Top-partenaire
YasashiValoranMyHeroAcadémiaRWBY RPGCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif
Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 

De la chaude eau avec un nuage de lait (avec Kyane)

P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Invité
Ven 6 Avr - 13:51

L'hiver fut enfin passer et c'est le début du printemps qui s'ouvrit pour le monde vert, les bulbes jusque maintenant clos s'ouvrirent pour former des fleurs, les arbres vides se couvrirent de feuilles sur leur multitude de branchages par centaine. La neige ayant fondu et le froid hivernal ayant disparu avec lui avait fait place a un environnement de gaieté et de joie, les gens purent sortir et faire leur quotidien sans risque d'intempéries. Setsuna vivait dans cette étoile depuis plus d'un an, il s'était résigner a prendre une vie normale comme les terriens de ce monde gouverner par la magie. Sa dernière mission fut quelque peu héroïque pour la communauté mais malgré cela, il n'avait obtenue aucune égard ni d'éloge des civils, s'étant blesser, il s'est occuper de ses soins en trouvant refuge dans bâtisses en ruines et une fois rétablit, il se barra vers le Sud de Fiore... Ici au moins, il aura la paix et pas de mission de sauvetage ou de sinistre besogne a accomplir (même si intérieurement, il en avait marre de se rendre utile en faisant profil bas). Il s'aventura dans un port maritime d'Hargeon, il y avait grave des bateaux et des voiliers de bonne taille et visiblement ici, il n'y a pas eut d'attaque terroriste ou de conflit interne.

Du temps ou le jeunot fut encore humain sur Terre avant d'être enrôler de force dans l'armée dans sa jeunesse d'écolier de primaire, il fut anciennement né au Kurdistan, la-bas les villageois vivaient de l'agriculture mais son défunt père lui fut pécheur et ramena des filets contenant des poissons. En voyant la zone du port, cela lui raviva des souvenirs, mis a part qu'il n'a jamais pêcher de sa vie. Ça ne doit pas être sorcier de pêcher, L'Héraclès se regarda vite fait dans un reflet d'eau, exceptés sa "puissance cachée" et la chair sur le corps, il ne disposa de rien d'utile sur lui. Il remarqua une tour blanche au loin vers le port, après dix bonne minute de marche, il vit qu'il s'agissait d'un phare, vieux comme il dut l'être, personne ne vivait dedans mais a une époque il a du fonctionner lors de période de mauvais temps lorsque la mer fut déchaînée.



Le Bunen se détourna du phare pour examiner des embarcations, il y avait des bateaux de bonne taille, et des barques et bizarrement il trouva une barque encore plus petite qui pouvait contenir deux gosses d'une douzaine d'années, il y avait des rames et un mini-long bout de bois sculptée sur lame qui faisait office de canne a pêche. Il eut une idée en regardant la côte pierreuse au pied du phare, il prit un seau qu'il emplit d'eau, saisit le matériel et versa l'eau dans de la terre qui s'humidifia a son contact immédiatement, il plongea directement sa main et tenu des vers de terre qui lui serviront a appâter les poissons, il fixa un hameçon au bout de la ligne du fin cordage et prit place sur le promontoire rocheux. Il lança la ligne et attendit patiemment, bien que n'étant pas un cuistot de titre ni un cordon bleu, il y avait d'autre façon de se nourrir de poissons comme celui de le déguster en grillade par exemple. La chaleur accablante du soleil commença a faire suer Setsu' a grosse goutte, il cala sa canne contre une bute rocheuse et se déshabilla légèrement en enlevant sa veste bleu et ses souliers, il fit tremper les pieds nus a l'eau et fut surpris de voir que l'eau fut anormalement chaude !

*Qu'est-ce que ça veux dire ?!*

Le garçon avait l'impression de se trouver dans les sources chaudes, peut-être qu'il y a une activité volcanique sous-marine a plus de dix kilomètre sous terre, qui sait ? De toute manière, vu que il n'y s'y connaissait pas sur la faune aquatique, raison de plus pour tester et vérifier si il il y avait de la poiscaille dans le coin ou non. Après une bonne vingtaine de minute passé a attendre, sa ligne vibra et créèrent des ondes ondulante a la surface de l'eau ! Il se mit a tirer, la ligne résista, il tira fort, toujours rien... Peut-être qu'un gros crabe ou une murène a mordu dessus.

Alors comme ça, tu veux pas sortir, hein ?

Setsuna se redressa de toute sa hauteur, il cala les pieds sur des encoches d'espace vide en prenant soin de ne pas se coincer entre une pierre et tira en usant de toute sa force. Brusquement le poids lourd devint léger et il bascula en arrière, sa tête ayant toucher (heureusement) sa veste qui a pu amortir sa chute le sauva d'une blessure grave. Il se massa le crâne en ramenant le filin vers lui a mouvement de recul et vit avec stupéfaction un tissu coloré qu'il n'eut aucun mal a identifier puisque c'est ce genre de textile que porte les femmes et les filles dans les zones balnéaires ou en été . Il trembla nerveusement, ce tissu doit forcément appartenir a quelqu'un et il a comme l'idée que son propriétaire ne doit pas être très loin... Il déglutit difficilement en regardant l'eau ondoyer, s'attendant a voir une forme émerger de sous la surface et a lui faire passer un savon de tous les diables...
Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Invité
Dim 15 Avr - 11:14



De l’eau chaude avec un nuage de lait


Le contact de l’eau chaude sur la peau de Kyane lui rappelait ce jour où sa mère l’avait amenée à la mer. La seule et unique fois où le dimanche ne se passa pas dans le parc aux cerisiers mais sur la plage de sable blanc balayée par l’écume mousseuse. Pour la jeune fille, ce fut un bonheur incomparable que cette journée passée à nager dans l’eau et à se laisser porter dans les bras de sa mère, le paradis avant l’enfer. Ce jour fut le plus beau de son existence mais aussi le pire, le dernier avec sa mère seule, le dernier avant qu’elle ne lui soit volée par cet intrus.

Depuis quelques jours, la chaleur ambiante pourrait laisser croire que l’été avait pris la place du printemps, mais Kyane savait que ce n’était que transitoire et elle devait en profiter. Aller se baigner dans la mer, comme ce dimanche avec sa mère, ce serait la seconde fois et cette envie la tiraillait fortement. Mais sans maillot de bain, elle ne pouvait que se tremper les pieds.
A force d’hésitations empreintes d’une envie irrésistible de cette baignade,  la jeune fille finit par se décider à aller se fournir en maillot à Hargeon, elle pourrait ainsi aller dans le port du lieu à l’eau si chaude.

Elle était donc immergée dans l’écrin aquatique, alternant nage, flottaison tranquille et plongée sous la surface, quand soudain quelque chose la piqua sur la hanche droite. Elle se sentit tirée par une force dont elle ne put définir l’origine, comme un poisson happé par un hameçon. L’instant d’après elle se retrouva sans slip de bain, qu’elle vit s’élever dans les airs, pendant lamentablement au bout d’un fil de canne à pêche.
Kyane sortit la tête et nagea en suivant son maillot volant qui la mena droit au possesseur de la canne, un jeune homme qui avait l’air d’un écolier pris sur le fait d’une bêtise.

- Hé, vous, mon maillot ! Rendez-moi mon maillot DE SUITE OU JE...

Situation plus qu’embarassante que celle-ci où elle ne pouvait sortir de l’eau sans montrer son intimité et où retrouver sa dignité dépendait de cet individu. Que pouvait-elle bien lui faire dans ces conditions, sinon se montrer menaçante pour l’intimider ?

Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Invité
Sam 2 Juin - 13:24

Une journée qui devait se passer sous une belle grillade de poissons cuit en brochettes fut encore l'idée qu'avait en tête le Bunen, il s'attendit a voir un hareng ou une dorade ou un poisson d'eau douce mais il avait ferrer dans sa ligne un maillot de bain féminin... Ce qui est bizarre dans cette affaire, c'est qu'avant que l'Alter de naissance ne s'installe dans ce promontoire rocheux, il a bien vu qu'il y avait pas un chat, ni de chiens près de ce vieux phare et si une présence humaine fut dans le coin, il aurait immédiatement entendu une voix ou des rires... Comment expliquer ce phénomène ? A moins que la personne soit justement une créature apparaissant dans la mythologie grecque, une sirène ! Il prit pour inspecter le tissu, il s'attendit a voir des plis comme des ficelles (genre quand les femmes l'enfilent par-dessus les épaules après avoir ajuster leur nichons). Son regard se troubla et sa main trembla nerveusement encore quand il comprit avec précision qu'il avait en main un slip ! Les sirènes portent une queue de poissons et non pas de slip, il serra le bout de tissu en main en songeant a partir. Les habitants locaux peuvent le surprendre avec ce textile et penser de lui que c'est un pervers et voleur de sous-vêtement et qui se cache pour "ce-que-vous-savez". Se faire ensuite arrêter pour une broutille qui ne le concerne même pas ne l’intéresse aucunement ! Il secoua la tête en tous sens, il ne s'est pas rendu compte qu'il a fait un rêve éveillé ! Il choisit alors de se lever en embarquant son matos et d'aller trouver un emplacement plus discret et moins agité. Une forme surgit de moitié de l'eau et il vit une fille anonyme l'air mécontente le dévisager avec des yeux furibond. Elle le fusilla du regard et se sentit en rage... Voilà donc la propriétaire de ce sous-vêtement. Elle lui intima l'ordre de lui remettre son bien.



Setsuna fut assez gêné de l'ampleur de la situation et se poqua les index entre eux. Il n'avait que peu d'expérience avec les femmes... Ces dernières fréquentations en date remonte a moins d'un an et l'une a plus de deux ans, il s'agissait d'une guerrière masqué du nom de Bisdea Darkloud et d'une aventurière en herbe s’appelant Wendy Sakura, d'après ces souvenirs, il n'avait pas un bon rapport et les deux furent insensible comme une pierre et émotionnellement comme de la glace. Cette fille sera ainsi la troisième personne qu'il découvre a l'instant. Il la regarda uniquement dans les yeux plus de trente seconde et leva le poing gauche contenant le slip mouillé.

Vous le rendre ne sera pas un problème Mademoiselle mais vous êtes-vous poser la question avant ? Votre tissu est un petit peu troué par mégarde a cause de l'hameçon et en tentant de le retirer... Enfin, je vous laisse voir et encore désolé... Je pensais pêcher un poisson mais j'ai pêcher par mégarde une fille...

Il lui lança le slip de bain en mettant moins d'élan et le fit doucement, il ramena la canne de coté et écarta un peu son bazar pour que l'inconnue puisse mettre pied a terre dans le rivage.
Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Invité
Lun 18 Juin - 13:17



De la chaude eau avec un nuage de lait


Kyane était furieuse, non seulement l’autre idiot avait complétement abîmé son maillot qui lui avait coûté pas mal d’argent, mais en plus il se permettait de se moquer d’elle. Il lui lança le slip de bain de sorte qu’elle le reçoive et elle put constater l’ampleur des dégâts : un énorme trou ornait la pièce de tissu.

Pêcher une fille....on ne me pêche pas, moi monsieur ! C’est malin, je vais faire comment maintenant ?

De toute façon, il fallait bien qu’elle sorte de l’eau, elle n’allait pas refaire le trajet de retour à la nage, c’était bien trop loin. Mais ce type devait payer pour son geste maladroit, il n’avait qu’à faire attention, c’était quand même pas difficile de regarder avant de lancer son hameçon n’importe où !

-Et vous, aidez-moi donc à remonter au lieu de vous marrer !

Elle enfila tant bien que mal le slip troué, heureusement encore que ce ne serait qu’une partie de sa fesse droite qui serait visible, elle n’aurait pas pu imaginer se promener en montrant autre chose plus intime de son anatomie.
Se hissant tant bien que mal sur le quai, elle se posta alors debout face à celui qui avait malencontreusement stoppé net sa séance de bain et mit ses mains sur ses hanches en le foudroyant du regard.

-Vous savez combien ça coûte, un bikini comme ça ? Bien plus que des cours de pêche pour débutant, alors si...

Un ricanement venu de derrière son dos interrompit son discours. Elle se retourna d’un coup et surprit un gamin à rire en montrant du doigt le fessier de la jeune fille à deux autres. Elle fit mine de lever la main comme pour les gifler.

-Vous n’avez rien d’autre à faire, vous ? Dégagez !

Ils ne se le firent pas die deux fois et détalèrent non sans continuer de rire bruyamment. Kyane se retourna de nouveau vers le pêcheur maladroit.

-A nous deux monsieur l’hameçonneur, qu’avez-vous donc à dire, vous ?

Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Invité
Sam 14 Juil - 19:02

Quel drôle de poisson exotique avait affaire le Bunen, il ne riait et avait plutôt un air inexpressif tout en restant calme, canne en main. La jeune fille se plaignait beaucoup pour un incident qui s'est produit a tout hasard et non volontairement et s'attendit a recevoir une assurance du genre dommage et intérêt... Et puis a tout problème, il y a solution ! Bizarrement, il ne voyait pas d'effet personnel provenant de la fille dans le coin (et même ce en balayant du regard la zone). Il la laissa parler afin qu'elle vider son humeur en sortant de l'eau et une fois qu'elle eut fini et même la scène rigolote avec les mouflets. Il posa la canne au sol. et commença par dénouer son long foulard blanc qui vu a distance donna l'impression qu'il s'agit d'une écharpe. Setsuna ne prêta pas attention aux "miaulement" aigus émise par cette féline par rapport a la qualité de son produit défectueux car il ne s'agit pas de l'oeuvre de Celui-qui-est mais d'une invention conçu par l'homme, qu'elle soit bas de gamme ou de haute qualité, pourquoi s'en faire alors qu'il y en avait des milliers de ce genre d'items qui existe dans chaque ville. L'envie de se défendre verbalement ne lui vint pas et il se contenta de lui donner son tissu comme si il offrait l'épée des légendes Moyen-âgeuse "Excalibur".



Vous pouvez parler aussi longtemps que vous voudrez Mademoiselle et je resterais pour ma part muet comme un arbre a vous écouter. Seulement, vous ne donnez pas une bonne image de vous-même dans cette tenue aux citoyens et d'autant que même si il fait beau, vous finirez par tomber malade...

Plus la jeune femme continua son speech et plus elle se donnait en spectacle sans s'en rendre compte. Il serait sage de reprendre cette discussion dans un endroit ou une place tranquille et non en ici.

En guise de remplacement de votre bikini abîmé, vous n'avez qu'a nouer ce foulard autour de la taille a la manière d'un paréo en prenant soin de masquer la partie visible et le tour est joué. Quand nous serions partis d'ici, vous pourrez vous changez sans risque

Il rassembla quant a lui ses affaires et se dit que ce n'est pas aujourd’hui qu'il ira pêcher et ne comptait pas s'en aller sur un coup de tête... En ce moment, il faisait trop chaud et Setsuna nageait en sueur mais la fille bien que "hot" était trop glaciale, réguler sa température par la chaleur n'y changerait rien et elle devait se refroidir d'elle même en se calmant pour commencer.
Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Invité
Mer 25 Juil - 12:58



De la chaude eau avec un nuage de lait


Le pêcheur de bikini semblait porter peu d’intérêt aux remontrances de Kyane, il resta stoïque devant la volcanique demoiselle puis se mit à son tour à parler, d’un ton posé. Il lui signifia qu’à trop se donner en spectacle, elle risquait d’attirer le regard sur elle alors que c’est ce qu’elle devait éviter dans sa situation.
Sa voix la calma un peu et elle finit par reprendre le contrôle d’elle-même quand il lui proposa son écharpe blanche comme paréo. Il n’avait pas tort, ce n’était pas affaire d’état que d’avoir un maillot troué, elle aurait pu être plus gravement blessée. Et puis ce pauvre garçon n’avait sans doute pas fait exprès de la harponner, il n’était que maladroit. A le voir si confus de son malheureux geste, elle eut honte de sa réaction trop exagérée.

-Merci bien pour votre proposition, je vais donc prendre ce foulard jusqu’à l’endroit où j’ai mis mes vêtements, un peu plus loin. Attendez moi, je reviens vous rendre votre bien.

Ainsi elle se para du paréo et alla dans le coin du port où elle avait posé ses effets. Une fois rhabillée, la jeune fille s’empressa de retourner vers le pêcheur et lui passa son foulard autour du cou en souriant.

-Voilà, il est mieux là. J’ai été un peu sauvage avec vous alors que je n’aurais pas du me mettre en colère pour si peu. Est-ce que vous accepteriez de prendre quelque chose avec moi dans une auberge, pour me faire pardonner ?
....
Au fait, mon nom est Kyane, et vous ?


Sans lui laisser le temps de bien comprendre, elle lui fit signe de la main de la suivre et entama la route qui montait vers la ville.

Revenir en haut Aller en bas
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

De la chaude eau avec un nuage de lait (avec Kyane)

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» le conba avec sont mentor (nuage sauvage /lac de givre)
» Avec qui veut bien danser avec moi!!!
» Horreur Boréale... [Irving, Nora & Crispin]
» 3ième entrainement de Nuage des Cieux (avec une mentor très très en retard)
» La bande dessinée

Sauter vers: