Top-partenaire
YasashiValoranMyHeroAcadémiaRWBY RPGCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif
Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 
Bienvenue sur Fairy Tail Mangas ♥️ Le forum a 6 ans d'existence.
N'oubliez pas de voter toutes les 2h ♥️
Bientôt le grand nettoyage ! Un petit recensement s'impose ! Un mois pour réagir ♥️

Mini Event de la St Valentin

PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Mer 14 Fév - 16:34

♥️
La Course aux Chocolats
Mini Event de la Saint Valentin

Durée :
Du 14 février au 24 février


Introduction :

La saint valentin est une journée très particulière à Fiore. Traditionnellement et principalement chez les aînés, celle-ci est tournée sur l’aspect “fête des amoureux” ; cependant chez la jeune génération, la St Valentin sert également à renforcer les liens d’amitiés. Il n’est donc pas rare de voir deux amis d’enfance pourtant déjà en couple s’échanger des chocolats !

Une légende raconte qu’offrir un chocolat avec la personne qui nous tient le plus à coeur (amour ou amitié) permet de renforcer le lien que l’on entretient avec elle et que celui-ci sera assuré durant au moins une année supplémentaire !
Une seconde légende raconte aussi qu’une personne ayant reçu beaucoup de chocolats se verra alors octroyé richesse et popularité.

Nul de ne sait si ces légendes sont réellement fondées, mais cela n’empêche pour autant pas les habitants de Fiore de participer activement à cette fête.



Description et réglement :

Chaque membre possède un chocolat et peut disposer de lui comme il le souhaite, si bien que si le membre le désir, il peut décider de le garder pour lui et donc de ne pas l’offrir à un autre membre ; ou bien l’offrir à un autre membre. Evidemment le but étant d’élire le membre possédant le plus de chocolat, nous vous demandons donc d’essayer de jouer le jeu, bien que garder le chocolat pour soit peut s’avérer être une stratégie de jeu.

Comme indiqué dans l’introduction du mini-event, les chocolats ne peuvent être offert qu’à un être cher : ami proche, famille, amoureux, etc.
Il est préférable que vous ayez déjà partagé un RP (tous rp confondu) avec la personne
Vous ne pouvez donner qu’un seul chocolat, alors réfléchissez bien à votre choix (surtout si vous avez plusieurs partenaires possible !)



Comment participer ?

Rien de plus simple vous devez simplement poster votre post RP à la suite de ce message, il ne s’agit pas d’un échange, juste un [b]unique[/b ]message d’au minimum 350 mots dans lequel vous expliquez si vous donnez (ou non) votre chocolat, à qui et comment. N’oubliez pas d’y ajouter une petite réplique clichée, ça fait toujours son petit effet !

N’hésitez pas être ingénieux et inventif sur votre post !


Récompenses

Chaque participant recevra un billet de tombola, pour la tombola surpise de la St Valentin. Les lots vous seront alors présenter en même temps que les vainqueurs à la fin de l'event, lorsque nous auront élu les vainqueurs de la course aux chocolats !

Pour le vainqueur de la “course” :
Le titre de “Tombeur (Bombe) de Fiore” pendant 6 mois
Dessin personnalisé en rapport avec le thème, de son personnage
Trois billets pour la tombola de la St Valentin

Prix de l’originalité :
Deux billets pour la tombola de la St Valentin
Cadeau surprise du Staff





Dernière édition par Calysto G. Madoka le Mer 14 Fév - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Mer 14 Fév - 16:39

♥️
Participants et comptage des Chocolats
Ici sera inscrit tout les participants à l'event ayant poster leurs petite distribution de la St Valentin ainsi que les destinataires.

Vous trouvez donc le décompte des chocolats donné à chacun des membres !
Bonne chance à tous et que cette récolte vous soit favorable !

Participants :
- Lucy Heartfilia
- Kyane Benta
- Natsu Dragnir
- Akaya Kyari
- Kanade Tachibana
- Gilgamesh Digir
- Ludwina Alzorni
- Ahava Torrico
- Salem Blackblood
- Laurina Lewis
- Heaven Spirit
- Rimmeck
- Meldy
- Eylanna Clartes
- Yoruichi Shizuma

Destinataires :
- Natsu Dragnir
- Presque Hyuro mais non
- Lucy Heartfilia
- Hyuro
- Salem Blackblood
- Eylanna Clartes
- Tania Torrens
- Nitocris Torrico
- Kanade Tachibana
- Lucy Heartfilia
- Yoruichi Shizuma
- Kanade Tachibana
- Morgan (Eylanna)
- Gilgamesh Digir
- Heaven Spirit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Guilde FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 555
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 22
Localisation : Dans mon appartement

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
550/5000  (550/5000)
Mer 14 Fév - 18:08

La jeune blonde venait de sortir de l'hopital depuis maintenant un mois, elle avait bien guérit malgré que la difficulté de se rappeler qui elle était perduré. Lorsqu'elle ouvrit les yeux pour la seconde fois de la journée, elle arborait un regard légèrement vide et un peu fatiguée. Depuis son retour dans la guilde pour reprendre les rennes de celle-ci, elle n'avait pas eut énormément de temps pour se reposer. Baillant en s'étirant, elle aurait pu avoir des cernes énormes si elles n'avaient pas, par chance, utiliser de quoi les cachés si subtilement, mais également un remède donner par la médecin de la guilde pour décupler la phase de sommeil. Les cheveux ébouriffés et se frottant une énième fois les yeux, elle finit par sourire en voyant le soleil traverser les rideaux de sa chambrette. Cela faisait tellement de jour qu'elle n'avait vue le soleil pointait le bout de son nez que rien que de sentir la chaleur de celle-ci la rendait heureuse. Se dirigeant vers a salle de bain, elle ouvrit la porte en s'apprêtant à voir Natsu et Happy mais rien du tout, ne comprenant pas, la demoiselle rigola légérement en se rendant compte de ce à quoi elle pensait et prit un bon bain bien chaud avant d'aller se coiffer et voir dans son miroir le calendrier qui montrer une date entourée. Se retournant la brosse en main, elle s'approcha et laissa tomber sa brosse en remarquant que c'était le jour J...La saint Valentin.

Ouvrant de grand yeux et se tapant légèrement la tête, Lucy se changea rapidement avant de commencer avec beaucoup de mal à faire des chocolats. D'ailleurs ce qui est drôle c'est que d'ordinaire tout serait en bordel une fois fini, mais elle se surprit à ne faire aucune erreur de dosage ni même mettre partout de la pate. Une fois les formes désirer en chocolat, elle les laissa alors au four puis une fois le temps de cuisson finit, les sortis tous et les regarda fière d'elle. Elle prit alors un emballage qu'elle avait elle-même choisi et entoura d'un délicat ruban rouge-orangé puis fin prête, prit une grande inspiration, direction la maison de Happy et Natsu.

Se stoppant alors devant la demeure après quelques moments de marche, elle fut surprise de voir qu'il n'était pas là et qu'en plus ils avaient foutu un bordel monstre alors qu'elle avait rangée la veille. Grognant intérieurement, elle posa ses chocolats et se mit au travail pour tout ranger, cela lui prit toute la matinée avant de s'assoeir sur une chaise exténuer et une fois bien reposer, se mit en route vers la guilde, dernier lieu possible où elle puvait les trouver.

Ce fut à son arrivé qu'elle fut directement envoyé en haut. Ne comprenant pas, elle serra derrière son dos les chocolat avant de croisé Natsu qui avait l'air occupé. Se raclant la gorge, elle s'approcha et avant même de pouvoir arriver à sa hauteur trébucha sur Happy qui avait décidé de faire la sieste ici et vit les chocolats s'envoler dans la tronche de Natsu avec un peu de violence quand même. Se relevant alors rapidement en engueulant Happy, elle alla ramasser les chocolats et lui tendit, regardant légérement ailleurs.

- Tiens...C'est pour toi, je les aient fait ce matin..Au nom de l'amitié entre nous ahaha

Elle allait pas lui dire ces sentiments non plus, il ne savait nullement ce que cela voulait dire et ne chercherait pas à lui forcer la main. Se reculant un peu, elle retrébucha alors sur Happy qui avait PAS BOUGER et se releva, descendit les escaliers et alla boire un coup avec Mirajane en fixant Natsu du coin de l'oeil.


Nous rions ensemble, nous pleurons ensemble, Fairy Tail n'est pas une simple guilde ...
C'est une famille !

Spoiler:
 


Summer Time:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailmangas.forumgratuit.org
Rang E LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 20

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
1/1  (1/1)
Expériences:
0/0  (0/0)
Mer 14 Fév - 19:26

Dans sa main, il luisait et semblait lui dire "mange-moi donc, tu en rêves", et pourtant Kyane hésitait, c’était LE chocolat de la St Valentin, celui qu’on se doit d’offrir, selon la tradition. Oui, mais à qui ?

Le seul qu’elle connaissait était Hyuro, celui-là même qui l’avait acceuillie dans la guilde, et elle ne se voyait pas lui donner ce chocolat si porteur de significations. Comment prendrait-il ce don, sinon qu’elle le considerait comme un intime, alors qu’elle n’avait fait sa connaissances qu’il y a quelques jours ? Mais, d’un autre côté, c’est vrai qu’il avait été gentil avec elle, et puis faire cadeau d’un chocolat, même si c’est un jour comme aujourd’hui, n’implique pas forcément une relation intime. Il veut dire que l’on aime bien la personne, qu’on l’estime, et c’était bien le cas avec Hyuro.

Il lui brûlait la paume, petit amas sucré cacao, tant le choix était difficile, le manger c’était avouer qu’elle n’avait personne à qui le donner, solitude pathétique, Quant à opter pour un destinataire au hasard, dans la rue, elle savait que cela était incongru, voire vulgaire, le geste étant si particulier. 

La jeune fille marchait donc vers la guilde, se disant que Hyuro saurait sûrement faire la différence entre un don traditionnel et les sentiments que pouvaient avoir Kyane à son égard. A la rigueur, elle pourrait préparer un petit discours pour se préserver d’un amalgame qui l’angoissait.

*Voici un chocolat pour toi, Hyuro, non que je te considère comme un être cher mais...* 

Non, c’était trop rude, presque l’aveu qu’elle ne l’appréciait pas. Il pourrait croire qu’elle le rejetait et ce n’était sûrement pas le but.

*Hyruo...je ne savais pas à qui donner ce chocolat, donc je me suis dit...* 

Alors là, c’était lui donner le rôle du dernier recours, celui auquel on pense quand il n’y a plus personne d’autre, la cinquième roue du carosse, tu parles d’un compliment !

Heureusement que le temps était glacial, nulle trace de fonte chocolatée dans la main gelée, la friandise attendait le destin que Kyane lui réservait. Elle, ne savait toujours pas comment accompagner son geste sans que Hyruo ne pense qu’elle avait à des sentiments forts pour lui, ce qui n’était pas le cas. 
Et si elle le lui offrait en silence, sans mot dire, et le laisser parler pour corriger peut-être l’idée fausse qu’il en aurait ? Oui, mais s’il ne disait rien ?

La porte qui allait s’ouvrir sur Hyuro s’annonçait et la jeune fille ne savait toujours pas comment dédramatiser ce don loin d’être anodin. Elle frappa sur le battant de bois. Ce fut bien lui qui vint l’acceuillir, avec un sourire surpris, la visite était improvisée.

- Hem...chalut Hyuroch ! 

Derrière les lèvres chocolatées, la bouche pleine avait eu du mal à bien prononcer les mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
En ligne
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 224
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 23

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
90/5000  (90/5000)
Ven 16 Fév - 18:55

Décidément aujourd’hui allait être une bien étrange journée, je venais de me faire jeter des chocolats au visage de la part de ma coéquipière Lucy. De plus, je l’ai vu trébucher un bon paquet de fois à cause de Happy... Mais pourquoi était elle venue me donner des chocolats, je m’approchais du bar le visage pensif, puis demandai mon repas habituelle tout en soupirant, Mirajane approcher de moi me tendant mon assiette tout en me demandant :

« Un problème mon cher Natsu ?»

Je soupirais doucement et la regarda, croisant les bras sur la table avant d’y poser ma tête :

« C’est Lucy... Je la trouvais étrange aujourd’hui... Et puis je ne comprends pas pourquoi elle m'a jeté du chocolat au visage comme ça ...»

On pouvait voir un léger sourire se dessiner sur le visage de la jeune femme, Est qu’elle se moquait de moi ? Où est qu’elle trouver juste ma réaction drôle, elle sourit et me dit d’un ton plutôt sournois :

« Oh, je vois, je sais ce qu’il devrait la faire revenir à son état normale »

Elle me faisait signe de la main pour que j’approche mon visage, puis elle approcha ses lèvres de mon oreille me chuchotant quelques phrases, je la regarder d’un air un peut dubitatif :

« Tu es sûr que cela va lui faire plaisir et la faire redevenir comme avant ?»

Elle me sourit de nouveau avec cette fois un air amusé :


« J’en suis certaine alors fonce mon grand !»

Elle me tend un paquet qui était poser sur le comptoir, celui-ci contenait des chocolats et me fit signe d’y aller. Il ne me fallu pas une seconde de plus avant de me diriger doucement jusqu’à l’appartement de la belle blonde. Je ravalais ma salive et rentrai par effraction comme à mon habitude, heureusement pour moi, elle avait l’habitude de toujours laisser sa fenêtre de salle de bain ouverte. Je rentrais donc par là puis soufflai :


« Bon, je dois appliquer ce que Mirajane ma dit .... C’est pour le bien de Lucy !»

Je commençais à me déshabiller lentement, gardant juste mon écharpe autour de mon cou. Je me retrouvais entièrement nue dans la salle de bain de la jeune blonde tenant fermement le paquet de chocolat dans mes mains. J’étais prêt à lui donner, il ne fallu que quelques minutes avant que la jeune blonde rentre chez elle et n’aille à sa salle de bain pour se laver. Au moment ou elle ouvrit la porte elle me vit :

« Joyeuse Saint Val...»

Je n’avais même pas eu le temps de finir ma phrase que je me pris une droite de sa part, elle, c’était mise à crier comme si elle avait vu un démon, je ne comprenais vraiment pas ce qu’il venait d’arriver. J’essayais de me retourner pour lui expliquer, mais celle ci me cria dessus les joues rouge me demandant ce que je faisais chez elle et nu dans sa salle de bain. Elle m’attrapa les deux bras et appuya sur mon dos avec son pied, ceux qui au lieu de donner des explications convaincantes. Laisser place à des cris de douleur de ma part.

Je passais une bonne partie de ma soirée à me faire pardonner et à me faire martyriser par celle-ci. Mais j’avais bien retrouvé la Lucy que je connaissais. J’avais quand même réussi à lui donner les chocolats bien que cela m’avait coûté quelques bleus ...

J’en connais une qui c’était une fois de plus bien moquer de moi ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang C GH
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 150
Date d'inscription : 30/12/2011

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
467/800  (467/800)
Ven 16 Fév - 19:03

Il y avait bien trop de lumière soudainement, elle habitait dans une forêt qui était censé être plongé dans le noir, alors pourquoi le soleil arrivait à se faufiler ? Elle savait qu'elle jour on était, la Saint Valentin, quel fête complètement stupide et sans aucun sens. Fermant les yeux, elle se recouvrit de la couette puis finalement, à cause de son chat, elle se releva alors avant de jeter un coussin sur son chat et s'étire pour voir dans le reflet de la vitre son visage et ses cheveux complètement n'importe comment. Cheveux en bataille, elle ressemblait plus à une sorcière qu'à autres choses, mais bon, c'était ainsi tout les matins, cela n'allait pas changer. Mettant les pieds par terre, elle se décida alors à bouger dans sa salle de bain pour se nettoyer, des présences de taches de sang encore visible sur sa peau presque pâle. Le point positive d'être un Dragon Slayer de l'eau était que l'on pouvait facilement contrôler l'eau qui l'entourait et ça, c'était trop cool. Faisant des dragons d'eau qui foncer sur son corps, elle s'amusa ainsi un long moment avant de sortir de la salle de bain en se séchant les cheveux et regarda de nouveau son reflet dans la glace...La glace, que de souvenir lui revenait en tête, cela faisait maintenant bien longtemps qu'elle n'avait revu Hyuro, est ce qu'il allait bien ?

A la remarque de cette pensée, elle se tapa la tête à l'aide de sa paume et soupira un peu avant de grommeler légèrement en se rendant compte du ridicule de cette situation. Mettant une robe d'un blanc immaculé et un tablier noire à dentelle rouge, elle s'attacha les cheveux en un petit chignon et alla dans la cuisine préparer un petit quelques choses. Akaya avait déjà fait des dizaines de recherches entre deux tueries et cela l'avait grandement inspirée pour la suite de sa préparation. Cependant malgré sa soudaine culture, elle ne savait pas ce que cela allait donnée, mais elle devait remercié celui qui l'avait quand meme sauver...Commençant à faire la pâte, elle ne savait pas ce qu'était l'amour ni même la forme d'un coeur de Saint Valentin, alors elle fit ce qu'elle connaissait le mieux, des chocolats en forme de coeur humain et des dragons, fallait pas pousser non plus la réflexion de la jeune dragonne.

Préparant le petit sachet qu'elle avait acheter et non pas fait à base de peau humaine, elle se trouvait déjà bien gentille de lui éviter ce spectacle. Les sortant alors de la cuisson, elle en gouta un et le trouva super bon. C'est ainsi qu'après avoir tourné en rond dans sa maison, suivit par son chat et s'être changée dix fois pour avoir une apparence correcte, elle se mit juste un couvre chef blanc et une ombrelle de la même couleur et se dirigea finalement vers la demeure du DS de glace.

Sous son ombrelle, elle voyait les couples autour d'elle se dire des mots doux, s'embrasser, se tenir la main, que de chose puéril et dégoûtante aux yeux de la belle, c'est pour ça qu'elle allait évidemment donner ces chocolats à cet personne HEIN ? Plus elle avancée vers la demeure de ce dragon, plus l'envie de faire demi-tour se faisait ressentir, son coeur s'accélérer alors qu'elle ne l'avait pu entendu battre ainsi depuis bien longtemps, son corps trembler un peu mais elle devait tenir, cétait juste pour remercier rien de plus. Arrivant finalement devant chez lui, elle toqua alors en se raclant la gorge et lorsque la porte s'ouvrit et qu'elle y découvrit Hyuro sans pantalon mais en sorte de short étrange, elle redressa le regard pour tomber dans les siens et détourna presque aussitôt ses émeraudes pour lui tendre en tremblant un peu et ne le regardant toujours pas.

- Crois pas que c'est parce que je te remercie de m'avoir sauver et d'être rester le même qu'avant hein, mais bon je me devais de faire preuve de gentillesse pour une fois..Enfin tiens voilà tes chocolats mais la prochaine que l'on se croise je te tuerais ok ? Allez Jme tire, bonne Saint truc

Fait demi-tour alors en rougissant un peu sans s'en rendre compte, elle était heureuse au fond de l'avoir fait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 06/12/2016

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
100/5000  (100/5000)
Ven 16 Fév - 19:20

Le soleil venait tout juste de se lever dans le pays de Fiore, et aujourd’hui était un jour bien spécial : la Saint-Valentin ! Et ça ... Kanade ne le savait que trop bien. Elle ouvrit lentement les yeux se mettant à sauter du lit, elle avait un plan ... Faire des chocolats en secret ... Elle sortit lentement de sa chambre. Faisant bien attention a ne pas claquer sa porte.

Puis elle marcha lentement sur la pointe des pieds, faisant tout son possible pour ne pas faire grincer le plancher sous ses pieds, elle descendais lentement, mais sûrement histoire que personne ne la remarque puis elle se dirigea vers la cuisine. Elle enfila un tablier et le serra autour de sa tête.

Elle attacha ses cheveux en queue-de-cheval pour ne pas être gênée par ceux-ci. Puis elle serra le poing pour montrer qu’elle était prête. Elle s’arma du maximum de courage possible et commença la préparation de ses chocolats. Elle se disait que sa ne devais pas être bien difficile, elle avait l’habitude de tuer des personne pour un rien. Alors faire des chocolats devait être de la rigolade pour elle !

Du moins ... C’est ce qu’elle croyait , la fabrication des chocolats lui parut encore plus compliquer que la bataille contre Zeleph ... Elle passe plus de deux heures dans la cuisine, finissant par faire un raffut fou. La cuisine était sans dessus, dessous, on aurait pu croire que deux membres de la guilde s’était battu à l’intérieur, mais le résultat final était les dans ses mains : le sachet de chocolat fait par ses soins !

Bon les chocolats étant faits , elle devait maintenant trouver la personne à qui les donner ... Et ça ce n'était pas des plus faciles à faire... Elle chercher discrètement dans chaque pièce possible cette personne, essayant de cacher au mieux c’est chocolat. Elle croisa plusieurs membres de sa guilde qui venait lui souhaiter un bon saint valentin plus par respect que par amour. Elle sourit et rigola avec eux, faisant son maximum pour que leur discutions ne dur pas des masses.

Le temps filait rapidement, nous étions déjà presque la fin de l’après-midi. Elle l’avait cherché partout, mais aucune trace de cette personne. Elle soupira légèrement blasée et se dirigea vers le toit comme dernier lieu. Elle se disait que si cette personne n’était pas la, elle arrêterait les recherches et jetterait ses chocolats à la poubelle. Mais heureusement pour elle, il était là.

Le jeune homme était allongé au sol , il avait un visage paisible comme si rien ne pouvait le déranger , kanade le regarda , les joues rouges et lui chuchota doucement :

« Tu me fais courir partout alors que tu étais la depuis tout ce temps ... Salem...»

Elle s’agenouilla doucement et regarda de plus prêt son visage endormis, il était mignon quand même quand il dort, elle sourit doucement et ferma lentement ses yeux. Elle approcha son visage du sien venant poser doucement ses lèvres sur les siennes pour lui voler un tendre baiser. Elle releva la tête et le regarda les joues encore plus rouges :

« Bonne Saint-Valentin ... Mon Amour...»

Elle posa le sachet de chocolat dans ses mains et déposa un dernier baiser sur son front avant de partir le cœur léger , laissant a son cher et tendre , faire de splendides rêves ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 09/09/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Ven 16 Fév - 20:01

C’était un jour comme un autre pour moi, le soleil venait de se lever, les oiseaux chantaient, le ciel était bleu. Bref une journée des plus banal. Je sortais de ma chambre et descendais doucement les marches qui me menaient au salon, là bas je pouvais voir Jack, Merlin et Kyohime assis sur le canapé. Jack m’aperçut et m’interloqua de suite :

« Papa ! Papa ! Viens écouter l'histoire de Merlin avec nous !»

Je m’approcher doucement et laissa Jack me monter sur les genoux tandis que Merlin commençait son récit. Son histoire parlée d’une tradition dans tout le pays, la Saint-Valentin, celle-ci constituait à donner des chocolat à l’être aimer. Nous écoutions tous attentivement son histoire jusqu’à la fin. Je pouvais voir les yeux émerveiller de Jack me dire :

« Je t’en offrirais Papa !»

Je lui souriais et lui tapota doucement la tête, puis me leva, je prenais mon manteau ainsi qu’un sac bandoulière et sortis de la maison. Je marchais tranquillement, décidément Merlin avait de ses histoires ... Puis il avait de drôle de coutume dans ce pays. Je marchais sans vraiment regarder ou j’allais ; et après une bonne journée de marche, je me rendis compte d’où j’étais.

Il commençait déjà à se faire tard, et je me retrouvais prêt du lac, là ou j’avais rencontré la jeune femme aux cheveux bleue pour la toute première fois ... Décidément, je n’arrivais pas à l’oublier depuis que j’ai fait sa rencontre. Je sondé le lac l’esprit vide quand soudain quelqu’un m’interpella. Je tournais la tête et mon regard se posa sur le sien , pas de doute le dessus, c’était elle .

Décidément qu’elle chance de la rencontrer deux fois au même endroit, je m’asseyais et continuer de regarder le lac, tandis que je pus entendre le ventre de la jeune femme grogner.
Visiblement, j’en connais un qui avait plutôt faim , je me mis à rire avant de prendre un paquet de pocky que j’avais dans le sac et lui jeta :

« Tien attrape !»

Je raffolais de ses friandises depuis mon arrivée à Fiore, je regardais doucement le lac quand soudain mon cerveau se mit à réfléchir. Je venais de lui donner du chocolat la non ? Je grognais intérieurement me disant qu’il n'était pas dit que quelqu’un reçois quelques choses de ma part sans même donner en retour ...

Je me levais férocement et attrapai les poignets de la bleuter la plaquant ainsi à l’arbre le plus proche , celle-ci lâcha le paquet de pocky au sol , surprise par mon action . Elle avait le début d’un pocky dans la bouche, je grognai et attrapai avec mes lèvres le bout du pocky.

Il n’était pas dit que je la laisserais avoir quelque chose de ma part ! Je grignoté lentement le pocky m’approchant doucement de ses lèvres , je pouvais sentir la chaleur l’envahir d’où j’étais , je levais les yeux vers son visage le voyant s’empourprer au moment où je poser mon regard dans le sien .

Pendant ce temps la , mais lèvres approchées doucement des siennes , la tenant toujours fermement contre l’arbre jusqu’au moment fatidique ou nos lèvres se touchèrent . Je me mis à lui donner un baiser passionné, un baiser dont j’étais sûr qu’elle se rappellera toute sa vie. Je l’embrassais donc langoureusement, voyant ses yeux se fermer. Était-elle plus docile que je ne le croyais ? Je rompais doucement le baiser que je venais de lui voler et lâchai ses poignets.

Je me baissai pour ramasser le paquet de pocky et en pris un dernier du paquet lui redonnant tout en lui disant :


« Tu peux garder le paquet, j ‘ai déjà eu mon cadeau »

Je lui souriais comme pour la narguer puis reparti lui faisant un signe de la main pour lui dire au revoir. Après quelques, pas, je me retournais et la regardai en lui souriant :

« La prochaine fois, je ne me contenterais pas de sa alors sois prête !»

Je souriais et mis le pocky dans ma bouche, m’en allant fière de moi avant de chuchoter :


« Tu m’appartiens déjà de toute façon...»

Je laissais donc la jeune bleuté derrière moi , encore surprise par ce qu’il venait de se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang E BP
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 18/09/2017
Age : 13
Localisation : dans ma guilde

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
50/200  (50/200)
Sam 17 Fév - 9:36


La Saint-Valentin


Je me réveillai ce matin un peu fatiguée. La veille, j'avais fait une soirée pyjama avec mes amies. Je m'habillai de mon habituelle robe blanche et descendis pour déjeuner. J'étais en train de me servir mes précieuses céréales au chocolat-noisette lorsque je remarquai des boites de Ferrero Rocher sur le bar, à un prix exagérément faible. Je constatai aussi l'ambiance "romantique" qui régnait dans la pièce... C'était la Saint-Valentin ! Cette fête commerciale, mais tout de même géniale pour les couples. Comment avais-je pu oublier cela ?

Tout en mangeant goulûment mon petit-déjeuner, je songeai à mon programme de la journée : mes amies seraient sûrement avec leur petit copain, et moi...et moi je me retrouverai toute seule, n'ayant personne. Je me souvins alors de la tradition d'offrir un chocolat à quelqu'un que l'on apprécie. Mon choix fut vite fait. Je finis mes céréales aussi vite que possible et partis en cuisine.

Je saisis un livre de recettes et le feuilletai. Aucune réalisation intéressante. J' en pris un deuxième, pareil. De même avec 2 autres livres et dans le 5ème, je trouvai enfin mon bonheur : "Sucettes 3 chocolats en forme de cœur pour la Saint Valentin". Je sortis les ingrédients, me munis d'ustensiles de cuisine et me mis au travail. Ce n'était pas simple, mais je réussi tout de même à faire de jolies petites choses. J’appliquai la dernière étape : mettre au frigo. En attendant qu' elles soient enfin prêtes, je rangeai la cuisine, qui était en mauvais état après mon passage. Après un nettoyage acharné et fatiguant, je sortis les sucettes du frigidaire. Je les trouvai plutôt réussies. Je les protégeai d' un petit emballage transparent, accroché par un ruban rouge.

La personne à qui je voulais les offrir séjournait dans notre guilde pour quelque temps. Connaissant bien le bâtiment et sachant quelle chambre elle occupait, je montai et toquai à sa porte. Elle s'ouvrit et je fis face à une neko qui semblait s'être levée à l'instant. Je rigolai légèrement, lui servi mon plus beau sourire et dis :


- Bonjour Tania ! Comme le veut la tradition, j'offre un chocolat à une personne qui compte beaucoup pour moi. J’espère que notre amitié durera bien plus qu' une année. Joyeuse Saint-Valentin !


Pourquoi offrir mon chocolat à Tania Torrens, maîtresse de la guilde de Liberty Heel, allez vous me demander. Elle m'a aidé à dresser ma bête intérieure à une époque où je commençai tout juste à essayer de comprendre ma magie. Elle m'a ensuite enseigné la maîtrise de la transformation et de l'esprit. Aujourd'hui encore, elle me soutient lorsque j'en ai besoin. Elle est pour moi une mentor, une grande sœur.



Happy Valentin's day !


Code by Suki ♡ sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesnouveauxclanslgdc.forumactif.com
Rang E I
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 16/12/2016

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
50/200  (50/200)
Sam 17 Fév - 18:22

Cela faisait quelques mois qu'il était arrivé sur Fiore et il venait de découvrir une nouvelle tradition qu'il n'avait nullement dans son Royaume. Complètement perdu, il c'était renseigner en amont, vérifiant ce que c'était cette tradition si particulière. Dans son monde, il n'y avait pas cela, c"était plutôt un hommage aux anciens qui sont partis et d'ailleurs c'est pendant cette journée que les personnes qui s'aimait et sous les regards des anciens, se promettait amour et prospérité et se marié dans le mois qui arrivait, après avoir eut la bénédiction du chef. Malheureusement depuis son arrivé dans ce monde tout aussi magique que féerique, il ne connaissait personne, à part un blond qu'il avait rencontré à la plage, il ne connaissait personne. Parfois, quand la nuit laisse illuminé les étoiles luminescente, Ahava repense à sa sœur et sa fa famille qui lui manquait du plus profond de son coeur. Il était perdu mais continuait de vivre sa vie comme il le souhaitais et avec toute la bonne volonté qu'il pouvait ne pouvait s'empêcher de penser à son passé.

Perdu dans ses pensées sinistre, le jeune homme senti quelques choses d'humide se poser sur son épaule, en tournant la tête, il comprit que son ami a plume était inquiet et souhaitait le réconforté. Passant sa main dans son plumage, Ahava sourit un peu avant de poser son front contre le sien en soupirant un peu.

- Elle me manque ma soeur...J'espère avoir la chance de la revoir...Elle me manque terriblement...

Son familier géant l'installa alors sur son dos avant de commencer à marcher vers une forêt bien étrange. En continuant de marcher, il surprit au loin une lueur bien étrange. Plissant des yeux, il reconnut la silhouette et sautant, se mit à courir vers celle-ci...Cependant, celle-ci disparut et ne put rien faire. Serrant le poing il sorti de sa sacoche un petit sachet et le déposa sur une pierre avant de regarder derrière lui et sourire à son compagnon.

- Je sais qu'elle ne l'aura pas...Mais si jamais c'était elle, je veux qu'elle trouve ses chocolats et qu'elle oublie pas que je pense à elle...Nitocris...

Faisant demi-tour, le jeune homme ne regarda pas derrière lui, cependant son ami à plume ne le suivit pas de suite, pensant qu'il voulait simplement porter sa perte, il le laissa un peu seul, attendant devant la forêt en regardant le ciel pensive. Il avait passé sa journée à cherché et fabriqué de tel chose qui finirait dans une forêt en honneur à la jeune femme.

Pendant qu'il attendait, la jeune créature continua son chemin avant de cueillir une petite fleur qu'il déposa prêt d'une ombre nocturne d'où des yeux ambrés pouvait y être aperçu. Il savait qui était cette silhouette et après avoir frotter son museau contre le sien, il rejoignit son maître en sentant que cette nuit-là allait être le commencement d'une toute nouvelle aventure pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 19

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
166/450  (166/450)
Ven 23 Fév - 21:46

La St-Valentin... Ce mot était dans la bouche de tout le monde, ces derniers jours. Et Kanade ne semblait pas de très bonne humeur. N'avait-elle pas eu de chocolats entre-temps, alors que lui en reçut peu après un entrainement intensif? Il était même fort endormi quand il ressentit une pression sur ses lèvres, mais étant coincé dans le monde des rêves, il ne put que visualiser la première demoiselle qu'il pouvait. Sa supérieure. A son réveil, tout ce qu'il avait, c'était un paquet de chocolats dans ses mains. Ils étaient plutôt bons, il faut l'avouer. Enfin, Salem n'avait jamais célébré cette festivité de sa vie... Et voir Kanade ainsi est la raison pourquoi il a décidé de changer pour cette année.

N'étant pas cuisinier pour deux sous, le jeune archer partit un temps en ville. Se déplacer quand on est à moitié sourd est, par ailleurs, une sensation particulièrement étrange, mais nous ne sommes pas là pour parler de la vie quotidienne avec une seule oreille fonctionnelle. Aujourd'hui, Salem doit visiter des chocolatiers pour que Kanade se sente un peu mieux. Et puis, il apprécie beaucoup sa nouvelle maitresse de guilde, mine de rien, et c'est les joues teintés d'un léger rose et l'apparence modifiée (pour ne pas lever de suspicion) qu'il entra chez un confiseur.

Le vendeur était sympathique, et l'archer était, étonnament, pas volontaire au meurtre. Est-ce tout cet amour dans l'atmosphère qui lui monte à la tête, hallucinogène vénéneux qui diminuent ses réflexes de tueur? Sûrement. Absolument, même. Mais il n'est pas là pour se préoccuper de cela. Dans la vitrine se trouve une jolie boîte en forme de coeur. Cliché, mais efficace. Dedans, diverses variétés de friandises qui seraient sûrs de faire plaisir à toute âme sensible. Il s'empressa de les acheter, et avant de revenir là où la guilde résidait, il passa chez un vendeur de papier pour acheter une étiquette en bonus.

*Une heure plus tard*

Salem sortait de sa chambre. Il avait la boîte dans sa main, sur laquelle l'étiquette a été sommairement attachée. Il se glissa entre les membres de la guilde pour arriver devant la porte de Kanade. Prenant une respiration, il toqua à la porte, puis déposa la boîte au sol avant de s'envoler au loin de la chambre. Non pas qu'il n'aimait pas l'idée de voir la réaction de sa supérieure, mais il n'appréciait pas l'idée d'être directement lié à cette vague de mielleux. Dommage pour lui, il s'est senti obligé de signer le paquet, et même s'il ne l'avait pas fait, dieu sait qu'elle aurait devinerait son écriture atypique...

Mme Tashibana
Kanade,

Je sais que j'aurais dû présenter ces chocolats plus tôt, mais la confusion et mon manque d'habitude dans ce genre de festivités m'a laissé plus que perplexe. J'espère cependant que ce cadeau te fera quand même plaisir. Et désolé pour mon absence: je ne suis absolument pas fait pour les scènes mielleuses.

En tout cas, joyeuse Saint-Valentin.
Votre prière, Salem Blackblood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang E I
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 14/01/2015
Localisation : Dans une ville, dans mon arbre, sur une branche

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
1/2  (1/2)
Expériences:
50/200  (50/200)
Hier à 19:07

Aimer, tel est le mot d'ordre de la Saint Valentin. Une fête ou il est coutume d'offrir un chocolat a quelqu'un que l'on aime. Le jeune age de Laurina ne l'aidais pas vraiment a comprendre l’intérêt de cette fête, on dit toujours que l'amour est une affaire d’éternité, alors pourquoi il faudrait un jour particulier pour aimer?


Aimer, voila un sentiment bien complexe... A-t-elle déjà aimer quelqu'un? A-t-elle déjà dit "Je t'aime"? D'aussi loin qu'elle se souvienne, elle n'est jamais tombé amoureuse de quelqu'un. Ou alors elle ne s'en était jamais rendu compte? Elle soupira et commença a se dire qu'elle allais manger elle même, ce maudit chocolat.
Mais ça serait dommage de ne rien en faire... Elle regardais traîner le petit chocolat dans sa boite rouge, en continuant de réfléchir. Autour d'elle, de nombreuses personnes disaient "Je t'aime" a tout vas, a tout le monde. Mais ils ne peuvent pas tous s'aimer... Si?

Aimer, un sentiment de plus en plus dur a serner... Laurina plancha toute la journée pour savoir a qui elle pouvais donner son chocolat, non sans se retenir de croquer dedans. Elle avais même songer a le couper en petits bouts pour les donner a tout son entourage, tant l' "AMOUR" était vague... Qu'aurais fait maman a ma place... Enfin... Qu'aurais fait Lucy a ma place...? Et elle eu une illumination

Aimer devins enfin clair, comme si elle avais toujours su. Et pour cause, elle avais deja dit "Je t'aime". Mais pourquoi, elle ne s'en rend compte que maintenant? Car c'etait different, ce n'etait pas un amour de couple et autres amours secrets, c'était de l'admiration, l'affection que l'on pourrais porter a une mère.
La jeune renarde alla donc chez Lucy, pour lui apporter le dit chocolat, non sans un grand sourire, en passant par la fenetre comme a son "hatitude"

"Coucou euh... Ca fait longtemps que l'on ne s'est pas vue et je ne resterais pas longtemps. Tiens, je te donne mon chocolat... Enfin, pas parce que je t'aime fort du coup... Mais ca veux pas dire que je t'aime pas hein... Enfin... Tiens, prend les et bonne fête >o<"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 93
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Hier à 21:51

 

La saint-valentin, les frivolités... Ce n'était pas réellement le genre de fêtes auxquelles j'avais l'habitude de me rendre. Je n'avais pour ainsi dire jamais célébré cet ersatz de représentation de l'amour, n'ayant jamais eu de partenaire, ni d'intérêt pour la chose. Pour quelle raison aurais-je participé à de telles festivités quand je n'y trouvais aucune utilité ?  Et pourtant ce jour là, j'étais à Era, bien loin des quartiers de ma guilde, en quête de la seule personne qui avait su changer le cours de mes sentiments, mettre en branle mon cœur, lui faire découvrir de nouveaux engrenages, qu'il n'avait jamais découvert jusque là... Le cœur battant, j'étais là, hésitant, le visage recouvert de ma capuche et de mon masque le plus agréable visuellement, cherchant à dissimuler le pourpre qui s'était emparé de mes traits alors que je songeais à la jeune femme qui m'avait fait me déplacer ; Yoruichi, mage du conseil... Elle avait beau faire partie d'une faction ennemie, je ne pouvais me contenir quand je pensais à elle, mon cœur battait à tout rompre, et une chaleur des plus agréables s'emparait de moi lorsque je l'entendais me parler même de façon froide. On aurait pu me prendre pour un vrai masochiste, mais je n'en avais cure, il fallait que ce soit elle, elle m'obsédait, elle captait la moindre de mes pensées lorsque je me risquais à laisser son image traverser son esprit.


J'étais parti sans prévenir les membres de ma guilde, je n'aurais pas voulu avoir sur le dos l'un de ces tarés, tous obsédés par Kanade. De toute manière, mes intentions étaient claires, simples, suffisamment limpides pour agir vite et me tirer sans me faire repérer. J'avais déjà préparé un petit mot tout simple, à son attention, et le chocolat que je devais lui offrir, suivant la tradition de la célèbre fête. Portant mon paquet le plus discrètement possible, je laissais mon regard vagabonder dans les rues, observant à chaque terrasse les amoureux qui prenaient un repas ensemble en se regardant langoureusement dans les yeux, leurs mains s'entremêlant parfois, quand ce n'était pas leurs lèvres à la faveur d'un moment d'intimité bref.  D'autres marchaient, regardant le paysage, parlant de leur relation, de leur avenir, ou parfois juste du reste de leur journée et de ce qu'ils avaient prévu. Il n'y avait que rires et échanges de mots doux dans cette ville, ce qui aurait pu me dégoûter par le passé, mais là, j'étais plutôt perdu à m'imaginer à leur place, à regarder les yeux dans les yeux cette jeune femme à  la peau hâlée, aux beaux yeaux, si magnifiques que je me perdais parfois à les observer comme si je pouvais y passer l'éternité, lui dire tous mes sentiments, tout ce qu'elle représentait à mes yeux, même si cela ne collait pas du tout à ma personnalité habituelle. Et puis nous étions dans des positions radicalement opposées dans ce monde, nous ne pouvions être ensemble... Attristé, je sentais ma confiance se perdre à mesure que je passais au milieu de tous ces couples heureux. Comment pourrait-elle d'un type comme moi ? Aussi inutile ? Son ennemi ? Le regard bas, les épaules relâchées, j'avais sûrement l'air d'un pauvre crétin ainsi. Sûrement pas le genre d'hommes qui pouvait capter son intérêt.


Finalement, à reculons, et sans la moindre confiance, j'arrivais devant le grand palais qui hébergeait le conseil en son sein, et fit face au gardes, qui me toisèrent. Ils semblèrent attendre un instant, comme pour juger de mes intentions, et finirent par me hurler de repartir.

«  Qu'est-ce que tu veux espèce de mendiant ? Tu n'as rien à faire ici !  »

Rien à faire, ils ne me laisseraient pas franchir le grand portail, du moins pas pacifiquement. Je soupirai, et m'inclinai alors respectueusement, ôtant mon masque et ma capuche, prenant un air gêné et triste, pour leur faire face :

«  E... Excusez moi, je ne voulais pas vous gêner dans votre travail... Je... Je voulais transmettre ce paquet à dame Yoruichi, pourriez-vous le lui remettre ? Il s'agit juste d'un chocolat, je vous assure qu'il n'y aucun piège...  »

Celui qui semblait être le plus âgé me regarda un instant, comme pour juger de ma sincérité, puis éclata de rire, avant de prendre le paquet et la lettre que j'avais apportés. Ils jugea un instant de mes cadeaux, puis me répondit :

«  De toute manière, dame Yoruichi le verra tout de suite si c'est piégé. Tu n'es pas le seul de ses prétendants mon pauvre. Mais soit. Je lui transmettrai. Allez, rentre chez toi.  »

J'hochai la tête avec un sourire rassuré et sincère, puis repartit dans le sens opposé en songeant au mot que j'avais écrit à la dame qui occupait mon cœur :



«  Ma chère Yoruichi,
Vous ne souvenez peut être pas de moi car nous ne sommes vus qu'à trop peu d'occasions, mais vous avez su en ces trop rares moments capter mon cœur, et tout mon être. Je suis probablement bien présomptueux de vous adresser telle lettre alors que je ne suis qu'un bien piètre prétendant, mais sachez que vous ne sauriez plus combler plus mon cœur qu'en acceptant ce modeste cadeau et en revenant me retrouver un jour.
Votre mystérieux prétendant encapuchonné. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang E OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 19/12/2016

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
50/200  (50/200)
Hier à 22:32

La saint valentin.. une étrange fête, dont Rimmeck n'a pas réellement compris le fond. Le félin avait pourtant demander, parfois avec quelques menaces, le but de cet événement atypique. Il su rapidement ce qu'il devait faire: apporter à l'élu de son cœur des chocolats, enfin, d'après ce type, avachi sur le sol car il était un peu.... silencieux à ses questions. Le léopard savait déjà à qui donner son chocolat... Sa maîtresse, Kanade. Certes, il n'en était pas amoureux, mais à qui l'offrir d'autre qu'à sa  seule et unique maîtresse? Rimmeck n'avait pas de sentiment amoureux pour qui que se soit, dans son petit cœur vide.

Une fois dans la cuisine, il attrapa un peu de chocolat dans une pile qui semblait être là pour ça, comme quoi, même dans les guildes noirs, les fêtes ne sont pas prise à la légère.D'ailleurs, celui ci n'était pas le seul à être en cuisine, la plupart des mages masculin était au fourneau, et quelques un semblait se battre pour un moule tel des gamins. RImemck observa les deux tandis qu'Il commença a fondre le chocolat.Les deux commencèrent sérieusement à se battre. Malgré un regard perçant et menaçant du furry. Devant arrivé au mains avant que cela ne dégénère vraiment, celui ci les foudroya sur place et les jeta hors des cuisine avant de mouler le chocolat, jusqu’à arrivé à un résultat qui lui semblait convenable. Il l'emballa et se dirigea alors de manière droite et habituel jusqu’à la salle de Kanade avant de s'agenouiller et de présenter son offrande.

...Maîtresse Kanade. Voici votre chocolat de la saint valentin, comme la date l'exige.

Une fois le cadeau livré, le furry pris congé. Le cadeau, rectangulaire, était emballé de papier cadeau avec des cœurs roses. Mais une fois le papier retiré..... Kanade sera probablement surprise de voir qu'il ne s'agit que d'un bloc rectangulaire , fait que de chocolat, les faces totalement lisse et avec les bords bien pointu.

... La prochaine fois, laissé un moule en forme de cœur dans la cuisine, ça guidera probablement rimmeck dans la forme du chocolat pour l'année prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A CS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 02/02/2016

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
112/5000  (112/5000)
Hier à 23:10

Meldy laissa échapper un soupir en se réveillant ce matin là. Elle avait beau chercher partout autour d’elle, sa mère adoptive n’était nulle part. Aucun doute, elle était encore partie sans souffler mot à personne, tout ça pour esquiver la fête du jour, alors que la rosée s’était donnée du mal pour la préparer malgré leurs maigres moyens. Elle avait même mit Morgan à contribution afin de l’aider à préparer des chocolats pour tous les membres, et bien que le bleuté ne l’ait pas admis une seule seconde, restant aussi peu bavard qu’à son habitude, elle savait qu’il avait pris du plaisir à confectionner ces petites friandises, et qu’il considérait chacun des membres de la guilde comme un vrai membre de sa famille, tout comme elle.

Elle avait déjà caché des chocolats pour les autres membres de la guilde, en les dissimulant dans leurs affaires, mais celui-là, ce chocolat… Elle y avait mit tout son coeur, toute son âme… Elle tenait à le remettre en mains propres à sa destinataire… Mais celle-ci fuyait ce genre d’évènement, comme souvent… Elle prit son présent en main et l’admira sous tous les angles, comme on admire une pierre précieuse, avant de lâcher un nouveau soupir. Qu’est ce qu’elle allait pouvoir en faire… Elle n’allait pas le garder pour elle quand même, ça ne se fait pas... Mais elle ne pouvait pas le laisser se perdre non plus, elle ne le voulait pas… Cruel dilemne… Qui le mériterait au moins autant que la mage du temps à ses yeux… Meldy se plongea dans ses pensées, cherchant la réponse à cette question...

[...]

Elle trouva le bleuté assis sur un rondin de bois, comme bien souvent. Il gardait la tête basse, ne disant pas un mot. La rosée se mordit la lèvre. Peut-être faisait-elle une bêtise en faisant cela mais… c’est ce que son coeur, ses sentiments lui dictaient, et elle allait les suivre… Elle tendit son paquet au jeune homme en baissant la tête, évitant son regard.

« Je me doute bien que tu aurais préféré recevoir un tel présent de la part d’une tout autre personne, mais… Je tiens tout de même à te donner cela… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang C CS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 193
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 26

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
6/6  (6/6)
Expériences:
555/800  (555/800)
Hier à 23:52

Déambulant dans la forêt, Eylanna jonglait avec le chocolat qu’il lui restait. Meldy l’avait utilisée bon gré mal gré pour arriver sur la fin pour à l’aider à confectionner des sucreries pour cet évènement qui lui tenait tant à coeur. Devant ses deux grands yeux verts, la bleutée n’avait pas su dire non, et voilà qu’elle se retrouvait avec un chocolat à offrir “à une personne chère à son coeur” pour reprendre les dire de la rosée. Tss tu parles… Ce n’était pas comme si quelqu’un correspondait à cette définition, si ?

Ses pas finir par la mener près du lac où elle avait pour habitude de se baigner. L’endroit était toujours désert, de jour comme de nuit, mais pas aujourd’hui, elle aperçut un homme à la tignasse blonde qui semblait scruter la surface de l’eau, une silhouette trop familière pour qu’elle ne se trompe.

«  Gil ? C’est toi ?... »

Retirant son masque, elle lui dévoila son visage, affichant un léger sourire et s’approcha. La nuit de leur rencontre aux antipodes des conventions lui revenait en mémoire à chacun de ses pas, ainsi que des sentiments contradictoires au sujet du jeune homme… Est-ce qu’elle pouvait vraiment…

Elle n’eut pas vraiment le temps de réfléchir qu’un bruit disgracieux troubla le silence de la forêt, et la demoiselle porta ses mains à son ventre, rouge de honte. La situation sembla amuser grandement le blond qui lui lança une boite de biscuits au chocolat afin de lui remplir l’estomac. Gênée, Eylanna murmura un timide “Merci”, avant de prendre un biscuit en bouche, regardant distraitement la surface du lac, pensive.

Distraite, elle ne vit pas le jeune homme fondre sur elle, la plaquant à un arbre. Sous le choc, elle laissa tomber la boite de gateaux alors qu’il s’approchait dangereusement de ses lèvres pour voler celui qu’elle était en train de grignoter. Ou était-ce vraiment son but ? La Sorcière se sentit rougir plus que de raison, le voyant s’approcher de plus en plus, jusqu’à ce que leurs bouches ne se frôlent. Le coeur d’Eylanna rata un bond, fermant les yeux en goûtant ses lèvres, en savourant son odeur, s’imprégnant de son parfum...

C’est à regret qu’elle sentit leurs lèvres se séparer alors qu’il rompait le baiser, libérant ses poignets, la laissant haletante. Elle le regarda, un peu perdu, prendre le paquet de biscuits et en prendre un avant de lui lancer le reste, insinuant qu’il avait déjà eu son cadeau avant de prendre congé, lui lançant un sourire narquois. S’il savait…

S’il savait à quel point il avait raison, et qu’elle avait profité d’un simple moment d’inattention de sa part pour glisser son précieux chocolat dans son sac… Comprendra-t-il que cela vient d’elle… Rien n’est moins sûr, mais elle aurait au moins eu la satisfaction d’avoir duper sa vigilance...



DC ▬ Meldy


Dernière édition par Eylanna Clartes le Dim 25 Fév - 18:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 331
Date d'inscription : 10/03/2015

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
315/10000  (315/10000)
Hier à 23:59

Aujourd'hui était un jour en fête, la célèbre fête des amoureux où les couples roucoulaient en s'offrant des cadeaux. Aux yeux de la belle mage bronzée, ce n'était qu'un jour ordinaire parmi tous les autres, soupirait de lassitude lorsque son réveil sonna a son crépuscule, des bouquets de fleurs garnis étaient apparus au cours de la nuit: Ses prétendants revenaient a la charge tous les ans. Elle aime qui adorait se faire discréte a cette période, certes elle pourrait être de ses filles appréciant les multiples cadeaux, et pourtant ce n'était pas son cas. Après tout, séduire pour se divertir ne débouchait sur aucune relation, chose dont elle souhaitait se détacher, le Conseil Mqgique lui prenait déjà toute son énergie, rt puis s'occuper d'autrui ne faisait pas partie de ses points forums.

Enfin cela n'empechait pas une foule de garçons de tenter sa chance tous les ans auprès de Yoruichi, raison pour laquelle elle cherchait à s'éloigner de la sociéte, elle aimerait en tout cas. Néanmois, cette année semblait bien plus différente, un homme avait bien réussi à percer la carapace de Dame Shizuma et envahissait ses pensées, rencontré par deux fois. Mystérieux inconnu affabulé d'un capuchon, qui voulut l'impression d'une manière si chevaleresque qu'elle en avait pouffé de rire, quoique offusquée de ne pas pouvoir se délecter d'un bon combat. Sincèrement, cette escapade en sa compagnie lui avait énormement de bien, tellement qu'elle concota des chocolats dans sa cuisine tandis que son esprit dérivé sur ce personnage encapuchonné. Sa première fut assez infructueuse, elle les avait laissé trop longtemps dans le four, ce qui faillit mettre le feu à toute la maison. Finalement sa deuxieme tentative eut un meilleur succés culinaire, ouf, même si cela demontrait une certaine maladresse dans ce domaine. Comme quoi, un être aussi doué qu'elle possédait des faiblesses parfois.

Elle se dirugea ensuite vers la tour du Conseil Magique, déambullant dans les boulevards bondés d'amoureux émus et jouissant de bonheur, cela en devenait presque écoeurant. S'approchant de l'edifice, elle remarqua qu'une personne tentée de convaincre les gardes d'entrer, demande qu'ils refusèrent sadiquement, l'homme qu'elle reconnut gráce a sa fameuse capuche vermeille tendit un objet et une lettre à ces messieurs. La mage, fort surprise et intriguée par une telle venue, se métamorphosa en chat noir pendant que son coeur battait la chamade. Quel était le pretexte de sa visite en un tel jour ? Pour elle ? Non ce serait idiot et bien trop romantique notamment pour un fugitif, en effet, elle s'était doutée que ce prétendant appartenait à une certaine caste de mage, pas celle fréquentable malheureusement. Faisant de lui son ennemi !

D'un pas feutré, elle s'avança vers l'homme, qui décida de rebrouser chemin. Bêtement, elle le suivit de ses petites pattes de velours voulant le rattraper. Il tourna a l'angle d'une rue vers un coin isolé, elle reprit forme humaine tandis qu'il allait s'engouffrer dans la pénombre. Elle lui captura le bras un instant afin de se poster devant lui, admirant le mage fu nom d'Heaven quelques instants. Le rouge s'empara de ses joues, elle ressemblait à une adolescente tremblante d'embarras à l'idée de donner son chocolat à cet homme, ce qui était normal étant sa première fois.

La mage troublée déposa son présent entre les mains d'un Heaven tout aussi intimidé que son interlocutrice, de véritables lycéens prébubères ! Prenant son courage a deux mains, ses lèvres se collèrent tendrement à l'une des joues de son prétendants, uneavoix suave se dégagea de l'espace entre ces bouts de chairs:

-Joyeuse St Valentin, j'espère te recroiser plus tard.

Désireuse de s'extirper ce moment génant, elle lui sourit avant de s'enfuir à toute enjambée, honteuse de son acte. Elle ne devait pas se lier à lui mais la tentation était trop intense et excitante pour ne pas recommencer.






Cadeaux :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Mini Event de la St Valentin

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Event de la Saint Valentin : Pokémon Go !
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.

Sauter vers: