Top-partenaire
YasashiValoranMyHeroAcadémiaRWBY RPGCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif
Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 

Tenir Le Front ! [Groupe 2] [Event]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 16/12/2016

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/2  (2/2)
Expériences:
0/200  (0/200)
Jeu 19 Avr - 12:53

La créature avait fini par tomber, et cela me valut d’être félicité par Gilgamesh, ce n’était pas de simple félicitation pour moi, ça avait une autre allure, déjà parce qu’il s’agissait d’un membre du conseil, ensuite parce que je devais faire mes preuves auprès de lui.
Le mage fit ensuite apparaître des armes devant nous afin de pouvoir nous servir et aussi de nous défendre en usant moins nos pouvoirs et ainsi nous économiser. Je ne mis pas trop longtemps avant de choisir une arme, disons qu’elle avait été choisi simplement pour son côté léger et aussi pour sa possibilité d’attaque rapide. C’est pour cette raison que mon choix s'était porté sur une rapière.

L’arme à peine choisit, les rats commencèrent à se tourner vers là où il était sortit, cela aurait très bien pu se terminer ainsi, mais cela aurait été trop simple et lorsqu’une voix féminine se mis à raisonnée qui fut suivit d’un concert de canons qui étaient tous dirigés vers nous. Pour nous protéger, j’avais décidé d’ériger un mur de glace, puis un second tout ça pour nous assurer, à Ievan et à Gilgamesh, que celui-ci soit suffisamment résistant pour résister à cet assaut.

- Je crois qu’on veut vraiment pas nous laisser faire !

Les canons cessent alors leurs concerto et mon mur avait tenue face à tout ça, enfin le premier avait fini par céder, si bien que j’étais soulagé d’avoir penser à créer deux murs et pas qu’un seul. Le lieu était couvert de poussières.
Les portes qui avaient été alors closes jusqu’à présent avait finit par s'ouvrir à nouveau sur de d’autres rats et sur une femme aux longs cheveux violets et un bandeau sur l’oeil qui se dirigeait vers Juvia. Jellal pris la parole.
“L’isoler ?”
Je n’étais pas très prêt de Juvia, je me dépêche alors de créer un sol de glace pour me précipiter vers cette femme et créer un mur entre elle et la mage d’eau. Pour la stopper, il fallait trouver au moins une chose pour la ralentir. Le fait de glisser jusqu’à elle était très risqué puisque j’étais obligé d’être à sa portée pour pouvoir créer ce mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D BP
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 05/02/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
50/450  (50/450)
Lun 23 Avr - 22:19

A peine avais-je rejoins Hyuro ( je croit que lord Gilgamesh l'avait appelé ainsi ) que le membre du conseil fit pleuvoir des armes de toutes sortes à nos pieds.

-Cette bataille sera de longue haleine ... Économisez au mieux votre magie !
Choisissez-je n’ai pas le temps de vous faire des armes sur-mesure et surtout restez en vie !


Très bien, pour ma part je sens que ma magie commence à revenir, et de toute façon les armes qu'ils nous à fait sont bien trop petite pour ma taille actuelle. Je désactive donc mon lacrima et je retrouve une taille plus humaine d'un mètre soixante dix. Je choisis ainsi mon arme de prédilection, celle que je forge le plus souvent, une lance équilibré qui me parait être légère et suffisamment solide. A peine ai-je le temps de la saisir qu'une corne de brume résonne au dessus du chant de bataille, aussitôt la marée grouillante de rat se retire vers leur base. Plus réactif que moi, Hyuro créa un double mur de glace pour Gilgamesh et moi alors qu'une salve magique destructrice s'abat sur le champ de bataille... Presque aussi soudainement le bombardement cesse et une voix hystérique déchire le silence et les portes massives s'ouvrent de nouveau pour déverser la marée de rongeurs, cette fois guidée par une folle au cheveux violacés. Celle-ci obliqua directement vers notre mage d'eau, décidé à lui faire sa fête. Hyuro s'élança sur la glace pour glisser à son secours, suivant ainsi le même mouvement que Jellal et lord Gilgamesh. Je me vois mal rester là sans rien faire aussi je tend ma main vers leur direction et j'en appelle à nouveau à l'arbre monde...

- Arbre-Monde : Nifleheim !

Aussitôt le sol se fracture en une banquise autour de Juvia et une nuit boréale tombe autour d'eux, augmentant ainsi fortement les magies d'eau et de glace. Des iceberg flottant jaillissent autour d'eux, créa ainsi des abris provisoires contre un assaillant. Légèrement essouflé je me dirige plutôt vers la porte pour endiguer le flot d'assaillant qui en jaillissait toujours. Quatre personnes pour une mage, ils devraient la neutraliser sans problème, et le Christina devrait arriver d'un instant à l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Lun 23 Avr - 22:33

Je courrais de toutes mes forces pour rejoindre Jellal du mieux que je pouvais jusqu’à recevoir un message télépathique de sa part , il me demandait de l’isoler ... Jellal savait très bien que c’était dans mes cordes de le faire mais malheureusement trop de monde était déjà sur elle, je me mis à tiquer tout en me mordant la lèvre répondant à Jellal par télépathie :

« Désoler, je ne peux pas le faire maintenant ... Si je le fais, nous serions tous téléporter et il n’y aurait personne pour faire diversion à l’extérieur , ceux de l’intérieur seraient perdus !»

Oui, il fallait l’isoler à tout prit, mais pas au prix du sacrifice de nos camarades. Je continuais de foncer sur eux, Hyuro me dépassait en surfant sur sa glace et elle réussie à protéger la jeune bleutée inextrémis. Je n’avais pas le choix, je devais moi aussi mettre le paquet !

Je changeais de direction en pleine course fonçant sur le géant que Jellal avait terrasser un peut plutôt c’était clairement lui le plus prêt de la zone ou se trouver la femme à abattre , je pris appuyer sur mes deux jambes et sauta sur le tas de chair qui restait puis , prit de nouveaux appuie sur celle-ci pour me retrouver bien aux dans le ciel .

Le haut le temps me semblait ralentit, je pouvais voir le climat changer a vu de nez, le soleil faisant place à une future tempête qui allait approcher, les nuages recouvrait la zone de combat et la pluie commençait à perler sur nous :


« Viens à Moi Caladbolg !»

Un arc d’acier aparaissais dans ma main et un carquois remplis de flèche vriller accrocher à mes hanches, de la haut je repérai la jeune femme et décochai à une vitesse fulgurante mes flèches, celle - ci tirais avec ma pleine puissance fonçais sur le champ de bataille créant des impacts au sol et sur ma cible, je tirais autant de flèche que je pouvais jusqu’à finir par redescendre prêt de mes compagnons.

Je reprenais mon souffle après cette action et demandai par télépathie à Jellal sur place :


« Ou ça en est ? Elle est morte ... ?»

Pendant ce temps ... Une étrange fumer commençait à apparaître sur le champ de bataille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Lun 23 Avr - 22:38

Le temps commençait à se gâter , les nuages s’assombrissait petit à petit ne laissant plus aucun rayon de soleil éclairer le champ de bataille , la porte quant à elle était bien portante malgré que les canons soient détruits , une certain fumé se dégageait de la porte envahissant peut à peut le champ de bataille .

Les créatures, elle foncer sur le groupe de jeune mage qui entourait Hitomi. Pendant que Gilgamesh lui tirait ses flèches sur la cible, la jeune femme enfila discrètement un masque à gaz ...

Le gaz envahissant enfin le champ de bataille et la jeune femme se mit à rire de tous sont saoul tout en criant :


« Vous êtes vraiment une bande de boulets !»

Elle leva son majeur en signe de victoire et leur dit :

« Vous n’êtes qu’une bande de tocards ! Je vais vous écraser !»

Elle courut à toute vitesse sur le mur de glace sautant dedans pour le briser et fonça sur Hyuro, elle jeta ses paumes sur son ventre créant ainsi une explosion à bout portant faisant littéralement voler la cible.

Pendant ce temps sur les remparts ... Des hommes encapuchonner était en train d’incanter , levant tous leurs bâtons en même temps en direction du groupe de mage. un immense nuage commençant à envahir le ciel juste au-dessus de la tête de Jellal, des éclairs lui tombant dessus en chaînes, faisant ainsi un écran de fumé autour de la cible ne laissant plus aucune vision de lui pour ses alliés.

Des rats se mirent à sauter sur Heaven et Ievan, ils enroulent leur bras et jambe autour d’eux et activèrent un parchemin avec leur sang, les deux disparaissant ainsi du champ de bataille.

Ievan et Heaven se retrouvent en haut d’une colline , ils peuvent avoir une légère vision de la bataille, mais un énorme monstre se trouvent juste devant eux ...


Pour résumer :

- Gaz qui envahit le champ de bataille, toutes les personnes sur le champ de bataille voient leur magie annuler pour deux tours, sauf Ievan qui est le plus loin qui ne l’a plus que pour un tour. Un dernier petit sort et autoriser le premier tour, mais rien de bien important.

- Hitomi, fonce sur Hyuro et l’attaque de plein fouet avec sa magie d’explosion

- Jellal quant à lui se fait attaquer en chaîne par des mages sur les remparts, des éclairs de plus en plus violent lui tombant dessus .

- Ievan et Heaven, se font téléporter un peut plus loin tombant sur une créature beaucoup plus imposante que toute celle qu’ils ont vu jusqu’à présent.

- Quand à Gilgamesh et Juvia , rien de spécial pour eux mise à part le gaz , mais je pense que vous avez tous bien assez d’emmerde pour que ça les occupent :3 .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : Fiore

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
3/3  (3/3)
Expériences:
55/5000  (55/5000)
Ven 27 Avr - 20:41

J'étais dans de salles draps. Elle a rapidement réussis à me déstabiliser, il faut que je me reprenne. J'entends des bruits de pas s'approchant mais fait renvoie un tranchant d'eau sur cette violette étrange. Jellal était là, tant mieux, avec sa puissance, la chance est de mon côté. Je n'eu pas réellement le temps de le remercier d'être arrivé qu'une ombre attaqua notre adversaire. Le mage de glace arrive en glissant juste à côté de moi. J'ai une idée! A nous deux, nous pouvions immobiliser cette folle. Son mur nous séparant d'elle je peux lui glisser. discrètement. Quand elle sera de nouveau en face de nous, je ferais en sorte de lui mouiller les jambes, je compte sur toi pour geler l'eau ! Nous sommes rapidement rejoint par Gilgamesh qui crible d'attaque la violette. Ça ne lui plait pas puisque nous l'entendons rire. Elle brise le mur et passe de l'autre côté je m'exclame Hyuro maintenant! lançant une boule d'eau qui va s'éclater ni vu ni connu sur la partie inférieur du corps de ma cible. Mais Hyuro n'obtempère pas. Du moins, il n'a pas le temps puisqu'elle parvient à le projeter je ne sais où. Et merde. Rien de bon ne s'annonce pour nous. Nous sommes encore moins nombreux que prévu et quelque chose embaume l'air, c'est étrange. Je voies des rats au loin et tente de leur envoyer ne serait-ce qu'une goutte d'eau, mais malheureusement rien ne vient. Merde... Je ne peux pas utiliser ma magie... Je me tourne et constate que je ne suis pas la seule. J'espère qu'ils se débrouillent mieux que nous à l'intérieur...


Dernière édition par Juvia Loxar le Mar 15 Mai - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 27
Localisation : Mystère ...

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
5/999999  (5/999999)
Expériences:
330/10000  (330/10000)
Sam 28 Avr - 13:17

Le bleuté avait avancé au niveau de la mêlée générale ou quasiment tous se trouvaient. Le blondinet n'avait pas réussi à transporter cette fille loin du groupe,  à cause du monde présent. Il ne pouvait pas réellement lire le combat, avec tous les coups qui déferlaient violemment, tant d'un côté que de l'autre. Il jeta rapidement un oeil en arrière, et remarqua des hommes se placer sur les remparts. Une épaisse fumée semblait également envahir l'endroit, lentement mais surement. Entendant du mouvement derrière lui, provenant de l'ennemie dont il ne connaissait guère le nom, il jeta un rapide regard pour la voir enfiler un masque à gaz, et se gausser allègrement de ses adversaires. Un masque à gaz ? Il reporta son attention sur le bâtiment qui semblait être prêt à attaquer en cette nouvelle nuit tombée ... Il faisait de plus en plus sombre, et il devenait difficile de voir quelque chose.

Il ne vit pas assez vite que ces hommes, judicieusement placés sur le mur qu'il avait attaqué lors de réponse précédente, avaient chargé un sort de foudre extrêmement puissant. Les éclairs tombaient sur le bleuté, avec des impacts toujours de plus en plus forts. Plus précisément, tous les éclairs tombaient sur son torse, où ses vêtements, de plus en plus brûlés, révélaient son plastron métallique. Il pouvait sentir l'électricité paralyser un à un ses muscles du bas, le clouant littéralement sur place. Les décharges étaient intense, mais par sa protection, ne touchait pas ses bras, sa tête, ni même son buste, les endroits les plus importants d'un corps humain. En revanche, étant un véritable paratonnerre, il attirait à lui l'électricité qui ne l'aurait pas touché de base. De par la douleur, il grinçait clairement des dents, pour s'empêcher de hurler.

Dans un dernier réflexe, il utilisa sa magie de terre pour mouvoir le sol pour faire une demi-sphère l'entourant. Cette cage de Faraday de fortune lui permettrait d'esquiver le courant qui était de moins en moins supportable. De plus, la magie frapperait cet endroit, une nouvelle hauteur, pour rejoindre au plus vite le sol. Alors qu'il continuait de se faire frapper, la cage finit de l'envelopper, l'isolant ainsi du groupe et de la bataille. Le sol au-dessus de lui était fin, et il ne s'était pas enterré, se laissant un peu de place pour se mouvoir. Il pouvait voir de son corps de la fumée grisâtre s'échapper. La veste de son torse avait complètement brûlé. Son plastron était chaud, à la limite du supportable. Finalement, ses jambes qui le supportaient lâchèrent prise, le faisant tomber sur le sol. Les derniers volts en lui disparurent au moment ou il toucha la terre de tout son poids. Il ne pouvait pu bouger, avait du mal a respirer. Il avait subit des dégâts temporaires assez importants. Avec les muscles du haut de son corps qui pouvaient encore bouger, il dégagea tant bien que mal son plastron pour éviter de se brûler. Sa magie était inopérationnelle, ses jambes également. De plus, il s'était lui-même enfermé dans une cage.

Il pouvait entendre encore les bruits de combat, les impacts de foudre, tandis qu'il soufflait, tentant de récupérer sa puissance. Il lui fallait chercher une stratégie sur ce qu'il pourrait faire une fois sortie de cet endroit dont il ne pouvait rien voir, juste entendre.


Dernière édition par Jellal Fernandes le Mar 1 Mai - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Mar 1 Mai - 16:42


Dans ma rage, je ne pus que frapper dans le vide, constatant l'absence de ma cible. Elle s'était déjà reculée, se riant de ses adversaires peu aptes d'après elle à lui faire face. Elle se munit alors d'un masque tandis qu'un épais écran de fumée se répandit sur le champ de bataille, obscurcissant la vue du camp des libérateurs d'hybrides. Il y avait quelque chose qui se préparait, je pouvais ressentir une forte tension sur le champ de bataille. Ils les avaient rassemblées sur une zone de combat réduite, et ils avaient agi dès lors que je m'étais éloigné de la base sur laquelle je m'apprêtais à grimper... Je parvins alors à jeter un regard dans un creux de la fumée, distinguant des silhouettes encapuchonnées qui firent s'échapper de leur mains des traits d'énergie filant dans leur direction. Ainsi donc la bataille n'était qu'une diversion pour permettre à leurs artilleurs magiques de se mettre en place ? Ils étaient plus intelligents que je n'avais su l'anticiper. Bon sang Heaven, une guilde noire qui parvient à rester ainsi cachée aux yeux de tous durant de si nombreuses années, il y avait forcément anguille sous roche ! Je voulus avertir mes camarades, mais trop tard, un grondement indiquait que les traits avaient atteint leur cible. Au moins je n'étais pas concerné, car aucun d'eux ne parvint à mon niveau. Je voulus pousser un soupir de soulagement mais la voix de mon mentor m'interrompit dans ma tête :

" Reste concentré Heaven. Ce bombardement n'était aussi que le voile qui cache la forêt Il n'y aucun incendie, et personne hormis Jellal en direction de leur base n'a utilisé de sorts hautement explosifs. Comment se fait-il que la fumée se maintienne ainsi depuis plusieurs secondes ? "

S'il n'avait aucun tact pour prendre la parole et rappeler à l'ordre son disciple, l'ancien mage noir marquait un point. Cette fumée était étrange. L'odeur qui s'en dégageait était âcre, et son arrivée coïncidait avec l'instant où cette femme avait mis un masque et fait se retirer de nouveau ses troupes Il y avait très probablement une substance nocive dans l'air, même si elle était inodore. Méfiant, je m'approchai de la première silhouette que je pus apercevoir au loin que je reconnus, pour avoir voyagé quelques temps avec, un jeune mage du nom de Ievan. Au moins, j'avais un repère familier dans ce champ de bataille, mais je n'eus pas le temps de m'en réjouir qu'un rat de taille supérieure aux précédents m'aggripa, déclenchant un sortilège qui m'emporta loin de l'amas de fumées.

Après un bref instant d'inconscience, je repris mes esprits sur ce qui semblait être une colline surplombant les bois où avaient lieu la bataille. Je pouvais voir au loin les explosions et la fumée, et entendre le tumulte des combats. Mon kidnappeur avait vraisemblablement disparu, et Ievan avait subi le même sort que moi, entraîné de force au loin. Je me levai alors, tentant de reprendre l'entier contrôle de mes membres encore un peu engourdis.

" - Bon ! Ce n'est pas tout ça, il va falloir qu'on trouve comment les rejoindre, on ne peut pas rester ici pendant qu'ils se battent.

- Ca semble effectivement un bon plan.

- Ah ! Content que tu approuves. Allez, en route.

- Même pas un petit thé avant de repartir à la castagne ?

- On a pas vraiment le t... "

D'un geste brusque, je me retournai. Cette voix grave n'était pas celle d'Ievan, elle était presque gutturale. Je me retrouvai alors face à une véritable vision d'horreur. Là, une immense créature, dotée de six appendices griffus approchant de ma taille, et de mandibules accompagnés de crocs me toisait de ses grands yeux verts. La surprise et l'effroi furent tels que je ne m'aperçus de son look de gentlemen que bien après. Un haut de forme recouvrait son crâne, et le reste de ce qui aurait été autrefois une veste de costume son corps. Je reculai instinctivement, voulant déclencher ma magie. Mais rien ne se produisit. J'ouvris grand les yeux, incapable d'émettre le moindre son. Intérieurement, mon maître éclata de rire.

"- Bah alors, qu'est-ce qu'il se passe, tu te fais dessus ?

- .... J'ai une panne.

- Oh mais c'est pas grave, tu sais Heaven, ce problème ne touche qu'un homme sur cinq...

- Mais de quoi tu causes ?

- Laisse tomber et trouve quelque chose pour te défendre. "

Dans la panique, je me servis dans mon sac. Il n'y avait rien, hormis une outre d'eau et du pain à sandwich pour le voyage que Kanade avait enfoncé de force, en me disant très exactement "tu vas manger tous mes pains espèce de petite pucelle". Devant son effrayante expression, je n'avais pas osé répliquer et avais embarqué ce poids bien encombrant. Je chargeai donc, pain en main, bien décidé à défendre ma vie, ainsi que celle d'Ievan. Mais je fus stoppé par la complainte de la créature qui se protégeait la gueule de ses pattes maladroitement.

" Je... Je vous en prie, ne me frappez pas ! Je ne suis pas comme tous ces crétins de la base là bas, j'ai une conscience moi, et je n'ai aucune envie de vous tuer ! Tenez, j'ai préparé un peu de gâteau si vous voulez, vous m'en direz des nouvelles ! "

Elle s'était retournée timidement pour nous présenter un plateau portant un gâteau de belle taille et diffusant une senteur des plus agréables pour les narines des deux mages perdus. Etait-ce un piège, cherchait-elle à nous retenir ici ? De toute manière sans nos pouvoirs nous serions une gêne plus qu'autre chose. Autant reprendre des forces de manière agréable, même si c'était en compagnie d'un alien dégueu qui se prenait pour madame de Pompadour.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 16/12/2016

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/2  (2/2)
Expériences:
0/200  (0/200)
Sam 5 Mai - 17:07

Mon plan aurait très bien pu fonctionner, si on avait eu à affronté un ennemi moins fort ou à un niveau équivalent, mais pour changer, mon ennemi était encore trop puissant. Je n'étais pas vraiment un porte bonheur, aussi bien pour les autres que pour moi-même et aujourd'hui encore était une preuve de ma malchance, j'avais quelque peu l'habitude de me faire envoyer au travers d'une pièce lors d'un combat. Lorsque j'ai vu cette femme passer au dessus de mon mur avant de se précipiter sur moi, je me suis douté que cela allait encore être le cas ; autant dire que si j'étais un piètre porte bonheur, j'étais plutôt bon en ce qui concernait la suite des événement.
Ses mains se posèrent sur mon ventre, puis une explosion se concentra à ce même endroit, une douleur intense me parcouru alors de corps et je me retrouvais à voler de l'autre côté de notre position. Mon corps heurta un mur de plein fouet, si bien qu'en plus de ressentir encore la brûlure et les dégâts de l'explosion, c'était mon dos qui venait de se fracasser contre cette façade.

Je me levais difficilement, regardant en direction de là où je venais, de la où le combat continuait, je n'étais pas spécialement à côté, mais de là où j'étais je pouvais facilement voir un gaz se propager sur le champ de bataille arrivant jusqu'à moi.

- *tousse* Merde mais qu'est-ce qui se passe enfin !

Je me relevais complètement voulant me diriger vers le combat, mais ce fut une douleur vive qui me rappela mon incapacité à faire des mouvements brusques. Je regardai ma main qui était pleine de sang, j'avais de la chance d'être un dragon slayer, ma peau était plus robuste et ce n'était qu'une grosse brûlure accompagné d'un trou. Je n'avais pas trop le choix, je devais combler cette plaie en attendant de pouvoir être soignée. Je devais donc utiliser ma magie mais même ça j'en étais incapable.

- C'est pas vrai !

Je frappai le mur à côté de moi, à la fois de rage mais aussi de douleur, j'avais besoin de soin, même primaire. Mes pouvoirs n'étaient plus disponible, je n'étais surement pas le seul et je pense que ce gaz y étais pour quelque chose ...
Je devais attendre un peu, que la douleur se calme, que mes pouvoirs reviennent, que toute cette cohue s'arrête, que notre mission s'achève et qu'on parvienne à tous s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D BP
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 05/02/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
50/450  (50/450)
Mar 8 Mai - 23:44

Alors que je commençais tout juste à faire des ravages aux milieux des rats, une fumée étrange sembla s'échapper de la porte. De plus un grondement me fit lever la tête vers le ciel que de gros nuage noir assombrissait. Avant que je n'ai le temps d'invoquer à nouveau le pouvoir d'Yggdrasil, des bras velus entourèrent ma taille et je me retrouva soudain au sommet d'une petite colline, qui semblait éloigné du champ de bataille. En tout cas, suffisamment loin pour que je ne puisse soigner et soutenir mes camarades qui avaient l'air d'en avoir besoin. En effet je pouvais distinguer la silhouette gracile d'Hyuro se faire projeter dans les airs. Ouch ... Je suis bien trop loin pour lui lancer un sort de soin... Mon kidnappeur semblait avoir disparut, ce qui ressemblait fortement à un piège ou à une tentative grossière de nous empêcher de nous battre. Je dis nous, car je venais de remarquer qu'Heaven s'était lui aussi retrouvé sur cette colline, ainsi q'une troisième ombre... Wait... Je levais les yeux et j'entrevis une rangé de mandibules acérées prêtes à me déchiqueter. Je poussais un cris n'aillant rien de virile et reculant de quatre bon mètres avant de me ressaisir et de m'orienter en position d'attaque, la lance prétée par Lord Gilgamesh dans ma main. J’essayais d'appeller des racines géantes pour me battre mais rien ne me répondit. Zut, mes pouvoirs ne semblaient pas encore être revenus. A moins que ...

- Bon ! Ce n'est pas tout ça, il va falloir qu'on trouve comment les rejoindre, on ne peut pas rester ici pendant qu'ils se battent.


- Ca semble effectivement un bon plan.

- Ah ! Content que tu approuves. Allez, en route.

- Même pas un petit thé avant de repartir à la castagne ?

- On a pas vraiment le t...

Pendant que je tentais de réaliser ce qu'il se passait, Heaven semblait en grande conversation avec l'Horreur insectoïde, qui s’avérait être un parfait gentlemen. Pour un peu je lui aurait presque proposer de rejoindre Blue Pegasus, avant de me souvenir de ces delicates et monstrueuses mandibules... Je décidais donc de passer à l'attaque lorsque cette abomination bien élevée nous tendis une assiette de gâteaux, qui semblaient fichtrement délicieux...

-Je... Je vous en prie, ne me frappez pas ! Je ne suis pas comme tous ces crétins de la base là bas, j'ai une conscience moi, et je n'ai aucune envie de vous tuer ! Tenez, j'ai préparé un peu de gâteau si vous voulez, vous m'en direz des nouvelles !

Euuuuuuuuuuuuuhhhhh.... Elle est où l'arnaque ? Heaven lui ne sembla surprit outre mesure, car il commença à papoter et à prendre thé avec notre madame de Maintenon Entomorphe. Bon ben... Je m'assis en tailleur à coté d'eux en restant tendus et j'essaya à nouveau d'invoquer Yggdrasil pour faire quelque chose pour ce ciel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Dim 13 Mai - 16:47

Décidément, ils y avaient de l’actions de toutes part, je pouvais voir au loin Heaven Ievan aux prises avec une créature plus tôt effroyable. Jellal quant à lui était enseveli sous une espèce de caillasse géante se protégeant ainsi des éclairs en chaîne lui tombât dessus , essayant tant bien que mal de briser ses défenses . Et surtout, je pouvais voir Juvia et Hyuro aux prises avec la folle dingue ce qui n’étais pas vraiment en leur faveur .

J’avais moi-même respirer du gaz, je devais faire un choix ... Je n’allais pas pouvoir sauver tout le monde, il fallait que je trouve une solution et vite, je n’avais assez de magie que pour faire une seule arme, si je voulais qu’elle soit efficace, j’allais devoir la faire éphémère ... Il ne me fallait qu’un coup ... Un seul ... Un coup qui pourrait débloquer le champ de bataille. Un coup qui pourrait peut-être nous sauver ....

Je plantais Excalibur au sol non loin de moi , j’avais de la chance de l’avoir déjà invoqué , elle n’allait pas me coûter plus de ressource maintenant ...

Puis je me concentrais, je tendais mes mains devant moi et chuchoter une prière, mes tatouages d’ordinaire rouge se mirent à briller d’un bleu vif, il me fallait une idée et vite ... Sans réfléchir l’arme commença à se former, il prenait la forme d’un arc ... Aucune flèche n’était avec ce qui était plutôt étrange ...

Je finissais de la crée et l’arc atterris dans mes mains, il était beau ... On aurait dit une création de dieu ... L’arc était orné de joyaux, mais ... Je pouvais le sentir, il était déjà en train de se dissiper, je n’avais plus qu’une chose à faire ... Miser sur ma chance !

Je serrai l’arc d’une main et visa la muraille, mon choix se porta là-bas, car il n’allait pas être touchable d’ordinaire, je prié de tout mon être que l’arc allait faire effet, je tirais doucement sur la corde avant de crier tout en la lâchant :


« File ! Antares !»

La corde glissait entre mes doigts, mais rien ... C’est seconde était la plus longue de ma vie. L’arc se mit à disparaitre de mes mains, laissant une fine poussière dorée s’envoler vers le ciel. Je pensais avoir échoué, j’étais à deux doigts de craquer jusqu’à entendre un bruit sourd venant du ciel. Mon regard se perdu dans le ciel et je vis comme une étoile .... Elle se rapprocher ... Un peut trop même, on pouvait suivre un gigantesque trait doré qui partait du ciel et alla s’écraser sur la muraille de la base ennemie, produisant une assez grande explosion. Il n’y avait plus de mages en hauteur ... Et presque plus de muraille d’ailleurs, je remerciais dieu d’avoir écouté ma prière...

Je prenais Excalibur et partis en direction de Hyuro et de Juvia pour les aider. Nous avions encore une chance de nous en sortir. Mais pour ça, il nous fallait Jellal ... J’espère qu’il sortira très vite de sa protection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Dim 13 Mai - 17:06

La bataille fait toujours rage devant la base ennemie. La muraille s’écroulant peut à peut il n’y a donc plus rien à craindre des mages qui étaient en haut. Mais la jeune femme elle, n’avait pas dit son dernier mot, elle sourit et jeta des fioles remplit de ses explosifs sur Juvia.

Tandis qu’une douce mélodie enveloppée le champ de bataille , chaque bête se mirent à devenir comme enrager , allant jusqu’à s’attaquer elle-même ... Toute créature proche de vous, vous attaque irrémédiablement.

La mélodie, quant à elle, vous procure un son des plus désagréable vous gênant légèrement , une forte pluie se mit à tomber , les nuages gris ne vous laissant plus voir le soleil ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : Fiore

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
3/3  (3/3)
Expériences:
55/5000  (55/5000)
Mar 15 Mai - 23:19

Son sourire est carnassier. Elle me lance un explosif mais je suis confiante, je peux laisser passer le projectile à travers ma forme aqueuse. Mais la sensation habituelle lorsque je me change n'est pas là. A la place, je ressens un gros impacte au niveau de mes jambes. Arg... Je ne peux vraiment plus rien faire... Je ne peux compter que sur ma capacité à esquiver donc. J'entends du bruit autour de moi, mais je me concentre sur la douleur et évite comme je peux les attaques arrivant. Un gros rat s'approche de moi et je lui envoie un gros coup dans le ventre, la faisant reculer sous le choc. J'ai les oreilles qui sifflent et la pluie tombant autour de nous est étrange. Elle est lourde, chargée d'une chose étrange et ne provient pas de moi. Je ne dis pas que lorsqu'il pleut c'est toujours de ma faute, mais là, il n'y avait aucune condition pour qu'il pleuve. Le rat revient tandis que les explosions continuent. Je me bats du mieux que je puisses contre ce rat en esquivant mais sans ma magie, ce n'est pas évident du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 27
Localisation : Mystère ...

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
5/999999  (5/999999)
Expériences:
330/10000  (330/10000)
Mer 16 Mai - 19:19

Le bleuté s'était enfermé dans sa cage de terre. Son souffle encore lourd des brûlures qu'il sentait encore sur son torse formait un écho agonisant dans cette prison de mère nature. Son plastron, encore brulant, reposait à ses côtés, tout comme ses vêtements brûlés. Habillé d'un simple marcel noir en haut, il se sentait maintenant bien malin de s'être moqué intérieurement des deux nudistes qu'il connaissait. Alors qu'il réfléchissait clairement sur la suite des évènements, il put entendre des bruits de combats assez lourds, avant d'entendre le battement incessant du tonnerre s'arrêter. De la même façon, la pluie se fit entendre ... Quelques gouttes, puis l'eau s'écoulant normalement. Si cela avait pu ressembler a une tactique pour noyer le bleuté, il avait rapidement compris qu'elle semblait suffisamment naturelle pour ne pas l'inquiéter plus que cela.

Finalement, il se posa sur son fessier, pliant ses genoux. Il avait pris des dégâts notables, mais sa fougue et son entrain restaient intacts. À vrai dire, outre la douleur de brûlure, une fois la décharge passée, il ne pouvait pas dire qu'il se sentait si faible que cela. Tandis qu'il se releva doucement, pour ne pas trop se brusquer, il songea un instant au combat. Il avait un rare moment pour réellement réfléchir en termes de stratégie, et c'était selon lui sa meilleure option. Les moyens de défense qu'ils avaient mis en oeuvre étaient plus qu'impressionnants. Combien de sbire et de mages avaient-ils détruits jusqu'à maintenant ? Se doutaient-ils un instant qu'une équipe d'infiltration faisait paisiblement sa mission pendant ce temps ?

Par ailleurs, cette équipe n'avait pas été prévenue du bombardement. Ce dernier ne devrait plus être très long par ailleurs, Blue Pegasus participant à cette mission, et étant donc au courant des tenants et aboutissants. Il avait besoin du Lacrima de communication au plus vite, il fallait prendre des nouvelles du groupe, pour leur demander si la diversion est suffisante, et les prévenir du danger imminent qui les guette. Jellal réfléchissait de plus en plus à son prochain mouvement. Annihiler cette femme était vraiment la meilleure chose à faire ?

Finalement, il cassa la coque de pierre qu'il s'était formé. Guère loin de lui, le membre du conseil, le blond, s'était saisi d'une épée, et avait clairement la position d'un marathonien qui allait sprinter vers la victoire. Finalement, d'un ton calme, mais rapide, il lui dit sans transition :


"Gilgamesh, le lacrima !"

La phrase avait été parfaitement imprécise, et pourtant, le garçon semblait l'avoir comprise, car juste avant de partir, il lança à son coéquipier l'objet tant désiré. Le marqué s'en saisit et remercia le garçon de ne pas avoir cherché plus loin. L'activant, il le rapprocha de sa bouche pour que son interlocuteur puis distinguer les mots prononcés entre les bruits de pluie et de combat environnant.

"Ici Jellal. Nous avons percé les premières défenses de l'ennemi, et le combat continue de se dérouler."

Il fit une pause un peu longuette, ou il éloigna l'objet de sa bouche. Il observa attentivement si c'était bien la femme chat ou un coéquipier qui lui avait répondu. Constatant que c'était le cas, il continua alors.

"L'ennemi semblait clairement nous attendre. Je ne sais pas ce qu'il en est de votre côté, mais pour notre part, les pièges sont trop bien calibrés pour n'être que des coïncidences. On nous attendait ... Et vous, vous allez bien de votre côté ? Oh ... Et avant que j'oublie, mettez-vous dans un endroit à l'abri au possible. Christina va bombarder la zone bientôt, nous volons faire sortir tous ceux qui sont encore à l'intérieur en leur faisant une petite frayeur. Restez au possible dans les étages inférieurs. Fin de la transmission, à vous."

Maintenant, le bleuté attendait une réponse sous cette pluie battante. Il n'attendait plus que ça pour repartir au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Dim 20 Mai - 20:48



« -Délicieux dites moi, ces gâteaux. Ainsi donc vous les préparez vous-mêmes ?  

- Tout à fait, j'apprécie tout particulièrement de les partager avec des personnes aussi agréables que vous !

- Dis tu crois que Kanade est célibataire ? Parce que je lui smasherais bien son petit popotin...

- Euh... Je peux savoir d'où te vient cette inspiration Findiariel ?

- Tout va bien? A qui parlez vous ?

- Je voulais te faire réagir. Tu crois pas qu'on est attendus ailleurs?

- Vous m'excusez? J'ai un double appel de première importance. »


Sans laisser le temps à la créature de répondre, je fis signe à Ievan de rester sur ses gardes. Le pauvre semblait encore sous le choc de ce qui leur arrivait. Je m'éloignai ensuite de quelques pas, suffisamment pour ne pas que notre hôte improvisé n'entende ce que j'allais échanger avec la personnalité qu'hébergeait mon corps depuis que j'avais reçu le pouvoir du premier porteur.


« - Bon maintenant, c'est fini de prendre le thé avec la dame ? Non parce que pour être aussi ennuyeux, on a clairement affaire à une FEMELLE?

- Mec...T'es vraiment une drama queen. Ton seul sujet de conversation c'est « snif snif, Heaven il m'écoute pas... »

- Tu veux pas la fermer et être un peu sérieux deux minutes ? C'est évident que cette bestiasse est là pour nous retenir ici, loin du champ de bataille. Cette histoire d'hybride mystérieusement gentil pile à l'endroit où on a atterri, c'est beaucoup trop gros pour être une simple coïncidence heureuse pour nous.

- … Mince. T'as probablement raison en plus. Bon. Laisse moi faire,on va se tirer de là.  »


Mon maître voulut en placer une, prévoir un plan, histoire de ne pas se jeter bêtement sur la créature, mais à cet instant, je n'étais rien moins qu'un de ces héros clichés de romans d'aventures qui avance, prêt à déclamer sa réplique, et à affronter l'ennemi qui saurait alors tout de sa présence. Je m'avançai d'un pas fier, marquant chacun de mes pas d'un bruit sourd, pour bien faire comprendre que ma volonté était forte. Je levai un doigt dans la direction de notre hôte, hurlant à plein poumons d'une voix qui résonnait alentour dans la vallée.

« - Hé toi l'insecte là ! Tu ne nous auras pas plus longtemps avec tes gâteaux du diable vil suppôt de nos ennemis! Mon nom est Heaven Spirit, et je te le dis ainsi : Tu ne le sais pas encore, mais tu as déjà tort ! Je suis le gentil et tu es le méchant, tu vas donc perdre ! Hahahahahaha !
- Oh mon dieu ! Ainsi donc tu as découvert mon plan, saleté de gentil....J'ignore comment tu as fait mais vous êtes loin d'être sortis d'affaire ! Mon plan est sans faille, votre seule sortie est hors d'atteinte car elle se trouve juste derrière moi wahahahahaha

- Moi les sorties,je ne les emprunte pas, je les aménage.  »


Pendant que je parlais à mon interlocuteur qui s'était pris au jeu, j'avais lentement concentré une sphère d'ombre à l'aide de celle du monstre, la projetant sous les pieds de l'hybride, créant un trou béant dans le sol en profitant du poids de la bête. Dans un hurlement de panique, notre ancien hôte alla s'écraser une dizaine de mètres en contrebas, dans ce qui ressemblait à une galerie souterraine. Notre salut semblait se trouver par là. Je fis signe à Ievan de s'accrocher à moi, restant silencieux, puis je me déplaçai d'ombre en ombre dans la caverne pour ne pas chuter brusquement. Je déposai une fois en bas mon collègue, observant l'être au sol, qui ne bougeait plus. Mort? Nous n'avions le guère le temps de nous enquérir de son état. Je lâchai un dernier regard vers notre adversaire :


«  Le thé manquait de lait. Ne comptez pas sur un pourboire. »


Puis je repris en direction d'Ievan :


«  Vu la taille de la galerie, il doit s'agir d'un tunnel prévu pour cette créature. En continuant par là, on devrait retrouver nos camarades sur le champ de bataille.  »


Direction la guerre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D BP
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 05/02/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
50/450  (50/450)
Sam 26 Mai - 17:33

Pendant que Heaven faisait la conversation à l'insecte (le plus moche que j'ai jamais vu), je tentais de rassembler ma magie, qui pour une obscure raison, semblait être présente mais limitée... comme si je ne pouvais plus accéder à mes réserves. Le Christina devrait déjà être là, mais ces nuages noirs qui obscurcissaient le ciel devait empêcher toutes manœuvre, il fallait donc absolument que je le dégage...

Pendant que je me livrais à ces constatations, Heaven s'éloigna un moment en me recommandant d'un geste de rester sur mes gardes. La créature sembla outrée qu'il coupe court à leur discussions de petit salon de thé, et elle s'interressa aussitôt à moi.

Alors, tu ne mange pas mes gâteaux ?
 
Euuuh... non merci, je n'ai pas très faim

Je m'efforçais donc d'alimenter la conversation pour occuper son attention, tout en essayant de lancer mon sort, ma lance prête à l'emploi. Alors que que notre hôte décidait d'aborder le sujet des garçons et des amourettes, Heaven revint vers nous en beuglant à l'encontre de l'immonde scarabée, brandissant son doigt dans une posture qui se voulait impressionnante.

- Hé toi l'insecte là ! Tu ne nous auras pas plus longtemps avec tes gâteaux du diable vil suppôt de nos ennemis! Mon nom est Heaven Spirit, et je te le dis ainsi : Tu ne le sais pas encore, mais tu as déjà tort ! Je suis le gentil et tu es le méchant, tu vas donc perdre ! Hahahahahaha !


- Oh mon dieu ! Ainsi donc tu as découvert mon plan, saleté de gentil....J'ignore comment tu as fait mais vous êtes loin d'être sortis d'affaire ! Mon plan est sans faille, votre seule sortie est hors d'atteinte car elle se trouve juste derrière moi wahahahahaha

- Moi les sorties,je ne les emprunte pas, je les aménage.

Et le monstre s'effondra dans un gouffre qui s'ouvrit sous ses pieds. Au même moment, je sentis la magie me revenir soudainement, comme un barrage qui saute. Mais avant que ne puisse faire quoi que ce soit, Mon collègue nous transporta dans le gouffre. Je manquais de vomir après avoir traversé autant d'ombre.

-Plus jamais ça, plus jamais...

Imperturbable, il continua dans sa lancée.

-Vu la taille de la galerie, il doit s'agir d'un tunnel prévu pour cette créature. En continuant par là, on devrait retrouver nos camarades sur le champ de bataille.

-Attends, je dois d'abord faire quelque chose. Pour Jellal.

Sans lui laisser le temps, je fis appelle a ma magie. Une racine géante jaillis du sol et me ressortit du gouffre. J’écartais à nouveau les bras et je relâchais le sort que je préparais depuis un moment.

-Arbre-monde: Alfheim !

Une lumière aveuglante déchira les nuages noirs du ciel, les dissipant et dégageant ainsi la voie pour le Christina, la pluie cessa aussitôt.Allez-y, Mr. Ichiya. La gravité ayant soudainement diminuée, je me laisser redescendre comme une plume aux cotés de mon collègue, qui tenait apparemment à passer par ces galeries, alors que l'on aurait pu bondir jusqu'au champ de bataille.

-Voilà, on peut y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Jeu 31 Mai - 10:15

Le gaz finit de se dissiper. [ Magie réutilisable]

Ievan et Heaven commencent à avancer dans le tunnel , jusqu’à apercevoir des léger clignotement rouge avec un bruit légèrement familier : « Biiiip....Biiiip»

Voyant que Gilgamesh et Jellal font une pause pour récupérer,une horde de rats leur sautent dessus pour tenter d’avoir l’avantage.

Juvia quant à elle est toujours en prise avec Hitomi , celle - ci s’acharne sur elle , elle commence a sentir que le gaz ne va plus faire effet et se lance sur elle pour tenter d’avoir un avantage certain sur elle . Elle continue de l’attaquer a l’aide de ses explosifs, essayant ainsi de poser la paume de sa main sur elle pour faire une explosion dévastatrice.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 27
Localisation : Mystère ...

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
5/999999  (5/999999)
Expériences:
330/10000  (330/10000)
Dim 3 Juin - 20:28

Le bleuté tentait d'avoir le regard partout, pour prendre la meilleure décision stratégique. Il attendait également la réponse de la conseillère aux cheveux violets, qui lui annonça alors, après avoir donné la confirmation de son identité,  trois points très importants. Déjà, ils étaient séparés, ce qui confirmait la pensée du jeune garçon qu'ils étaient attendus. Y avait-il des traitres dans leurs rangs ? Difficile a dire. Le second point était qu'elle irait cherchait les autres pour les prévenir, ce qui rassura le bleuté, et pourrait être ce qui fera basculer l'avantage. Pour finir, elle ajouta couper la communication, car un adversaire enragé l'attendait. Ici aussi, ils avaient une furie particulièrement puissante à se charger. Jellal lança alors un "Bonne chance" à sa coéquipière, bien qu'il ignorait si ce dernier avait été reçu.

Il tourna son regard vers l'ennemie principale. Il ne voyait que peu d'alliés présents par ailleurs ... Il en manquait deux ? Le marqué eut un mauvais pressentiment à ce sujet. Juvia se faisait sévèrement attaquer, et l'adversaire principale semblait redoubler d'effort pour atteindre le ventre de la femme eau. Elle semblait paniquer, et à raison, puisqu'il pouvait sentir sa magie interne revenir. Elle devait probablement chercher à anéantir le groupe maintenant, tant qu'elle le pouvait. Le bleuté rangea alors le lacrima e communication, et se prépara à aider la bleutée.

Mais des petites créatures, du menu fretin, se lança à corps perdu sur l'ancien mage saint. Ne l'ayant pas particulièrement anticipé, et sans son plastron protecteur qu'il avait du enlever, il se laissa surprendre, et ce prix quelques bleus et plaies ouvertes sans la moindre gravité. Le membre du gouvernement s'entoura alors de flammes bien rougeoyantes sans dire le moindre mot. Il voulait ainsi jouer sur l'instinct animal des bêtes, qui savaient parfaitement a quel point le feu était dangereux. Sans autre incantation, et faisant voler quelques braises et flammes a son ancien emplacement, il utilisa son sort Meteor pour foncer tout feu tout flamme sur celle qui dirigeait l'assaut.

En plein milieu de sa course, il crut apercevoir la main de la jeune femme s'approcher dangereusement de sa cible. Il finit par s'interposer, faisait reculer instinctivement la combattante, et se plaçant donc devant Juvia. Le regard du bleuté s'était transformé en agacement envers la personne qui leur avait privé de leurs pouvoirs. Il fit un geste d'incantation correspondant à l'attaque qu'il lança, avant de dire :

"Jiu Leixing !"

Des épées apparurent autour du jeune garçon qui s'en saisit de deux d'entre elles et fonça sur la dénommée Hitomi. Se concentrant uniquement sur elle, ignorant tout aux alentours, il l'attaqua clairement avec pour seul et unique but de la mettre hors d'état de nuire, quitte à ce qu'elle perde un bras ou deux dans la bataille. Il avait en effet bien compris que s'il ne le faisait pas, le groupe allait souffrir de sa présence. De plus, cela lui permettrait de mettre fin à une bonne partie du combat. Il la prenait au sérieux dans ce combat qui, pour le moment, était du 1 contre 1.


Dernière édition par Jellal Fernandes le Ven 8 Juin - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Jeu 7 Juin - 22:21


Ah les tunnels... J'avais beau être un mage de l'obscurité, ce genre d'endroit me fichait clairement la frousse. Si j'avais bien une peur, c'était celle que tout s'effondre sur nous, nous réduisant à l'état de crêpes, le jambon et les boyaux en prime. Rien de bien réjouissant. Intérieurement alors que nous nous engagions dans ce couloir ténébreux à peine éclairé par quelques rais de lumière, j'espérais que celui ci ne soit pas trop long. J'observais, inquiet, la moindre paroi, tâtant la roche, comme pour m'assurer qu'elle tenait le coup. J'ignorais ce qu'il en était de mon camarade de galère, mais moi, j'avais bien envie de hurler un bon coup, et de sprinter en espérant tomber sur la sortie au plus vite. Et le pire dans tout ça, c'était mon mentor qui se moquait allègrement de ma détresse.


«  – Beh alors monsieur le grand méchant héros ? On a peur du noir ? Mon pauvre petit …

- Sérieusement, lâche moi, c'est pas le moment.... Toi non plus tu ne serais pas rassuré avec plus de dix tonnes de roche pur beurre au dessus de la tête.  »


Parfois, je devais vraiment avoir l'air idiot à m'arrêter pour me parler à moi même dans ma tête. Que devait penser Ievan ? J'avais fait en sorte de me montrer sous mon meilleur jour lors de notre aventure dans cette région glacée, mais là, j'étais au plus mal. Après avoir honteusement remporté la victoire contre un horrible et très méchant aristocrate arachnéen, me voilà à courir comme un dératé en tripotant les murs comme un prisonnier sur le point de se faire exécuter et qui compte ses dernières heures.

*BIP !

Euh... Ce son... C'était un bip non ? Quelque chose d'assez significatif en plus. Le bruit venait clairement de résonner dans toute la caverne, et en plus il était assez proche. A mesure que je me rapprochais de la source de son des plus désagréables qui me procurait une très mauvaise impression, une lueur m'indiquait qu'une machine ou quelque chose de similaire avait été entreposé là, et éclairait la zone autour d'elle tandis que ses mécanismes étaient en action. Et le constat que j'en fis lorsque je fus assez prêt pour voir de quoi il s'agissait ne manqua pas de m'horrifier...

Une bombe.

MAIS QUI A L'IDEE SAUGRENUE DE COLLER UNE BOMBE DANS UN TUNNEL COMPLETEMENT PAUME ? Alors oui ok réduire les accès pour éviter que l'ennemi arrive par surprise dans les labos, soit. Mais de là à nous mettre une bombe sur le dos pour nous bloquer ? Vous êtes pas un peu excessifs gars ? Quand quelqu'un vous dit qu'il a un petit creux vous préparez une pièce montée ? Bon sang... L'urgence, c'était de s'assurer que la bombe ne détruise pas le tunnel. Dans notre situation, même si nous nous protégions  de l'explosion, nous ne pourrions pas échapper à l'effondrement de notre cachette.


«  Si tu as quelque chose qui peut m'aider à couvrir la bombe pour en contenir l'explosion, je suis preneur... Je devrais pouvoir utiliser une partie de mon pouvoir pour tenter de la désamorcer, mais un filet de sécurité serait clairement rassurant. Je m'attèle à essayer de comprendre le mécanisme, prépare quelque chose, ce que tu peux, n'importe quoi... Autrement, la crêpe party aura ses premiers ingrédients... Et je tiens pas à finir en apéritif.  »

Alors que je donnais mes consignes à mon camarade, j'approchai mes mains de l'engin, tentant de voir ce que je pouvais faire pour le désamorcer. Il n'y avait aucune trappe, rien, qui me permettait d'accéder à un éventuel mécanisme. La seule solution serait de tenter de percer l'engin directement... Je transformai  l'ombre de mon bras en une lame que je plaçai au bout de celui-ci, portant une attaque directement au cœur du système. Je gardais un œil sur mon camarade dans l'espoir qu'il ait de quoi nous couvrir tous les deux... Car si ma tentative échouait... Non, mieux valait ne pas y penser.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D BP
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 05/02/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
50/450  (50/450)
Mar 12 Juin - 17:37

C'est marrant, ce tunnel, ça me rappelle ceux que l'on creusait sous les montagnes au village, même si ceux ci étaient beaucoup plus grands. Nous progressions assez vite sous la roche et je sentais que Heaven n'était pas rassuré. Il ne cessait de tâter les murs, de regarder nerveusement au dessus de nous. Aussi je ne fit aucun commentaires, d'autant que j'avais moi même peur des araignées, donc chacun ses peur et ses défis.

BIIIP...

Euuuh...

BIIIP...

Un point rouge clignotait dans le noir, émettant un bip inquiétant. Heaven réagit immédiatement et me distribuant ses consignes rapidement. Je lui faisait confiance quand a la bonne décision à prendre face à cette situation.

-Si tu as quelque chose qui peut m'aider à couvrir la bombe pour en contenir l'explosion, je suis preneur... Je devrais pouvoir utiliser une partie de mon pouvoir pour tenter de la désamorcer, mais un filet de sécurité serait clairement rassurant. Je m’attelle à essayer de comprendre le mécanisme, prépare quelque chose, ce que tu peux, n'importe quoi... Autrement, la crêpe party aura ses premiers ingrédients... Et je tiens pas à finir en apéritif.

- Compris !

Je me mis immédiatement au travail, à l'aide de mouvement fluides des bras, quatre racine gigantesque jaillir du sol et des mur pour soutenir la voûte du tunnel. Cinq autre enveloppèrent la bombe alors que mon camarade la transperça d'une lance de pure ténèbres, formant ainsi un globe protecteur autour de celle ci. J'ignore si ce sera suffisant pour amortir le choc, aussi, j'espère de tout cœur que sa tentative aura réussi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 09/09/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Sam 16 Juin - 16:12

Le champ de bataille continuait de plus belle, je sentais que nos forces continuaient de s’amoindrir, les mages de notre camp se retrouvait de plus en plus blésé, quittant un à un le champ de bataille. Il fallait faire quelques choses ... Mais quoi .... Je réfléchissais du mieux que je pouvais jusqu’à voir Jellal en prise avec la dénommée Hitomi . Sa y’est, c’était le moment ! Il fallait que j’y aille !

Je fonçais tête baissé sur eux, je courrais aussi vite et aussi fort que je le pouvais, mes jambes fracassant le sol a chaque mouvement, des flèches quant à elle foncèrent sur moi, mais je n’avais pas le temps de m’en occuper ! Je fonçais sur la jeune femme aux cheveux bleu et lui cria tout en la poussant :


« On s’occupe d’elle Juvia ! Je te confie le reste des opérations ici ! Fait de ton mieux !»

Une lacrima se matérialisa dans sa main et il l’envoya devant la jeune femme.

« Si tu as besoin de me contacter, utilise ça !»

Je me retrouvais donc dos à Jellal , Soudain un cercle magique apparut en dessous de nos pieds, je fermais doucement les yeux et reprenais calmement mon souffle, malgré la douleur des flèche plantait dans mon bras et dos, je me mis à dire d’un ton calme, comme si je récitais une prière ... :

«I am the bone of my sword.
Steel is my body, and fire is my blood.
I have created over a thousand blades.
Unknown to death, nor known to life.
Have withstood pain to create many weapons.
Yet, those hands will never hold anything.

So, as I pray...Unlimited Blade Works.
»

Un claquement se fit entendre, et la jeune femme de Crimson soul ainsi que Jellal et Gilgamesh disparut du champ de bataille. Ne laissant qu’un hama de poussière derrière eux.

Les trois personnes arrivèrent dans une zone étrange, des engrenages volé dans le ciel, une terre aride à perte de vue ... Mais surtout des lames planter dans le sol sur toute la surface, le soleil brillait d’un rouge écarlate comme annonçant un jour sanglant. Je posais mon genou sur le sol pour essayer de me reposer, j’étais fatigué.. Aussi bien au niveau physique que magique ... Je lançais un regard à Jellal lui disant :


« Je te laisse t’en occuper un petit peut le temps que je reprenne des forces.»

Je restais comme ça attendant que je puisse de nouveau bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Sam 16 Juin - 16:26

Hitomi était étonnée des événements qu’il venait de passer, elle venait de se retrouver seule avec deux du groupe. Elle serra les poings et se mit à crier :

« Moi vivante, vous ne gagnerez pas !!!!»

Puis elle se mit à courir après le jeune homme blond préférant viser celui au genoux à terre, élançant la paume de sa main droite sur sa cible pour le faire exploser :

« Meurs !!!!»

Pendant ce temps de l’autre côté ...

Du côté d’Heaven et d’Ievan , la bombe explose malgré tout les efforts d’Heaven , mais heureusement pour lui et grâce à Ievan , ils s’en tirent seulement avec un bruit d’explosion, résonnant dans tout les tunnels .. Après quelques secondes d’écho, vous pouvez entendre au loin :


« Ils sont là-bas ! Allez les chercher !»

Quant à Juvia elle se retrouve à gérer les opérations sur la surface, des rats fonçant sur un mage hybride blésé non loin d’elle ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : Fiore

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
3/3  (3/3)
Expériences:
55/5000  (55/5000)
Dim 17 Juin - 22:01

Elle ne s'acharne pas longtemps sur moi, enfin elle n'eu pas le temps. La cavalerie est vite arrivée et je peux enfin m'extirper de ce bordel. Gilgamesh me lance une lacrima que j'attrape avant de me retourner, sentant mes pouvoirs de nouveaux présents. J'aurais du m'en douter lorsque je l'ai vu m'agresser et multiplier les attaques, je pensais qu'il ne s'agissait que de potions mais visiblement non. J'entends des gémissements à côté de moi. Je tourne la tête et aperçois un hybride en mauvaise posture. J'accours et lance un jet d'eau sur les assaillants. Je me mets entre les deux et dit à la personne dans mon dos Tout va bien ? J’enchaîne les attaques, jonglant entre les ennemies avec une bulle d'eau. Un bruit m'interpelle et lorsque je lève les yeux, je voies une sorte d'énorme navire s'approcher, sans comprendre de quoi il s'agit, éblouie par le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 27
Localisation : Mystère ...

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
5/999999  (5/999999)
Expériences:
330/10000  (330/10000)
Lun 18 Juin - 18:23

Jellal était d’une concentration extrême durant son combat, ne faisait plus attention à rien d’autre. Il sentait bien que cette fille avait tout de même de la puissance, et que la moindre occasion laissée sera une victime supplémentaire. Mais le bleuté compris quelque chose : depuis le début, elle semblait à tout prix éviter une confrontation directe avec lui. Peut-être avait-elle peur de la réputation du héros de Fiore ? Peut-être qu’elle le connaissait d’avant ? Cela semblait difficile à dire. Et à vrai dire, cette réponse n’importait pas vraiment pour le moment.

Finalement, le blondinet interrompit le combat en utilisant son ultime arcane, l’envoi des trois personnes dans une dimension personnelle. Alors qu’il entendait l’incantation de son allié, ils continuaient à se battre avec son adversaire. Le monde sous leurs yeux se transforma petit à petit, et la végétation luxuriante sur la façade du mont Argenta laissait place à un désert de rouille complètement inhospitalier, le ciel pluvieux laissait place à des engrenages tournants, avec quelques cliquetis mécaniques en guise de son.

Le plus impressionnant dans cette vision imaginaire était le nombre de lames qui jonchait le sol. Même en ayant le temps de le faire, il ne pouvait pas les compter. Les deux ennemis s’étaient éloignés par la force du combat, et le bleuté siégeait à côté de Gilgamesh. L’étranger s’agenouilla de fatigue et cherchait à reprendre son souffle. Il demandait également à son coéquipier, égratigné, s’il pouvait s’en occuper un petit instant. L’ancien conseiller retint alors un simple sourire suite à cette demande parfaitement singulière.
La fille fonça en direction du blondinet. Le bleuté attendit le moment propice pour lancer un simple rayon magique dans le flanc de son adversaire, pour la repousser du conseiller. Cependant, et contrairement à tout à l’heure, cette magie était à pleine puissance. Depuis le début, sa magie était au moins inconsciemment retenue dans son esprit, mais il savait parfaitement que, dans ce monde, il pouvait déchainer sa puissance. Sans détacher son regard neutre de sa partenaire de danse, il lança à Gilgamesh :


« J’ai une question. Tu me dis que je dois l’occuper un petit peu le temps que tu récupères … » Il prit une pause dans sa parole, et se saisit d’une épée qui était par terre, hasardeusement. La lame était très bien équilibrée, et magnifiquement bien affutée. Elle était en parfaite adéquation avec son style de combat, ni trop longue, ni trop courte. Il avait probablement bien choisi … Il enchaina alors. « … mais j’imagine que cela ne fait rien si je me permets de mettre fin au combat pendant ton absence, pas vrai ? »

Sur ces paroles, et comme pour prouver ses dires, il concentra toute son énergie magique, comme pour montrer sa véritable puissance. Son regard autrefois neutre semblait y afficher de la colère, et il voulait maintenant se débarrasser de cette fille qui n’avait fait que blesser des honnêtes mages. Son ultime limite était de ne pas la tuer. Si possible, il souhaitait éviter les blessures incurables. Mais il se lança encore une fois sur cette adversaire qui ne déméritait pas. Épée à la main, magie dans l’autre, il alternait sorts magiques et coups physiques en obligeant son adversaire à se concentrer sur lui. De plus en plus offensif, ses sorts devenaient de plus en plus violant et décisifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Ven 22 Juin - 22:01

Rien à faire. J'y avais mis toutes mes forces, et j'avais à peine entamé la carapace d'acier de l'engin explosif. Paniqué, je fus néanmoins vite rassuré lorsque je vis que le cocon de bois mis en place par mon camarade fut suffisant pour entourer complètement la bombe et en contenir suffisamment l'explosion pour qu'elle ne fasse aucun dégât. En revanche, le bruit assourdissant nous fit tomber au sol, étourdis par l'intensité du choc. Qu'est-ce que cela aurait donné si nous n'avions pas eu un pouvoir protecteur à notre disposition, je frémissais à l'idée que nous ayons fini ensevelis sous des tonnes de terre, incapables de nous défendre. Je repris mon souffle alors que je me redressais tant bien que mal, tentant de reprendre contenance. J'adressais un regard inquiet dans la direction d'Ievan, puis vint le soutenir pour l'aider à se redresser. J'avais beau faire partie d'un camp opposé au sien sur le papier, notre aventure commune m'avait conduit à l'apprécier. Et je ne souhaitais nullement le voir blessé.


«  Ne traînons pas ici. Si tu veux mon avis, même si tu as parfaitement contenu l'explosion, rien ne nous dit que ça n'a pas fragilisé la voûte terrestre. Et surtout essaie de rester derrière moi. Ce cocon a dû te coûter pas mal, si des ennemis débarquent, je ne veux pas qu'ils s'en prennent à toi alors que tu n'es pas en état de te défendre.  »


Ce n'était pas dans mes habitudes de prendre l'initiative ainsi et de jouer les hommes de première ligne, mais la situation l'exigeait, il ne pouvait décemment pas laisser son ami passer devant. Et d'ailleurs la suite lui donna rapidement raison alors qu'une troupe d'hybrides les avait visiblement repérés et couraient dans leur direction pour les intercepter. Il était évident que la survie des deux mages n'était pas au rendez vous. J'avais consommé un peu de magie avec mes techniques récentes, et même si le terrain n'était pas le plus défavorable à l'usage de mes pouvoirs, je ne pouvais pas y faire trop appel avec la bataille qui nous attendait. Sauf qu'ils bloquaient l'unique issue... Tant pis. J pris mon courage à demain, et concentra mon aura magique autour de moi pour transformer l'ombre qui m'entourait en un mur de lances d'ombres que je plaçais autour de moi. Elles ne seraient pas capables de percer des armures solides, mais elles seraient suffisantes pour faire au minimum reculer nos adversaires, que j'estimais à une dizaine. Et alors que les premiers yeux rouges se mirent à luire dans le noir en face d'eux, au rythme de bruit de pas rapides similaires aux pattes des souris, je projetai mes armes d'un seul mouvement leste en avant, comme pour parer à leur course, sans tenir compte de ma jambe qui céda sous l'effort, me faisant tomber au sol, tandis que le bruit des chairs transpercées retentit dans la caverne et que je ressentis le liquide carmin se déposer sur mon épiderme. J'avais atteint mon coup ! Mais j'étais en mauvaise posture, s'il restait des survivants, ils allaient me faire ma fête.


«  Ferme les yeux Heaven... Tu vas devoir accepter ton nouveau pouvoir. Je sais que tu n'as aucun contrôle dessus, et sache qu'il est très probable que tu te transformes du premier coup en berserker de ténèbres, mais ta véritable magie, elle est là, c'est la mienne, et la tienne à présent. Oublie les ombres, sois les ténèbres elle-même...  »



J'avais déjà ressenti cette sensation... Lorsque j'avais trouvé cette vieille cape dans la caverne, où j'avais affronté Bisdea pour une histoire de prophétie... Là où j'avais entendu pour la première fois la voix de Findiariel, celui qui allait devenir mon maître, le premier porteur du sceau qui avait alors totalement recouvert mon corps. Je n'avais pas compris pourquoi ce jour là le stigmate qui m'avait poursuivi toutes ces années avait disparu. Et puis je m'étais réveillé des jours plus tard, à un endroit complètement différent, comme si tout ce que j'avais vécu n'était qu'un rêve... Sauf que mon corps couvert de sang m'indiquait clairement que ces visions de cadavres s'amoncelant à mes pieds étaient bien réelles. Qu'avais je fait ? Qui était cet homme qui me parlait dans ma tête sans cesse ? Il m'apporta rapidement des réponses. Depuis des années, son corps était maintenu sous la forme d'une énergie qui entourait la tenue que j'avais récupérée. Il guettait patiemment son successeur, avait laissé plusieurs indices et notamment une fausse histoire de prophétie pour occuper les nations locales et conduire son successeur à lui. A présent que j'avais assimilé son existence, nous ne formions plus qu'un, et il tentait de m'expliquer peu à peu que mon pouvoir devait évoluer. Seulement, jusqu'à présent, ma magie était demeurée celle des ombres, quoi que j'eusse tenté. Et les rares fois où le takeover des ténèbres s'était manifesté, j'étais devenu aussitôt une créature incontrôlable, tuant sans réfléchir alliés comme ennemis.


Peu à peu, je sentais que Findirariel poussait de nouveau mes pouvoirs à se manifester. Je sentis mon corps convulser, comme pris de violents spasmes, et je parvins à dire à mi-voix, profitant de ce que nos assaillants semblaient comme paralysés :


«  Ievan... Vite.. Profites en.. Fuis ! Ne reste pas là, mon pouvoir va s'emballer et je ne veux pas que tu te retrouves mêlé à ça !  »


Ces mots furent suivis d'un hurlement de ma part, qui déchira la caverne. Le blanc de mes yeux se noircit, les veines de ces derniers devinrent visibles, et mes pupilles prirent une teinte rouge sang. Une aura noire entoura mon corps, et mes bras se mirent à bouger seuls d'une atroce façon dans des craquements d'articulations, comme si je n'étais qu'un pantin. Peu à peu, je me sentis quitter mon corps, spectateur de ma forme de berserker qui représentait tous les instincts de tueur de mon maître. Un rat tenta alors de passer à l'attaque, grimpant sur le corps de l'un de ses camarades en levant son arme. Nous ne lui en laissâmes pas le temps. D'un geste, nous fîmes un mouvement sur le côté pour éviter l'attaque, puis posâmes notre main sur la gorge de ce déchet que nous brisâmes d'un geste sans la moindre hésitation. Nous enchaînâmes avec un bond pour attraper un autre rat blessé à terre et le jeter sur son camarade qui tentait de passer à l'attaque sur notre flanc. Alors qu'il tentait de se relever, nous vînmes à sa rencontre pour écraser notre pied contre sa cage thoracique, et la barder de coups jusqu'à ce qu'il ne bouge plus. Dieu que c'était jouissif ! Heaven ne pouvait pas comprendre cela, il était bien plus attiré par la soif de connaissance que par le plaisir que procurait une bonne tuerie, qui nous permettait d'affirmer notre pouvoir, notre supériorité. Rien n'était plus plaisant que d'observer sa victime nous implorer, reconnaître son impuissance. Les livres, les études, la théorie... Peuh ! A quoi bon ? Il était évident que je n'avais plus le contrôle sur mon corps... Findiariel la brute avait décidé d'imposer sa manière de faire. Et vu qu'il n'avait pas été fichu de garder le contrôle je m'étais aussi changé en berserker. Autrement dit je serais certainement incapable de poursuivre la bataille à mon réveil.. Crétin qu'il était.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D BP
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 05/02/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
50/450  (50/450)
Mer 27 Juin - 0:19

La lance de ténèbres d'Heaven n'érafla qu'a peine la bombe, paniqué, je rassembla d'un coup mes cinq racines géantes en un cocon étanche et épais. La puissance de l'onde choc me projeta à terre. Les invocations d'Yggdrasil à répétition ont finis par se faire ressentir, plus tôt que prévu, je me sentais donc de plus en plus épuisé et j'avais du mal à me relever. J'acceptais donc avec soulagement la main secourable d'Heaven. Voilà ce que l'on gagne à utiliser une magie perdue... J'appuyais une partie de mon poids sur l'épaule de mon compagnon, haletant, avant de me redresser et de prendre appuis en haletant sur la lance de Gilgamesh.

-Haa...ha...Merci...ha..haa..

-Ne traînons pas ici. Si tu veux mon avis, même si tu as parfaitement contenu l'explosion, rien ne nous dit que ça n'a pas fragilisé la voûte terrestre. Et surtout essaie de rester derrière moi. Ce cocon a dû te coûter pas mal, si des ennemis débarquent, je ne veux pas qu'ils s'en prennent à toi alors que tu n'es pas en état de te défendre.

-O...O-okay...

Je levais les yeux vers la voûte, pour l'instant soutenue par mes quatre racines restantes, celles du cocon étaient bien amochées, mais elle régénéreraient. Physiquement, je pense pouvoir encore me battre avec ma lance, mais sincèrement, je vais me reposer sur ami histoire de souffler un peu, je sens que je pourrait vite avoir besoin du maximum de mes forces...
Justement, une troupe d'hybrides déboula avec vraisemblablement pour but de nous "neutraliser", et vu notre état, cela pourrait se révéler relativement simple. Heaven fut évidemment plus rapide que moi à réagir, et dressa un mur d'épieux qu'il projeta devant nous, mais sa jambe céda sous son poids et je précipita aussitôt pour le soutenir.

- Merde, ça va ?!

Je devrais pouvoir le soigner, aussi je puise dans mes réserve pour appeler Yggdrasil, sachant que j'allais le regretter plus tard. Mais avant que je n'ai pu prononcer le moindre mot, le corps d'Heaven se contracta violemment et sa respiration se fit rauque.Merde... Des spasmes violents lui parcoururent le corps et il siffla d'une voix où je reconnue de la terreur:

-Ievan... Vite.. Profites en.. Fuis ! Ne reste pas là, mon pouvoir va s'emballer et je ne veux pas que tu te retrouves mêlé à ça !

-Non !

Un hurlement à glacer le sang me répondit. Malgré ça, je ne pouvais pas l'abandonner, combien même cela pourrait être dangereux, cela ne me ressemble pas... Ses yeux devinrent entièrement noirs, et une aura meurtrière s’échappa de tout son être. Soudain, un rat nous attaqua, et dans un geste flou, Heaven, ou plutôt son corps, l'écrasa comme un insecte répugnant. Puis il se lança dans un carnage sans nom avec nos assaillants, les réduisant en bouillit immonde. Je crois que j'ai vomis à ce moment là... Les rats qui passaient à ma portée n'eurent pas plus de chance, je les élimina implacablement, mais de manière moins gore que la Chose ayant pris possession d'Heaven, car je sentais que ce n'était plus lui, c'était plus ancien, plus violent...
Au dépit de son injonction, je ne pouvais partir, je devais faire quelque chose... Peu à peu, le silence revint dans le tunnel jonché de cadavres. La Chose se tenait là, satisfaite de cette mare de sang, et de nouveau assoiffée... Je réfléchit vite, il me restait peu de magie, et surement pas suffisamment pour arrêter cette Chose, je ne pouvait rien invoqu... Sauf si c'est déjà invoqué ! Mes quatre racines gargantuesque soutenant le plafond était là, prête à servir... quatre racines... quatre membre... Ni une, ni deux, au risque de faire effondrer la voûte, je redirigeais les racines plus large que n'importe quel tronc d'arbre vers La Chose pour l'immobiliser en l'air par les quatre membre, en croix.

-Heaven ! Ecoute-moi ! Si tu es là, reprend le contrôle ! Je t'en pris, bats toi ! C'est ton corps !

Je l'implore de toute mes forces, en espérant y faire quelque chose... Si seulement il y avait moins d'ombre... Si j'avais plus d'énergie, j'invoquerais bien Alflheim, mais dans mon état, c'est l'évanouissement assuré, néanmoins, pour Heaven, je peux le tenter...

-Arbre-mondes: Alflh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Tenir Le Front ! [Groupe 2] [Event]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Page 2 sur 3
Sujets similaires
-
» Visite imprévue (Groupe 01 / Event 03)partie 01
» Dans l'attente des ordres ( Groupe 03 / Event 03 )partie 01
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe IV
» PART. I EVENT - Front d'Anathorey (Groupe 2) FIN

Sauter vers: