Top-partenaire
YasashiValoranMyHeroAcadémiaRWBY RPGCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif
Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 

Tenir Le Front ! [Groupe 2] [Event]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 158
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Dim 1 Juil - 10:16

Alors qu'Hitomi était aux prises avec Jellal, elle cherchait toujours à comprendre ce qu'il lui arrivait, saisissant comme elle pouvait des lames sur son chemin pour les jeter sur son adversaire en alternant avec sa magie explosive pour le déstabiliser et le prendre par surprise. Mais il était évident qu'il avait le dessus, d'autant plus qu'elle était à deux contre un contre les deux mages les plus puissants qu'on leur avait envoyé...Avec un sourire, comme excitée par la bataille, La jeune femme hurla à l'intention de ses deux opposants après avoir reculé de plusieurs bonds lestes en arrière :


"Bon sang, c'est quoi cet endroit ? Pourquoi vous ne me laissez pas vous tuer hein ?  Allez, juste une petite explosion ou deux, histoire de répandre vos tripes sur le sol et de me baigner dans votre sang! HAHAHAHAHAHA"


Elle était entrée dans une danse meurtrière comme décuplée par sa situation, et se mettait à multiplier les explosions, de plus en plus puissantes, comme pour gêner la vision de Jellal et passer brusquement à l'assaut par ses flancs avec des lames pour tenter de l'atteindre dans les côtes. L'autre n'était pas en état de combattre, elle n'aurait qu'à se débarrasser de lui plus tard.


"ALLEZ VIENS LE BLEUTE QUE JE REPEIGNE CET ENDROIT AVEC TA CARCASSE !"


***

Pendant ce temps, du côté du champ de bataille, alors que le ciel s'était obscurci de nuages d'épaisse fumée noire, et que le cours des combats tournait en la défaveur des assaillants qui perdaient de plus en plus de terrain sous le regard approbateur du défenseur militaire de la base, une intense lueur fit son apparition, éblouissant soudainement tous les combattants, déchirant l'obscurité. Après quelques secondes, cette lueur fit place à un énorme navire volant, que tous reconnurent aussitôt. C'était le Christina, le fameux vaisseau magique de la guilde Blue Pegasus, qui était venu en renfort.

à écouter pendant que vous lisez:
 


" Ne vous inquiétez pas mes chers amis nous sommes là !! MEEEEEEN !"


Aussitôt, le navire se mit à bombarder les positions ennemis à l'aide de ses puissants canons magiques, réduisant à néant les troupes pourtant innombrables qui se trouvaient sur le champ de bataille. Il ne resta bientôt plus que les mages assaillants, en nombre réduit par leurs pertes. Le vaisseau concentra alors un tir beaucoup plus puissant en visant la base elle même, il lui faudrait plusieurs secondes pour le concentrer. C'est alors qu'un homme d'une taille incroyable - il devait bien mesurer dans les trois mètres - franchit l'enceinte de la base. Vêtu d'une armure de couleur azurée, le regard déterminé et empreint de haine, le mystérieux chevalier Galaad, numéro trois de Crimson Soul brandit son épée.


" VOUS MECREANTS QUI PENETREZ SUR LE TERRITOIRE DE CRIMSON SOUL, VOUS NE SAUREZ JAMAIS ATTEINDRE NOS RECHERCHES QUI NOUS PORTENT AU DELA DES DIVINITES, DES DRAGONS, DE N'IMPORTE QUI ! BIENTOT MEME ZELEPH NE SERA QU'UN SOUVENIR ! "


Le Christina porta alors son formidable rayon magique droit sur cet ennemi pour s'en défaire. Mais le chevalier, nullement impressionné, leva son arme, et la plaça en opposition de l'attaque, reculant de plusieurs pas en hurlant, avant de repousser le rayon sur le côté, produisant une explosion qui fit tomber à la renverse tout ceux qui se trouvaient sur le champ de bataille. Un ennemi formidable venait de se présenter à eux...


Dans la grotte, les rats sont tous défaits, et les rares qui restaient en vie furent anéantis par l'attaque qu'avait repoussé Galaad qui avait partiellement détruit la grotte. A moitié éboulée, celle-ci dévoila néanmoins un chemin vers l'extérieur. Heaven, touché par une pierre, était hors de combat, et avait repris sa forme normale. Mais ses yeux conservèrent leur teinte. Sa nouvelle magie avait clairement pris le dessus. Ievan avait quand à lui été épargné par l'éboulement, et pouvait à présent retourner auprès de leurs camarades.



[indications : Galaad est un ennemi de rang S, par conséquent l'objectif n'est pas de le neutraliser, mais de parvenir à le contraindre à battre en retraite. Et pour cela, vous allez devoir mettre tout ce que vous avez pour l'immobiliser, sachant que son attention est portée pour le moment sur le Christina, et que son mépris des faibles vous donne une chance de l'approcher.]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang A FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : Fiore

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
3/3  (3/3)
Expériences:
55/5000  (55/5000)
Jeu 5 Juil - 13:57

L'hybride est blessée, il ne me répond pas et ne semble pas comprendre ce que je lui dit. Tant pis, je dois protéger cet individus qui n'a rien demandé.  Les autres semblent bien se débrouiller sans moi alors je peux bien prendre le temps d'éloigner quelqu'un pour ne pas qu'il soit en danger. Je l'attrape pare dessous son bras et le soulève. Ainsi, nous sommes lent mais je devrais pouvoir nous défendre avec ma main libre. Je sors la lacrima que Gilgamesh m'a passé précédemment et commence à essayer d'établir le contact. Euh... Juvia espère que ça marche et que tu l'entends... Juvia a trouvé un hybride blessé sur le champ de bataille, elle l'amène pour qu'il soit à l'abris et revient le plus vite possible... Un énorme courant d'air me déstabilise. Je lève les yeux pour voir de quoi il s'agit et la coque du Christina nous surplombe. Les renfort sont là tant mieux. Je presse le pas entendant des cris venant de la porte. Je ne me retourne pas. Plus vite j'aurais mis cet hybride à l'abris, plus vite je pourrais retourner avec les autres. La voix de cette nouvelle menace tout comme sa puissance magique est oppressante, je sens que nous allons avoir beaucoup de mal à le vaincre. J'espère que tout se passe bien pour l'autre groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 132
Date d'inscription : 10/01/2013
Age : 27
Localisation : Mystère ...

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
5/999999  (5/999999)
Expériences:
330/10000  (330/10000)
Lun 9 Juil - 12:44

Toujours dans le monde fait de lames et d’imaginaire, le bleuté se battait contre une adversaire particulièrement redoutable. Difficile de lâcher la moindre attention ailleurs, bien qu’elle donnait finalement clairement des signes de faiblesse. Acculée par les deux mages surpuissants, poussés dans ses derniers retranchements, elle semblait lentement tomber à bout de souffle et perdre de plus en plus de terrain dans cette véritable bataille psychologique. Elle saisissait des lames, puis utilisait sa magie à tour de rôle, tandis que le mage aux prunelles brunes s'économisait à l'épée. Sportif et habitué aux intenses efforts, il était suffisamment en forme pour continuer comme ça encore un moment.

Mais finalement, la fille aux cheveux de lilas recula, instaurant ainsi une distance e sécurité entre elle et ses assaillants. Un sourire se dessina sur ses lèvres un peu tremblantes par l'effort, mais aussi pour une certaine excitation non dissimulée. Elle leur demanda, de façon assez peu courtoise, quel était ce monde. Elle enchaina alors par un discours sans queue ni tête où elle demandait à ses deux compagnons de se laisser toucher par ses offensives pour qu'elle puisse répondre leur tripe dans ce monde psychédélique.

C'est sur cette note que l'affrontement reprit de plus belle. Si le marqué pouvait clairement sembler imprudent tout en restant volontairement au contact avec elle, la mage noir déclencha diverses explosions dans le but de gêner la vision du bleuté. Jellal tentait de deviner les coups portés par son adversaire. S'il avait bien analysé la façon de combattre de cette fille, et donc s'il semblait avoir un coup d'avance à chaque fois, il se prit le tranchant d'une lame au niveau des côtes. Heureusement, il avait suffisamment reculé, par réflexe, pour que cette blessure soit superficielle, mais elle aurait facilement pu lui déchirer les tissus pulmonaires, et la bataille aurait été bien plus compliquée.

Mais il n'était pas resté à proximité d'une telle personnalité explosive sans un but premier très précis. L'ex-conseiller avait préparé un sortilège de serpent de contention, à transmettre par un contact avec sa cible. Dès lors qu'elle passa à portée, le mage lui saisit l'épaule dans un geste vigoureux pour poser son sort, mais sans l'activer pour le moment. Trop énervée et pas assez affaiblie, le sort ne tiendrait guère longtemps. Il fallait en effet lui lancer un ultime sort pour pouvoir finalement la faire prisonnière. Par réflexe, elle recula en sentant la main de son adversaire, et le bleuté fit de même ayant finit ce qu'il avait à faire.

Il pouvait voir facilement à sa respiration qu'elle était à bout de souffle, et que chaque effort physique réveillait en elle des douleurs qu'elle ne soupçonnait même pas. Jellal, à comparer, était à peine essoufflé. Cependant, le marqué avait encore une belle trace rouge sanguinolent sur son torse, qui avait par ailleurs déchiré son juste au corps noir. L'homme d'État jeta un oeil discret à son compagnon de fortune. Il ne pouvait pas voir s'il avait pu se relever ou même récupérer son souffle depuis la création de ce monde. Qu'importe ce qu'il allait arriver, il devait l'affaiblir encore un peu pour la capturer. Il redirigea son regard vers sa partenaire de danse, et commença à charger un de ses sorts les plus puissants. Avec ça, il devrait la mettre au tapis, normalement ... Peut-être qu'avec l'aide du conseiller, il pourrait compléter le sort pour offrir un spectacle pyrotechnique des plus affriolants ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 127
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Ven 13 Juil - 22:32



Quand on évolue dans une sphère intérieure à son propre corps, ses pensées et sa vie défilent en un instant en une boucle infinie. On relativise, comme si on était devenu un fantôme, on se pose des questions existentielles, on regarde le monde depuis ce bien curieux habitacle qu'était notre esprit... Et on s'émerveille autant qu'on se déplore de l'état du monde et des personnes qui le peuplent. Poésie, nostalgie, contemplation et lyrisme, tout ça à la fois... Meh. Non là j'étais plutôt en train de sombrer dans la prose vulgaire à souhait que dans les élans de romantisme. J'insultais à tour de bras Findiariel, qui était tout à sa joie à massacrer sans se préoccuper du nombre de victime de sa barbarie et du pouvoir qu'il consommait. Il aimait profiter de ces instants où il avait le contrôle, et où il pouvait donner libre cours à sa haine du monde entier, présenter en unique acte sa vision personnelle de l'art, entre boyaux et membres fracassés. De là où j'étais, j'observais mon corps se débattre et souffrir de ce pouvoir qui le poussait à bout et utilisait au maximum ses capacités, tirant sur les muscles et les articulations, sans tenir compte un instant des électrochocs de douleur que lui renvoyaient les jointures des poings et des pieds avec lesquels le mage noir qui me servait de maître quand il n'était pas occupé à tuer et à maudire la terre entière frappait encore et encore ses cibles désignés poussant des hurlements gutturaux qu'il devait penser être des éclats de rire sardoniques. Une symphonie du sang, dans laquelle le chef d'orchestre se donnait en spectacle et battait la mesure dans des gestes précis, qui tuaient sans laisser de chance aux adversaires qui tentaient de s'enfuir. Si de là où j'étais je pouvais entendre les cris de détresse d'Ievan qui tentait de me réveiller et qui, miraculeusement, échappait aux assauts déchaînés de Findiariel.  


« -  IEVAN, NE RESTE PAS ICI , ENFUIS TOI VITE...

- Tu sais bien que c'est inutile Heaven. Il ne t'entendra pas. C'est moi qui contrôle ton corps dans le monde physique. Et il fera une victime parfaite pour aiguiser tes griffes, renforçant par la même ta haine et ta colère ! Tu seras un parfait mage noir.

- Toi, ferme la... C'est pas le moment Findiariel. Tu as tué bien assez aujourd'hui, regarde moi ce massacre. TU VAS ME RENDRE CE CORPS QUI EST LE MIEN, TOUT DE SUITE TU ENTENDS ??  »


Pour toute réponse, je n'eus qu'un rire sadique qui résonna dans toute cette pièce sombre qui était devenue ma prison alors que mon maître chargeait une sphère noire dans l'objectif de faire taire cet importun qui tentait de le déranger dans la rédaction de son aria carmin. Je me jetais de toutes les forces contre la paroi qui me retenait, hurlant le nom d'Ievan, et d'autant plus à Findiariel de me relâcher pour que je puisse le sauver, il était à bout de forces, il ne pourrait pas s'échapper. Mais à ma surprise, il eut une formidable initiative, utilisant ses racines pour venir bloquer les mouvements de mon corps, qui se retrouva emprisonné dans ces puissantes serres végétales qui exerçaient une pression hors du commun pour me maintenir immobile. Le berskerker d'ombre tentait tant bien que mal de se dégager, mais la technique du blondin tenait bon. Bien joué !  C'était ma chance, Findiariel était bien trop occupé à fulminer contre Ievan, j'avais une chance de reprendre le contrôle, même si je serais par la suite complètement hors combat car à bout de forces. Je poussais avec plus de force la paroi qui me maintenait dans le monde de l'esprit, frappant celle-ci, me blessant les paumes de mais et les jointures des doigts, mais finalement la prison se mit à craqueler alors que j'entendis les cris de mon maître qui se rendait compte de ce qu'il lui arrivait.




« - NOOOOOON ARRETE HEAVEN, LAISSE MOI DONNER PLUS DE FORCE A TON CORPS !!

- CETTE PUISSANCE, JE L'OBTIENDRAIS TU ENTENDS ?? MAIS PAS EN SACRIFIANT N'IMPORTE QUI, ET SURTOUT PAS UN AMI!! »


Ces mots achevèrent la volonté du mage noir qui s'effondra et chuta à la renverse, prenant ma place dans le monde spirituel tandis que je rouvrais les yeux sur ce couloir dans lequel nous nous étions battus. Sauf que là, je n'avais plus la force de faire quoi que ce soit. Et pour empirer le tableau, au moment même où je reprenais conscience, une puissante onde de choc me fit chuter en arrière et planer sur quelques mètres, encaissant quelques éclats de roches  qui manquèrent de me faire sombrer dans l'inconscience, et faisant s'effondrer tout le couloir devant nous dans lequel reposaient les cadavres d'hybrides guerriers désormais tous morts. Au moins, le ménage était fait... Par contre, la guerre c'était fini pour moi dans cet état. Je rejoignais tant bien que mal Ievan au sol, tentant avec mes quelques forces de le relever.


«  Hé Ievan, allez, redresse toi... On est en bien sale état tous les deux. Merci encore pour ton aide, si tu ne m'avais pas retenu j'aurais commis des choses que j'aurais âprement regretté...  »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D BP
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 05/02/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
50/450  (50/450)
Mer 18 Juil - 22:57

La Chose aux yeux noirs dans le corps d'Heaven se démenait comme un beau diable pour s'extirper de mon entrave, la colère et la frustration déformant le visage de mon camarade. Le bois craquait, grinçait, gémissait mais tenait bon. La voûte montrait de clairs signes de faiblesses et je m'époumonais pour tenter de ramener Heaven. Je rassemblais mes dernières réserves, quitte à me mettre K.O pour disperser les ténèbres environnante, qui rendait la Chose plus puissante...

-Arbre-mondes: Alflh...

Mais avant que je puisse lancer mon sort, la Chose poussa un hurlement de rage et de frustration et j'entraperçu  de nouveau Heaven fugitivement, avant que ne revienne le berserker. Il reprend le contrôle... Mais une puissante onde de choc m'empêcha de hurler à nouveau son nom, nous balayant comme des fétus de pailles. Je fut projeter au sol, que ma tête heurta avec un bruit sourd, qui me fit voir trente-six chandelle. Le corps de mon camarades se retrouva projeté à travers la grotte et des gravats lui tombèrent dessus.

-Heaven !!!

Quand la poussière retomba, j'eu peur qu'il se soit fait assommer, mais il se releva tant bien que mal et vint à ma rencontre pour m'aider à me relever. Ses yeux avait gardés cette teinte noire, mais je voyait qu'il était redevenu lui même.

- Hé Ievan, allez, redresse toi... On est en bien sale état tous les deux. Merci encore pour ton aide, si tu ne m'avais pas retenu j'aurais commis des choses que j'aurais âprement regretté...

- Haa.... Haa... Je pouvais pas te laisser là... Ce n'était pas toi, tu n'a pas à t'excuser... mais, qu'es t'es-ce ?

Je me redressa et me mis debout. On ne saurait dire qui soutenait l'autre, tant nous étions épuisés... L'explosion avait dégagé une ouverture vers le champ de bataille. Je la pointais du doigt avec un sourire fatigué.

- On y va ?

Clopin, clopant, on remonta à la surface pour découvrir une scène de désolation. Des cratères parsemait la zone, des corps calcinés gisait ici et là... Mais j'aperçue le Christina dans le ciel. On est sauvé...

- Ichiya-sama...

Ma phrase se bloqua dans ma gorge quand je vis le colosse qui se dressait dans la plaine, l'aura de puissance qu'il dégageait était telle que je compris immédiatement qu'il pouvait fendre le Christina en deux d'un seul geste si il le voulait... Il fallait le repousser, ou l'immobiliser, faute de mieux. Immobiliser, ça je sais faire. Mes racines, maintenant régénérée, s'enfoncèrent dans le sol pour ressortir et s'enrouler très serrer autour de notre adversaire. Mais je sentais qu'elles ne tiendraient pas longtemps face à la force brute de ce géant, sachant que j'étais magiquement et physiquement à bout... si seulement... Une idée folle me traversa l'esprit. L'énergie que j'avais accumulé pour un dernier sort que je n'avais pû lancer, pouvait en servir à un autre, je pouvais remettre un combattant sur pied... La puissance qu'avait déployé le berserker tout à l'heure, Heaven pourrait y faire appel si il était en état... Je me tournais vers mon camarade.

- Ma magie est plus adapté pour le soutient, je suis pas fait pour le corps à corps, mais toi oui ! Heaven, si tu possédais le maximum de tes forces maintenant, es ce que tu te sentirais capable de repousser ce colosse ?

Ma question à dû le surprendre, si il répond affirmativement, alors j'utiliserais mon dernier sort pour le rendre physiquement et magiquement comme neuf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Tenir Le Front ! [Groupe 2] [Event]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Page 3 sur 3
Sujets similaires
-
» Visite imprévue (Groupe 01 / Event 03)partie 01
» Dans l'attente des ordres ( Groupe 03 / Event 03 )partie 01
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe IV
» PART. I EVENT - Front d'Anathorey (Groupe 2) FIN

Sauter vers: