Top-partenaire
YasashiValoranMyHeroAcadémiaRWBY RPGCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif
Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 

Mission rang C / TITANIC [PV Natsu Dragnir]

Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Dim 18 Fév - 13:05


Mission : Titanic
Les cheveux volaient dans le vent et  s’entremêlaient dans leur danse sensuelle, rubans bruns imprégnés de sel qui battaient rythmiquement sur les joues de Kyane. La jeune fille respirait l’air iodé qui pénétrait ses narines avec plaisir, appuyée contre le bastingage du pont supérieur du bateau. C’était la première fois qu’elle voyageait ainsi sur la mer, et elle goûtait avec délice toutes les sensations qui l’assaillaient. 

La vue, immensité bleutée parcourue d’ondes blanches écumeuses, ce bleu profond qui se perd au loin, quand il rejoint l’azur du ciel. L’odeur, saumure et mollusque, mélange étrange, pas désagréable mais pas agréable non plus. Le toûcher, vent qui caresse fortement la peau jusqu’à l’agacer tant les récepteurs en sont submergés. Le bruit, celui du vent, elle le connaissait bien, c’était son allié, il chuchottait au creux de ses oreilles qu’il était là pour elle. Le goût, celui du sel sur le bout de la langue passée délicatement sur les lèvres rosées, meilleur que celui qu’on installait sur la table au moment des repas. 

La pensée, elle tourne, retourne, farandole vers il y a deux jours de celà....
Kyane était encore émerveillée par tout ce qu’elle venait de découvrir à la guilde. Elle flânait dans les rues, sourire aux lèvres, captant les bribes de conversations des passants qu’elle croisait. Le pain trop cuit de la boulangère, les hybrides, la voisine trop bruyante, la dernière conquête de l’épicier, l’île des hybrides... L’alarme dans la tête de Kyane avait retenti avec ardeur, celle qui se mettait en action quand la curiosité de la jeune fille était exacerbée. 


Elle y était sur le bateau qui menait à cette île, elle avait eu l’envie irrésistible de découvrir ce qu’étaient ces fameux hybrides dont tout le monde se préoccupait tant. Peu de passagers à bord, une trentaine peut-être, la plupart pour affaires, ou, comme Kyane, pour assouvir leur soif de découverte. Il y avait là tout un panel intéressant, femme apprêtée qui allait sûrement rejoindre son aimé, homme distingué en costume porteur du logo de sa société, jeune fille délurée qui n’avait pas tardé à engager la conversation avec le garçon trop musclé pour que ce soit sans un travail forcé...Le regard de Kyane se porta sur un vieillard à la barbe grise, se demandant ce qui pouvait bien motiver sa présence ici. Et celui-ci, avec son étrange chevelure rose et son torse à l’air, difficile de dire dans quelle catégorie de voyageurs le placer...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Sam 24 Fév - 18:47

Décidément, ce n'était vraiment pas mon jour ... Je sortais tout juste de mission et me voilà encore embarqué dans une autre. J’avais à peine eu le temps de rentrer de ma précédente mission que je devais déjà repartir pour une autre ... Je devais aller sur une île non loin d’hybrid island ... Cette fois encore Happy avait décidé de ne pas m’accompagner , je finirais presque par croire qu’il préfère Lucy à moi ...

Me voilà donc arrivé à Hargeon, ville portuaire la plus connue de tous Fiore, c’est ici que devais partir le bateau vers la fameuse île ... Bateau... Si j’avais eu le choix, j’aurais évité volontairement de prendre cet engin de malheur. Je ne comprenais d’ailleurs pas comment les gens pouvaient monter en toute sécurité sur ce type d’engin, enfin, je me disais que comme d’habitude ça allait être un mauvais moment à passer.

Je montais donc sur ce navire, celui-ci mit les voiles peut de temps après m'a monter, je me baladais sur le pont-eau quand soudain ma fâcheuse manie me prit de court : « Mon mal des transports »

J’étais malade comme un chien, je me retrouvais donc contre la rambarde de sécurité étant prêt à vomir tout ce que j’avais dans l’estomac et bien plus. C’était un véritable calvaire pour moi ... Bien pire que Zeleph et autre catastrophe et le voyage ne faisais que commencer ...

Plusieurs heures venaient de passer, les gens s’amusaient parler entre eux, les enfants courrait sur le pont, certain se faisais bronzer au soleil ... Quant à moi, j’étais toujours au même point, accrocher fermement à ma rambarde, vomissant tout ce que je pouvais vomir dans l’océan, oui ... Je n’avais absolument pas bougé de là et je crois bien que je n’allais pas bouger d’ici là ...

Soudain, une sonnerie se mit à raisonner sur tout le bateau, je relevais la tête, le visage encore plus blanc qu’un cachet d’aspirine, quand soudain un violent choc se fit ressentir, je me retrouvai expulser du bateau, celui-ci s’écrabouilla contre un immense rocher. Les morceaux du bateau s’éparpillant les passagers et moi avec ...


Bien plus tard ... Je me retrouvais allonger sur le sable fin, le soleil tapant sur mon visage ce qui me réveilla, je me relevai péniblement. Frottement vivement ma tête. J’avais des courbature partout, mais tout ce que j’avais retenu, c’est que j’étais vivant ... Je rouvrais doucement les yeux, le soleil m’aveuglant n’entendant que le son des vagues, autour de moi, on pouvait retrouver des morceaux de planche et autres matériaux du bateau.


Je me levais doucement et fis craquer mon corps entier avant de ressentir une drôle de sensation au niveau de mon ventre, mon corps ressentis a retardement les sensations du choc, une envie de vomir me remontant dans tous le corps, je courus à toute allure vers la mer pour me délester du peu de chose qu’il me restait dans mon estomac ...

J’essayais de reprendre mon souffle à quatre pattes sur le bord de la plage, le soleil me donnant un mal de tête horrible, je n’avais pas de blessure apparente, j’étais en vie, c’est tout ce qui compter, mais... Étais-je arrivé seul ici ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Dim 25 Fév - 17:36


Mission : Titanic

Si Kyane prenait plaisir à voyager ainsi, cheveux au vent, le visage humidifié par les embruns salés, il n’en était pas de même pour le jeune homme à la chevelure rose. Il n’avait vraiment pas l’air en forme, sa pâleur révélant les nausées qui devaient le tenir. Le mal de mer, Kyane en avait entendu parler mais heureusement il restait un inconnu pour elle. 
Il lui faisait pitié ce garçon, mais qu’aurait-elle bien pu faire pour lui, à part engager une conversation qui ne détournerait sûrement pas suffisamment l’attention du malade pour lui faire oublier son malaise. Pourtant, l’envie taraudait la jeune fille d’aller le voir tant il paraissait en détresse, elle hésitait encore quand une alarme stridente retentit.

Ce qui suivit laissa dans l’esprit de Kyane un sentiment général de rapidité et d’inexorabilité. Un grand bruit de fracas, des cris indiquant que le bateau venait de percuter un rocher, l’eau s’engouffrant à grande vitesse par les failles...Vision apocalyptique de personnes affolées cherchant à sauter dans l’eau afin d’échapper à l’engloutissement promis avec le bateau, puis les mêmes devenues rigides et flottant tels des bouchons de liège autour du paquebot avant de s’enfoncer en profondeur...
Kyane courut vers la partie du bateau encore émergée, évitant les corps de ceux qui avaient été piétinés sans ménagement dans la bousculade, mais l’eau gagnait sa bataille contre la carcasse de bois, venant lécher les pieds de la jeune fille. 
Un porte de bois arrachée, elle s’y coucha dessus en s’y accrochant fermement, ferma les yeux et retint sa respiration.

Au milieu de l’eau, un panneau de bois flottait porté par les vagues, une jeune fille aux longs cheveux allongée dessus, inconsciente, les doigts violets d’être crispés depuis si longtemps. Le choc de la rencontre avec le sol sableux réveilla Kyane, elle se trouvait sur une plage, entourée de débris divers provenant du bateau échoué à quelques mètres à sa droite. 
La jeune fille se leva doucement, la tête tournait un peu, elle remua ses doigts engourdis et regarda autour d’elle. Se rapprochant du bateau, elle put voir que l’énorme fissure qui l’éventrait ne pouvait que conduire à son naufrage. Plus loin, dans son champ de vision, à peine un point qui bougeait, mais elle reconnut les cheveux roses. 
Des appels retentirent alors dans son dos, elle se retourna et reconnut une dizaine de passagers qui venaient vers elle, dont certains sérieusement blessés étaient soutenus et même portés.

Il y en a d’autres, vous croyez ?

Le signe de tête d’un monsieur qui semblait être le moins choqué lui apprit qu’ils étaient bien les seuls rescapés.

Il y a quelqu’un là-bas, je vais le chercher. En attendant, restez groupés près du bateau, installez les blessés le plus confortablement possible et...

Trop de choses à faire, trop de pensées en même temps, Kyane retint ses larmes et marcha vers le nauséeux. En se rapprochant, elle le vit à quatre pattes sur le sable, il n’avait pas l’air d’aller trop mal, du moins pas plus mal qu’à bord. 

Je t’aide à te relever ?

La main tendue s’accompagnait d’un sourire qui se voulait rassurant, mais l’était-il vraiment quand la jeune fille était envahie par l’angoisse de la situation ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Dim 25 Fév - 18:50

Je regardais la jeune fille qui me tendait sa main, elle voulait sûrement m’aider à me relever, je la prenais et la serrer avec le peut de force qui me restais pour tenir a peut prêt sur mes deux jambes, celle-ci flageolait, non pas de peur, mais encore à cause des turbulences. Je me tenais fermement à la jeune femme qui m’aider à marcher jusqu’au groupe.

Cela devait être les rescapés... Ils devaient être une petite dizaine à vu de nez, certain était blessé, il y avait de tout, des vieillards, des jeunes, bref, on faisait une bonne bande de rescapé, j’approchais mes lèvres de l’oreille de la jeune femme lui chuchotant doucement :


« Dé... Dépose-moi là ... Je vais me reposer un peut ...»

Je laissais mon corps tomber sur le sol, je me sentais bouillant, ma respiration s’accélérer et je commencer à devenir en nage, mes yeux commençait à devenir flou, je tendais doucement ma main tremblante vers la jeune fille :

« Mer... Merci... Pour ... To...»

Il ne fallut pas une seconde de plus avant que je m’écroule de sommeil sur le sable brûlant ...

Le temps passé et il devait être la fin de l’après-midi quand je me mis à me réveiller. Mon regard se posa sur plusieurs enfants ainsi qu’une vieille femme qui était rester à mon chevet, je me relevais lentement, mais sûrement. Frottant doucement ma tête leur demandant ou j’étais, la vieille dame me répondit :

« Vous êtes sur la plage, avec nous ... J’ai cru que vous ne vous en sortiriez jamais jeune homme...»

Je me relevais et m’étirai, par chance mon mal des transports avait cesser, je n’étais pas encore en pleine possession de mon potentiel, mais au moins je tenais debout, c’était le principal... Je regardais autour de moi très rapidement, à priori, il ne restait que les femmes et les enfants un peut plus de la moitié du groupe que j’avais cru repérer avant de tomber de sommeil. Un peut plus loin prêt d’un des morceaux de l’épave, je pouvais reconnaître la personne qui m’avait secouru, je marchais donc en sa direction et lui tapota l’épaule doucement :

« Je ... Je voulais te remercier de ton aide ... Je n’ai pas était des plus utiles ... Enfaîte-je suis Natsu et toi, c’est quoi ton nom ?»

Je penchais la tête attendant une réponse de sa part quand soudain un bruit de brouhaha retentissais à l’orée de là foret, c’était les hommes du groupe qui revenait de leur ballade, à première vue il n’avait pas dû trouver ce qu’il devait chercher, je m’approchais du groupe avec la jeune fille qui m’avait sauver et toussota pour prendre la parole :


« Excusez-moi tous ! Je suis Natsu de la guilde de Fairy Tail !»

Je déchirais la manche de mon haut pour montrer la marque de ma guilde, histoire de leur prouver que je ne mentais pas puis repris calmement la discutions :

« J’aimerais que vous garder au maximum votre calme, les secours doivent déjà être à notre recherche ! De plus, j’aimerais que chaque personne regroupe leur effet personnel, pour voir ceux qui peuvent servir au bien commun ou non...»

Ils avaient l’air de boire mes paroles, je devais être comme un sauveur a leurs yeux ou autres, j’attrapais le bras de la jeune femme qui était venue me secourir et la tira contre moi tout en disant :

« Cette jeune femme m’aidera ! Alors hésitez pas à faire appel à nous si vous avez le moindre besoin !»

Je regardais la jeune femme et lui chuchota doucement :


« Excuse moi de t’embarquer là-dedans, je saurais me faire pardonner...»

Bien, je voyais doucement les personnes regrouper leurs différents effets personnels, mais il fallait penser à comment boire et se nourrir, les secours pouvait arriver vite, comme mettre du temps et sauver des cadavres ne servirait que très peut. Notre but principal était donc la survie du groupe ..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Mar 27 Fév - 10:50


Mission : Titanic
Finalement, le jeune homme aux cheveux roses n’avait pas l’air bien du tout, il avait saisi la main de Kyane avec peu de forces et elle voyait bien qu’il était épuisé, il avait du mal à marcher et vacillait. Il finit par s’écrouler sur le sable, en arrivant à la hauteur du groupe de rescapés. 

Il fallut persuader une femme emprisonnée dans son rôle de bourgeoise égoïste que son foulard de marque ne lui servait plus à rien sur cette île, heureusement que deux autres rescapés l’aidèrent activement, deux hommes de poigne. Une fois bien humidifié par l’eau de mer relativement fraîche, le morceau de tissu fut posé sur la tête du blessé, afin de faire baisser sa temperature qui semblait trop élevée et le protéger des rayons du soleil, en l’absence d’ombre. 
Deux autres blessés furent installés de même afin qu’ils puissent retrouver un peu d’énergie, mais l’état de l’un inquiétait Kyane, sa jambe était dans une position anormale, témoignage d’un déplacement d’os ou pire, d’une fracture. 

Trois groupes se dessinaient maintenant : celui des trois blessés, celui de cinq rescapés, dont deux enfants, apeurés et choqués qui ne bougeaient pas, isolés dans leur silence et le groupe formé par Kyane, les deux hommes costauds et une femme assez âgée mais qui semblait dynamique et reagissait de manière positive. D’ailleurs, c’est à cette dernière que fut confiée le rôle de surveiller les blessés et d’humidifier fréquemment les tissus protecteurs des crânes. Un spectateur étranger au naufrage aurait été surpris de constater qu’un caleçon trônait sur le front d’une femme alongée sur le sable, tandis qu’un des hommes portait son short à même la peau.

Pendant ce temps, la jeune fille, assistée de la paire des costauds, tenta d’obtenir l’aide des rescapés inactifs pour aller chercher dans l’épave si par miracle il y avait un peu de nourriture et de l’eau pour boire. Seuls deux d’entre eux sortirent de leur mutisme, les autres restaient prostrés.
Le plus urgent était de trouver de l’eau sans quoi les corps commençeraient à se déshydrater, au pire il y avait l’eau salée mais ce n’était pas vraiment le mieux à faire. 
Les hommes forts décidèrent de partir en reconnaissance dans le petit bois qui se trouvait en arrière de la plage, tandis que Kyane décida d’attendre que le soleil soit moins fort pour aller vers le bateau, profitant de ce moment de repos pour tenter de rassurer ceux qui en avaient besoin.

 Au retour des hommes, alors que le soleil déclinait annonçant le moment propice pour se mettre au travail, le jeune homme aux cheveux roses reprit ses esprits. Le sommeil semblait lui avoir fait beaucoup de bien, il débordait presque d’énergie, commençant à donner des ordres comme si rien ne s’était passé pendant son sommeil, troublant le calme qui s’était péniblement installé. Les rescapés le regardaient étrangement, se demandant sans doute quel était ce fanfaron qui aussitôt reveillé, voulait s’ériger en sauveur.

- Natsu...doucement...Nous allons d’abord voir dans le bateau avant que la nuit ne tombe mais tu sais, à part les vêtements que nous avons sur nous, il ne doit pas y avoir grand chose dans les effets personnels.

Effectivement, mise à part une paire de lunettes et un rouge à lèvre, rien ne sortit des poches des rescapés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Mar 27 Fév - 13:58

Il n'avait vraiment pas grand chose sur eux… Je m'attendais vraiment à plus alors sois ils ne sont vraiment pas coopératifs, sois il non vraiment rien, mais avoir si peut sur sois lorsqu'on monte sur un bateau, c'est étrange…

Enfin, je ne pouvais pas vraiment les critiquer vu que j'avais perdu ma sacoche lors du naufrage ... Je réfléchissais à une solution, jusqu’au moment ou la jeune femme me tapota l’épaule pour me dire qu’il fallait profiter de la fin de journée pour explorer le bateau. C’était une excellente idée, le soleil tapant beaucoup moins fort que plus tôt dans la journée, le moment paraissait excellent pour aller explorer le bateau.


Attends-je vais venir avec toi !

Je suivais la jeune femme et me tournai rapidement pour voir si d’autre personne aller nous suivre, visiblement les deux gaillards avait était fatigué de leur petite ballade en forêt... J’allais donc me retrouver seul avec elle pour explorer tout ce qui restais de l’épave...

Nous étions donc en chemin pour l’épave, je passais mes bras derrière ma tête tout en m’étirant, marchand d’une façon assez nonchalante, puis lui dit :


Enfaîte-je ne sais toujours pas ton prénom ... Ce n'est pas très pratique, tu sais !

Pour le coup, je ne mentais pas, elle savait le mien, mais moi, je ne savais pas le sien, ça n'allez pas être facile de l’appeler pour lui dire si j’avais besoin d’aide ou si j’avais trouvé quelque chose d’intéressant, puis je n'allais quand même pas la siffler ...

Après une bonne dizaine de minute de marche, nous tombions nez à nez avec le morceau d’épave le plus gros qui avait dans le coin, il correspondrait à une bonne moitié du bateau, peut être l’avant ou peut être l’arrière, je ne mis connais pas assez pour le savoir !

Mais ce qui me marqua encore plus que d’avoir retrouvé un aussi gros morceau du bateau , c’est la netteté de la coupure , on aurait dit que sa n’avait rien de naturel ... Mais bon, c’était sûrement mon imagination !

Je commençais à grimper, tout en tendant une main à la jeune femme pour l’aider à monter, c’était vraiment difficile sans échelle et une chute de cette hauteur aurait pu nous bléser, mais bon nous étions quand même arriver sur le pont du bateau ... Ou du moins ce qui en reste, le pont était littéralement dévasté, des trous faisait office de plancher, on aurait dit que ça avait était le chaos...

Je lançais un léger regard vers la jeune femme et lui dit :


Je ne suis pas si sur que ça sois un rocher qui nous a fait naufrager ... Enfin bref, tu veux commencer par où ?

L’objectif premier était très simple trouver de l’eau, et si on trouvait de la nourriture ça aurait était encore mieux, je fouillais très rapidement le pont essayant de trouver un objet quelconque, mais vu l’état de celui-ci a part des débris je ne trouvais rien ...

Je ne sais pas comme est fait un bateau ... Je te laisse donc me guider ou du moins m’indiquer ou allez !

Je m’accroupissais face à elle tout en baillant, décidément sa n’allais pas être de la tarte cette exploration et il allait sûrement faire plusieurs voyages pour tout explorer ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Jeu 1 Mar - 12:19



Mission : Titanic


Visiblement Kyane s’était emballée trop rapidement en pensant être nombreux pour faire les aller-retours depuis le bateau. La vieille femme, c’était prévisible, on ne pouvait pas lui demandait de faire trop d’efforts, et puis elle s’occupait des blessés, c’était parfait comme ça. Les deux musclés manquaient apparemment de cervelle, ils savaient pertinemment qu’ils devraient être en forme pour la suite mais ils avaient insisté pour aller dans le bois, chose d’ailleurs inutile à la vue de leur trouvaille inexistante, et maintenant ils étaient trop fatigués pour aider la jeune fille. Quant aux deux volontaires forcés du groupe des apeurés, ils avaient eu trop de temps pour refléchir et s’étaient desistés, de nouveau murés dans leur silence.
Restait tout de même Natsu, et si son énergie à porter des choses était autant importante que celle qu’il mettait à parler, alors à deux ils seraient capables de ramener le bateau entier par petits morceaux. 
Quel phénomène que ce garçon aux cheveux roses ! Etonnant comment quelques heures de sommeil l’avait remonté, comme si le soleil lui avait rechargé ses batteries. En tous les cas, il était volontaire pour accompagner Kyane et cette onde de positivisme rassurait la jeune fille.

Avant de se mettre en chemin, elle expliqua à ceux qui restaient sur place qu’il serait bien utile qu’ils aillent chercher un peu de bois pour faire un feu, et de le faire avant que le soleil ne décline vraiment pour pouvoir utiliser ses rayons avec la paire de lunette. A savoir s’ils sauraient réussir à faire naître des flammes !
Ainsi donc, elle cheminait vers le bateau avec Natsu, quandce derier s’enquit du nom de la jeune fille, dans la précipitation de toutes les choses à faire, elle avait oublié cette politesse.

- Oui c’est vrai que pour communiquer, ce serait plus pratique de savoir comment je me nomme. Je suis Kyane et ravie de voir que tu vas mieux

Une fois sur le bateau, le garçon fit remarquer justement que l’avarie ne semblait pas d’origine naturelle. Ce serait à étudier de plus près quand ils auraient de quoi subsister. Mais en attendant, il leur fallait trouver de quoi manger, mais surtout boire et pour ça il n’y avait que les cuisines, oui mais ...

- Les réserves de nourriture et les bouteilles d’eau sont dans les cuisines situées au premier étage, donc sous l’eau. Je ne peux pas y aller Natsu...je...j’ai peur sous l’eau, je m’étouffe...Je suis désolée, je suis incapable de nager sous l’eau ou faire quoi que ce soit sans paniquer.

Et voilà comment en deux secondes une héroïne était devenue inutile et ridicule, elle savait maîtriser le vent, aimait beaucoup le feu mais l’eau était pour elle un calvaire. Si lui pouvait plonger et aller voir, elle ferait tout son possible pour l’aider mais elle se sentait tellement impuissante !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Jeu 1 Mar - 13:14

Je regardais et écoutais attentivement la jeune fille, a priori elle savait où on allait pouvoir trouver de quoi manger et boire, ce qui était en sois une bonne chose, mais le bémol et que la jeune femme avait l’air d’avoir peur de l’eau ... Étais ce vraiment un tort ? BOF pas vraiment au final, je pouvais très bien faire les aller-retour tous seul. Je m’approchais doucement ma main de la tête de la jeune fille, ébouriffant légèrement sa chevelure tout en souriant :

« T’inquiètes pas chaqu’un ses forces et ses faiblesses , en échange, je compte sur toi pour quand j’aurais besoin !»

Je continuer de sourire doucement puis m’avança légèrement, je commençais à enlever mes bottes puis mon haut, me retrouvant très vite en sous vêtement, ne gardant que mon écharpe autour de moi. Oui, je venais de me déshabiller devant la jeune femme , mais sa n’avait pas vraiment d’importance et encore moins pour moi ... Elle pouvait remarquer une multitude de cicatrices dans son dos et sur torse dû aux pluies de flèches qu’il avait reçu lors de l’attaque de Zeleph. C’est marque resterais pour toujours, aussi bien sûr son corps que dans son cœur ...

Je me tournais donc face à la jeune femme et lui dit malgré ma tenue :


« Bon, je vais plonger et ramener le maximum de chose que je peux, tu peux rester là pour tout réceptionner, sois tu peux continuer à chercher dans les salles supérieures !»

Je me mis à réfléchir me grattant le menton tout en lui disant :

« Hum ... Si dans quinze minutes, je n'ai pas fait un premier aller-retour, tu peux commencer à t’inquiéter !»

Sans autre mot, je me mis à courir et à prendre appuie sur mes pieds pour plonger dans l’eau, me voila dans les profondeurs, je commençais à battre des pieds et des bras pour pouvoir avancer, je n’avais vraiment pas a me plaindre dans mon aptitude a retenir ma respiration, ça aller me permettre de tenir assez longtemps. Je m’avancer donc dans le bateau me retrouvant ainsi dans ce qui devait être le premier étage.

J’avançais dans les pièces, trouvant des corps inerte dans l’une d’elle, visiblement tout le monde n’avait pas réussi à avoir autant de chance que d’autre ... Cela m’attristait, mais pour le bien de tous, je devais continuer mon exploration , je continuais donc d’avancer jusqu’à tomber dans la fameuse cuisine , celle-çi était totalement immergé par les flots , comme toutes les autres d’ailleurs , au milieu de celle-çi prêt des fourneaux un cuisiner flotter sans vie ...

Je commençais à fouiller quelques placards , il était plutôt bien approvisionner , mais beaucoup de chose ne pouvait se garder ou être manger ,en même temps laisser quelque chose longtemps sous l’eau , je remarquais un pâque de bouteille d’eau , elle n’était pas grande mais c’était toujours ça , je décidais de les prendrez avec moi .

Je commençais à sentir que mon apnée arrivée à son terme, je fouillai du regard et vis un couteau dans la main du cuisiner, je m’empressai de le prendre et fis demi-tour pour remonter à la surface. J’allais aussi vite que je pouvais, je sentais que mon souffle commençait à s’échapper, j’agitais les jambes de plus en plus vite, finissant par arriver à la sortie. Je crois que je n’aurais pas pu tenir une minute de plus ...
Je reprenais mon souffle doucement , puis levais les yeux , là devant moi Kyane , avait, elle explorer et était revenue ou avait elle attendu ? Ça, je ne sais pas ... Je continuais de reprendre mon souffle posant les objets a ses pieds tout en lui disant :


« J’ai trouvé ça pour l’instant ... Mais je suis loin d’avoir eu le temps de tout fouiller...»

Mon souffle était encore court, j’avais du mal a le reprendre, restait longtemps dans de l’eau de mer ce n'était vraiment pas pareil que dans un lac ou une rivière, je regardais la jeune femme ressortant de l’eau pour m’allonger sur le pont :

« Il y avait beaucoup de cadavres en dessous ... Mais ils ont l’air de ne pas avoir souffert ... Et toi, tu as trouvé quelques choses ?»

Mes pensées se tournaient vers ceux dans la mer , quelque part, je me disais qu’il avait peut-être plus de chance que nous , avec l’impact du bateau , ils avaient certainement moins souffert que nous , je rouvrais les yeux et regardai Kyane tout en lui disant :

« Mais il n’y avait pas grand monde ... J’ai compté en tout quatre personnes ... Ce qui veut dire qu’il y a peut-être des survivants ...»

Je me relevais, m’étirais puis regardai le ciel, visiblement j’avais encore le temps pour faire un ou deux aller-retour , je n’attendais qu’une chose le feu vert de la jeune femme m’accompagnant ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Jeu 1 Mar - 18:15



Mission : Titanic


Un bon point était que Natsu n’était pas trop dérangé par la phobie de l’eau de Kyane, ou du moins c’est ce qu’il laissait paraître. Lui, par contre, semblait plutôt ravi d’aller plonger dans cette eau froide et sombre, n’attendant pas plus longtemps pour se devêtir sous les yeux de la jeune fille. Avec pour seule protection morale un caleçon et une écharpe, Natsu se retourna vers une Kyane sidérée par l’aplomb et le manque de pudicité du garcon. Cependant, elle ne ferma pas les yeux devant ce corps musclé, marqué par des cicatrices laissées sans doute par des combats passés, admirant les courbes masculines pour la première fois de sa vie.
Un flot d’emotions diverses envahissaient la jeune fille allant de la honte au désir, passant par le rejet ou la culpabilité, elle sentait son propre corps réagir sans pouvoir lutter contre cette drôle de sensation qui lui prenait le bas du ventre.
Il lui dit quelques mots dont elle entendit qu’elle devait inspecter le niveau supérieur, puis revint vers la réalité de la situation quand il émit l’hypothèse qu’il pourrait se trouver en difficulté.

- Si c’est dangereux, n’y va pas, je ne pourrai pas venir te chercher moi...

Mais avant même qu’elle ne finisse sa phrase, il avait déjà disparu dans les ténèbres aqueuses.
Kyane décida d’utiliser le temps de plongée pour fouiller le pont supérieur, seul lieu encore préservé de la mer. Il fallut faire attention à ne pas se prendre les pieds dans les nombreux interstices créés au cours de l’accident Autant de trous pour une simple collision, Natsu n’avait pas tort quand il doutait de la cause du naufrage.
Il n’y avait pas grand chose à recupérer sur ce niveau, les bouées avaient été arrachées et devaient voguer à présent au large, vides ou chargées d’un corps inerte. Kyane trouva deux cordes qu’elle s’empressa d’enrouler autour de sa taille pour garder les mains libres, ainsi qu’une grande bâche en plastique un peu trouée, qui avait du servir à recouvrir le coffre à bouées. Plus loin, c’est un balai qu’elle prit, non pour maintenir leur futur campement propre mais le manche pourrait sûrement être utile. Enfin, ses yeux tombèrent sur des seaux sérieusement endommagés mais dont deux pouvaient garder leur contenant sans perte.

Revenant vers l’endroit de départ de Natsu, elle fut soulagée de le voir remonter au même instant. Il était visiblement marqué par ce qu’il avait aperçu sous l’eau, des personnes mortes, sans doute pas agréables à voir après ces heures restées immergées.
Il avait trouvé un couteau et surtout six bouteilles d’eau, cette eau si précieuse dont ils avaient tant besoin. Certes cela faisait peu pour tous, il faudrait se rationner mais ils pourraient tenir quelques jours ainsi.

- Bonne pêche pour une première descente, j’espère qu’il y en a d’autre dessous. Le couteau aussi sera utile, surtout si on arrive à attraper du poisson, ou des coquillages...

Elle imaginait déjà les repas qu’ils pourraient partager autour du feu que les autres naufragés avaient sûrement du allumer. Et si la paire de costauds avaient eu l’idée d’aller pêcher, justement ? A trop vouloir faire preuve d’optimisme, la pauvre Kyane risquait fortement d’être déçue...

- De mon côté, j’ai deux cordes, deux seaux, un balai et une bâche, de quoi faire un abri je pense.

Le jeune homme se releva de sa position allongée de repos, prêt à repartir en expédition sous-marine. Le soleil descendait de plus en plus à l’horizon, ce qui poussa Kyane à proposer timidement à Natsu de faire une nouvelle plongée. En temps normal, elle n’aurait jamais osé le pousser à reprendre des risques ainsi mais là, il fallait se depêcher avant que le ciel ne s’assombrisse.

- Tu veux y retourner ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Jeu 1 Mar - 19:39

Je ne pouvais m’empêcher de lui adresser un sourire attentionné, non seulement elle avait trouver des objets qui allaient nous être utile, mais elle s’inquiéter pour moi, me demandant quand même d’y retourner, je m’étirai et lui dit :

« Pas de soucis, je vais refaire un tour ! Par contre au vu de l’heure ça sera sûrement le dernier ...»

En effet, le soleil était déjà bien bas ... Ce qui veut dire que ma vision sera beaucoup moins optimal, je m’approchais du butin et prit le couteau tout en lui disant :


« Je prends sa avec moi, j’en aurais sûrement besoin...»

Une fois le couteau dans la main, je me mis à courir de nouveau et sautant a pied joint pour plonger de nouveau tête la première, et me revoilà repartir pour une exploration dans les abysses.

Je décidais de parcourir le même chemin, visiblement ce que l’on avait le plus besoin ça allais être de boire et manger, je repassais vers les mêmes cadavres quand l’un d’eux m’interpella ... Ou plutôt... Son sac bandoulière ... Il n’allait plus en avoir besoin, je m’approchais de lui et lui ho-ta doucement, il me paraissait assez lourd, je ne sais pas si c’était son contenu ou si c’était le fait d’être dans l’eau. Au final, je le mis en bandoulière sur mon épaule reprenant ma nage vers la cuisine...

Me revoilà enfin vers la cuisine, le cuisinier était toujours la, on pouvait voir les quelques placards que j’avais déjà ouverts, je continuais donc ma fouille retrouvant ainsi trois autres petite bouteille d’eau ... Cela en faisait encore peut, mais c’était au moins suffisant jusqu’à la prochaine expédition, si on rationner bien le tout. Je me dirigeais ensuite vers le fond de la cuisine , là bas un petit cagibi me fit de l’œil , je réussi a casser la serrure grâce au couteau et ouvrit la porte , et la je fut subjuguer , on pouvait dire que grâce a ma découverte on risquait pas de mourir de faim ...

Des tas et des tas de conserver, le petit placard en était remplit, j’ouvris grand mon sac et pris le maximum de conserve que je pouvais, j’en profitais aussi pour prendre une casserole. Ça pouvait toujours servir pour les conserves et avec le couteau, on devrait pouvoir les ouvrir ... Visiblement, on était plutôt bien pour une première exploration .. Mais au moment ou j’allais passer la porte pour remonter, quelque chose me titilla la vue , je vis accrocher sur le mur une boite à pharmacie , je m’approchais donc d’elle lentement et essaya de la prendre mais celle ci était fermement accrocher au mur , en tout cas elle avait l’air bien sceller . Assez pour que l’eau ne rentre pas dedans, enfin, je l’espère ...

Je décrochais donc la boite à pharmacie du mur et l’emmena avec moi, même sans avoir la clef pour l’ouvrir, je me disais qu’on pourrait peut-être réussir à forcer la serrure ou au moins refaire une exploration pour retrouver la clef.

Elle devait certainement être sur le cuisinier, mais je n’avais ni le temps, ni le souffle pour le fouiller, je me dépêchais de remonter, la pénombre commençant à remplir les océans, je sortais de la salle, essayant de nager aussi vite que je pouvais malgré le poids que je portais, suivant les derniers rayons du soleil pour me guider ...

Une fois encore je sortis la tête in extremis, j’avais le don pour revenir pile-poil avant que je ne me noie ... Je sortais de l’eau avec toutes mes affaires, mes cheveux plaquer sur le visage, je me secouais un peut comme un chien pour essayer d’enlever le maximum d’eau et dit à Kyane :


« J’ai trouvé beaucoup de choses, trois bouteilles d’eau, des conserves ... Il y en a une armoire rempli en bas ! Et puis ...»

Je continuais de faire l’inventaire de ce que j’avais trouvé, déposant le couteau avec la boite a pharmacie et les vivres, puis je lançais un regard au sac que je posais à coter du reste et dit :


« Je l’ai récupéré sur l’un d’eux, je ne sais absolument pas sont contenu... Mais il avait l’air assez lourd...»

Je m’asseyais sur le côté profitant des derniers rayon du soleil pour me revigorer et me sécher, puis d’un ton calme à la jeune femme :

« Je te laisse regarder son contenu, je recharge mes batteries pendant ce temps ...»

Je jetais ma tête en arrière , lâchant un soupire de soulagement , le soleil taper doucement ses derniers rayons sur mon visage , l’eau ruisselant sur mon corps...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Ven 2 Mar - 12:59



Mission : Titanic


Les premières impressions sont souvent erronnées, telles celles que Kyane s’étaient faites en rencontrant Natsu. De prime abord, elle l’avait trouvé désagréable, imbu de lui-même, ne pensant qu’à mettre en avant sa propre personne même s’il fallait écraser les autres. C’est ce qu’elle avait ressentie quand il s’était autoproclamé sauveur providentiel des naufragés, faisant fi de tout ce qu’elle avait organisé pendant qu’il était inconscient, l’imputant d’un rôle de subalterne sans lui demander son avis.
Certes la fierté du jeune homme était toujours palpable mais son attitude montrait qu’il savait faire preuve d’écoute et d’attention, et Kyane commençait à le trouver sympathique, et cela n’avait rien à voir avec le souvenir de son corps dénudé.

Natsu plongea donc pour une dernière inspection, c’était en effet plus prudent de s’arrêter après cette descente, pour ne pas se laisser surprendre par l’obscurité pendant le retour au campement. La jeune fille decida d’attendre sa remontée couchée sur le dos, observant le ballet des oiseaux qui frôlaient les nuages dans le ciel, elle se prit à rêvasser, dans un état proche de la somnolence.
C’est donc ainsi que Natsu la trouva quand il revint, la tirant de sa contemplation par l’éclaboussure de quelques gouttes qui se décrochèrent de sa peau. Kyane eut tôt fait de se relever, un peu penaude de s’être laisser aller à l’inactivité pendant que son compagnon se vidait de son énergie. Ce dernier n’avait pas perdu son temps, encore de l’eau, des conserves et surtout la confirmation qu’il y en avait beaucoup plus en bas. Il y avait aussi une armoire à pharmacie qu il faudrait forcer mais qui devait contenir de quoi désinfecter des plaies, des pansements, peut-être des bandages, ils pourraient ainsi s’occuper de la jambe endommagée du garçon roux.


Dans les mains de Kyane, il brûlait presque, ce sac mystérieux. Natsu le lui avait donné avant de se reposer, lui offrant ainsi le privilège de découvrir ce qu’il contenait mais elle hésitait à le faire, redoutant de ne rien trouver d’intéressant.

- Oui mais si je ne l’ouvre pas, je ne saurai jamais...

Elle le fit pourtant, délaçant délicatement le lien qui le maintenait fermé, puis renversa le contenu sur le plancher mouillé.
Et bien, s’ils avaient envie de garder des souvenirs de ce séjour forcé sur l’île, ils auraient toujours un appareil photo, un ensemble de zooms et des pellicules, le tout entièrement imbibé donc inutilisable. Déception vite remplacée par l’espoir que ces objets pourraient servir d’une toute autre manière que leur rôle primaire. D’ailleurs, ce furent plutôt des félicitations que la jeune fille adressa au responsable de cette trouvaille.

- Ah c'est bien Natsu, super pour l'appareil photo ! Génial ! J'te remercie. Il est mouillé mais c'est pas grave hein ! Oh, t'es vraiment un super chasseur de trésor !

Kyane était debout, mains sur les hanches, à le regarder en riant.

- Bon, on rentre chez nous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Ven 2 Mar - 13:37

Je ne pouvais m’empêcher de lui sourire, je pouvais voir se dessiner sur son visage un sentiment de joie, en effet nous avions fait une bonne pèche pour un premier tour, je la laissais donc fouiller le sac, elle y trouvait un appareil photo, des zooms, ainsi que des pellicules, tout était inutilisable. Tu m'éttone que je trouvais sa loure à remonter , enfin d’après elle ça pouvait toujours servir, et même si ce n’était pas le cas , nous avions au moins gagné un sac ! Ce qui en soit était déjà utile pour les prochaines explorations.

Je me relevais et la regardai dans les yeux avant de lui dire :


« Oui, rentrons...»

Nous repartions donc en direction de notre campement, je l’aidais à descendre elle ainsi que les affaires, une fois descendues de l’épave, il ne nous restait plus qu’a marcher quelques minutes en ligne droite pour arriver à notre campement. Nous étions quand même charger comme des mules, malgré la courte distance à parcourir, elle n’était pas des plus faciles ...

Nous commencions à apercevoir le camp, un léger sourire se dessinait sur mon visage, sourire qui se dissipa très rapidement, j’entendais des voix s’élevait dans l’air, et surtout, je pouvais voir l’ombre menaçante de quelqu’un au niveau du camp. Pas de doute là dessus, une dispute avait dû éclater lors de notre absence, je vis au loin comme un poing se lever.

Je lâchais toutes les affaires que je portais et me précipitai en courant aussi vite que je pouvais au camp, une fois arriver, je vis l’un des hommes tenir la vieille femme au col prêt à lui donner un coup au visage. J’essayais de foncer aussi vite que je pouvais, mais jambes avait du mal à répondre à l’effort que je leur demandais.

Je réussis à arriver tout juste à temps, le poing de l’homme commençant à s’abattre sur la dame, je la poussais et me pris le coup à sa place ce qui me fit voler au sol. Très vite, je me relevais du sang coulant du coin de mes lèvres, je l’essuyais d’un de mes doigts et me mis à crier :


« Qu’est que tu crois faire !?!»

L’homme était en train de paniquer, il ne s’attendait pas a ce que quelqu’un s’interpose comme ça, il recula de vif pas tout en bégayant :

« C’est... C’est elle ! Elle garde des choses pour elle ...»

Ce que je craignais le plus était arrivé au final ... Quand j’avais demandé plutôt de vider les poches pour regrouper les objets utiles, je me doutais que quelqu’un n’allât pas écouter et aller vouloir garder ses affaires pour elle. De ce que je pouvais voir au premier coup d’œil, la vieille dame avait dû se garder une bouteille d’eau qu’elle avait sur elle, et a essayais de la boire en secret, malheureusement, je me doutais qu’elle n’eût pas réussi, voyant la dit bouteille d’eau vider de son contenu au sol.

L’homme quant à lui, ne supporta pas longtemps le regard jugeur des autres personnes, il est vrai que ce n’était pas une raison pour lever la main et encore moins sur une personne aux capacités réduite comme elle ... Il prit peur et partit en courant en direction de la forêt ...

Je n’avais aucune chance de le rattraper , de toute façon il serais bien vite revenus à nous , la faim allez sûrement le rattraper , Kyane arrivait au niveau du campement tandis que moi, je faisais demi-tour pour ramener les affaires que j’avais jeté au sol .

Je m’asseyais en tailleur regroupant les affaires au milieu, je regardais ce que l’on avait récolté et lançant un nouveau regard vers la jeune femme, ma joue, quant à elle, commençait s’enfler légèrement, l’homme ne m’ayant pas frappé de main morte.


« Les amis ... Je pense que l’on va commencer à préparer le campement avant que la nuit ne tombe...»

Je lançais de nouveau un regard à Kyane m’approchant doucement d’elle pour venir lui chuchoter :

« Je te laisse cette partie-là ... Tu as pu remarquer que regrouper les gens n’est pas forcément mon point fort »

Je retournais vers les affaires commençant a fouiller pour récupérer la bâche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Ven 2 Mar - 14:38



Mission : Titanic


Le retour ne fut pas reposant, ce n’était pas tant la distance à parcourir qui était fastidieuse mais le fait de marcher dans le sable, alourdis par tout ce que les deux explorateurs avaient trouvé.
Quand enfin ils approchèrent de l’endroit où ils avaient laissé les autres rescapés, Kyane soupira, les larmes embués de larmes de désespoir : aucune trace de feu, ils n’avaient rien fait pendant son absence.
Par contre, ils n’avaient pas perdu de temps pour instaurer un climat belliqueux, un homme du groupe des effrayés, qui ne semblait plus l’être à présent, avait saisi la vieille dame responsable des blessés par le col et semblait vouloir la taper.

Avant même que la jeune fille ne réagisse, Natsu était déjà en train de séparer les deux protagonistes de cette querelle, dont l’origine semblait être une bouteille d’eau. La vieille n’avait pas revélé la présence de sa bouteille et l’avait gardée pour elle seule, ce que l’homme lui reprochait violemment. Certes ce n’était pas vraiment convenable de la part de la femme d’avoir fait ça, mais sa réaction était tellement humaine, vouloir préserver sa vie en priorité, penser à soi avant de penser aux autres, quoi de plus naturel en ces circonstances ? Kyane comprenait aussi la colère de l’homme mais pas sa virulence, en venir aux mains n’était pas nécessaire et inconvenant face à une vieille femme.

Natsu écopa du coup destiné à la femme, sa joue devint cramoisi et du sang s’écoula de ses lèvres. Il resta pourtant stoïque et ce fut l’homme en faute qui, sous la pression des regards désapprobateurs des autres, fut contraint d’aller calmer sa fureur dans la forêt.
Comme si de rien n’était, il fut alors question de l’organisation du campement et le jeune homme délégua ce rôle à Kyane. Cette dernière fit assoir les naufragés face à elle et entama des explications qu’elle voulut claires et rassurantes, sans toutefois oublier que c’était aussi des ordres qu’elle devait donner pour une meilleure efficacité.

- Donc pour ce soir, nous allons nous installer de manière à ne pas avoir froid, se protéger des animaux s’il y en a, de la pluie probable, nous devons dormir si nous voulons tenter de repartir d’ici demain.

Douce illusion que cette idée de quitter cet exil forcé, mais il leur fallait quelque espoir pour pouvoir les faire se bouger. Elle commença donc à distribuer des rôles à chacun, désignant ensemble des rescapés actifs et des prostrés, de manière à ce que les uns entrainent les autres.

- Vous ici, vous allez faire du feu, il reste juste quelques minuscules rayons de soleil, avec les verres des lunettes cela devrait suffire pour les concentrer sur un tas d’algues sèches. Vous, vous irez dans la forêt chercher du bois pour alimenter le feu. Vous, vous allez construire l’abri avec la bâche, des troncs, du bois, je n’en sais rien, débrouillez-vous ! Vous, il reste un petit morceau de bâche à part, on va en faire une sorte de tente pour les provisions. Vous les enfants, vous allez nous faire un petit coin pour nos besoins, là-bas, avec les seaux, ce sera parfait.

- Et toi, tu ne fais rien, tu dors ?

- Moi, monsieur le malin, je vais contrôler que tout se passe bien, je ne veux plus de bagarre, et je vais surtout m’occuper de préparer les rations d’eau et de nourriture.

Elle ne dit rien à Natsu, il choisirait sûrement le groupe dans lequel il se sentirait le plus utile.
Ainsi chacun savait ce qu’il devait faire, Kyane laissa chaque groupe s’organiser enfin de mener au mieux la tâche qu’il devait réaliser et se mit à calculer combien il faudrait consommer par jour pour pouvoir tenir avec les réserves. Ainsi, les bouteilles d’eau furent gravées avec un coquillage coupant, des traits désignant la portion de chacun, en admettant une prise d’eau toutes les deux heures.
Quant aux conserves, le rationnement était plus large, sachant la quantité qu’il restait dans le bateau, il fallait surtout trouver le moyen de les ouvrir.



Dernière édition par Kyane Benta le Mar 10 Avr - 13:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Ven 2 Mar - 16:29

J’écoutais Kyane donnait les directives, décidément elle se débrouillait bien, bien mieux que n’importe quel autre personne. Au final tout le monde partez à la tache sans trop rechigner , bien sur les hommes râler , ça devait en énerver certain de se faire commander par une femme

Je les regardais se disperser et je décidais de me lever à mon tour me dirigeant vers la forêt, ramasser du bois serais de loin l’action qui me rendrait le plus utile à l’heure actuelle.

Je me dirigeais donc tranquillement dans la forêt , je suivais de prêt l’homme qui était devant moi , celui-ci ronchonnait , il se demandait comment il allait pouvoir ramener un tronc , et surtout le couper. C’est vrai que pour le coup Kyane lui avait donner une tâche a la limite de l’impossible vu nos ressources et notre équipement. Je le laissais réfléchir dans son coin, tandis que moi, je me mettais à ramasser moult branchage et bûche. Je me disais que ça pourrait toujours servir quoi qu’ils arrivent.

Je me mettais à retourner en direction du campement et me mis à faire cinq allers retour comme ça. Le soleil venait de se coucher et la lune elle commençait a nous éclairer de ses rayons ... Enfin pas que et heureusement, l’une des personne du camp avait réussi a allumer un feu, nous éclairant et nous chauffant, il suffisait juste pour nous de l’alimenter avec du bois.

Visiblement le campement commencé à prendre forme, je m’asseyais autour du feu avec les autres, mais je ne pouvais m’empêcher de sentir une certaine tension dans le groupe, sûrement du a la vieille femme. Oui, les autres ne supportaient pas ce que l’homme avait fait, mais il n’avait sûrement pas apprécié que la vieille femme cache une bouteille d’eau, les rendant ainsi suspicieux et méfiant envers elle. Pour manger rien de plus simple, ce soir, c’était conserve !

Je pris le couteau que j’avais récupéré et a l’aide de la pointe ouvrit la dite conserve , puis je fis chauffer son contenu dans la casserole que j’avais récupéré dans la cuisine . Heureusement pour nous, le couteau était de très bonne qualité , sinon il aurait cassé à la moitié de la boite .

Nous faisions chauffer le repas, puis donnions à quelqu’une une portion, tout le monde commençait à se sentir un peut mieux après avoir manger et bus. Il commençait à se faire tard, enfin, c’est ce que j’en juger, ou du moins, c’est ce que mon corps disait.

Le campement n’étant pas fini, je me levais et me dépoussiérai légèrement avant de dire :


« Je vous laisse le campement, je vais dormir à la belle étoile...»

Je me dirigeais donc un peut plus en hauteur sur la plage, j’avais encore le camp à porté de vue, mais j’avais le dos posé contre ceux qui ressemblaient de prêt ou de loin a un palmier, j’étais ainsi à porter de vue et de voix au cas où il se passerait quelques choses dans le campement.

Je voyais les gens se levait un par un pour aller se coucher , mes paupières quant à elle , commençait à se faire lourde ,très lourde...

À tel point que je m’endormis sans faire attention, finissant ainsi ma première journée de naufrage, m’endormît de fatigue sur le sable...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Dim 4 Mar - 20:25



Mission : Titanic


Kyane était contente, l’organisation du campement semblait fonctionner et ce sans trop de problèmes, si l’on exceptait les râleurs, les début de disputes qu’il avait fallu rapidement annihiler, les protestations de ceux qui voulaient manger avant de travailler...Mais la jeune femme donnait de sa personne et ne s’économisait pas, allant d’un groupe à l’autre pour aider à résoudre les soucis.
Elle prit même le temps d’aller faire un tour dans le bois qui avait vu disparaître l’homme qui avait fui plus tôt après sa réaction de colère contre la vieille femme afin de le retrouver mais en vain. Il n’y avait aucune trace de l’homme et Kyane était assez inquiète, c’était un risque que de passer la nuit seul ici, on ne savait pas quels animaux pouvaient s’y trouver. Demain il faudrait organiser une fouille plus poussée de la forêt afin de ramener le rebelle à la raison, si toutefois il n’etait pas revenu pendant la nuit, ce que la jeune femme espérait vivement.

Le coucher du soleil donna le signal qu’il était temps de cesser les activités. Ils avaient l’essentiel, un abri plus ou moins terminé pour pouvoir dormir sans craindre la pluie et un bon feu autour duquel tous se groupèrent afin d’enfin se nourrir. Natsu se chargea de la cuisine, chacun reçut une ration suffisante, en nourriture et en eau, et c’est le ventre relativement plein que les naufragés se couchèrent sur le lit de fougères.
Natsu avait préféré s’isoler plus loin pour passer la nuit sur la plage, la jeune fille ne le suivit pas malgré son envie de poursuivre une conversation tranquille avec lui. Elle s’installa à une des extrémités de l’abri, proche du feu, afin de le ravitailler en bois pendant nuit. Il avait été convenu que deux autres rescapés seraient également chargés de cette tâche afin de laisser la jeune femme se reposer un maximum.

______________

Les premières lueurs du matin vinrent percer la barrière des paupières fermées de Kyane et c’est en ouvrant les yeux qu elle découvrit le spectacle splendide qui s’offrait à elle. Des trainées violacées, roses et bleues zébraient le ciel, alors que les premiers rayons du soleil se devinaient à l’arrière de cette aquarelle. Tournant la tête vers ses compagnons, la jeune femme constata que deux autres naufragés étaient réveillés, elle leur adressa un signe de tête en souriant, ils répondirent de même, la journée semblait bien s’annoncer.  

Elle se leva, fit quelques mouvements pour étirer son corps un peu meurtri par la dureté du sol et remit un peu de bois dans le feu, comme elle avait du le faire par deux fois pendant la nuit. Les deux aides prévues ne s’étaient pas réveillées, sans doute trop étaient-ils trop épuisés mais Kyane ne leur en voulait pas, ils auraient l’occasion de mieux remplir leur rôle la nuit prochaine.
Elle s’isola alors dans le coin des seaux puis se dirigea vers la tente à nourriture afin de préparer les rations pour la journée. Ensuite, elle irait voir du côté de Natsu, si tout allait bien. Elle releva la bâche et pénétra dans la réserve pour en ressortir précipitamment.

- TOUS DEBOUT, ON A UN PROBLÈME !

Il ne restait plus qu’un tiers des conserves et la moitié de l’eau, une chasse au voleur s’imposait rapidement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Sam 7 Avr - 10:10

Le soleil était déjà bien haut dans le ciel, mes paupières qui se faisaient lourdes s’ouvrait péniblement. Je m’étirais lentement, faisant craquer les os de mon dos, j’avais très mal dormi, le sol était dur et le soleil, c’était lever bien trop tôt pour moi ...

Je me lever donc me dépoussiérant les habits pour enlever le sable qui traînait, puis regardait en direction du camp, celui-ci avait l’air plutôt agité, je me dirigeais donc tranquillement vers le campement, je pouvais entendre des cris venant des différentes des personnes, ceux-ci étaient limite en train de se battre, il se chamaillait, s’accuser les autres. Je m’approchais doucement de Kyane qui avait l’air paniquer et lui demanda d’un ton encore ne pas très réveiller :


« Il s’est passé quoi ici ... ?...»

Très vite, mes yeux se posaient sur la réserve de ressource qui avait l’air d’être pillé, visiblement quelqu’un avait dû se servir dans notre dos, pendant que tout le monde dormait. Je m’approchais difficilement du groupe et me mis au milieu :

« Calmez-vous ... Ne vous accusais pas les uns les autres ... On ne sais pas qui sais et ça peut très bien être des animaux...»

Je lâchais un léger soupir et me grattais doucement la tête, visiblement nous avions à faire a un sacré problème, les ressources avait disparus ... Et malgré mes dires. Je ne pense pas que ça sois du a une cause animale, non pour moi quelqu’un nous avait bel et bien voler nos provisions, mais cette personne avait réussi un sacré miracle. Celle de ne laisser aucune trace autour de là ça, comment avait, il fait pour voler les provisions sans ne laisser de trace ... Une magie de lévitation peut-être ... ? Ça aurait était possible, je pense, mais bon le problème n’est pas vraiment là ...

Je me retournais vers le groupe et leur dis d’un ton calme :


« Bons, nous allons nous réapprovisionner, je vous fais confiance, moi, je vais retourner sur le bateau avec Kyane !»

J’attrapais sa main dans la mienne, mes doigts se serrant doucement dans les siens et la tira gentiment en direction du bateau. Nous marchions quelques mètres et je m’arrêtai doucement avant de lui dire :

« Tu as une piste pour le vol de provisions ? Ou même une suppositions ?»

Je me tournais vers elle et m’approchais de nouveau d’elle, ma main toujours fermée sur la sienne, je la regardais attendant une réponse de sa part, si nous nous faisions bel et bien voler ... Aller chercher des nouvelles provisions n’allait pas vraiment régler le problème en sois, mais j’avais une petite idée que je proposais a la jeune femme le tant du trajet :

« Ce soir, il faudra que l’on fasse des rondes tous les deux, si tu es d’accord bien sûr...»

Je l’aidais à monter sur le bateau et grimper à mon tour sur le pont a la force de mes bras, nous voilà de nouveau sur le bateau, prêt à aller chercher de nouvelle provisions...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Mar 10 Avr - 13:39



Mission : Titanic


Evidemment la découverte du vol des denrées avait provoqué un beau tumulte. Chacun accusait son prochain, celui-ci parce qu’il avait été vu trop près de la tente, celle-là parce qu’elle était en surpoids et donc qu’elle etait prête à tout pour se goinfrer...des raisons futiles mais qui semaient le doute et la confusion chez les rescapés.
Le bruit avait attiré Natsu, qui tenta de calmer le jeu en avançant que peut-être le voleur serait un animal. Kyane voyait mal comment un animal aurait pu prendre des boîtes de conserve, à la rigueur un singe mais il aurait fallu qu’il soit attiré par l’odeur de la nourriture, et les boîtes étaient hermétiquement scellées.
Non, il était évident que l’un d’entre eux voulait se faire une réserve privée et il devenait urgent de le trouver, au risque de manquer de quoi survivre.

Natsu prit alors la décision de retourner sur le bâteau pour chercher de nouvelles provisions, et sans que Kyane ne réalise vraiment, elle se retrouva entraînée vers l’épave, la main du garçon tenant fermement la sienne. Marchant ainsi, la jeune fille sentait le rouge de l’émotion monter sur son visage, jamais encore un jeune homme ne lui avait pris la main ainsi, c’était pour elle un geste assez intime, reservé aux seuls amoureux.
Quand Natsu lui parla, elle eut du mal à refléchir tant son embarras était grand, il la tenait toujours.

- Je ne sais pas qui nous vole, ce peut être n’importe qui du camp ou peut-être l’homme qui s’est enfui hier dans le bois. Tu as raison, il faudrait faire une ronde mais si notre voleur sait que nous guettons, il ne se montrera pas. Il va falloir être discrets.

Ils recommencèrent donc comme la veille, elle à fouiller le pont du bâteau et lui à plonger et remonter eau et conserves. Sur le pont, la jeune fille trouva une autre bâche, ainsi qu’une grande corde, ce serait utile pour agrandir l’abri. Tout en poursuivant ses recherches tandis que son compagnon était dans l’eau, elle refléchissait à comment faire pour tendre un piège efficace au voleur.
Quand Natsu remonta chargé d’eau et de conserves, elle lui fit part de l’idée qu’elle venait d’avoir.

- Ce serait bien si on pouvait marquer la nourriture, comme de l’encre sur les boîtes de conserve, tu vois ? Comme ça, si notre voleur est assez rusé pour déjouer notre surveillance, ses mains le trahiraient le lendemain matin en étant pleines d’encre. Nous n’avons pas d’encre mais on pourrait essayer en enduisant les boîtes de cendre, et même si notre voleur voit que ses mains sont sales et les essuie, nous pourrions sentir l’odeur des cendres.

Kyane s’imaginait déjà au lendemain matin, les naufragés défilant l’un après l’autre devant eux deux qui seraient occupés à mettre leur nez dans les paumes des mains pour en humer le fumet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Mar 10 Avr - 15:24


Nous étions donc repartit sur le bateau, je faisais de nouveaux plusieurs aller-retour sous l’eau marine, je récupérer de l’eau, puis des conserves et je continua comme ça un certain temps. Au bout de quatre aller-retour , j’estimais que nous avions assez de provisions pour l’instant , je les enrouler dans mes vêtements pour facilité le transport , j’allais rester en sous-vêtement mais au moins ça nous faire une belle baudruche à porter , beaucoup simple que de tous transporter à la main .

Puis Kyane, m’adressa un plan au quel elle venait de penser pendant mes nombreux voyage sous marin. Marquer la nourriture ! En voilà une bonne idée ! Mais avec quoi, elle pensait au début avec une espèce d’encre, mais on était loin d’avoir ce qu’il fallait avec nous ...

Puis elle pensa à des cendres de bois, c’était une excellente idée, je lui souriais et approchai ma main de sa tête pour lui caresser comme pour la féliciter :


« C’est une excellente idée Kyane, on l’appliquera des ce soirs ! Il faudra juste bien couvrir les réserves pour pas que le vent n’enlèvent les traces de cendres des conserves et ça devrait le faire !»

Nous rentrions donc au camp , avec plusieurs choses , des réserves et de l’eau , mais surtout un plan de défense pour savoir qui est notre coupable , je ne savais pas qui ça pouvait être, mais ce qui est sur, c’est que le plan de Kyane allé nous permettre de savoir s'il s’agissait au moins d’un membre du groupe et s'il s’agissait de quelqu’un d’extérieur , il allait plus que nous restais l’exploration de la forêt pour le trouver et l’empêcher de recommencer ...

Nous franchissions donc les premières tentes et ... L’ambiance avait l’air plus que déplorable, chaque personne ou groupe était dans leur coin, strictement rien n’avait avancer dans le camp .. Nan, mais qu’est qu’ils ont fait pendant que nous fouillons le bateau , je confier le balluchon à Kyane et m’approcha des différents groupes pour leur demander:


« Ce n’est pas en vous tournant les pouces que ça va nous aider, alors bouger vous un peut !»

Je les voyais me regarder avec dédain ... Visiblement, la cohésion de groupe avait était briser assez rapidement, tout le monde douter de tout le monde ... Je lâchais un soupir et alla m’atteler dans la forêt pour ramener le maximum de bois possible avant la tomber de la nuit, une fois que le soleil commençait à se coucher pour laisser place à la lune, une pleine lune qui éclairait notre ciel d’ailleurs ...

Tout le monde se regrouper autour du feu de camp , tout en gardant bien leur distance avec les autres , avec l’aide de Kyane nous distribuons donc chaque ration aux différentes personnes et décidèrent de les laisser tranquille . Je m’approchais donc de Kyane puis la tirai un peut à l’écart du groupe et lui dit d’un ton relativement calme :


« Ce soir, je dormirais avec toi Kyane !»

Il n’y avait pas de double sens, ni même de penser perverse, il fallait juste être prêt à toute éventualité cette nuit, et si je restais trop loin du camp, je ne pourrais pas être efficace, puis s'il y avait bien une personne en qui j’avais confiance ici, c’était bien elle alors bon ...

J’attendais donc sa réaction ou même une quelconque réponse, mon bras poser contre un arbre au-dessus de sa tête la bloquant entre moi et l’arbre ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Jeu 12 Avr - 12:12



Mission : Titanic


Kyane était fière. Non seulement elle parvenait à trouver des solutions aux problèmes mais encore Natsu approuvait. La confiancequ’elle avait perdue à la découverte de la quasi-disparition de son pouvoir recommençait doucement à revenir.
De plus, le garçon semblait vouloir se rapprocher d’elle, il lui avait pris la main de manière intime, était très gentil avec elle et se montrait même en tenue légère, comme s’il voulait qu’elle le connaisse vraiment. Elle éprouvait un sentiment étrange pour lui, qui la faisait rougir quand il la regardait et frissonner quand il la touchait.

Ainsi perdue dans ses pensées, Kyane ne vit pas le temps de retour et ce furent les paroles de colère de Natsu qui la sortirent de son nuage. Les naufragés ne faisaient rien dans le camp, se contentant de se disputer et de s’accuser mutuellement du vol, ce comportement ne pouvait plus durer.
Le jeune homme prit sur lui d’aller chercher du bois pour ranimer le faible brasier que personne n’avait alimenté. Kyane en profita pour rassembler tout le monde, ils devaient comprendre la situation.

Nous sommes sur une île perdue avec aucun moyen pour repartir, nous avons peu de vivres mais nous en avons, et un abri aussi. Si chacun veut faire bande à part, alors d’accord, mais Natsu et moi ferons notre groupe avec les vivres que nous avons eté cherché et vous vous débrouillerez. Vous voyez que cette solution est idiote.
Donc maintenant je veux que chacun ici fasse quelque chose pour le groupe, il y a l’abri à agrandir, du bois à ramener, des coquillages à ramasser, s’occuper du feu, venir avec nous pour récupérer encore plus de vivres...Finis les accusations, les comportements d’assistés capricieux, nous nous occupons de ce voleur, avec Natsu,  je veux de la cohésion. Et si jamais rien ne change, je ne vois pas pourquoi nous continuerions à nous fatiguer pour vous, moi aussk j’ai envie de m’allonger comme une larve sur le sable à ne rien faire.


Jamais auparavant la jeune fille n’avait parlé ainsi, animée par le ras-le-bol et la colère d’avoir vu Natsu continuer d’oeuvrer pour tous malgré tout.
Pourtant, la soirée ne sembla pas différente des autres, chacun semblant camper sur ses positions, sans doute fallait-il du temps pour que le discours de la jeune fille fasse son effet...ou pas.
Cette dernière était d’ailleurs à présent loin de se préoccuper des suites de son sermon, prise de nouveau dans un étrange émoi. Natsu l’avait entraînée loin du reste du groupe, il se trouvait à présent face à elle acculée contre un tronc d’arbre et venait de lui annoncer son intention de dormir avec elle.
Il attendait sûrement une réponse, elle ne put que bafouiller maladroitement.

- Je...euh....si tu vieux...veux

La respiration coupée par la trop grande promiscuité avec le jeune homme, elle était partagée entre deux envies, celle de prolonger ce moment et celle de s’en libérer tant elle était troublée.
Elle ajouta alors d’une voix timide :

- Faudrait aller mettre la cendre, non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Jeu 12 Avr - 15:03

Niquel ! Elle voulait bien que l’on passe la nuit ensemble, ça allait permettre des meilleurs tours de garde comme ça. J’étais content, content qu’elle accepte cette situation pour le bien de tous et surtout du camp. Je souriais quand elle me rappela que l’on devait mettre les cendres sur les boites de conserve, je tapais ma main sur ma paume tout en lui disant :

« Tu as raison ! J’y vais de ce pas !»

Je m’enlevais de l’arbre lui permettant ainsi de respirer et m’empressai d’aller jusqu’aux réserves, là-bas, je poser doucement les cendres sur les boites, voilà le piège était fin prêt, il ne restait plus qu’à attendre maintenant.

La nuit venait de tomber et tout le monde commençait à aller se coucher dans son coin, moi, je me dirigeais lentement vers l’endroit ou Kyane, c’était allonger, je m’approcher d’elle doucement tout en me mettant à quatre pattes pour pouvoir m’allonger et lui chuchota :


« Kyane ... Tu dors ... ?»

Je n’avais aucune réponde de sa part ... Pas grave, j’allais donc faire la surveillance seul ! Du moins pour le moment, je m’installais doucement prêt d’elle sans pour autant envahir son espace de vie, je voulais qu’elles puissent se reposer au cas où il fallait agir.

Je restais sur le qui-vive , regardant à gauche et à droite, j’essayais d’écouter du mieux que je pouvais mon environnement, mais à part les insectes et le bruit des vagues s’échouant sur la plage. Il n’y avait rien à signaler pour le moment ...

Le temps passait, je pense que ça faisais déjà une heure que je surveillais, mais yeux commençait à se faire plus lourd ... Je devais sûrement commencer à sentir la fatigue m’envahir, il faut dire que je n’avais pas vraiment chômé depuis mon arrivée ici ...

Mes paupières étaient vraiment de plus en plus lourde, ma tête se baissait par a coup, j’allais m’endormir si ça continuais, mais au moment où j’étais en train de tomber dans les bras de Morphée, et craquement se fit entendre, il était léger ... Mais assez pour me faire revenir sur le qui-vive ...

Ce bruit ... Ne venait pas de n’importe où ... Je pense qu’il se situait prêt de la tente aux provisions , mais je n’avais pas la vision pour le confirmer , je me tournais vers Kyane qui avait l’air de cette approcher lors de son sommeil , je posais ma main doucement sur sa joue pour la réveiller , j’approchais mes lèvres prêt de son oreille et lui chuchota au creux de celle ci :


« Kyane... Réveille toi Kyane...»

Au moment où je lui prononçai ses mots , j’entendis un bruit beaucoup plus suspect , pas de doute là dessus, c’était bien une personne , et cette personne venait de faire tomber quelques choses est toujours au même endroit !

Je me levais en sursaut décidant de laisser Kyane, elle allait sûrement se réveiller avec le boucan que j’allais faire, mais, je ne pouvais pas prendre le risque que la personne s’enfuit, au loin, je vis une ombre qui me fixer et qui s’empressa de courir en direction de la forêt, je pris mon inspiration et lui cria tout en lui courant après :


« Et toi ! Reviens-la !!!»

Je me mis à lui courir après du mieux que je pouvais, espérant que j’allais pouvoir le rattraper malgré la bonne distance qui nous séparer ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Ven 13 Avr - 18:24



Mission:Titanic


Kyane etait tellement exténuée de sa journée qu’elle n’eut pas la force d’attendre la retour de Natsu et tomba rapidement dans un sommeil profond. Elle rêvait qu’elle était dans le grand parc avec sa mère, se promenant sous les cerisiers en fleurs. La tendre main maternelle caressait ses cheveux et la jeune fille se laissait bercer par le son de la voix si adorée.
Puis soudain l’orage explosa, c’était étrange car le ciel était toujours ensoleillé et clair, mais le bruit de tonnerre s’amplifiait de plus en plus, il se rapprochait d’elle et...  

- Han !

Le réveil fut rude, le bruit était bien réel, comme celui d’un sanglier qui fonçait dans des fourrés, puis la voix de Natsu qui criait à quelqu’un de revenir. Le temps de retrouver ses esprits, la jeune fille se souvint alors où elle était, ce qu’elle faisait là et que le voleur était sûrement la cible de Natsu.
Elle se leva aussitôt et se mit à courir dans la direction prise par le jeune homme. Quand elle vit le fugueur pénétrer dans le bois, elle opta pour partir vers la gauche avant d’arriver à l’orée du bois pour pouvoir y entrer plus loin. En espérant que la folle course du voleur serait limitée par les arbres et les ronces, elle pourrait l’intercepter par le côté.

Penétrer cette densité végétale ne fut pas aisé mais Kyane ne se préoccupa pas des griffures et autres accrochages qui auraient pu la décourager, fonçant droit devant elle, bras devant pour ne pas blesser son visage.
C’est alors que débouchant sur un chemin un peu plus degagé, elle percuta le fuyard qui se retrouva à terre, penaud.

- Vous ? C’est donc vous qui volez la nourriture, vous qui avez accusé une vieille femme d’avoir camouflé sa bouteille d’eau, vous qui avez choisi de rester seul dans ce bois !

-Je...non, je n’ai rien volé ! Prouvez-le !

Kyane prit les mains de l’homme et les montra à Natsu qui arrivait tout essouflé de sa poursuite.

Il voudrait nous faire croire que ces traces et cette odeur de cendres est une anomalie génétique, sans doute !

Pris sur le fait, l’homme accepta de rejoindre le groupe, remit ce qu’il avait dérobé en place et promit de ne plus recommencer, sous les gros yeux emplis de dégoût de la vieille dame qu’il avait auparavant attaquée.

Le problème des vols étant résolu, ne restait maintenant plus qu’à trouver le moyen de repartir de cette île.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Lun 16 Avr - 15:00


Je lui courrais après comme un damné, mais il courrait vite le bougre ! Je m’étais toutes mes forces pour le rattraper, mais la fatiguer faisais que je n’arrivais pas à le distancer ... Il aurait fallu un miracle pour que je puisse le rattraper, je me mordais la lèvre à cause de mon impuissance et criai :


« Tss ! Tu ne t'enfuiras pas comme ça !»

Je continuais de lui courir après jusqu’au moment ou je vis un buisson bougeait, n’ayant pas le temps de ralentir aussi bien lui que moi, le voleur se prit en pleine face Kyane ! Elle avait certainement dû couper pour essayer de nous rattraper et c’était bien jouer de sa part ! Je me mis à crier :

« Bien jouer Kyane !»

Je me retrouvais à leur niveau, le voleur au sol tandis que Kyane était sur lui, je m’empressai d’attraper fermement le bras du voleur tandis que mon autre bras releva délicatement la jeune femme.

Je laissais faire ma collègue pour l’interrogatoire , mais il n’y avait aucun doute que c’était lui notre coupable , les traces de cendres nous le prouvait très clairement ... Ils avaient décidé de nous suivre ramenant avec lui ce qu’il nous avait volé.

Nous rentrions donc tout les trois aux camps, tandis que les autres naufragés demandés des explications, je décidais de laisser le coupable s’expliquer avec eux quant à moi, j’avais autre chose de bien plus important à m’occuper ...

Je me dirigeais vers la réserve et pris la boite à pharmacie que nous avions trouver, je l’ouvrais avec le couteau et par chance la boîte étant bien étanche, tous le matériel se trouvant dedans était encore intact, je la posais prêt d’un arbre et retournai vers le groupe.

Je m’approchais de Kyane, la jeune femme était couverte de petite écorchure, je lui pris doucement la main la serrant pour ne pas qu’elle s’échappent et lui dit d’un ton un peut énerver :


« Viens avec moi ...»

Sans lui laisser le temps de comprendre, je la tirais avec moi jusqu’à l’arbre et lui demandant de s’asseoir contre celui-ci, je lâchais un soupire et commença à ouvrir la boîte à pharmacie tout en lui demandant :

« Ou t’est, tu blesser ? Je vais au moins désinfecter ...»

L’ambiance pouvait paraître assez lourde entre nous deux, je ne dis pas qu’elle avait mal fait loin de la, mais elle aurait pu s’en sortir avec pire que ses quelques écorchures, elle aurait pu se perdre en partant tête baissée ou pire se blesser gravement.

Je préparais donc du coton ou je faisais de l’alcool dessus pour désinfecter, attendant qu’elle me montre les endroits ou elle était blessé, je lui dis :


« Tu te rends compte de ce que tu as fait ? C’est bien de jouer les héroïnes, mais tu aurais pu te blesser gravement ...»

Avant qu’elles ne puissent prendre la parole, je lui répondis directement :

« Et non les conserves ne passaient pas avant toi ... Crétine !»

Je gonflais les joues vexé de ce qu’elle avait fait, mais quelques parts au fond, je la remerciais, sans elle, nous n’aurions jamais pu attraper le coupable, je commençais à lui passer doucement le coton sur ses blessures, mon visage adoucissant peut à peu ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Mar 17 Avr - 12:08



Mission : Titanic


Kyane était épuisée, aussi bien physiquement après la course pour attraper le voleur, que moralement. Son discours aux naufragés n’avait été que peu efficace, quelques-uns avaient daigné chercher quelques branchages pour le feu mais dans l’ensemble, ils ne faisaient aucun effort. L’abri n’avait pas été amélioré, aucune pêche organisée, ils n’avaient rien fait.

Aussi, quand Natsu l’entraîna à l’écart pour la soigner de ses légères blessures, elle se laissa faire sans mot dire. Elle sourit quand il la sermonna gentiment, se laissant prendre pour une jeune fille fragile.
Il s’occupait d’elle avec tant de tendresse qu’elle aurait pu se prendre pour une princesse dans les bras de son preux chevalier. Les gestes du garcon étaient si doux, qu’elle ressentit de nouveau cet émoi qui la fit rougir.

- Je...merci...

La gorge nouée, elle le fixait intensément et s’il avait décrypté son regard à ce moment, il y aurait lu l’attente d’un baiser. Mais il continuait à la soigner, apparemment dépourvu des mêmes sentiments qu’elle, pauvre idiote qu’elle était de penser que de la gentillesse du jeune homme n’était que preuve d’amour. Non, elle ne devait pas imaginer des choses qui n’existaient pas, elle devait se recentrer sur sa situation actuelle de naufragée et aller de l’avant pour s’en sortir. Il n’y avait pas de place pour les rêves insensés.

- Je pense que ça va aller, je ne suis pas mortellement blessée, non plus !

Elle aurait aimé avoir la force de se lever, d’échapper ainsi au démon qui la tiraillait, mais à la fois poursuivre ce moment avec Natsu. L’irrésistible envie qu’il l’embrasse la faisait trembler, rien n’avait plus d’importance, aucun son, aucun mouvement, aucun...

Elle se leva d’un bond.

- Regarde là-bas au loin sur la mer, il y a quelque chose. REGARDE NATSU !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 269
Date d'inscription : 05/12/2016
Age : 24

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
230/5000  (230/5000)
Lun 23 Avr - 14:00

Je continuais de soigner doucement la jeune femme quand celle-ci se mit à faire un grand bond se relevant par la même occasion. Je levais la tête doucement et vis ses yeux pétillait, au même moment, elle se mit à me crier qu’il y avait un bateau qui approchait de nous !
Je tournais le visage en direction de l’horizon et vis un bateau foncé vers notre île, faisant tinté ses cloches pour nous faire signe qu’il arrivait ... Nous voila sauver.

Je regardais de nouveau Kyane et lui prit la main pour l’emmener à la plage avec moi , ça y ‘est nous allons enfin pouvoir être sauvé , tout le monde au camp sauter de joie .

Nous arrivions au niveau du campement ou nous pouvions voir toutes les personnes sauter de joie, ils se serraient dans les bras des autres, nous attendions tous ensemble que le bateau accosta, un poteau de bois se jetant du haut de celui-ci et un homme plutôt bien habiller nous saluant tout en nous disant :


« Vous n’avez plus rien à craindre jeune gens ! Nous sommes venus vous ramener sur Hargeon !»

Les personnes du campement monté une à une sur le bateau sans trop se poser de question , Kyane finissaient par monter avant moi et je m’attardai vers le capitaine lui demandant :

« Co... Comment vous nous avez retrouvé au juste ?»

Il m’adressa un léger sourire et appuya sur la visière de sa casquette pour la réajuster tout en me disant :

« Vous avez de la chance d’avoir des amis comme les vôtres monsieur Dragneel , la guilde de Fairy Tail ainsi que celle de Lamia Scale a tout fait pour que l’on vous retrouve , nous avons simplement suivit le chemin que votre bateau devait prendre . Heureusement pour vous que vous n’avez pas dérivé sur une île très loin de l’accident !»

Je lui souriais et m’inclinai pour le remercier, heureusement que nous avions nos amis oui ... Bien sûr chaque porté disparus avait était recenser, mais l’appuie des deux guildes avait du certainement bien aider.

Une bonne heure après nous levions enfin l’ancre, le voyage allez enfin reprendre et nous allions enfin rentrer chez nous ...

Quant à moi, vous me demanderiez vous ... ? Et bien, il faudra encore attendre quelques heures que je me retrouve de nouveau sur la terre ferme pour me sentir vraiment en sécurité ...

Je lançais un dernier regard sur l’île me tenant fermement aux barrières de sécurité tout en passant la tête au-dessus de celle-ci pour me soulager.

Saleté mal des transports, il n’allait décidément pas me laisser tranquille ...

Je repensé a ce que nous avions accomplis ses derniers jours et chuchota doucement entre deux haussements de cœurs ...


« Adieu... Petite île de notre naufrage...»

Fin De La Mission


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Mission rang C / TITANIC [PV Natsu Dragnir]

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» Un Titanic pas si dramatique. [Mission rang C, Solo, Fini]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)

Sauter vers: