiogu. "
Ecris ici l'histoire de ton perso... Minimum 400 mots " L'histoire de la vie ! [Oye ! C'est assez crue comme histoire donc si t'es sensible détourne le regard !] "[b]« SALE PETIT VOLEUR ! SALE BÂTARD ! » Dans les rues d’une grande cité, la pauvreté régnait en maître. Cette cité portait le nom de paradis et était connu pour ses nombreuses attractions lié aux plaisirs sexuelles ou non. Fille et homme de joie couraient les rues, jeux d’argents régnaient en maître sur la place publique, et des spectacles morbides de maltraitance faisaient rire le peuple. Cette ville était adorable pour les malfrats, mais en explorant plus une partie sombre se dévoilait : De nombreux trafics vendant parfois des humains, voir même des enfants à des nobles.

« 10 000 JOYAUX ?! » Tous se tournèrent vers l’homme qui venait de mettre cette somme sur la table. Sir Raegen Penthaghast, réputé pour adorer les enfants, il aime vraiment beaucoup les enfants. Allant jusqu’à employer un personnel constitué uniquement d’enfant.

« 10 000 pour ces roturiers ? Vauriens ? Ils vivent dans la rue depuis si longtemps ? Êtes vous sûr ? »



« Petit imbécile, je suis Sir Raegen. Je veux ces enfants pour mon palais de suite. » Dit simplement le noble, il releva doucement la tête pour déposer un regard inquisiteur sur l’homme organisant cette  vente aux enchères. Sir Raegen tremblait d’excitation rien qu’à l’idée d’avoir des nouveaux enfants chez lui, il déposa ce qu’il devait et s’en alla directement accompagné de ses nouveaux ~objets~ colocataires. Sir Reagan est un noble d’une grande importance dans la politique de Paradis, il est intouchable à cause de sa grande fortune hérité de ses parents et ainsi de suite. Il aurait continué à bâtir son empire notamment en fondant un organisme médical chargé d’apporté de l’aide aux plus démunis, mais tout cela n’est que mascarade. Il se sert de son organisation pour nettoyer les villes des sans-abris et capturer des enfants pour ses petites soirées.

Liu était un enfant emprisonné par Sir Reagan, il passait le ballai dans la cours du palais en attendant que son maître arrive avec ses nouveaux jouets. Il espérant intérieurement qu’il avait fait parfaitement son travail, le jeune garçon avait eu pour ordre de nettoyer la cours de A à Z et aucune poussière ne sera toléré par son vieux maître. Les enfants du palais était une vingtaine et ce nombre grandissait chaque jours en même temps que les penchants dérangeant de Reagan.

Reagan était populaire pour être un homme particulièrement violent et sadique, n’hésitant pas à en venir aux mains. C’est pour cela que les enfants n’essayaient pas de fuir, le dernier ayant tenté aurait perdu sa jambe et aurait été abusé pendant toute une nuit sans pause jusqu’à que la mort arrive.  (Goosh goosh pour les connaisseurs.) Les enfants craignaient la réaction de leur geôlier et essayait de tout faire pour le satisfaire dans tous les sens du terme. C’est pour cela que le jeune Liu faisait tout son possible pour rendre la cours propre, connaissant son maître. Il savait qu’il trouvait quand même un moyen de lui infliger une punition, mais elle serait plus supportable que si la cours était sale.


« J...Je pense que c’est bon. » Dit de manière innocente Liu, le timing parfait de son maître et Reagan arriva pile à ce moment, ramena avec lui un groupe de cinq enfants. Liu entendant son patron faire visiter les lieux, le jeune garçon paniqué essaya de terminer vite fait les dernières taches avant que le groupe n’arrive à la cours. Malheureusement ce fut trop tard et une poussière fut remarqué par Sir Reagan qui allait profiter de l’occasion pour dissuader les nouveaux arrivants de fuirent.

« Voilà la cours du palais… Et lui c’est... » Son regard analysa le sol et remarqua une tâche de crasse, le jeune garçon avait comprit ce que son geôlier lui resservait et reculait doucement dans l’espoir de trouver une fuite.

« Et lui c’est Liu, un jeune garçon qui veut encore se faire punir ? » Dit t-il en claquant des doigts demandant qu’on lui apporte un bâton, un bâton lui fit ramené par d’autres enfants dans la même situation que Liu.

« Non, maître… Arrêtez, je vais nettoyer ! »

« C’est trop tard Liu, tu viens de faire passer mon château pour une déchetterie devant le nouveau personnel. Je ne peux pas le tolérer. » Un bâton fut tendu et un coup magistrale fut assené dans la mâchoire du pauvre petit garçon, s’écroulant au sol lourdement en crachant du sang. Reagan déposa ses fesses sur le corps de Liu lui donnant de nombreux coups de bâton dans le visage. Augmentant à chaque fois la force de ses coups pour lui faire comprendre qu’il ne plaisantait pas. Chaque fois qu’il enfonçait son bâton sur le corps du petit garçon, les invités derrière gémissaient. Comme si la douleur du petit Liu était comprise par eux. Les enfants tremblotaient et beaucoup pleuraient. Porté par ses pulsions, Reagan décida d’utiliser Liu pour se calmer devant les autres enfants qui allaient être marqué par le spectacle horrible auquel ils venaient d’assister. Liu lui était inconscient et par peur s’était même fait dessus, baignant dans sa propre urine et son sang. Ses dents recouvraient le sol.


« Plus jamais tu ne négligera le travail que je te donne compris Liu ? » Liu n’avait pas la force de répondre, Reagan devant cet affront écrasa de son talon la main du petit garçon. Le secouant il hocha la tête faiblement. « Bien, maintenant serviteur pose son corps dans les geôles du palais. Apportez lui les soins nécessaire, je ne veux pas perdre un enfant si talentueux dans l’art de chevaucher. » Ricana brutalement l’homme en continuant sa visite avec les autres enfants traumatisé. Liu fut conduit dans les sous-sols du Palais par une autre enfant, plus âgé que lui. Une jeune femme Annie Yuhu ; Elle allait bientôt avoir seize ans. Elle était toute frêle marqué de nombreux bleus et surtout avait l’air effrayé en permanence. C’était la plus âgée de tous les enfants du palais et tout le monde la voyait comme une mère. Hors Reagan qui voyait en elle son jouet favoris. Liu lui n’avait que six ans et approchait de sa septième année de vie misérable sur la planète.

Dans un état lamentable, des soins importants lui furent prodigué par Annie.

« Je… Je sais que c’est dur. Mais tu dois supporter en silence. » Elle serrait fortement Liu qui arrivait à peine à bouger à cause de ses blessures. Contrairement à de nombreux enfants. Elle ne venait pas de la rue. Elle avait une famille et vivait comme une princesse, jusqu’à que ses parents n’entrent en conflit avec Reagan qui étant puissant politiquement détruit leurs réputations. Pauvre ils furent forcé de vendre leur petite fille à ce monstre. La vie est une putaclick et les gens sont bien pire.  

« Je suis sûr qu’il te laissera partir comme avec Bobby... » Tout le monde croit que Bobby est dehors, mais il est mort depuis longtemps.


« Cha chait deux ans k’tu dis cha... » Dit doucement Liu en regardant dans les yeux Annie. Ce regard exprimait parfaitement la haine qu’éprouvait le petit garçon pour son geôlier, il voulait juste qu’il meurt. Qu’il meurt dans d’atroce circonstance et qu’il souffre comme il fait souffrir les autres. Une mort horrible.

« Che cheux k’meurt... » Annie immédiatement déposa ses mains sur la bouche du jeune garçon, faisant attention à ne pas trop lui faire de mal. Déjà qu’il souffrait énormément.

« Ne dit pas ça ! Il pourrait t’entendre et venir te tuer ! »

Elle retira ses mains et regarda tristement Liu dans les yeux.

« Et puis… sortir est impossible, nous sommes bloqués en enfer. Les plus chanceux meurent de maladie, les autres restent ici à attendre la fin. » Triste.

« Karle k’maman. »

« Ta mère ? Je l’ai rencontrée ici… Elle devait avoir seize ans je crois… Oui… Elle rêvait de devenir membre de la guilde des fées. Elle voulait vivre d'aventure et s’amuser tout le temps. Comme moi elle venait d’ailleurs et n’avait pas vue le jour ici, elle venait d’une famille pauvre et avait été kidnappée. »

« Uh guik ? »

« Je te raconterais plus tard… »  

Liu était l’enfant de Reagan et d’une ancienne esclave du palais, comme de nombreux enfants ici. Annie était la camarade de la mère de Liu, la pauvre avait été arrachée aux mains de ses parents et s’était retrouvée dans cet enfer sur Terre. En tentant de fuir avec son enfant elle fut tué par Reagan. Liu ignore que son père est son geôlier. Annie ne voulait même pas le dire aux autres enfants, elle savait parfaitement qu’ils se haïraient d’être l’enfant de ce monstre. Lui même s’en foutait de sa progéniture. Ils n’étaient vivant que pour son plaisir après tout.

« Repose toi Liu. Reagan va sûrement me convier dans sa chambre, je suis désolée mais je dois partir... »

« Non… ne kars ka ! » Annie fit claquer la porte derrière laissant une bougie éclairée la cellule du petit garçon. Liu profita pour essayer de s’endormir, mais comment ? Chaque fois qu’il fermait les paupières, l’image de Reagan abusant de lui, lui revenait. Impossible de dormir, et lorsque sa bougie cessa d’éclairer. Il hurla à mort pendant plusieurs minutes jusqu’à qu’Annie débarque et ne l’allume. Elle dormait dans la cellule derrière celle de Liu et se chargeait de lui changer sa bougie elle même ne trouvant plus le sommeil depuis des plusieurs jours.


Une semaine s’écoula, la routine horrifique dans ce palais se déroula encore une fois. Mais une nouvelle intrigua les enfants.

« Ton ventre est gros Annie. » Dit doucement un enfant en touchant le ventre de la jeune femme.

« Oui... »

« Comment ça se fait tu mange plus que nous ? » Demanda un deuxième enfant.

Cette fois elle ne répondit pas. Personne ne savait et connaissait le merveilleux processus de création, même Liu ne le savait pas. Tout les enfants avaient passé la vie à servir un vieux noble déviant et n’avait jamais eu d’éducation hors apprendre à lire et à écrire avec Annie qui était une figure maternelle.

La pauvre était souvent conviée chez Reagan pour continuer d’asservir ses besoins, même enceinte. Après tout il allait se débarrasser d’elle. 16 ans ce n’était plus trop frais pour lui, c’était la même histoire pour la mère de Liu et celle de nombreux enfants. Et Annie allait bientôt avoir une nouvelle vie dont s’occuper, et éduquer… Elle aurait souhaitée lui offrir un autre père et surtout une véritable vie. Surtout elle n’était pas au courant du funeste destin qui l'attendait. Ainsi dans le château des mois passèrent avant qu’un grand évènement ne viennent chambouler tout. Une naissance. Tous assistaient à cela. Reagan avait fait venir des médecins illégaux pour mettre au monde son nouvel esclave. Un nouvel enfant venait donc de venir au monde sur dans le palais, aucun contrôle rien. Les médecins quittèrent les lieux sans se poser plus de question comme l’avait exigé sir Reagan.

Quand à Annie ? Elle se sentait déjà morte, elle avait honte et était dégoûtée. Aucun amour pour cet enfant non désiré. Elle pleurait lamentablement et c’est alors la que Liu comprit. Il avait comprit qui il était réellement. Un fils du démon. Alignant les preuves visuelles et ce qu’il avait subit comme avait subit Annie.

Ils étaient tous les enfants de Reagan. Lui aussi versa des larmes en remarquant cette douloureuse réalité. Sa mère avait été dans le même cas qu’Annie, il ne voulait pas perdre une deuxième fois une figure maternelle. Priant de tous son âme pour pas qu’Annie ne subissent un triste sort.

« Une fille… Oh non... » Se plaignait t-elle une fois qu’elle était seule dans la pièce, Reagan avait ordonné qu’on la laisse seule un moment. Un moment ou Annie relâcha toute la tristesse qu’elle avait en elle. Elle fondait en larme en essayant de se souvenir de ses parents. Elle n’arrivait pas à se souvenir de leurs visages. L’idée de se donner la mort l’effleura mais elle ne pouvait pas partir comme ça. Pas avant d’avoir montré l’extérieure aux autres enfants… Liu entra sous ordre de son ‘’père’’.

Il devait apporter de l’eau à Annie.

« Tu… Tu pleure ? »

« N...Non ce sont des larmes de joie... »


_______


« Vite Annie ! Ici ! Si nous arrivons jusqu’au bout du tunnel nous serons peut-être libre ! Tu ne veux pas être libre ? »

« Si… Mais les autres ! »

« Pas le temps de penser aux autres ! Nous devons d’abord nous occupez de nous, puis… Ils ne peuvent pas partir, Sir Reagan surveille leurs chambres ! Je veux tellement les aider, mais c'est impossible !  » Liu avait sept ans ici.

« Je...Je me sens coupable de laisser les autres ici… Avec ce monstre... »


« JE REVIENDRAIS ! Je reviendrais tous les sauver ! Je te le jure Annie ! » Au loin, une lumière éclairait la cours du palais, c’était Sir Reagan ne remarquant pas deux de ses enfants dans leurs chambres. Immédiatement il descendit histoire de se lancer à la poursuite des dissidents qui avaient oser lui tourner le dos. Quand Liu comprit cela, immédiatement il prit la main de Annie pour courir, la jeune femme tenait son bébé de l’autre.

« Vite ! Il arrive ! Si il nous trouve, c’est la mort ! » Hurla le jeune garçon paniqué, il tirait la jeune femme et la guidait dans la nuit. Le passage secret fut ouvert et les deux jeunes passèrent par un trou dans le mur qui entourait le palais. Les deux continuaient de courir sans jamais s’arrêter, et immédiatement. Comme une aide pour masquer leurs fuites, la pluie commençaient à s’abattre, une divinité qui vient enfin porté secours aux enfants du palais ?

« REVENEZ ICI BANDE DE PETIT... »

« Cours plus vite Annie ! » Hurla Liu entendant des bruits de galop au loin, leur maître avait trouvé un cheval et était terriblement déterminé à mettre la main sur les deux fuyards. Annie savait qu’elle était un poids pour Liu dans sa fuite, et décida de lui donner son bébé. Le jeune garçon refusa catégoriquement.

« Je ne peux pas te laisser ici Annie ! Il va te tuer ! »

« Liu… Laisse moi, je ne peux plus courir… Prends mon enfant et pars vite ! Je te couvrirais… Mais tiens ta promesse. »

« LA FERME ! Lève toi et cours ! Je ne veux pas te laisser derrière moi ! Je ne peux pas… Tu t’es occupée de moi comme ma propre mère… Je ne peux pas. »

« Liu fait toi une raison. Je suis trop faible pour courir... » Liu sentait son corps porté par l’adrénaline, il plaça Annie sur ses épaules et avança comme il le pouvait. Marchant doucement, s’éloignant du palais. Il marcha pendant des heures, sans jamais s’arrêter en gardant cette idée fixe d’avoir une vraie vie. Une vie heureuse loin de toute cette horreur. Et seulement en un éclair cette idée quitta son esprit.

Une boule de feu éclaira l’espace d’un instant la zone pour s’écraser sur le dos d’Annie, Reagan avec son cheval venait d’arriver et avait décider d’exécuter les renégats sur place. Il avait tiré une boule de feu directement sur le dos d’Annie. La pauvre succomba immédiatement et les flammes avaient gravement blessé Liu qui vacillait. Dans l’impact Annie avait fait tombé son bébé, le terrain glissa dévoilant qu’ils étaient en réalité sur une haute montagne. L’enfant tomba donc un énorme gouffre, et Liu commençait à vaciller jusqu’au lui aussi tomber dans le gouffre.


_


« Sui...Suis-je mort... » Demanda Liu qui avait eu la chance de s'écraser dans un cours d’eau, son corps était dans un sale état et bouger était un supplice effroyable pour lui. Il balaya la zone d’un regard et remarqua au loin deux corps, un qui était totalement écrasé au sol. C’était le plus petit.

C’est avec effroi que le jeune garçon assimila que c’était le bébé d’Annie qui était mort dans la chute, des larmes coulaient le long de ses joues. Et au loin Annie inerte sur le sol, une once d’espoir grandissait dans l’esprit du jeune garçon rampant pour voir sa camarade, il s’approcha de son corps et commença à la secouer doucement avec les forces qui lui restait.

« Annie... » Dit t-il doucement. « Annie... » Répéta encore une fois l'enfant.
« Annie, ta fille... » Continua en vain Liu sentant les larmes monter.« Annie réveille toi… J’ai mal… Je ne sens plus mes jambes... » Il manqua de s'écrouler, mais tenait encore bon.« Annie pitié… J’ai besoin de toi… Pitié Annie… ne meurt pas… j’ai besoin de toi. » Dit d’une voix meurtrie Liu en pleurant.

« Annie ! Ne meurt pas ! Annie ! Annie! » Il secouait un cadavre, son corps était froid. Elle était morte depuis longtemps. « Pitié… j’ai besoin d’une maman. » S’effondra le jeune garçon en larme, attendant que la mort vienne le cueillir à son tour.

_

Dans une grotte éclairée par un feu de camp.

« Sacré bordel, Jiogu puisse accueillir ses deux âmes en peine. » Liu se redressa difficilement.

« Ne bouge pas, l’eau de Jiogu peut soigner, mais pas instantanément. »

« Ou est Annie et son enfant ?! » Hurla immédiatement Liu.

« Morte, elles sont enterrées dans la forêt. Juste devant le lac ou vous vous êtes écrasé. »

Liu n’en croyait pas ses oreilles.

« T’es qui sale enfoiré… Arrête de me dire qu’elles sont mortes… Elles ne sont pas morte ! » Hurla Liu en essayant de se lever de son lit, rien à faire ses jambes ne voulaient pas suivre et s’écroula lamentablement au sol.

« Elles sont aux côtés de Jiogu maintenant, soit content elles doivent être heureuses maintenant. »

Liu pleurait, un mélange de haine et de tristesse. Essayant de se redresser sans jamais réussir.

« Arrête… Arrête… Elles ne sont pas morte… Annie m’avait dit qu’on irait visiter le monde ensemble... Je ne sais même pas qui tu es… et tu viens me dire qu’elle est morte... »

« J’ai essayé, mais Jiogu ne possède pas assez de fidèle pour réanimer les morts, je suis Mohawk Zusuran. Je suis un prophète, je voyage pour répandre la bonne parole de mon seigneur, Jiogu le dieu damné. »

« J’en est rien à faire… Je veux qu’on me rendre ma mère... » Pleurait toujours Liu.

« Ne t’inquiète pas petit. Jiogu est un dieu sensible, je suis sûr qu’il pleure avec toi. Il t’accordera sûrement le pouvoir de te venger. Elle avait des marques de brûlures sur le dos, un mage ? »

Le mot venger alimentait Liu, il voulait tuer Sir Reagan  son père biologique. Ainsi il se confia à Mohawk le prophète dans cette sinistre grotte et lui raconta toute son histoire.

__

« Paix à toi mon enfant. Je suis terriblement désolé de ne pas avoir apprit ces histoires plus tôt, j’aurais prié pour que mon dieu te porte secours. »

« Te moque pas de moi… J’ai tellement prié… J’ai tellement prié pour que ce cauchemar prenne fin… Dieu n’existe pas. »

« Tu as prié les mauvais dieux, Jiogu accorde toujours des faveurs à ses fidèles. »

Liu curieux demanda à Mohawk qui était Jiogu : Visiblement c’était le dieu qui devait purifier le monde, mais à sa venue sur terre des mages s’allièrent pour le tuer. Depuis il recouvre des forces dans son monde et a besoin d’énergie et de fidèle pour revenir vite et nettoyer ce monde de sa souillure : l’être humain. Liu ayant été marqué par Reagan ne connaissant que le côté sauvage des êtres humains. Immédiatement il trouva la cause de ce dieu fou juste et rejoignit le culte Furordium, qui était le nom terrestre de Jiogu

_


Pendant plusieurs années, Liu accompagna Mohawk partout le suivant et essayant d’embarquer des fidèles avec lui dans leurs longs périple, Mohawk savait que Liu était l’élu qui devait faire revenir le dieu purificateur sur Terre. Ainsi pendant des longues années, le prophète forma le jeune homme au combat et l’éveilla. Il fut instruit aux écrits de Jiogu jusqu’à ses quinze ans. Il détestait les siens et ne voulait qu’une chose faire couler le sang.

« Premier précepte : Jamais, jamais tu ne ferra couler le sang d’un non pécheur. »

« Deuxième précepte : Les enfants sont la forme de vie la plus pure, tu préservera cette vie. »

« Troisième précepte : La nature est la plus belle forme de vie au monde, tu t’occuperas d’elle. »

« Quatrièmement : Tu devra être fort, Jiogu est un dieu guerrier et cette fureur tu dois représenter pour purifié le monde. »


C’est avec ces quatre dictons que Liu fut élevé pour devenir un religieux modèle, mais en grandissant et découvrant les facettes les plus effroyables du genre humain. Le premier précepte se brouilla et se transformait plus en tue tout ceux qui présente la moindre once de péché.



_

En étudiant, un texte vint marquer l’esprit de Liu, une légende raconta qu’une arme du dieu Jiogu serait restée sur Terre. C’est avec cette lame qu’il pourfendra les nombreux pécheurs. Une véritable chasse au trésor fut lancé. Le jeune homme farfouillait dans tous les livres parlant de Furordium et voyageait un peu partout dans le monde pour trouver cette fameuse lame qui aurait appartenu à son seigneur.

Vraie chasse aux trésors, c’est en se rendant dans des souterrains obscures que Liu découvrit un ancien temple qui lui sert actuellement de maison, un temple dédié à son seigneur comptant un nombre d’écrit et d’histoire impressionnant. Jamais il avait été aussi heureux de trouver cette mystérieuse galerie.

Après plusieurs heures d’exploration, le jeune homme découvrit une stèle parlant de cette mystérieuse lame. D’après ce qu’il avait pu déchiffrer cette épée serait une source de pouvoir incroyable.

_

Ainsi l’exploration commençait, Liu se faufilait à travers les passages étroits. Résolvait des énigmes  dans le but d’ouvrir de nouveaux passages, et esquivait les pièges mortelles. Et devant lui se dévoilait l’arme des dieux.


« La faux de Jiogu... » Content d’avoir fait une telle trouvaille, oubliant qu’il était dans un temple probablement piégé. Il se lança sur cette faux déposant sa main sur le manche. Il aurait juré voir la piège se noircir et une aura maléfique envahir les lieux, une aura qui l’écrasa au sol comme si la gravité devenait de plus en plus lourde autour de lui. Liu supportait et essayait de se relever afin de quitter la pièce avec sa trouvaille. Le chemin avait comme changé, peut-être un système de sécurité pour empêcher les voleurs de s’enfuir, ainsi ils mourraient probablement de faim dans le temple ce qui doit sûrement expliquer les nombreux cadavres sur le chemin. Mais le plus important c’était que Liu était perdu, le pauvre marchait encore et encore. Le temps était tellement long qu’il abandonna l’idée de rejoindre la surface et se résolut à mourir dans la maison de son seigneur.

Une semaine passa et la faim ne fit pas son apparition, ni même la soif. Comment cela était t-il possible ? Lui même fut le premier surprit.

Une deuxième s’écoula et toujours rien, soit c’était la maison de son seigneur qui lui faisait cet effet. Il mit ça sur le compte du lieu sacré et profita pour dévorer tout les livres parlant de son seigneur dans ce gigantesque temple sous-terre. Apprenant plus que Mohawk avait apprit en toute une  vie !

Un mois ? Six ? Deux ans ? Peut-être sept ans venait de s’écouler et le fanatique Liu avait déjà élu domicile dans ce temple, en sept ans il avait explorer tous les lieux, dévorer tous les livres. Il était maintenant incollable sur le sujet et était même digne de devenir le prophète de Jiogu sur Terre. C’était clair pour lui, si il était coincé et avait eu ce don c’était pour une bonne raison.

Puis un rêve encouragea le jeune homme à commencer son plan, un rêve sans vision. Juste des paroles.

« Je suis Furordium, Jiogu. Toi qui bravé ton humanité pour devenir mon serviteur. Je te lègue mon pouvoir, sauve cette terre de l’homme. La faux est puissante, elle te fait transcender la mort et la vieillesse . »

Ce rêve marqua longtemps le jeune homme qui se replongeait dans les livres parlant de cette arme divine, apprenant comment s’en servir aussi longtemps qu’il fallut. Les pouvoirs de la faux firent leurs apparitions, une marque reliant directement cette arme divine à Liu apparut sur la paume du jeune homme. Il pouvait l’invoquer et la faire disparaître si besoin. Trois ans pour apprendre à manier cette arme bénie avant d’enfin rejoindre la sortie qu’il avait trouvé avec ses longues années d’exploration.

« Mais avant d’accomplir votre volonté seigneur, laissez moi honorer ma promesse. »
_


« Une intrusion dans le château de Sir Reagan ! » Hurla un garde avant de se couper par une longue lame, plusieurs gardes foncèrent vers l’attaquant qui découpaient aisément les soldats du palais. Chaque coups étaient donné pour tuer, Liu savait parfaitement manipuler son arme et les blessés périrent comme frapper par une énergie maléfique

Finalement Sir Reagan avait engagé des soldats adultes pour le servir, voyant son nombre d’ennemie augmenter, il s’est entouré d’un nombre de guerrier impressionnant, quant aux enfants ? Tous adultes et continuent de bosser comme personnel, ils n’ont jamais vu l’extérieure du palais. Sir Reagan même vieux s’occupe toujours de ses besoins et continue d’employer des enfants.

L’attaquant remontait ainsi la tour qui servait à abriter la famille d’un seigneur en cas d’attaque, Liu prenait soin de ne laisser aucun survivant derrière lui jusqu’à arriver vers une porte en bois massif, sûrement celle qui abritait le seigneur de ce palais. Un mouvement brusque fut exécuté, et la lame trancha la porte facilement. A l’intérieure ? Sir Reagan, son personnel, trois gamins, mais le plus surprenant est une fille et une femme derrière lui.

Le personnel adulte fut surprit de voir Liu.

« Liu ?! » Hurla Reagan en reconnaissant sa progéniture. A sa droite ? Une femme et une jeune fille. Des visages inconnues, mais Liu reconnaissait ses anciens camarades maintenant adulte. Cet être abject avait épousé une femme et avait eu un enfant. Comment ? A l’époque il était courant d’épouser un noble pour profiter des bénéfices qu’apportait ce statut. D’ailleurs la femme devait sûrement l’avoir épouser pour sa fortune. Son corps bien trop vieux pour lancer des sorts de feu comme à l’époque tenta un mouvement, son bras fut arraché aisément d’un coup de lame. Il frappa son talon contre la poitrine de son père le couchant au sol.

__


La faux dans la main, le zombie écrasa le crane d’un vieil homme plaqué contre le sol.

«  Sir Reagan Penthaghast. Je vous accuse d'agresion sexuelle et physique sur mineur. Vous avez succombez à un péché grave. La luxure. » Dit l’homme en déposa sa faux sous la gorge de l’homme.

« Vous n’êtes qu’une représentation de l’être humain, un être humain ayant du pouvoir. Voilà ce qu’il devient un prédateur, un animal. Un vulgaire monstre. »


« PÈRE ! » Hurla une gamine.  


« Élise ne t’approche pas ! » Hurla le vieil homme.

« Père ? » Cracha Liu en déposant son regard sur la jeune fille qui s’accrochait à sa mère.

« Un être aussi abjecte que toi est en droit de procréer ? Reproduire des démons comme toi sur cette terre est un crime grave. Je ne peux pas laisser toi et ta lignée en vie, surtout une progéniture autre que nous que tu aime. Ainsi que cette catin qui t’a donné ton enfant. » Un mouvement circulaire fut exécutée autour de Liu et deux cadavres s’écroulaient sans leurs têtes. Liu venait de tuer la gamine et la mère.


« Vous êtes libres mes camarades… Annie ton esprit puisse reposer en paix. » Cracha Liu en tranchant le deuxième bras de l’homme, il lui réservait un châtiment cruel. Le temple de son dieu. Sir Reagan allait devoir trouver la sortie lui même en étant enchaîné avec les têtes de deux seules personnes qu’il a aimé dans sa vie. Ainsi le culte Furordium fut crée avec ses anciens camarades haïssant les humains comme lui.


« Vous êtes tous des pêcheurs et sous ma lame vous serrez pardonné, nous sommes les enfants d'un monstre, mais l'instrument d'un dieu juste. »

 

 
Fait par Lucy pour FTM

 

 


Dernière édition par Liu Furordium le Lun 19 Fév - 17:22, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 20/01/2018
Dim 21 Jan - 9:42

J'annonce la fin de ma fiche ! 01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A CS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 02/02/2016

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
112/5000  (112/5000)
Jeu 25 Jan - 19:19

Bonjouuur~

Désolée du retard, j'arrive avec un premier avis sur ta petite fiche~

Alors... dans un premier temps, mon impression globale sur la fiche, c'est qu'on sent que tu as été vite à l'écrire et surtout -je me trompe peut-être- on dirait qu'il n'y a aucune relecture, notamment quand on constate l'absence de mots dans certaines phrases. Au cas où je te conseillerais et te demanderais même de repasser une nouvelle fois sur ton texte en le relisant, histoire de limiter les dégats au niveau oubli de mots et éventuellement dénicher des fautes ou non-sens qui se cacheraient Wink

Ensuite, la magie, je ne m'arrête pas dessus. Je sais que tu as vu avec mes collègues et je vais espérer que tu as eu la bonne foi de ne rien changer entre temps ;P

Passons au physique~
Alors pour la corpulence... Ahem... Je vais me baser sur les informations que tu nous donnes dans ton texte soit "deux mètres quatre vingt" (2m80) pour "quatre vingt kg de muscle" (Par abus de langage je considère donc un poids total de 80kg, faute d'informations complémentaires). Petit calcul d'IMC rapide : Liu est à 10.20. Sachant qu'à 16 et en dessous tu es déjà hors de l'échelle, en état de famine, anorexie ou dénutrition... Il a la peau sur les os le pauvre garçon :c  Soit, je sais bien qu'on est dans un univers de magie et tout, mais un peu de cohérence, c'est sympa aussi. (Puis eh, entre nous, tu passes comment les portes ?)

Parenthèse de la relou de service, il sait qu'il tient ses yeux de sa mère mais il n'est pas sûr pour sa couleur de cheveux ? Ceux qui ont pu lui apporter l'information ont des capacités d'observations... spéciales, non ?

Concernant le mental, je vais prendre de l'avance et faire référence à l'histoire, mais je cherche à quel moment le petit Liu peut avoir des pensées aussi bienveillantes envers autrui vu les traitements qu'on lui impose depuis sa naissance. Enfin... j'ai du mal à imaginer quelqu'un avec son passif être tout gentil, limite altruiste vu ce que tu nous décris de sa vie... De plus, ce n'est peut-être que moi, mais ça me parait en totale opposition avec son côté "fanatique et punitif" que tu nous décris juste après. D'ailleurs j'ai un peu de mal à savoir à partir de quel moment quelque chose est "impur" à ses yeux et se doit d'être corrigé. Par exemple, si je colle une pichenette, une claque, un coup de poing ou un coup de couteau à une personne, à partir de quel moment je peux dire adieu à ma tête. Autre exemple, si j'oublie -genre la tête de linotte de base- de rendre son écharpe à Natsu, je risque autant que si je la lui vole sciemment ? Quelle est l'échelle de tolérance de Liu et/ou de son dieu ?

Venons en à l'histoire... Et OH MON DIEU qu'on est au boss final de la malsainité.

Vu le niveau des mauvais traitements, j'ai du mal à croire que les enfants survivent plus de trois jours avec cet homme...

Cette grande cité pleine de vices où Reagan sévit... Elle est située en Fiore ? Je l'espère car la guilde des fées n'est pas spécialement connue hors de ce pays...

J'ai un peu de mal avec l'idée qu'Annie embarque son bébé dans leur fuite si elle n'éprouve "aucun amour pour cet enfant non désiré"... Pourquoi s'en encombrer ?

Alors le... je ne sais pas trop, ce passage flashback qui n'en est pas un puisqu'il s'agit d'une scène du futur... Pourquoi ? Juste pourquoi ? Pour éviter la transition entre le moment où Liu retrouve Annie et celui où ils cavalent pour fuir ? Désolée mais.. C'est sincèrement plus que confus. D'ailleurs, en restant dans le domaine de la confusion, je te suggererais d'éviter de faire mine de commencer un nouveau dialogue quand un même personnage enchaine plusieurs répliques, surtout que tu n'utilises pas de couleur pour distinguer, c'est très vite incompréhensible. Je pense notamment au moment où Liu secoue le corps sans vie d'Annie #VDMsérieux, c'est lui qui dit toutes les répliques, alors pourquoi les séparer comme s'il y avait dialogue ? Un gros bloc de texte ça passe aussi bien sinon mieux.

Question con : Comment ce bon vieux Mohawk peut savoir que Liu est l'élu de son dieu ? Il avait son nom, son adresse, son histoire pour le retrouver ?

Pour finir, timeline, timeline, es-tu là ?
1 - Il est formé jusqu'à ses 20 ans
2 - Il y a une période imprécise allant de 1 mois à 10 ans (apparemment davantage 10 ans d'après la rédaction) qui s'écoule pendant laquelle il reste dans son temple...
3 - Il prend 3 années pour savoir se servir de son arme.
Alors j'aimerais connaitre quelle est la durée exacte pendant laquelle il reste dans son temple (2), parce que selon celle-ci il y a incohérence avec l'âge il me semble...

-----

Donc globalement, il faudrait :

- Faire une bonne relecture du texte, histoire de traquer les oublis de mots, les contre sens et les possibles fautes qui se cacheraient à gauche à droite
- Revoir la corpulence, histoire qu'il ait plus que la peau sur les os.
- Expliquer à quel moment de sa vie il a fait preuve de bienveillance, parce que personnellement ça m'échappe
- Expliquer ce qui est punissable à ses yeux, ce qui ne l'est pas. Bref, quelle est la limite ou quelles sont les limites de son jugement.
- Préciser tous les repères de temps
- Répondre aux diverses interrogations sur l'histoire (Pas forcéement en modifiant l'histoire, même juste dans un post en réponse après ça me suffit)

Voilà voilà~ Courage ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 20/01/2018
Jeu 25 Jan - 20:27

FIOOOU ! J'ai du boulot Very Happy


Pour répondre pourquoi Liu est si aimable avec les autres quand il est gamin, c'est simple. C'est à cause à de Annie qui s'est occupée de l'éducation des enfants et de Liu ayant connue sa mère. Ensuite pourquoi elle emmène son gosse ? Peut-être pour éviter que lui aussi subisse en triste vie ?

Je vais rebosser le tout, merci pour l'intervention /o C'est vrai que j'ai écris le physique et le mental à moitié endormi et dans ma tête j'avais déjà tous check. Et sérieusement faudrait que j'arrête de me relire en lisant entre les lignes xD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 20/01/2018
Lun 19 Fév - 17:23

UP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A CS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 02/02/2016

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
112/5000  (112/5000)
Ven 23 Fév - 20:57

Bonjour~

A nouveau, toutes mes excuses pour le retard.

Bon, j'admets avoir encore avoir un peu de mal avec le fait qu'elle s'encombre de son bébé si elle n'a pas la moindre once d'affection pour lui mais je vais laisser passer...

Quant au reste il me semble que ça a été corrigé dans l'ensemble, donc je te donne ma première voix pour ta validation. Un autre admin passera te donner son avis afin d'être validé complètement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Si pour sauver le monde je dois détruire les humains, je le ferrais. [Fin.]

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pétition pour sauver les galgos. (lévriers espagnols)
» Pétition pour sauver les DUT \o/
» Phoebe Halliwell + Il y aurais pas une heure précise pour sauver le monde ?
» Pnj pour tout le monde!!
» PETITION POUR QUE DANIEL RECUPERE SON CHIEN MENACE EUTHA

Sauter vers: