Top-partenaire
YasashiValoranMyHeroAcadémiaRWBY RPGCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif
Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 

Une Infiltration Pour La Victoire ! [Groupe 1 ] [ Event ]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Rang S CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 388
Date d'inscription : 10/03/2015

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
340/10000  (340/10000)
Dim 15 Avr - 21:17

Yoruichi avait décidé de les observer faire, il fallait qu'elle connaisse les capacités de chacun. Croisant les bras tandis que Salem prit l’initiative de tirer avec son arc des flèches de fumée. Celles-ci traversèrent les différents récipients pour aller se loger dans le corps des hybrides, elle n'appréciait pas vraiment cette action barbare bien qu'efficace. Mise à part cette action légèrement préventif en cas d'embuscade, Antras décida de faire un nouveau discours l'enjoignant à l'accompagner devant un hybride cafard. Elle lança un sourire discret à Tania en levant les yeux. Pour le moment, on avait pas vraiment le choix de s'infiltrer comme des bourrins, elle espérait profiter un peu plus tard de la cohue afin d'exécuter une partie de son plan.

Elle examina l'expérience noyer dans une substance le maintenant en vie, les pauvres avaient du subir milles souffrances et ils n'hésitaient pas à les descendre sans aucune pitié. Elle posa la main sur le verre en écoutant d'une oreille distraite les inconvénients de ce genre bestiole mais il oubliait le plus important. Si on l'éliminait ou le blessait, il enverrait des signaux à ses copains pour venir terminer le boulot. Autant dire qu'elle ne voulait pas une bande de cafard sur le dos, elle avait déjà à faire avec son équipe d'excentrique un tantinet macho. Ils ne furent pourtant pas au bout de leur peine, les tubes s'abaissèrent sans aucune explication, la mage effectua un bon en arrière en agrippant Antras par le col pour l'entrainer avec elle.

Son instinct animal avait détecté un danger, en effet, le cafard humanoïde frissonna d'un regain nouveau avant de se mouvoir. Comme hypnotisé, il s'interposa entre la pièce suivante et leur groupe d'infiltrés. Yoruichi fronça les sourcils impassible. Il ne parut vouloir les attaquer à moins d'approcher vers la sortie, il n'hésita pas à frapper. Une idée germa dans son esprit, une idée qui lui permettrait de garder un survivant de ce massacre, elle était dans l'obligation de l'aider. Dans un soupire, elle accumula un peu d'énergie magique pendant que ses iris ambrés se plongèrent dans ceux du gardien, elle appliqua alors cette magie manipulatrice.

- Nous te ferons pas de mal. Laisse-moi passer et je te promets qu'on ne touchera pas. Somma-t-elle.

L'hybride resta figé sur place pendant quelques minutes, puis s'écarta du passage docilement. Elle riva la tête vers sa troupe improvisée pour leur indiquer d'assumer la promesse qu'elle avait faite, ainsi de ne pas le toucher. La mage s'avança vers lui lentement, guettant néanmoins la moindre résistance à son ordre psychique, elle le dépassa en montant les escaliers. En bas de ceux-ci, elle se retourna vers l'hybride avec un sourire délicat vers le martyr.

- Tu vois, je souhaite juste que tu nous laisses mes camarades et tu pourrais venir...

Des larmes coulèrent le long de son visage boursouflé et hideux, un sentiment de tristesse mélangé à de la reconnaissance se dégagea de son expression apathique. Il releva la tête de quelques centimètres vers la jeune femme, mais tout à coup, son anatomie se crispa puis convulsa en des cliquetis effrayants. Yoruichi revint sur ses pas pour soutenir l'hybride mais à peine posa-t-elle une main sur son épaule pour le soutenir, il se désagrégea en un tas de poussière sous les yeux écarquillés de la jeune femme. Quelle bande de monstre, comment osait-il faire cela à de pauvres innocents, se servir d'eux sans vergogne dans leur expériences avant de s'en débarrasser.

La colère sourde de Yoruichi commençait à faire surface, le petit jeu auquel se divertissaient ces fous furieux l'horripilée. Elle se retint de conserver un faciès serein mais elle sera toutefois les poings, il était hors de question qu'elle perde le contrôle dans un tel endroit et aussi rapidement. Pour la sécurité de son groupe et des exfiltrés, elle se contenta d'inspirer en concentrant son regard sur l'amas de particules de chair de l'ancienne chimère. Finalement, elle redescendit vers la prochaine pièce, bien déterminée à faire payer un jour ou l'autre à Crimson Soul ses méfaits, et plus tôt sera le mieux.






Cadeaux :3:
 


Dernière édition par Yoruichi Shizuma le Jeu 19 Avr - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 19

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
166/450  (166/450)
Jeu 19 Avr - 4:55

A peine eut-il fini de dispenser son jugement, que les créatures visées par Salem sortaient de leur cocon de verre, s'écroulant au sol comme les cadavres qu'ils devaient être. L'archer se réjouissait d'un travail bien fait, jusqu'au moment où un hybride cafard se mit soudainement à se mouvoir vers l'escalier. Il a complètement oublié que ces bestioles sont très difficiles à tuer, et qu'une attaque sur le système nerveux central n'est pas une mort directe pour ces parasites. Enfin, il semblerait que la chef du groupe se charge de lui. Ca lui fait moins de boulot, après tout.

S'approchant d'un cadavre d'homme-cerf, il ricana, fort, de manière menaçante, mais il fut interrompu par des crispations au niveau de la main, une sensation désagréable. Mais rien de bizarre, normalement. Il s'approcha de l'escalier où la chef, accompagné du nécromancien se trouvaient... Mais aux abords dudit escalier, il ressentit un poids humain se jeter sur son dos, et, par surprise, il dégringola de l'escalier, virevoltant durant le trajet, pour se retrouver en bas, avec une personne inconnue sur lui. Une personne qu'il maudissait déjà, et qu'il poussa au loin du mieux que sa position précaire, lui en-dessous, le lui permettait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Jeu 19 Avr - 14:36



Une infiltration’pour la victoire


Apparemment les fumées envoyées par l’archet avaient fait leur effet, les hybrides touchés sortirent de leurs tubes en s’écroulant au sol. C’était bien la première fois que Kyane voyait ce genre d’attaque, des armes presque invisibles et pourtant efficaces. Du coup, elle regarda le jeune tireur différemment, espérant qu’il ne s’énervait pas facilement si quelque paroles malencontreuses lui déplaisaient. En tous les cas, la jeune fille veillerait à ne rien dire qui puisse l’incommoder, elle ne voulait pas se retrouver avec du brouillard assasin projeté sur elle.

Cependant, il restait encore une bestiole mi-humaine, ressemblant à un gros insecte qui barrait la seule issue possible, un escalier se dirigeant vers l’étage inférieur. Mais c’était sans compter sur la chef de troupe qui, après avoir parlementé avec l’hybride, le réduisit en poussière.
Kyane s’avançait pour la féliciter quand elle ressentit comme une décharge électrique assez légère mais suffisante pour que son corps se crispe.

- Vous sentez aussi des...

Elle n’eut pas l’occasion de finir sa phrase que la fille qui s’était présentée sous le nom de Tania passa comme une des fléches de l’archet à côté d’elle, percuta justement l’archet en question qui s’apprêtait à emprunter les escaliers et lui servit ainsi de lest pour arriver plus vite en bas.
Kyane regarda dans la salle ce qui avait bien pu faire fuir la fille à une telle vitesse mais rien, mise à part les tubes vidés de leur contenu, ainsi que les cadavres hideux au sol. Sans doute Tania voulait-elle avoir la primeur de la découverte de la nouvelle pièce du dessous, mais cela ne justifiait pas une telle précipitation !

Kyane s’avança vers le haut des marches, de là elle pouvait voir au bas de l’escalier un tas de jambes et bras enchevêtrés, leurs propriétaires Tania et l’archet, gisant sur le ventre.

- Rien de cassé ?

Ils bougeaient donc ils n’étaient pas morts, c’était l’essentiel. La jeune fille descendit alors les marches une à une, observant les murs décorés d’étrange facon. Elle eut mieux fait de porter son regard sur les marches maculées du liquide gluant que Tania avait sûrement transporté sous ses pieds, cela lui aurait évité d’avoir un pied qui dérape.

- Aaaaaahhhhhhhh !

Ils n’avaient pas eu le temps de se relever que les deux protagonistes tombés furent de nouveau lourdement plaqués au sol par une Kyane échevelée et hurlant à qui voulait l’entendre que ça glissait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Invité
Dim 22 Avr - 22:34

Tania préta attention briévement à la conversation du nécromencian, Les  hybride cafard ? Oui, de base ces insectesétit résistant, et Tania n’imaginez pas avoir affaire avec des hybride de cette espèce.
La maîtresse de guilde n’entendis pas toute la discutions, trop occupé à sursauté. Les tubes autour d’elles s’ouvrirent, libérant les corps défunt des hybrides ainsi que le liquide visqueux qui les entouraient.
Reflexe de chat, Tania eut la seule et unique envie de sauter, bondir, s’accrocher à quelque chose, la première chose qui passait par là. Et cette chose fut … Roblond des bois
Le jeune homme riait simplement en s’approchant d’un cadavre mais fut projeter en avant par le poids et la vitesse de la féline. Les deux furent projeter et dégringolèrent les escaliers. Tania eut la meilleure place pour atterrir, au dessus de l’archer. Le châtain repoussa la blonde qui marmonna

-Sorry Roblon… Je veux dire désolée mec, j’ai un peu paniqué avec  toute cette eau…

Mais elle n’eut pas le temps de s’exprimer d’avantage qu’un cri retentit et une troisième personne tomba, atterrissant sur le couple de personne qui se trouvait à terre.

-Ouch

Kyane était sur Tania qui était toujours sur Roblond.

-Vous… Vous pensez pas qu’il faudrait remonter ? Moi perso je remonte pas…Par contre on doit plus avoir beaucoup de crédibilité auprès des autres là …
Revenir en haut Aller en bas
Rang C FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 06/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/3  (2/3)
Expériences:
76/800  (76/800)
Dim 22 Avr - 22:53

Une infiltration pour la victoire



ft. Tania Torrens, Salem Blackblood, Yoruichi Shizuma et Kyane Benta



L’attente est dès plus courte en ce qui concerne les cuves. Les corps tombent de leur enceinte de verre et le liquide qui les maintenait en vie s’écoule dans la salle. L’archer a beau avoir éliminé deux de ces créatures, il reste le cafard. Yoruichi s’en approche d’ailleurs et contre toute attente, la bestiole lui obéit. Cela m’enrage un peu, dans la salle des reptiles, j’avais tenté d’amener à une conclusion similaire, mais d’une part, je n’ai pas eu le temps et d’une autre, je doute que j’aurais pu arriver à la faire avec le blond.

Je vois le spectacle que le trio gagnant offre et je soupire, un jolie amat de bêtise dans une situation qui ne s’y prête absolument pas, mais bon, mettons ça sur le compte du hasard et du non voulu. Après tout, je doute que Tania puisse volontairement sauter sur un tueur d’hybride, enfin, disons dans notre contexte actuel, il serait clairement plus intelligent de le laisser en paix. Au pire, si elle désir se débarrasser de lui, elle aura certainement l’occasion de le faire plus tard.

Je les entends tomber dans l’escalier et le sang neuf arrive à clairement nous faire comprendre que c’était sans douleur. Dans tous les cas, je n’ai pas fait attention dans quel ordre ils ont décidé de s’y mettre, le blond d'abord et les deux ensuite ou inversement. Peu m’importe.

Mes yeux se portent sur la membre du conseil et le cafard, je m’approche en croisant les bras, mon regard se porte sur l’ancien cuvé et ses yeux sont sans reflet. Je lève les mains pour indiquer à l’ébène que je n’y suis pour rien tout en voyant l’expérience devenir poussière.

Je m’avançais petit à petit vers les escaliers en esquivant la traînée du liquide des cuves puis j’ai comme un sentiment familier, je me tourne vers Yoruichi qui serre les poings. Je soupire doucement avant de revenir vers elle, je pose doucement ma main sur son épaule et j’essaye de sembler le plus calme possible.

-Ne te ronge pas pour cela, tu n’y ais pour rien, nous devons rejoindre les autres…

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase que je finis par m’appuyer sur mon alliée afin d’éviter de perdre l’équilibre. Une sensation de crampe dans ma jambe me fait appuyer sur Yoruichi.

-Désolé…Je disais, nous devons rejoindre les autres, qui sait ce qu’on aura en bas, prépare toi psychologiquement au pire, au moins on ne tombe pas sur des enfants.

Je prends quelques secondes avant de la libérer de mon poids et la sensation part comme elle était arrivée.

-Allez viens.

Je marche lentement en sentant des fourmis dans mes jambes, que je hais cette sensation. Je dois cependant avouer que la sensation que j’ai eu était inconnue tout comme familière, je pense que mon corps n’a pas du tout apprécié cela.

Je m’appuie contre les murs pour descendre les marches, une fois en bas, je regarde les alentours. Il n’y a rien à signaler sur le sol et mes yeux se portent rapidement au plafond. Après tout, si le danger ne vient pas du bas, il viendra peut-être du plafond.

Le plafond de la pièce peut être comparé à du gruyère, parsemer de troue. Cependant, cela n’augure rien de bon et je m’approche des trois pitres pour les aider à se lever.

-Cette salle pue le plafond de pique, préparez vous juste à courir, on sait jamais. Je savais pas que tu étais si populaire Roblond, fais attention, la chatte mord.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Mar 24 Avr - 18:52

Tous avaient respiré le produit soigneusement préparé par Asgard. Bientôt les effets se feraient ressentir et ils auraient bien plus de mal a progresser par la suite. En attendant les premières  crispations les avaient frappé et le scientifique avait pu observer dans un eclat de rire sardonique la chute de plusieurs d'entre eux dans les escaliers , après que la mage au teint hâlé leur ait ouvert la voie a l'aide de ce qui semblait être une magie de contrôle mental. Ainsi avait été exposé l'un des aspects les plus cruels liés a ceux des hybrides qu'on nommait les pions , qui ne gardaient qu'un faible souffle de vie suffisant pour accomplir une mission preprogrammée. La  contrepartie etant que si on les en sortait leur vie prenait fin.

Finalement, Asgard pensait qu'ils avaient croisé assez de pions et qu'il était temps de lâcher des hybrides tout autre. Les armadas. Il en avait 6 sous la main. Et les deux premiers n'attendirent pas le signal pour foncer depuis leur emplacement. Soudain deux hybrides requin scie tombèrent et transpercerent l'acier du sol de leur nez, se degageant aussitôt pour faire face a leurs victimes. Grands , la musculature renforcée par lez drogues, ils sauraient en combattre plus d'un.


[Indications rp : les deux adversaires sont rang C. Ils peuvent résister a de nombreuses blessures et frapper tres fort]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 388
Date d'inscription : 10/03/2015

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
340/10000  (340/10000)
Ven 27 Avr - 21:12

La mage du Conseil tentait tant bien que mal de réprimer ses pulsions lancinantes, prise d'une saute d'humeur provenant des profondeurs de son âme En effet, bien qu'elle était d'un naturel calme, avenante, elle faisait partie des gens dont la noirceur pouvait prendre le dessus sous certaines circonstances telles que la rage ou le chagrin. Sentiment viscéral la démangeait en ce moment mais il était hors de question qu'elle laisse parler sa fureur dans un tel endroit, qui sait ce qu'il pourrait se dérouler lors de son "inconscience" Accomplir cette mission seule aurait amené peut-être à une autre décision, toutefois elle ne mettrais pas ses compagnons en danger, elle ferait tout pour éviter une catastrophe.

Quoique cela pouvait changer lorsqu'elle aperçut la scène grotesque des trois mages qui s'offrait à elle, l'archer fantomatique ainsi que Tania et la seconde demoiselle exposa une prestation de voltige plus que médiocre. Yoruichi ne chercha pas à faire le moindre commentaire, bien que déçue par le comportement négligent qui aurait pu leur ôter la vie. Heureusement que le ridicule ne tue pas, ils étaient loin d'être apte à participer à des des pures missions d'espionnage et d'infiltration de haut niveau. Les ignorant sachant qu'Antras se chargeait déjà de les remettre sur pied, elle s'avança en plein milieu de la pièce. De ses iris rétractés, elle examina chaque millimètre carré de la nouvelle salle énigmatique, inspectant les trous au plafond s'imaginant divers scénarios vis-à-vis de ce qui allait se produire par la suite selon le bon vouloir de ses scientifiques.

Soudain, deux silhouettes noires chutèrent tels des boulets de canon, Ils défoncèrent le métal sous les chaussures de la femme halée De suite, elle reconnut aussitôt le type d'animal avec lequel ils avaient été génétiquement croisés grâce à leurs ailerons dans le dos, aux coudes et leur nez en dent de scie: Des requins scies. Ils ricanèrent, content de leur entrée fracassante, ils se redressèrent de toute leur longueur en époussetant:

- Tu as vu Georgi ces branquignoles, franchement ils pensent vraiment faire le poids face à nous

- On est là pour leur démontrer qu'il serait plus judicieux de retourner dans les haillons de leur mère.

- J'ai hâte de voir cela messieurs. Répondit de manière impassible la mage.

Plus intelligent que les précédents, déduction dû au fait de leur prise de parole, il était aisé d'estimer leur dangerosité. Pour toute réponse, l'une des deux brutes épaisses se jeta sur sa personne sans doute dans l'intention de lui prouver qui était le plus fort. Bon soit il était aussi bête dans leur logique, assez en tout cas pour assaillir si impulsivement son adversaire sans se poser la moindre question à la moindre parole cynique. D'une agilité féline, Yoruichi esquiva la bête féroce qui grogna de mécontentement d'apercevoir sa cible encore en vie.

- C'est tout ce que tu as dans le nez ? Quel dommage, je te penserais plus combattif;

L'hybride chat le titillait afin que les autres puissent s'occuper du second hybride, qui paraissait légèrement plus "mûr". Ainsi il serait plus prévisible que le requin à sang chaud, et puis elle pouvait le confesser son aspect lui plaisait beaucoup. Disons plus précisément que cet attrait pour les poisons et son instinct animal rendaient le combat avec cette créature plus ...agréable

- Occupez-vous de son compagnon, faites attention, ils n'ont rien avoir avec nos opposants précédents.






Cadeaux :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 19

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
166/450  (166/450)
Dim 29 Avr - 19:46

A peine eut-il un peu repousser la demoiselle féline que Salem se fit à nouveau écraser par une autre masse. Il rageait. Lui, le mage de Oracion Seis, le seul apte à gérer cette mission... Ecrasé par deux gamines. Il ne perdit pas de temps à repousser les deux gamines pour enfin pouvoir respirer, n'arborant qu'un regard froid. Il s'en fout royalement si elles se font mal: elles n'avaient qu'à rester sérieuses! Enfin, il ne faut plus y penser. Il se relève et tapote sa tenue pour faire partir la poussière qui aurait pu s'accrocher. Quelle idée de se jeter sur son dos d'un seul coup, sérieusement...

Il n'a pas le temps de se préparer que deux créatures tombaient du plafond. Deux sciences de requin scie. Il semblait doué de plus d'intelligence, et provoquaient ouvertement la chef de bande. L'archer... Souria. Un sourire fou, comme si le diable s'était emparé de son âme, et pendant que les sciences discutaient, il se mit d'un coup à rire furieusement, et sa voix créait un echo effrayant. Enfin il avait trouvé quelque chose d'amusant à faire. ENFIN! Il aura fallu attendre un sacré bout de temps pour qu'il puisse enfin s'amuser! Il prit son arc et une flèche, et sans écouter la chef, il tira sur l'une des créatures. Etait-elle celle qu'on lui avait désigné? Il s'en fout royalement. Il va enfin s'amuser! Suite à cela, il envoya un déluge de flammes spectrales vers l'ennemi. Il avait finalement eu une opportunité de se défouler, seulement interrompue très temporairement par une petite crispation de la main droite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Lun 30 Avr - 11:45



Une infiltration pour la victoire


Kyane se releva tant bien que mal, aidée par l’homme en noir. Jamais de sa vie elle n’avait été autant honteuse, déjà qu’elle ne se sentait vraiment pas à sa place parmi tous les autres qui lui semblaient bien plus forts et plus assurés qu’elle, encore y avait-il fallu qu’elle dérape dans ses maudits escaliers. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi elle avait glissé alors que d’ordinaire elle n’avait aucun souci d’équilibre. A un moment donné, elle avait ressenti de nouveau cette sorte de décharge dans sa jambe, elle ne pouvait plus contrôler son pied qui s’était crispé et avait failli. L’inquiétude d’un dysfonctionnement musculaire dans son corps commençait à gagner la jeune fille, ce n’était pas le moment pour ce genre de symptômes, elle espérait simplement que ce n’était que transitoire, sûrement du au stress de la situation.

Elle balbutia un léger remerciement à celui qui l’impressionnait toujours autant, mais ce dernier était déjà passé à autre chose, prodiguant des conseils sur la suite de la mission. Force était de constater que l’homme semblait efficace dans son action, il avait de suite vu que le plafond de la pièce n’était pas ordinaire mais sans doute piégé, alors que Kyane ne connaissait pour l’instant que le sol en métal...et pour cause !
L’homme en noir n’était peut-être pas si inhumain qu’il le paraissait après tout, il lui avait quand même tendu la main pour l’aider.

Mais alors qu’elle tentait de mieux cerner ce curieux personnage à l’allure si sombre, deux hybrides requins monstrueux tombèrent brutalement du plafond, défonçant le sol tant leurs scies étaient dures. Kyane suivit sans réfléchir le conseil donné par l’homme en noir plus tôt, elle courut vers un coin de la salle. De là, elle put voir que Yoruichi s’occupait d’un des requins et l’archer de l’autre. Elle soupira de soulagement.

Un grand fracas se fit alors entendre et, tombant tel ses deux compagnons, un troisième requin hybride se retrouva face à la jeune fille, souriant méchamment.

-Alors ma belle, on a peur ? On va jouer à la fille coupée en deux par ma grosse scie, tu vas voir, on va bien s’amuser

Il s’avança en ricananant comme un forcené. La jeune fille réagit aussitôt en se protégeant, créant son armure de vent. Ainsi isolée, elle se sentit plus sereine, portant alors toute son énergie sur le vent dégagé par l’armure qui devait souffler fortement sur le requin. D’ordinaire, la force aurait été largement suffisante pour repousser la créature et l’envoyer voler pour se fracasser plus loin mais depuis la perte de ses capacités, Kyane savait que les effets seraient moindres. Elle espérait seulement que le souffle reçu par l’hybride le déséquilibrerait pour permettre à ses compagnons d’agir avec plus de facilité sur lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Invité
Ven 4 Mai - 22:20

Tania soupira bruyamment
Ri-di-cu-le
Cette situation la dépasser un peu. Roblond repoussa l’autre jeune femme sur la blonde qui repoussa encore la brune plus loin. Tania rougit un peu, elle maitresse de guilde, manipulatrice des émotions d’autrui, femme portant un masque face au autres et à sa peine, n’avait pas su contenir sa peur et ses émotions…
Antras l’avait déjà vu ainsi, lorsque les gamins avaient rappliqué avec leur bassine d’eau, lors de leur rencontre… Or, il avait été là avant et Tania n’avais pas eu le temps de grimper à un arbre… D’ailleurs Antras l’aida à se relever, non sans une petite pique de taquinerie.
-Cette salle pue le plafond de pique, préparez vous juste à courir, on sait jamais. Je savais pas que tu étais si populaire Roblond, fais attention, la chatte mord.


Elle croisa les bras sous sa poitrine et gonfla un peu ses joues
-Si je mordais, ça ferait longtemps que tu serais en sang… Et puis tu sais bien que j’aimes pas l’eau donc j’ai eu… paniquée. Crois pas que les mecs mystérieux et taciturne c’est mon délire. D’ailleurs c’est quoi ton prénom roblond ? Car franchement connaître le nom de tous sauf de toi c’est étrange.

Elle n’eut pas le temps d’attendre ou d’avoir une réponse que deux créatures parlant apparu, tombant du plafond tel des anges. Bien qu’ils n’en n’eurent pas vraiment le visage. Tania le distingua à la forme de leur corps, des aillerons ornait leur corps… Des requins
Il ne fallait pas croire qu’un chat tuer facilement un poisson et surtout pas un requin. La pièce petite offrait de multiple possibilité à la cantatrice mais la présence d’allié la bloquer, elle ne pourrait rien faire.
Les endormir sans endormir sont groupe et les manipuler sans se servir également de ses « amis » comme de pantin sans vie.
Yoruichi commença à appâter l’un des hybride, le plus spontané des deux à vrai dire, Roblond tira une flèche sans vraiment chercher à comprendre lequel des hybrides se ferai touché et déclencha un volé de flamme qui fit ouvrir grand les yeux de la blonde. Quel genre de magie était-ce ?
Un fracas se fit entendre, Tania sentit aussitôt la proximité d’un ennemi et sauta plus loin. La brunette s’était enroulé dans une sorte de cape de vent, comme si cela la protégerai éternellement. Le troisième hybride était plus petit et semblait aussi réfléchi que l’autre. Tania réfléchissait à toute vitesse, elle n’avait aucun sort offensif qui pourrait aider dans détruire l’audition de tout ceux autour et ses sors de soutiens…
Attendez…
Elle regarda Kyane, la jeune femme semblait morte de trouille et seul l’instant animé le combattant de la mage du conseil…Si elle apaiser cet instant et calmer la jeune brune… cela ne serait que profitable.
Elle couru vers les escaliers en lâchant au nécromancien au passage :
- Couvre-moi

Elle grimpa quelque paire de marches, étant en hauteur, le son se diffuserait plus vite et elle serait hors d’atteinte …
Elle s’agenouilla, ferma les yeux, laissant le calme revenir en elle.
-Angel Voice Magic :Peace

Le cercle se forma contre sa gorge et elle chanta, chantant une chanson douce et apaisant qui calmeront tous ceux qui l’entendait. Elle se savait cible plus simple, immobile pour se concentré sur sa voix douce et tendre.
musique de tania pour ceux qui voudrait savoir ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rang C FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 06/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/3  (2/3)
Expériences:
76/800  (76/800)
Dim 6 Mai - 10:42

Yoruichi arrive dans la salle, je n’ai pas besoin de l'observer pour savoir qu’elle fait du repérage, elle en a déjà fait dans les autres salles si ma mémoire est bonne et de plus, avoir différents avis sur l’endroit permettrait de décider d’une marche à suivre. Je soupire en finissant le trio catastrophe avant de voir deux ombres atterrir, cela ne fait que m’arracher un énième soupire.

Les paroles de ces poissons ne sont que pures idioties à mes oreilles et la féline leur répond. L’un des hybrides se jettent sur la membre du conseil, l’idiot, c’est comme si je me lançais à la poursuite de Fernandes, j’ai autant de chance de l’attraper que de gagner une centaine de fois à la loterie, ça me fait d’ailleurs penser de prendre un ticket après tout cela, j’ai quelques idées de numéros qui pourraient être bons.

La patronne du jour semble vouloir se garder un ennemi rien que pour elle, grand bien lui fasse, mais qu’elle ne vienne pas me demande de la recoudre si elle perd un bras ou une jambe, ce sont des hybrides requins, mais rien ne nous dit s’ils savent user de leur corps ou non, cela me fait d’ailleurs penser à une chose.

Bloquer les voies respiratoires de ces hybrides seraient un bon moyen de les faire tomber, surtout que malgré leur force, la toile de cette glande a des chances de résister, si leurs crocs repoussent comme ceux de l’animal dont est issu leurs hybridations, la toile devrait normalement être bien plus résistante. Qui sait si une araignée à la taille d’un requin ne produirait pas une toile aussi solide que du métal.

Je tourne la tête afin de voir Roblond des bois s’amuser avec le requin de libre, j’ai beaucoup de mal à le prendre au sérieux, il est simplement un sadique avec quelques pouvoirs, rien de spécialement nouveau. Mon regard se porte sur la jeune qui nous accompagne, un autre requin semble être descendu.

Je cours vers l’hybride qui s’attaque à la petite afin de donner un violent coup de pied dans le côté intérieur de son genoux puis je le tire en arrière en lui faisant faire une courbe avec son dos, l’empêchant de donner des coups efficaces. Je ricane doucement avant de bien plaquer une main sur son cou en commençant à absorber son énergie vitale. Le corps de l’hybride s’illumine d’un blanc immaculé tandis que son corps commence à être plus mince. Je le laisse tomber au sol quand il est possible à l’oeil nue de voir sa peau venir se poser sur la cage thoracique de l’hybride.

-On ne t’a pas apprit à ne pas s’attaquer aux demoiselles? Pour les membres de Crimson Soul vous êtes des animaux, mais tout de même, respectez vous un minimum.

Je m’éloigne doucement en sentit l’énergie dans mon corps, mes yeux s’illuminent d’un vert jade identique que durant le rituel avec Yoruichi. Je m’approche du milieu de la salle avant d'agripper comme un mur dans le vide. Je sens la roche humide et froide de cette porte. J'insuffle ma magie ainsi que l’énergie que j’ai récupérée, la première ayant une couleur verte et l’autre blanche, puis elle forme une immense porte translucide avant que le sceau apparaisse. Ce sceau est d’un orange contrairement à la couleur de ma magie.

La porte commence à vraiment prendre forme, la pierre noire annonçant ce qu’elle renferme, les gravures de mise en garde dans une langue inconnue et la tête d’un cerbère menaçant en marbre noir ornent le haut de cette dernière. Je soupire me demandant ce qui sera invoqué et dans un tremblement la porte s’ouvre. Un long moment se passe durant lequel Tania chante, je n’ai même pas fait attention à sa demande.

De l’air noire sort de la porte et un bruit de sac d’eau résonne dans une ambiance calme. J’attends quelques secondes avant de voir la porte disparaître en rentrant dans le sceau, je commence à chercher ce que j’ai invoqué avant de voir une poche verte puis je vois un visage grossier se dessiner dans la poche puis cette dernière s’approche de moi en sautant, provoquant le bruit du sac d’eau. Je ricane doucement avant de tendre la main.

-Je me demande ce que tu es.

La créature se jette sur ma main, la créature est grasse ainsi que gluante, je vois la petite bestiole remontrer mon bras en ne sentant qu’un liquide qui glisse le long de mon bras et lorsqu’il arrive sur mon épaule.

-Je vais t’appeler Blubby, ok?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Lun 7 Mai - 14:48

Calme, toujours aussi amusé, Asgard veillait sur ses petits jouets. Comme il l'avait anticipé, l'hybride du conseil, Yoruichi, s'était mise en tête de s'en prendre seule à l'un des requins. Il ignorait le niveau de puissance des autres participants, mais il savait que la demoiselle à la peau hâlée n'était pas à prendre à la légère. Il en avait reconnu une autre, celle qui avait grimpé les marches pour tenter d'apaiser leurs agresseurs, mais il ignorait ce qu'elle valait. Un autre tira des flèches dont les flammes intriguaient le scientifique. Elles avaient quelque chose de... « translucide » ? Un pouvoir fantomatique ou quelque chose du genre ? Une jeune femme, probablement la plus faible de la troupe, s'était réfugiée derrière un mur de vent. Un autre quand à lui, à l'allure sombre, venait d'invoquer une créature des plus étranges. Que de beaux spécimens à étudier ? Il allait lancer la suite de son plan pour cette salle alors que l'un des hybrides, déjà atteint par le son apaisant, ne bougeait pratiquement plus et avait été atteint par ces flammes étranges. Un troisième requin tenta une attaque surprise mais avait été neutralisé avant de pouvoir faire quoi que ce soit. Fascinant. Un pouvoir qui absorbait la vie, quelque chose du genre ? Le pouvoir du scientifique fonctionnait à plein régime pour étudier ses ennemis et les prendre à revers.

« - Maître Asgard, les expériences X7 et X8 ont été délivrées de leur tube de sauvegarde selon vos ordres. Nous sommes prêts à les déployer. Le gaz R-N est également prêt.

- Très bien. Quand à vous, rejoignez les modules d'évacuation. Il serait malvenu de perdre de précieux membres de notre équipe scientifique d'élite maintenant.  »


Dans les faits, le maître scientifique n'avait pas de quelconque intérêt pour la vie de ses subordonnés. Mais il voulait être seul pour mener à bout son jeu morbide. Il déclencha les interrupteurs de l'étage où se trouvait la troupe de mages ennemis, ouvrant plusieurs trappes, faisant tomber ces derniers de manière séparée, pour voir comment ils agiraient si leur cohésion d'équipe, déjà pas formidable, en prenait un coup. Plusieurs salles, plusieurs tâches à accomplir.... Asgard avait fait personnellement attention au choix de ses pièges. L'étape suivante leur serait bien plus ardue.




[HRP : Tous hormis Tania qui se trouvait en hauteur et se retrouve donc seule avec les requins apaisés et blessés tombent dans des salles en contrebas complètement séparées des autres. Par groupe de deux, vous allez devoir chacun passer une énigme, réparties ainsi :

-Yoruichi est tombée seule, et se retrouve face à un colosse, sorte de gorille géant portant une hache de taille supérieure à celle d'un humain de grande taille, portant une armure légère. Attention, il est assez rapide, et surtout, il crache du poison qui peut neutraliser les pouvoirs.

Antras et Kyane, vous tombez face à une salle recouverte de dalles comportant des trous. A rythme régulier, des piques et des flammes en sortent, il faut identifier le bon rythme, et faire attention à ne pas être à deux en même temps sur une case sinon un piège se déclenche et vous projette en contrebas, où une troupe d'hybrides taupes vous attendent, toutes griffes sorties.

Salem est seul, mais son accès est le seul auquel Tania peut se rendre, via un toboggan. Vous tombez dans une fosse d'un liquide gélatineux qui vous fait régulièrement rebondir, risquant de vous cogner au plafond. Attention car des hybrides chauves souris se trouvent également dans ce souterrain.]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 388
Date d'inscription : 10/03/2015

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
340/10000  (340/10000)
Ven 11 Mai - 21:11

Le requin enragé se tortillait d'impatience, désireux de ne faire qu'une charpie de son adversaire féline. La jeune demoiselle au teint bronzée le dévisagea avec méfiance, elle ne faisait jamais l'erreur de sous-estimer un combattant, pour preuve sa musculature et ses dents acérées comme des rasoirs le rendaient très dangereux à ses yeux. Était-ce vraiment utile de se servir de sa magie dans un endroit aussi exigu, elle risquerait de blesser plus facilement quelqu'un que dans le couloir vingt minutes auparavant. D'un sourire entendu avec son opposant d'en découdre, elle s'empara de sa chère amie Ninjuusei, son épée à double lame. L'hybride se jeta sur elle une nouvelle fois, son nez en avant déterminé à l'embrocher de tout son soul, la mage du Conseil vint parer l'attaque de son arme avec une certaine aisance. De toute évidence, son offensive ratée déplut fortement à l'homme requin, amusée elle lui lâcha un clin d’œil espiègle.

A coté, les autres membres du groupe se démenaient, l'archer au pouvoir spectrale se mit enfin à se battre sérieusement par un jet de plusieurs flèches. Un cri semblait sortir du second hybride plus mature que son congénère, puis un troisième vint se joindre à la fête venant s'en prendre à la mage la plus fragile du groupe. Heureusement Antras lui prêta main forte tandis que Tania glissa dans la pièce une douce mélodie dont l'effet se répercuta lentement sur ses créatures des profondeurs. Leurs muscles se relâchèrent tout comme l'expression acharné de l’assaillant de Yoruichi.

Soudain, des trappes au niveau du sol s'ouvrirent vers le vide, s'en rendant compte trop tard, elle chuta dans l'obscurité accompagnée de son acolyte d'infortune. Elle tenta de stabiliser sa chute en usant de sa magie de Take Over, elle voulut se métamorphoser en ange d'air, malheureusement rien ne se produit à par un vent violent qui la projeta plus rapidement en contrebas. Elle salua ses attributs félins et notamment son instinct qui lui permit d’atterrir sur ses jambes qui se fléchirent sous la pression, tandis que l'hybride s'écrasa au sol dans un fracas monstre.

Une silhouette se dégagea de la pénombre, un énorme gorille muni d'une hache démesurée, il prit une posture hautaine face aux nouveaux venus en ricanant. Il les observa du haut de ses trois mètres, puis sans crier gare il abattit son arme lacérée sur l'homme requin. Ce dernier ne put esquiver l'estoc, il s'était déjà redressé avec une immense difficulté défiguré par l'atterrissage. Il fut coupé en deux sous les yeux horrifiés de la demoiselle, comme si l'ennemi coupait dans du beurre mou, comment osait-il tuer sans remord l'un de ses alliés.

- Les faibles doivent mourir de ma main, et toi tu en fais partie femelle. Rétorqua l'hybride gorille au regard noir et outré de son interlocutrice.

- Que tu crois.

La féline s'élança au cou du gorille, faisant tournoyer son épée dans une danse mortelle.






Cadeaux :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 19

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
166/450  (166/450)
Mar 15 Mai - 14:55

Durant tout la durée du combat, Salem riait à gorge déployée. Enfin, il commençait à se lâcher. Il se foutait royalement de la gamine apeurée, de l'autre science de chat chantant, ou du nécromancien qui créait de la vie. Tout ce qu'il voulait, c'était se défouler sur l'homme-requin auquel il avait tiré une flêche. Et il se donnait à coeur joie, au point qu'à la fin, la pauvre bête ressemblait à peine à ce qu'il était, alors qu'il se tenait comme pour tenir son âme en lui-même, ce qui provoqua un fou rire chez l'archer. Mais avant qu'il puisse se concentrer à nouveau, quelque chose vint l'interrompre...

D'un seul coup, il se sentit chuter. Une trape s'était ouverte sous ses pieds, et il n'avait aucune chance d'y échapper. Il se vit alors tomber plusieurs secondes avant de s'écraser sur de la pierre... Du moins, c'est ce qui se serait passer, s'il n'avait pas réussi à rendre son coprs complètement inanglible quelques secondes avant l'impact. Et même, il reprit forme humaine à peine la fumée eut-elle touchée le sol...

Il se releva lentement, pour se retrouvé pratiquement entouré par de la gelée. Il semblait y avoir une sortie, mais, malheureusement, elle était fermée. Il soupîra. Il n'y avait aucune raison qu'il soit éternellement coincé... Puis, il nota deux yeux dans le noir, au niveau du toit. Puis quatre. Puis six, huit, dix... Des créatures hantaient ces lieux. IL ne savait pas s'ils allaient apporter quelque chose, mais peut-être aurait-il pu s'amuser en cherchant une solution? Il se saisit alors à nouveau de son arc, prit une flèche... Puis se fit interrompre par l'arrivée de quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Mer 16 Mai - 8:46



Une infiltration pour la victoire


Kyane se demandait vraiment si les gens qui l’entouraient étaient normaux. D’abord cet homme en noir qui aimait disséquer les bestioles en délectant de la vue du sang, et maintenant Tania qui se mettait à chanter au milieu du champ de bataille. La jeune fille espérait pourtant que sa jeune collègue profiterait du déséquilibre du requin pour en venir à bout, une sorte de coopération entre filles pour montrer aux autres que l’épisode de l’escalier n’était qu’un mauvais coup du sort, mais Tania avait préféré chanter. Certes sa voix était mélodieuse mais aurait-elle le même pouvoir sur les dauphins qu’une sirène sur des marins ? A moins que la fille n’extériorise son angoisse par le chant ?

Finalement, ce fut l’étrange homme sombre qui se chargea du requin face à Kyane puis il retourna vers l’autre côté de la salle tandis que la jeune fille se libéra de son armure de vent. Inquiète par l’attitude de Tania, elle décida de se rapprocher d’elle afin de vérifier si elle allait bien mais quand elle fit le premier pas, elle fut comme engloutie vers le bas et chuta lourdement, atterrissant sur le sol de l’étage inférieur. Elle sentit contre elle une présence, un des mages tombé en même temps qu’elle et quand elle vit de qui il s’agissait, elle poussa un petit cri de stupeur.

- Eh ?! Vous...tu...toi !

Jamais il n’avait été aussi proche, elle en eut des frissons, impressionnée par cet homme qui avait, tout à l’heure encore, les mains plongées dans les entrailles d’un hybride monstrueux.
Elle regarda autour d’elle. Ils se trouvaient au centre d’une pièce, sur une sorte de plaque métallique, alors que tout autour d’eux, le sol était recouvert de dalles trouées. Au loin, l’unique issue de sortie semblait inaccessible tant l’endroit semblait piégé : du trou de chaque dalle sortait une pique qui n’aurait aucun mal à la transpercer ou des flammes qui la grillerait si elle posait le pied sur la dalle. La jeune fille observa longuement le sol, la sortie des piques et des flammes pouvait sembler aléatoire mais au bout d’un moment, elle remarqua que les dalles révélaient leur piège avec un certain rythme qu’elle n’arrivait pas à déterminer.
Elle ne put s’empêcher d’en faire le constat à l’homme qui l’accompagnait.

- Tu as vu, les pièges sortent dans un ordre bien défini, regarde la dalle devant nous, j’ai l’impression que la pique apparait avec le même intervalle de temps, pareil pour les autres. Si nous arrivons à voir sur quelles dalles marcher et dans quel ordre, on pourrait traverser sans problème. Au fait, si nous devons discuter ensemble pour mieux sauver notre peau, ce serait bien que je sache ton nom.

Comment Kyane avait-elle pu faire preuve d’autant d’audace face à celui qui lui glaçait le sang quelques minutes auparavant ? Certainement en se disant qu’ils étaient embarqués dans la même galère et que tout impressionnant qu’il était, l’homme serait embroché ou cramé de la même manière qu’elle, s’ils ne parvenaient pas à réfléchir ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang C FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 06/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/3  (2/3)
Expériences:
76/800  (76/800)
Dim 20 Mai - 23:06

Une infiltration pour la victoire



ft. Tania Torrens, Salem Blackblood, Yoruichi Shizuma et Kyane Benta



L’hybride requin n’est pas totalement mort, je n’ai usé qu’une partie de son énergie, mais cela semble avoir suffi pour faire passer le message à mon adversaire. Malheureusement, nous n’avons pas le temps de faire notre petite escarmouche que quelque chose semble s’activer et dans la seconde qui arrive je chute. Je tente de regarder où je vais atterrir, mais il semblerait que je n’aie pas le temps de tenter de me réceptionner que mon dos frappe le sol. Je peste un peu, d’une part par l'atterrissage pas vraiment doux, mais surtout que la chute n’était pas suffisamment forte pour casser quelque chose, mais assez pour bien faire mal.

Je me relève difficilement avant de voir le requin tomber avant d’avoir la tête empalée puis elle passe au grill pour finalement être transporté par le poids du corps dans le vide. Les bruits de craquage d’os ainsi que déchirement de la chair m’indiquent clairement le type de comité que l’on aura en bas.

La petite brune semble avoir atterri proche de moi vu qu’elle commence déjà à bouger et parler, elle me parle de rythme pour sortir de la pièce. Blubby semble s’amuser à naviguer entre mes épaules en passant sur mon dos et mon torse, étrangement, il ne laisse aucune trace. C’est qu’il est propre ce slime. La fin du monologue de la petite m’arrache un bâillement, non pas un d’ennui ou de fatigue, mais simplement par appréhension. Depuis que je suis rentré dans cette base, je n’arrive plus à sentir quoi que ce soit en ce qui concerne les morts hormis ceux qui me sont proches.

Je me mets en position assise avant de fermer les yeux afin d’écouter les mécanismes s’enclencher, chaque cliquetis possède sa fréquence, telle la respiration, ces machines peuvent certainement réguler leur vitesse et avoir le bon rythme n’est qu’une question de temps, d’écoute et de concentration.

-Antras Jenkins, nécromancien de Fairy Tail et toi?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Jeu 24 Mai - 22:22

(pour ce tour, juste des indications rp pour vous permettre poursuivre. On approche des salles inférieures !)

Dans le hangar où attendait le prototype guerrier gorille,l'hybride observe Yoru avec un air carnassier. Il se saisit de sa hache, découpe plusieurs morceaux de métal des piliers alentour pour montrer sa force. Il est clairement d'un autre niveau que les autres créatures alentour. Après quelques secondes à toiser la mage du conseil, il porte un coup de sa large hache en arc de cercle, se projetant en l'air d'un bon pour profiter de premier assaut et planter sa hache à la verticale dans le corps de sa cible.

Dans la pièce aux pièges, alors que les deux mages discutent, un cliquetis se fait entendre derrière eux, et le mur avance, contraignant les deux personnes à choisir très rapidement une voie à emprunter.

Dans la pièce à la gélatine,les créatures dans l'ombre se révèlent être des êtres qui pourraient être des vampires. Le visage blanchâtre, un corps de chauve souris, ils déploient leurs ailes, prêts à se saisir de leurs victimes. Une dizaine d'entre eux s'envole et se met à tourner autour d'eux. Au loin, dissimulé derrière ses frères, l'un des monstres tient quelque chose dans ses griffes... Peut être la clé ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Invité
Lun 4 Juin - 20:00

Tania observait la scène depuis son perchoir. Les requins s’étaient calmés progressivement, certains ne bougeant même plus d’un poil, tous dans un état de pseudo transe étrange que seul des substance improbable serait créé. Elle était bien, assise en haut de ses marches, à la fois protégée et prête à fuir si besoin. Antras aida la petite Kyane, Yoruichi et Roblond semblaient également bien se débrouiller. Tania réfléchissait à un plan quand elle vu ses compagnons disparaitre soudainement dans … le sol ? Elle soupira, ne cherchant même plus la logique ou a comprendre ce qu’il se passait encore. Seule l’entrée d’un toboggan restait visible, mais elle n’osa pas s’y aventurer avant de savoir ses ennemies plus … calmes encore.
Elle respira et se remit à chanter
-Angel Voice : Sleep


Elle resta la, quelques minutes, berçant vocalement les hybrides croisé avec des poissons.
Elle attendit patiemment que ces derniers s’endorment paisiblement comme des enfants exténuées après une dure journée. Une fois qu’elle s’en fut assurée, elle glissa dans le tube et attérissa sur une gélatine qui la fit rebondir et presque frôler le plafond avant de retomber sur quelqu’un. Elle leva les yeux et découvrit l’archer
-Roblond ? Merde j’aurais préféré tomber sur Antras…


Oui, il faut dire qu’elle apprécier le nécromancien et que leurs magies se compléter un peu, Elle utilisait les vivants, lui les défunts.
Un bruit fin, très léger que seul un animal pourrait entendre ce fit percevoir par la chatte. Les chauves souris du plafond tournèrent la tête en même temps que la demoiselle
-T’as entendu ? Peut être pas vu mon ouïe mais… il y a quelque chose…


Des choses se mettent à voler autour d’eux. Le premier reflexe de Tania, sans même penser aux conséquences ou aux oreilles de son partenaire.

-Angel Voice : Broken


Le cri aigu repoussa les créatures … enfin temporairement
Revenir en haut Aller en bas
Rang C FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 06/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/3  (2/3)
Expériences:
76/800  (76/800)
Mar 5 Juin - 9:52

Une infiltration pour la victoire



ft. Tania Torrens, Salem Blackblood, Yoruichi Shizuma et Kyane Benta



Le temps nous ait comptés et le silence de la jeune demoiselle n’a pas lieu ici, les pièges semblent s’activer sur un rythme assez commun malgré ce qu’on peut penser. Une première série s’active avec à peu près une seconde d’intervalle les uns à la suite des autres avant de revenir au point de départ, comme une boucle électrique permettant à des lampes de s’allumer et s’éteindre à un rythme linéaire.

La seconde partie est quant à elle quelque peu vicieuse, il faut plus voir les dalles comme un damier d’échec ou une case sur deux s’active, cela va littéralement nous faire danser en quelque sorte. Les flammes ne lèchent que la moitié de la pièce en ce qui concerne la hauteur, peut-être qu’en usant de Blubby comme accroche fixe, cela pourrait permettre de se déplacer plus vite. Malheureusement là où ce serait le plus utile, le feu rend la chose assez compliquée, voir impossible si on gère assez mal.

Je rouvre mes yeux, mémorisant les sons mécaniques des deux jeux de pièges, cela me prend pas mal de seconde voire une ou deux minutes, les deux séries étant en parallèle et non en série. Un soupire sort de mes lèvres. J’avoue que cela ne m’enchante guère de devoir jouer encore le rat de laboratoire, cependant les murs semblent bloquer une partie de mes pouvoirs. La porte a pu être matérialisée, certes, mais c’était en quelque sorte un cas de force, je ne pouvais conserver l’énergie en moi et la conserver, car franchement, me retrouver avec un troisième rein ou bien avec une plaque de peau supplémentaire sur une partie de mon corps, ce n’est pas spécialement mon objectif.

En m’étirant les bras, mes pas se dirigent vers la première série de piège, mon regard se tourne vers la petite.

-Suis mes pas, rate une seule seconde et c’est finit, je ne pourrais d’une part rien faire et le temps que j’arrive, ton corps aura céder.

Je lui annonce la couleur, c’est froid d’une part, mais je n’ai pas le temps et l’envie de faire du sentimentalisme dans ce genre d’endroit. A mon goût, on s’est déjà beaucoup dissipé.

Les pièges sont devant moi, je commence à suivre le rythme en me décalant un peu de quelques microsecondes afin de faire en sorte qu’une fois que je quitte une dalle, je peux poser mon pied sur une dalle vide sans soucis. Arrivé à la sorte de zone sécurisée entre les deux zones de piège.

Mon regard se porte sur la petite qui semble tenter ou bien réfléchir, j’espère qu’elle va vite se décider en comprenant le rythme, car quand bien même je l’ai compris, je n’arriverais pas à l’expliquer, c’est comme ça pour moi. Il y a de choses que l’on comprend sans vraiment pouvoir donner d’explication.

Les flammes me ramènent rapidement à la réalité. Bon sang, c’est quand elle veut la salamandre d’être présente dans ce genre de moment. Je vais vraiment finir par le trimballer avec moi dans mes escapades tellement j’ai besoin d’un mangeur de feu ou bien d’un chauffage sur patte.

Avec le rythme dans la peau si on peut dire ainsi, je commence à passer le second jet de pièges, dire que je réussis à la perfection est loin d’être le cas, je ne compte pas le nombre de fois que les flammes viennent lécher mes vêtements. Une fois passé, je me frotte les yeux, la lumière des flammes et la lumière ambiante sont bien différentes et je dois me réhabituer. Je viens m’appuyer contre un mur après la porte afin d’attendre la petite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Sam 9 Juin - 21:41

Alors que vous avancez dans vos salles respectives, vous entendez comme un cliquetis qui résonne dans votre crâne. Tout disparaît autour de vous, y compris les éventuels ennemis qui s'évaporent en cendres, ne dévoilant que des salles vides, puis les portes à l'autre bout s'ouvrent. Derrière, une salle tout aussi vide et blanche. Mais à peine avez vous fait un pas que vous tombez dans un grand toboggan qui vous conduit chacun dans une cage où plusieurs hybrides reposent, clairement pas en état de bouger, poussant des soupirs d'agonie, certains parvenant à implorer qu'on les achève à grand peine.

Dans chaque cage, une créature énorme mesurant plus de trois mètres et armées de grands gourdins vous font face. Elles détiennent la clé de votre geôle.

Au même instant, alors que les monstres vous repèrent, vous sentez votre pouvoir irradier. Pendant ce tour, vos pouvoirs sont plus puissants, comme si vous étiez deux rangs au dessus. (pas de déblocage de nouvelle technique, considérez juste que vous pouvez claquer vos sorts actuels comme si vous étiez deux rangs au dessus)

Attention cependant, alors que vous combattez, après quelques minutes vos corps se sentent lourds, comme si tous vos os pesaient soudainement une tonne, et vous sentez votre pouvoir s'affaiblir peu à peu. A votre réveil, vous serez dans une pièce de taille réduite remplie de tubes de liquide étrange et de machines, et une silhouette vous observe dans l'ombre. C'est Asgard qui vous fait face.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang S CM
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 388
Date d'inscription : 10/03/2015

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
340/10000  (340/10000)
Mer 13 Juin - 12:28

Le guerrier gorille armé de sa grosse hache toisait de manière arrogante son adversaire, jouant de ses muscles pour démontrer sa ferveur et sa puissance. Croyait-il stupidement que la mage du Conseil serait terrifiée par une telle créature ? Elle ne leva même pas un froncement de sourcils, parant de son arme à double lame avec une aisance la hache tranchante qu'il abattait à son encontre. Suite à cette parade, elle s'élança contre le géant poilu pour lui assener un coup dans les nerfs, l'hybride agile tel un félin se faufila sous les mouvements de la bête pour le contourner. Une fois derrière, elle s'attaqua aux nerfs de l'une de ses pattes, le but étant de le déstabiliser au maximum. L'expérience bien que cela lui fendait le coeur de le désigner ainsi hurla de douleur, et pourtant il tenta de lui couper le bras en représailles. Yoruichi évita de justesse la hache lui frôlant dangereusement la main, elle fut obligée de reculer tandis que la bête tituba fou de rage.

Soudain, une voix résonna dans la salle, voix familière qu'elle assimila aussitôt comme celle de Jellal Fernandes. Le mage héroïque de la dernière grande guerre contre Zeleph, dont le nom avait été gracié par sa loyauté, devenu le bras armé du gouvernement de Fiore. La mage toujours de son air sérieux en cet instant, attrapa la lacrima de communication soutenant du regard le gorille cherchant à se remettre sur ses deux pieds. Une conversation sans aucune animosité eut lieu entre les deux interlocuteurs, le mage de Crime Sorcière lui offrit une précision assez intéressante.

- "Ici Jellal. Nous avons percé les premières défenses de l'ennemi, et le combat continue de se dérouler."

- Ici Yoruichi

- "L'ennemi semblait clairement nous attendre. Je ne sais pas ce qu'il en est de votre côté, mais pour notre part, les pièges sont trop bien calibrés pour n'être que des coïncidences. On nous attendait ... Et vous, vous allez bien de votre côté ? Oh ... Et avant que j'oublie, mettez-vous dans un endroit à l'abri au possible. Christina va bombarder la zone bientôt, nous volons faire sortir tous ceux qui sont encore à l'intérieur en leur faisant une petite frayeur. Restez au possible dans les étages inférieurs. Fin de la transmission, à vous."

- A l'heure ou je te parle nous sommes tous separés dans des salles différentes. Je vais essayer de les retrouver pour qu'on se mette à l'abri....Bon je coupe la communication pour le moment, j'ai un adversaire enragé qui n'attend que moi. S'empressa-t-elle de s'exclamer alors que son opposant venait de reprendre contenance.

- Bonne chance..

Animé de fureur, le gorille ne laissa à peine le temps à la demoiselle de ranger sa lacrima, il lui décochait de violence estoc avec une frénésie nouvelle. Yoruichi se contentait d'esquiver tandis que le plafond semblait se fissurer sous l'effondrement un à un des piliers, brisés par l'acharnement aveugle de l'hybride hominidé. Usant de souplesse et de dextérité, elle parait les offensives, désireuse de trouver une ouverture afin de le neutraliser. S'il continuait dans sa folie destructrice, bientôt le plafond leur tomberait sur la caboche. Elle perçut alors le dit moment où il fallait contre-attaquer, elle sauta au cou du gorille en le frappant d'un coup de pied bien senti dans la cage thoracique lui permettant de le repousser. Elle profita alors de ce laps de temps, se servant de son précédent appui pour lui sectionner les nerfs aux membres restants. Il lâcha son arme en un grognement alors qu'il s'agenouilla tremblant du à ses blessures, elles n'étaient pas mortelles mais la jeune mage pouvait ainsi avancer tout en le gardant en vie.

- J'ai autre chose à faire que me battre avec toi, une prochaine fois si tu veux.

Pour toute réponse, le gorille lui hurla dessus impuissant de porter une attaque à son adversaire, conscient de son échec et des conséquences qu'ils en découlaient. Concentrée sur la porte au fond qui s'était ouverte ans un cliquetis sonore, elle s'approcha du seuil de celle-ci mais c'est alors que le sol se déroba sous ses pieds. Ainsi elle glissa le long d'un tunnel toboggan l'amenant plus profondément sous terre, cela n'augurait rien de bon.

Le tuyau déboucha sur une énième salle ou y étaient entreposées des cages dans lesquelles des hybrides géants agonissaient de souffrance. Le poing de la jeune femme se serra par réflexe spectatrice de tant d'inhumanité, d’atrocités et de douleurs. Pendant ce temps, les autres arrivèrent un à un à ses cotés, elle les examina d'une œillade inquiété avant de les informer:

- Nous devons nous dépêcher d'accomplir notre mission, un bombardier arrive et va rayer de la carte cette base à moins que le repos éternel vous tente.

Finalement les cages s'ouvrent libérant les hybrides destinées à les massacrer, c'est ce qu'elle comprit à leur mine désespérée. La mage se mit en position de combat, une bouffée de puissance la traversa étrangement, un phénomène étrange amplifia sa magie. Une idée illumina alors son esprit, elle pouvait tout à fait en neutraliser un certain nombre, il ne s'agissait pas de les tuer mais de les emprisonner. C'était sa seule solution viable dans l'optique de ne blesser ni ses alliés, ni ces pauvres âmes damnées. Elle ferma les yeux quelques instants visualisant l'eau qui coulait entre elle, effectuant des gestes élégants. Elle fit prisonniers au moins cinq hybrides dans des énormes bulles d'eau, les créatures se débattirent de toutes leur masse l'obligeant à se focaliser un maximum sur son sort d'emprisonnement pour le maintenir. Elle comptait sur ses compagnons pour lui filer un coup de main, peut-être que Tania pourrait les endormir ou les paralyser avec ses chants et que l'archer spectrale aurait de quoi faire sa part.

Le combat paraissait s'éterniser, son énergie s'affaiblissait plus qu'elle ne se l'était imaginée, était-ce un contrecoup de ce gain de puissance qu'elle avait ressenti ? La fatigue la gagna rapidement, ses acolytes tombèrent un à un comme des mouches, elle fut la dernière à chuter dans l'inconscience. Tandis que ses sens l'alertèrent du danger de la situation, sa vue se flouta bien malgré elle, des bruits menaçants retentissaient tout autour d'eux puis l'obscurité la recouvrit...

Elle ouvrit finalement les yeux, son corps affaiblit eut du mal à se redresser alors que ses neurones essayaient d'appréhender sa localisation. Tout ce qu'elle put observer, ce fut encore et toujours des tubes de liquide associés à une machinerie sophistiquée. Dans un effort surhumain, elle se releva de tout son long, cependant, ses oreilles gesticulèrent lorsqu'elle entendit une respiration irrégulière une sorte de rire à peine voilé. Virant à 90° degrés, elle se trouva en la présence d'un homme à l'allure loufoque et dérangée, rien à avoir avec Roblond des bois.

- Je présume que vous êtes l'hôte de ce lieu morbide remplie de monstruosité.. Dit-elle sur un ton glacial, présentant qu'il ne fallait en aucun baisser sa garde.






Cadeaux :3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D OS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 55
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 19

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
166/450  (166/450)
Dim 17 Juin - 21:58

Salem n'a pas vraiment agi dans la salle aux chauves-souris, cherchant frénétiquement la cible à tuer. Et à peine eut-il le temps de se repérer que sonne dans son crâne un bruit malaisant, et d'un coup, les créatures, une par une, partirent en poussière, et la gelée disparait. Voyant la porte s'ouvrir, l'archer se dirigea en sa direction, bien que sentant que toute cette affaire n'était pas terminée. De l'autre côté, la salle était vide, mais il n'eut pas le temps de s'en préoccuper qu'il fut pris par un toboggan d'acier, dont la friction avec le corps à laissé quelques marques sur sa peau.

A la fin de la descente, il se trouva dans une cage. Il se trouvait déjà plusieurs hybrides, mais il ne s'en préoccupait pas. Non, ce qui était plus notable, c'est l'état de celle-ci: il y régnait une odeur nauséabonde, mélange de corps putréfiés et de besoins stagnants, au sol, on pouvait voir des cadavres de science de on-ne-sait-quoi qui pourrissaient à ciel ouvert, et les quelques créatures en état de vivre étaient en train de ramper, presque en train de supplier une mort qui ne viendrait jamais. La seule créature qui valait la peine était gigantesque, armés de massues, et qui était clairement assoiffée de sang. L'archer arbora un sourire malsain en sa présence, et pris son arc, ses flèches...

Et, en un instant, il se sentit comme s'il venait de passer un énorme palier de puissance. Son bras droit se mit à recevoir des tatouages violets aux symboles interdits, et dans les yeux de Salem, on pouvait voir une lueur violette de puissance. Alors que le géant allait faire s'effondrer une de ses armes sur le mage, ce dernier disparut en un amas de gaz pour réapparaître un peu plus loin et le rouer de flèches et de flammes spectrales, commençant alors à rire de manière sinistre: maintenant qu'il était plus fort, il pouvait s'occuper d'une créature aussi pathétique comme on tue une mouche... Mais, alors qu'il s'était amusé à faire tourner la bête en bourrique, il se sentit soudain comme si ses os étaient fait de plomb, et perdit en un instant tout le pouvoir qu'il avait gagné en si peu de temps, voire plus encore. Il sombra alors, se réveillant qu'au son d'un rire d'un ton autrement sinistre. Autour de lui, des tubes, d'autres créatures dedans, et des machines. Et un homme. Semblablement le cerveau de cette affaire. Il souria. Tel un dément. C'est ce qu'il savait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 99
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
85/450  (85/450)
Lun 18 Juin - 12:49



Une infiltration pour la victoire


Kyane n’osait plus parler de peur de déranger Antras qui semblait en proie à une intense réflexion face aux pièges. De son côté, elle avait bien tenté de comprendre le rythme selon lequel les flammes et les pics sortaient des dalles mais quand elle pensait avoir trouvé, cela ne correspondait plus au bout d’un certain temps.
Soudain, son acolyte se décida et avança vers la première dalle en lui ordonnant de mettre ses pas dans les siens sans tarder.

- Tu as trouvé le rythme ? Bon, mais ce n’est pas une raison pour me donner des ordres aussi durement, ça me stresse, tu pourrais faire preuve de plus de diplomatie..... Et mon nom, c’est Kyane !

C’était dit. Elle finit son discours par un léger sourire pour lui signifier qu’elle ne lui en tenait pas rigueur et qu’elle était prête à le suivre. Ainsi, quand il passa sur la seconde dalle, elle attendit que les flammes sortent de la première puis dès qu’elles eurent de nouveau disparu dans la dalle, elle posa les pieds dessus. Elle suivit ensuite le trajet pris par Antras avec quelques secondes de décalage, mais cela fonctionna.
Il ne lui restait plus qu’une étape jusqu’à la sortie où il l’attendait déjà quand un bruit se fit entendre et toutes les dalles disparurent, laissant une pièce vide. Elle souffla nerveusement en réalisant que si elle avait su plus tôt ce qui allait arriver, elle aurait attendu pour traverser plus facilement, mais les choses auraient-elles vraiment tournées de la même manière s’ils n’avaient pas avancé ?
La jeune fille rejoint alors le nécromancien pour pénétrer dans la salle suivante mais à peine un pied posé sur le sol, elle se sentit tomber dans une sorte de tunnel glissant.

- AAAAHHH ! ANTRAAASSS , RETIENS-MOI, TU ATTENDS QUOI ??

La réception fut quelque peu douloureuse au niveau du fessier, mais elle n’eut pas le loisir de masser la zone endolorie. Elle se trouvait dans une grande pièce entourée de cages contenant chacune des hybrides à l’agonie et une énorme créature avec un gourdin. A ses côtés, certains de ses compagnons étaient là, alors que les autres arrivaient peu à peu, crachés par le tunnel-toboggan.
Des cliquetis simultanés annoncèrent que les cages venaient de s’ouvrir offrant aux monstres à gourdin la liberté de se précipiter sur les mages. Kyane sentit alors en elle un flot de puissance l’envahir, elle porta ses poings fermés devant elle puis les ouvrit brusquement, envoyant ainsi une salves de lames de vent tranchantes. La créature qui lui faisait face juste avant se retrouva tranchée, véritable puzzle en rondelles, seul le gourdin tombé à ses pieds était demeuré entier. Une nausée parcourut la jeune fille, l’odeur qui se dégageait des restes de la créature était pestilencielles, mélange d’effluves d’entrailles et de chair en décomposition, elle se sentit soudain si faible qu’elle s’affaissa au sol et son esprit se perdit dans le noir.

Kyane ouvrit les yeux dans une sorte de laboratoire équipé de machines diverses et de tubes remplis de liquide trouble dans lequel baignait ...elle ne voulait même pas savoir quoi. Une voix se fit entendre dans son dos, celle de Yoruichi qui semblait s’adresser à celui qui semblait être le responsable de ce lieu d’horreur. Elle se tourna doucement et le vit, un homme qui portait toute la méchanceté et la violence dans le regard,  à côté duquel Antras paraissait être un doux agneau. Mais le plus inquiétant n’était pas tant la cruauté qui émanait de lui mais cette lueur qui brillait dans ses prunelles, la lueur si caractéristique de la folie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang C FT
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 06/01/2017

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
2/3  (2/3)
Expériences:
76/800  (76/800)
Sam 23 Juin - 16:18

Une infiltration pour la victoire



ft. Tania Torrens, Salem Blackblood, Yoruichi Shizuma et Kyane Benta



Le temps passe et plusieurs bruits métalliques résonnent, je crois apercevoir la petite avancer avant de disparaître de ma vue, je l’entends hurler. Je tente alors de m’approcher de là où elle se trouvait, lorsque je commence à poser mon pied, j’ai l’impression d’avoir loupé une marche et que mon pied marche dans le vide. Je me rattrape à temps avant de voir que le trou s’élargit afin que je puisse totalement tomber dedans. Dans un soupire blasé, j’arrive à parler un peu avant de chuter.

-Et merde.

La descente est assez rapide malgré tout, Blubby est accroché à mon épaule malgré le fait qu’il gesticule d’avant en arrière de manière rapide, sa flexibilité naturelle donne un spectacle assez opposé au lieu dans lequel on est, mais bon. On dirait que cela l’amuse. En bougeant un peu ma jambe je sens que l’on glisse le long des parois métallique, au moins ce n’est pas une chute droite, donc le risque de me briser les jambes est amoindri, toujours présent a mon grand regret.

La glissade dure quelques secondes, à ce qui ressemble à l’arrivée, je roule en boule sur deux mètres avant de me relever. Diverses odeurs remplissent mes narines. La mort, les déchets organiques ainsi que la nourriture pourrissent. La couleur est annoncée. Le maître des lieux semble clairement changé d’approche, tant pis pour lui. Mon regard se porte vers les corps qui m’entourent, des hybrides mal en point, certains d’entre eux ont perdu un membre ou bien une partie de leurs chairs. Avec du temps et des ressources, il serait possible de les soigner, mais qui sait quelles infections ils ont attrapées dans ce lieu.

Mon regard se porte rapidement vers la provenance d’une ombre assez imposante, les lumières présentent laissant que très peu de place à l’ombre, celle du gorille devant la porte cache la lumière qui est derrière lui tandis que celle qui devait lui faire face, grésille, montrant que l’entretien de ces lieux est à désirer.

L’hybride qui doit servir de garde aux premier abord possède une tenue presque similaire aux requins rencontré plus tôt, le bruit d’un trousseau de clés attire mes yeux à sa ceinture sur laquelle un anneau tenant les outils de possible libération. Cependant, avant de penser à sortir, je regarde ce que je peux faire afin d’alléger la douleur des hybrides présents où je suis. Blubby s’agite et je le fais descendre le temps que j’applique rapidement de nombreux soins précaires qui devront permettre à la douleur d’être moins ardente.

C’est lors d’une respiration que j’ai une étrange sensation, en regardant ce qui m’entoure, tout semble plus...clair, la mort est très présente dans ce lieu, le sol, les murs ainsi que les barreaux en sont imprégnés. Les hybrides des environs, je perçois leur flamme qui s'amenuise petit à petit. Je n’ai plus de temps à perdre, que ce soit avec le maître des lieux ou bien les possibles obstacles qui me feront face.

Empli de cette énergie nouvelle et de mon envie d’en finir, je tends ma main face au garde, agir dans le calme ne sert donc à rien ici-bas? Soit, je vais alimenter ce cercle de colère. J’attire petit à petit l’énergie vitale du gorille, son corps commence à s’illuminer, en une seconde, cet animal s’arme, prêt à attaquer.

Malheureusement pour lui, il semblerait que j’ai plus de puissance et d’un geste souple de la main, balayant son énergie hors de corps vers la droite. Des fils d’un blanc immaculé font le lien entre l’énergie qui a pris sa forme, ma main et son corps. En tirant simplement ma main vers moi, son corps tombe lourdement au sol, rachitique et sans vie tandis que l’énergie rentre dans ma main.

Je soupire en me demandant si cette énergie va affecter mon corps, mais il n’en est rien. Blubby commence à sautiller dans tous les sens avant de s’approcher de ma jambe, je le laisse ramper le long de mon vêtement pendant que je récupère le trousseau de clés. Mon regard se porte sur les quelques blessés que je n’ai pu soigner, dans un soupire je pose mon sac au sol pour leur donner ma veste afin de les couvrir, la petite taille de ces personnes et vu ma corpulence, ils devraient arriver à se couvrir.

Je reprends mon sac avant d’ouvrir la porte, le métal grince lorsque j’actionne le mécanisme, mais le temps que je sorte, une idée me vient en tête, plusieurs clefs sont sur ce trousseau et je ne peux les laisser ici, bouger les blesser ne fera qu’aggraver leurs blessures, mais les laisser ici serait les condamner si le bâtiment subit un assaut violent.

Mes doigts passent le long des clefs avant que je commence à les défaire de l’anneau métallique avant que je les approche du slime afin qu’il puisse les gober et les conserver dans son corps gluant. Je fais signe à Blubby de partir en lui demandant de tenter de retrouver Yoruichi ou Tania pour leur donner les clefs, elles nous seront certainement utiles pour libérer les hybrides après la mission.

Une fois que le slime semble prendre un conduit d’aération, je me tourne vers ce qui semble la suite des lieux. Une porte qui devait certainement être blanche à la base, se trouve face à moi après que j’ai traversé les couloirs de ce qui semble être la réserve de sujet. Une sensation morbide émane de la porte quand ma main effleure la poignée de celle-ci.

Je tourne lentement cette poignée avant de pousser les portes, un grincement lourd retentit puis mes pas se dirigent dans cette pièce. Les portes se referment brutalement derrière moi, avant que la sensation de Blubby sautant sur mon dos me pousse à l’intérieur.

Mes yeux voient du sang séché dans les moindres recoins de la pièce, des morceaux de chair ainsi que d’organe sont en train de pourrir. Un soupire s’échappe de mes lèvres en voyant des gardes de différente tailles approcher, membre de Crimson Soul ou hybride, aucun n’aura ma pitié avec un comportement agressif. Je m’enfonce doucement dans la salle en sentant une odeur de fer remplir mes narines accompagnées d’une humeur massacrante.

D’une voix calme et posée, je commence à chantonner ce qui me passe par la tête.

-1...2...He’s coming for you…

Mes adversaires semblent se mettre en garde, mais en vain à mon goût.

-3…4... Better lock your door…

Mes mots deviennent de plus en plus graves et ma voix commence à perdre de son calme. Quant à ceux qui me font face, ma curiosité me pousse à user des yeux de Charon et il semblerait que cette sensation de puissance plus tôt m’affecte bien. Je vois des points rouges battre de plus en plus vite dans leur poitrine, tel des tambours tribaux résonnant dans l’air.

-5...6...Grab your crucifix…

Mes pas s’avancent doucement et me font arriver au centre de la pièce, ceux qui m’entourent forme un cercle autour de moi, certainement pour tenter de m’attaquer en même temps.

-7...8...Better stay up late…

J’entends leur respiration avec mes oreilles tandis que mes yeux me montrent leurs battements de coeur qui ne cesse de s’accélérer. Je suis étonné de prendre autant de plaisir dans ce moment. L’excitation du moment couplé au fait que mes ennemis perdent leur calme, chaque partie de moi en demande plus. Plus de peur dans leur sang, plus de peur dans leurs regards et cela, je ne l’aurais qu’à travers le pouvoir...Un pouvoir qui sera naît dans leur sang...

-9...10…

Mes lèvres se ferment avant d’afficher un grand sourire, leur coeur ne cesse de battre, l’air qui m’entoure se fait aspirer rapidement avant de les entendre exprimer. Le calme arrive rapidement puis j’ouvre doucement la bouche en gardant ce sourire malsain tout en agitant doucement mes mains vers eux.

-Never sleep again...

La panique semble les prendre aux tripes, leurs os tremblent, leurs chaires s’étirent doucement dans certains de leurs gestes. Mon regard croise les pupilles du plus petit de mes adversaires puis en tournant lentement sur moi-même, je fais comme pour le garde plus tôt. L’énergie vitale qui les font rester sur cette terre quitte leur amas de chair afin de rejoindre le bout de mes doigts.

La pièce s’illumine tandis que ceux qui ont pensé me faire face devienne rachitique, des sacs d’os bon qu’à n’être jeté dans une fosse commune ou bien balancer sur d’autres possibles ennemis.

Je commence à doucement ricaner, en plein milieu des corps et de la pièce, ma voix résonnant contre les murs. Plus je force sur mes cordes vocales, plus j’ai l’impression de me sentir partir. Comme si j’avais une révélation. Au final, est ce-que je suis dans le bon camp? Roblond semble apprécier le pouvoir qu’il a et surtout, de comment il utilise. A quoi bon rester chez les fées, être un larbin d’une personne que je n’ai jamais rencontré ou encore être le larbin du Conseil. Au ce fameux Conseil, des incompétents préférant attendre plutôt qu’agir…

Mon rire s’arrête et mon sourire s’efface. Un violent mal de crâne s’annonce tandis que l’énergie que j’ai accumulée semble être extraite de force de mon corps. J’ai l’impression d’avoir ma peau qui s’arrache ainsi que mes os qui se déboitent un par un et lentement, mais malgré la douleur que cela me donne, cela me calme.

Cette sensation de calme qui est si familière m’enlace et je laisse aller. La douleur s’estompe tandis que je m’agenouille pour reprendre mon souffle qui semble s’être coupé pendant que l’énergie quittait mon corps. Je tousse grassement avant de regarder les corps sans vies, mes mains se resserrent avant d’entendre des bruits de pas. La puissance qui semblait avoir renforcée ma magie me quitte. Mes os sont aussi lourds que le plomb pour moi, mon coeur tambourine comme il peut pour pomper le sang et chaque respiration semble trancher ma gorge.

Je m’effondre sur le sol en tentant de respirer, mes lunettes tombant sur le côté, les pas que j’ai entendus il y a peu s’approchent, le bruit de goutte qui tombe sur le sol se rajoute. Je n’ai même plus la force de ressentir quoi que ce soit, mon corps reste sur le sol telles les montagnes sur le sol.

Mon regard voit une sorte d’aura rouge, je cligne plusieurs fois des yeux. A chaque fois que mes paupières s’ouvrent, cette aura grandit et une silhouette prend forme. Un homme blanc la lune, au yeux gris ou peut-être bleus, j’ai du mal à discerner dans mon état, une coupe courte avec des cheveux noirs ébène, mais ce qui me marque le plus, c’est son léger sourire ainsi que la marque qu’il a sur le front, comme si quelque chose de petit est passé rapidement dans sa tête.

-Quel jeu...rafraîchissant mortel, mon créateur aurait certainement aimé t’avoir dans ses rangs...fort heureusement pour toi...ce n’est pas le cas...sinon ton corps aurait…

Je vois l’homme tendre le bras vers l’un des corps, mais je ne peux bouger la tête, chose qu’il notifie et d’un geste de son autre main, ma tête se tourne de force, la douleur est horrible. Mes yeux ne peuvent que regarder et l’un des corps se soulève du sol avant de subitement se compacter dans des bruits d’os se brisant tel du verre contre la roche, le corps explose dans toute la pièce avant que l’individu vienne marcher.

Ses pieds traversant les cadavres m’indiquent ce qu’il est, du moins j’espère que cela est le cas. Un fantôme, il s’est certainement nourri de l’énergie qui j’ai emmagasiné pour accroître sa force et prendre forme, mais est ce une forme éthérée que je suis le seul à voir?

-Cela était amusant...d’être dans ton corps...entaché ton âme et esprit de ce qui m’a créé...tout ce sang...ce pouvoir...cette envie de puissance...n’est ce pas plaisant?


Si je pouvais lui répondre, je l'insulterais de tous les noms, mais à quoi bon, il peut m’achever d’un claquement de doigt. Mes yeux se portent sur les cadavres restants et une profonde haine envers moi-même naît en moi. Je suis bien trop faible pour ne pas être possédé par un esprit ou bien être suffisamment protégé.

Je suis bien trop fatigué et avant que je sombre, je l’entends rire.

-On dirait qu’on va voir mon créateur…

Je me réveille lourdement contre du fer, mon dos semble être contre des barreaux, ma respiration et mon battement de coeur ne me gênent plus comme avant. La seule chose qui me dérange et que j’arrive à sentir, c’est cette sensation que cette chose me colle toujours. Je rouvre doucement les yeux et je peux voir ses iris plonger dans les miens.

Mon regard le fusille et cela semble l'amuser, le faire sourire. J’entends du bruit dans la pièce et je me lève lentement en voyant que je suis encore en un morceau. Mon regard se porte sur ce qui compose la pièce. Pour commencer, me revoilà à la case départ, dans une cage, mais largement plus petite et surtout, les autres semblent subir la même chose. Des tubes remplis de liquide, je me demande bien quel genre de substance cela est.

Les applaudissements de mon compagnon de geôle m’énervent, car cela me fait penser à ce que j’ai commis plus tôt sous son influence, mais je n’ai pas d’excuse, c’est mes mains et mon pouvoir qui ont fait ça. Le sang n’a pas coulé, mais des vies ont été prises sans raison apparente.

En levant les yeux, je peux voir le plafond qui semble n’avoir aucune fissure, je me demande bien où est Blubby et ce qu’il fait. Mon regard balaye la pièce pour voir que quelqu’un semble se tenir dans un coin. Je soupire avant de passer mes bras à travers les barreaux afin de m’appuyer en prenant un air un peu blasé, en montrant l’abomination qui est à mes côtés.

-On a fini le jeu du chat et la souris? A moins que le maître des lieux est encore assez lâche pour se cacher derrière ses créations...d’ailleurs, il y en a une qui m’a posée un problème...un gros problème.

Le concerné sort de la cage comme si de rien était, en souriant, s’approchant des autres de mon groupe, je suppose que leur inaction face à lui montre que je dois être le seul à pouvoir les voir, peut être Roblond vu sa magie, mais personne d’autre. Du moins, pas tant qu’il ait décidé de se montrer.

Je regarde une nouvelle fois les cages pour voir que je suis entre Tania et Yoruichi, je soupire en me mettant au fond de ma cellule. Pestant intérieurement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 162
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Dim 1 Juil - 10:52



On y était. Après avoir joué avec ses sujets les plus amusants pendant un temps qui avait paru des heures, Asgard s'était décidé à les attirer dans son antre pour une entrevue. Oh qu'il avait pris plaisir à les observer, à détailler chacune de leurs capacités ! Il se voyait déjà les ouvrir, annihiler un à un leurs circuits magiques pour voler l'essence de leur pouvoir que c'était jouissif ! Mais il ne devait pas oublier quelle était sa mission. Aussi, un simple monologue serait son orgie personnelle. Lentement, à pas feutrés, l'être qui n'était plus qu'un semblant d'humain s'approchait, assis dans un fauteuil de bureau à roulettes, et souriait à ses hôtes longuement attendus. Il se plaça face à chacun d'eux avec un large sourire, comme excité à l'idée de leur adresser enfin la parole, comme s'il les avait toujours cherchés. Il fit craquer ses doigts, et s'étala de tout son long sur sa chaise.


" Mes amis... Mes amiiiis... Mes si chers amiiiis... Si vous saviez comme je suis content de vous faire face, enfin ! Ce n'est pas très bien ce que vous avez fait, j'ai perdu beaucoup de jouets avec vos bêtises... Mais enfin, je comprends vous êtes des héros, des gentils tout ça tout ça... Vous sauvez les pauvres victimes que je torture ! Et ainsi l'histoire se finit bien !
"


Il alluma alors toute une batterie de lumières et d'écran, illuminant la pièce. De tous les laboratoires de l'horreur, celui ci était anormalement propre. Asgard avait fait place nette, il laissait la boucherie à ses subalternes la plupart du temps, se contentant de l'observer avec délectation. Il se dirigea jusqu'à l'écran de contrôle principal, puis se saisit d'une clé carrée, qu'il montra à l'assemblée de mages qu'il tenait sous son contrôle.


"C'est cette clé que vous voulez j'imagine. Libérer ces pauvres petits... C'est si noble ! Vous savez quoi, cette clé, je vous la donne, je vous la laisserai sur une table pour que vous alliez libérer tous ces souillons. "


Son expression changea du tout au tout. Un sourire dément se dessinait sur son visage et toute bienveillance en avait disparu. Il se tenait la tête d'une main, incapable de retenir ses ricanements sinistres.


" Après tout, il ne sont guère que les déchets parmi mes expérience, les échecs lamentables qui ne sont là que pour servir à collecter des données ! Vous, la bande de minables soumis que vous êtes, n'êtes même pas capable de discerner le dixième de ce que nous entrevoyons pour l'avenir ! L'humain est amené à évoluer, les animaux aussi.. Et lorsque cela arrivera, nous les Crimson qui avons su êtres les prédicateurs de cette nouvelle ère, en fabriquant les êtres parfaits plus forts et résistants que n'importe qui d'autre, nous en serons les dieux ! La science prendra le pas sur la magie, et l'ère des guildes prendra fin ! Quand à moi, Asgard... Je serai l'apôtre immortel qui mènera cette révolution ! "


Ainsi le projet de la guilde était dévoilé. Tel était l'objet de la mission "Crépuscule carmin". A travers une bataille organisée de toutes pièces, ils avaient attiré une batterie de mages puissants aux pouvoirs divers et variés, et avaient sacrifié des pièces négligeables pour collecter un maximum de données sur les ethernanos, et améliorer les colosses, leurs plus formidables réussites, pour en faire des créatures antimages parfaites. Satisfait de son discours, Asgard se saisit d'un communicateur pour contacter son acolyte.


" Galaad. L'opération est presque à son terme, nous atteignons la phase finale. Nous allons pouvoir abandonner les corps Alpha et Bêta. Prépare toi. "


Galaad n'avait pas pris la peine de répondre, ce n'était pas son genre, il n'était bavard que sur un champ de bataille. De son côté, Asgard n'avait que faire de laisser l'alliance des mages libérer les hybrides encore vivants, ils n'avaient plus d'utilité à leurs yeux et leur objectif était accompli. Il restait néanmoins une gêne, qu'Asgard avait soigneusement ignorée jusqu'ici. Il jeta un regard noir au fantôme et prit la parole à son attention :

"Et toi l'esprit... Tu comptes me mettre des bâtons dans les roues ? "





[indications : vous êtes pour le moment solidement attachés et tous vos membres sont engourdis comme après une cuite, vous êtes dans le coaltar. Vous entendez toutefois parfaitement Asgard vous parler et pouvez lui répondre. Par contre votre magie est totalement absente pour le moment, silencieuse.][/size][/font]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Une Infiltration Pour La Victoire ! [Groupe 1 ] [ Event ]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Page 2 sur 3
Sujets similaires
-
» quel jeu pour la victoire bonifié?
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Allez vous acheter la pokébanque pour recevoir le Celebi Event?
» L'évangile selon Satan †
» Première victoire pour le fillieul JMB sur la Citadelle

Sauter vers: