Top-partenaire
YasashiValoranMyHeroAcadémiaRWBY RPGCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif
Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 

Un vent de renouveau [RP solo avec PNJ]

Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 94
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
3/3  (3/3)
Expériences:
85/450  (85/450)
Jeu 14 Juin - 6:51



Un vent de renouveau


Il était parti. Celui qui l’avait accueillie quand elle était perdue et qui l’avait invitée à partager son quotidien avec ceux de la guilde, il n’était plus là. Kyane lisait les quelques mots laissés par Hyuro, peu d’explications sur son départ, simplement il prévenait  les autres membres de Lamia de ne pas le chercher, que sa décision était mûrement réfléchie. La jeune fille soupira. La guilde perdait ainsi un membre, ce qui ne présageait rien de bon pour sa survie, ses effectifs étant déjà des plus faibles.
Pourtant, Kyane n’acceptait pas de baisser les bras, Lamia devait briller comme Hyuro le lui avait décrite quand elle était à l’apogée de sa renommée. Mais pour cela, les membres restants devaient accepter de sortir de la torpeur dans laquelle ils s’étaient enlisés depuis quelques temps, il fallait que quelqu’un prenne les rênes de la guilde, un maître qui la fasse renaître.

La cloche tintait joyeusement tandis que la jeune fille en agitait la corde. L’instrument ne devait être utilisé qu’en cas d’urgence, afin de réunir les membres dans la grande salle et Kyane avait décidé qu’il s’agissait là d’un tel cas.
Bientôt, elle se retrouva donc face à des regards interrogateurs, dont certains semblaient même un peu énervés d’avoir été dérangés, semblait-il pour rien.

Merci à tous d’être venus si vite. J’ai trouvé un mot de départ de Hyuro, certes ce n’est qu’un homme qui s’en va, me direz-vous, mais à ce rythme, il ne restera plus personne dans notre guilde. Je sais que je suis arrivée depuis peu et pourtant je me sens comme attachée à ce lieu, Lamia est ma seconde famille, la seule à vraie dire et...

- Bla bla bla...abrège. Tu veux en venir où avec ton baratin ?

- Laisse là donc parler, elle n’a pas tort, la guilde se vide dangereusement.

-Et alors, elle a quoi à nous proposer, comme solution ?

Tu peux t’adresser directement à moi, je suis capable de comprendre ta question, tu sais. Je ne fais que soulever des constats, il y a de moins en moins de gens chez nous, il n’y a plus vraiment d’activité, il y aurait tout à réorganiser mais pour se faire, il faut que quelqu’un prenne la tête, il nous faut un maître de guilde.

Bien sûr, la jeune fille avait fortement envie d’endosser ce rôle mais logiquement, c’était le plus ancien qui devait s’en charger, quoiqu’il était fort à parier qu’avec ce genre de maître, rien ne changerait. Il était cependant inconcevable pour Kyane de se mettre en avant et de se proposer en tant que maître de guilde, elle se doutait bien qu’elle aurait à faire face à des réprobations violentes. Malgré tout, elle osa laisser échapper quelques mots qui pourraient éventuellement faire penser à elle pour ce rôle.

-Si personne ne veut prendre cette charge, ce serait...Non, il faut quelqu’un, même le plus faible, nous ne pouvons pas rester sans maître.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 155
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Ven 15 Juin - 20:00

[Partie 1 – Allen le vétéran ]




Allen n'était pas revenu à la guilde depuis bien longtemps. Il avait vivoté, de lieu de vie en lieu de vie, poursuivant plusieurs missions comme il avait l'habitude de le faire, au grand dam du maître qui lui répétait sans cesse qu'ils avaient parfois besoin de sa présence de vétéran pour guider les petits jeunes. Mais le vieux bougre n'était pas comme ça, il détestait avoir des responsabilités, et celle de devoir s'occuper de tous les nouveaux était probablement la pire de toutes. Après avoir laissé au poste de garde le plus proches les corps inertes d'un groupe de bandits qu'il avait mis hors d'état de nuire sur la route pour se défouler, le baroudeur poussa les portes du bâtiment, comprenant tout de suite que quelque chose n'était pas normal. C'était calme, beaucoup trop calme. D'accord, il n'était pas venu depuis des mois, peut être plus, mais de là à ce que la guilde d'ordinaire si active devienne aussi festive qu'une maison de retraite de campagne... Il y avait bien assez de vieux tels que lui à Lamia Scale, ce n'était pas pour que la situation se dégrade encore plus et atteigne jusqu'au dernier des membres ! Bon sang, qu'est-ce qu'il avait fichu l'autre nigaud ? Et où était-t-il d'ailleurs ? Mis à part un groupe de mages attablés en train de discuter qui le saluèrent timidement, il ne vit personne qu'il ne connaissait, mis à part le tenancier de la partie « taverne » du bâtiment, qui salua son vieux camarade en levant une choppe qu'il était en train de sécher à l'aide d'un torchon. Poussant un soupir de soulagement, l'arrivant vint s'asseoir au comptoir, attrapant le verre que lui tendit son ami pour le vider d'une traite.

« - Pfouah... 'Faisait longtemps que j'avais pas touché un verre d'alcool de cette qualité. Et il va bien m'en falloir une bouteille complète pour ce que j'ai sous les yeux... Où qu'ils sont tous passés hein ? En mission ?

- Le temps t'atteint à présent tant que ça que tu ne te rends même plus compte du temps qu'il s'est écoulé depuis ton départ mon vieux Allen ?

- Te moque pas de moi, Logrim. Je me fais vieux, mais aucun de ces p'tits jeunes m'arrive à la cheville, toujours bien conservé ! Plus sérieusement, ça fait combien de temps ?

- Je dirais... Au moins deux ans ? La majorité des membres encore présent ne te connaît sûrement pas tu sais. Tout a changé ici, depuis le départ du maître. Plusieurs visages importants de la guilde ont quitté le navire eux aussi pour rejoindre des cieux meilleurs... Les rares qui sont restés se contentent de quelques missions de temps en temps pour survivre... Mais Lamia Scale n'est plus ce qu'elle était !

- Sérieux ? Tous partis ? Mince... Le vieux plaisantait pas alors quand il m'a dit songer à de nouveaux horizons. Pff... J'imagine que personne n'a cherché à le remplacer ?

- C'est déjà difficile d'arriver à réunir plus de dix personnes ici maintenant... Alors un chef parmi ces bras cassés ? Personne n'a réellement la motivation pour avoir le poste. Et toi Allen, tu voudrais pas prendre les choses en main ?

- Logrim, si je n'ai jamais accepté de remplacer le vieux par le passé, ce n'est pas aujourd'hui que je vais le faire. Je suis un loup solitaire, leader ça ne colle pas vraiment à mes compétences. Il doit bien y avoir quelque...  »


Il s'était soudainement stoppé dans sa phrase et le sirotage de son verre lorsqu'il avait surpris une conversation, non loin, entre un groupe de jeunes mages, interpellés par une demoiselle qu'il ne connaissait pas, probablement arrivée récemment au sein de la guilde. Il avait vu dans son regard une détermination qu'il n'avait pas observé depuis longtemps, et qui lui rappelait ses jeunes années, quand avec son ami qui allait devenir le maître d'alors, ils rêvaient de changer le monde avec leur magie. Et le ton avec lequel elle s'était adressée à ses interlocuteurs visiblement pas tellement intéressés par son invective, quelle hargne ! Allen retrouva en un instant un intérêt soudain pour sa guilde. Il vint se positionner entre deux hommes, écartant ses derniers de ses bras maigres, mais portant les stigmates de nombreux combats, et répondit à l'appel de cette jeune femme qui avait su ranimer la flamme du baroudeur.

«  Petite demoiselle, tes paroles sont fortes, déterminées. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas croisé quelqu'un comme toi par ici, et tu peux me croire, ça fait trente ans que je fais partie de cette guilde ! Alors comme ça tu as des plans pour Lamia Scale ? Tu sais, bon nombre d'entre nous ici penseraient qu'il serait plus légitime d'élire un maître parmi les plus puissants d'entre nous, mais je ne suis pas d'accord. Je pense qu'il faut pousser notre choix bien plus loin. Viens, suis moi, je vais te montrer quelque chose, toi tu vas me parler de tes ambitions plus en détail. LOGRIM, LE PASSAGE !  »

Le vieux barman hocha la tête avec un sourire, comprenant les intentions du vétéran. Il poussa une manette à droite de son comptoir, ouvrant un passage caché derrière le mur qui se trouvait juste à droite du comptoir. Allen prit la main de la jeune mage, et l'invita à le suivre dans ce corridor inconnu.

«  Au fait. J'imagine que tu te poses beaucoup de questions. Je m'appelle Allen McSnowden. Je suis un mage de rang S. Avec tout ce que ça implique de missions compliquées hahaha ! Mais je me suis fait à cette vie, je suis incapable de demeurer au même endroit plus de quelques jours. Ne t'étonne donc pas si tu ne m'as encore jamais vu. Je suis un ami d'enfance du précédent maître. Ce passage, c'est lui qui l'a fait construire.  »

Derrière le mur désormais complètement ouvert tel une porte, on distinguait un escalier en colimaçon qui s'enfonçait dans l'obscurité. Le vétéran se saisit d'une torche, puis la guida dans l'étage inférieur, jusqu'à atteindre une porte en bois désormais vermoulu avec le poids des années. Il poussa cette dernière, dévoilant une grande pièce, semblable à une bibliothèque. Des ouvrages par centaines reposaient sur de grandes étagères, mais surtout, de grands portraits ornaient le mur central de la salle, représentant chacun l'un des précédents maîtres de la guilde. Au pied de ces portraits, on pouvait distinguer un panneau de bronze, chacun indiquant une histoire.

«  Chacun de ces panneaux révèle les motivations des précédents maîtres, leurs projets, et ce qu'ils ont donné pour atteindre leur but. Mon ami rêvait de faire de Lamia une terre d'accueil pour toutes les races, et toutes les magies, un endroit où tout le monde se sentirait chez lui pour agir à l'unisson. C'est sûr qu'à côté du second maître qui ne songeait qu'à étendre l'influence de la guilde son projet paraissait bien utopique... Mais il est allé jusqu'à donner de sa vie pour y arriver. Et c'est pour ça qu'aujourd'hui voir cette guilde vidée de ses mages m'attriste... Comme si les efforts de mon ami avaient été inutiles. Mais dis moi, toi, que penses tu qu'il  devrait être inscrit sous le portrait du prochain maître ? Comment vois tu un bon maître de guilde ? Dis m'en plus...  »

Il fallait à présent convaincre le vieil homme de poursuivre. Ce ne serait peut être pas chose facile, mais il était certain d'une chose. Cette petite promettait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang D LS
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 94
Date d'inscription : 01/02/2018
Age : 25

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
3/3  (3/3)
Expériences:
85/450  (85/450)
Dim 17 Juin - 8:03



Un vent de renouveau


Les murmures qui parcouraient le groupe de ses auditeurs ne paraissaient pas vraiment enthousiastes, Kyane ne put en saisir que quelques bribes et si elle avait voulu faire des phrases cohérentes avec les mots saisis, elle aurait eu du mal. Pas de temps, incapable, responsabilité, travail...des mots accompagnés de regards blasés et de soupirs ne laissait aucun doute sur le fait que personne ne se sentait vraiment concerné par la demande de la jeune fille.
Mais alors qu’elle commençait à désespérer face à ce mur vivant, un mouvement lui fit tourner la tête. Un homme au visage buriné et sillonné par de nombreuses rides façonnées par le temps était en train de se faire une place entre deux hommes, les poussant de manière peu cavalière. L’assurance qui émanait de l’homme et ses nombreuses marques d’anciennes cicatrices montraient qu’il devait être habitué aux voyages, sans doute une tête brûlée,certainement un membre d’importance de la guilde. Ses paroles confirmèrent d’ailleurs qu’il était effectivement un des plus anciens,  voire le plus ancien de la guilde.

Puis, comme mu par une idée folle, il entraîna Kyane vers un passage qui se dévoila à côté du comptoir du bar, les engloutissant dans un couloir exigüe. Tout en avançant dans ce lieu inconnu l’homme se présenta tel qu’elle l’avait imaginé, avec un nom en plus, Allen. Elle se prit à imaginer que les choses auraient pu être tellement différentes s’il l’avait accueillie en place de Hyuro, non que ce dernier ne fut pas intéressant, mais Allen était le genre d’initiateur que tout le monde aimerait avoir, celui qui détenait toutes les histoires passées et les secrets insoupçonnés, le genre qu’elle aurait aimé avoir comme père.

Leurs pas les avaient conduits dans une immense bibliothèque, ils étaient enveloppés par une odeur énivrante, mélange d’effluves de bois, de cire, de vieux papier et de cuir. Outre la valeur culturelle des centaines d’ouvrages présents sur les étagères, la pièce recelait un autre trésor inestimable, les portraits de tous les maîtres de la guilde jusqu’alors, chacun accompagné d’une plaque notifiant son histoire. Il y avait là de quoi impressionner Kyane, cette galerie d’icônes qui avaient laissé leur trace d’une manière ou d’une autre, chacun des maîtres ayant marqué l’évolution de la guilde de son empreinte, Pourtant la jeune fille n’était qu’admirative, rien de ce qui n’avait été accompli jusqu’alors n’étant insurmontable.
Allen la sortit de sa réflexion, il voulait justement savoir la vision qu’elle avait du prochain maître de guilde.  

Je n’aurais sûrement pas donné la même réponse il y a quelques temps, et sans doute pas la même dans le futur, mais les circonstances actuelles imposent que la priorité doit être donnée sur le recrutement chez Lamia. Dès qu’il sera désigné, le prochain maître devra faire de la publicité, organiser des évènements, ouvrir ses portes pour accueillir du monde en ses locaux rajeunis et redécorés. Ainsi seront attirés de nouveaux membres sans attache pour l’instant, voire même venus d’autres guildes plus en perdition que la notre.
Et quand notre salle de réunion sera de nouveau remplie, alors il sera le temps des entraînements intensifs pour faire accroître la puissance des mages de la guilde, le maître sera celui qui nous poussera sans relâche vers nos limites extrêmes, qui nous fera souffrir, qui nous testera, mais qui nous fera ainsi grandir. Lamia ira ensuite démontrer sa force en mission, elle récoltera des succès qui feront d’elle LA guilde de Fiore.


Exaltée par ce qu’elle imaginait comme un futur grandiose pour sa guilde, la jeune fille avait dans ses yeux les flammes de l’ambition, mais elle eut soudain la crainte que ce reflet violent dans ses iris ne soit mal interprété par le vétéran.

-La véritable réussite de notre guilde sera qu’elle ne bâtira pas sa puissance en écrasant les autres guildes, mais au contraire en progressant avec celles qui le désirent par alliance et en ignorant celles qui voudraient nous défier par jalousie ou ces guildes noires dont le dessein est à l’opposé du notre. La notoriété de Lamia fera qu’on n’osera pas s’attaquer à ses mages, et quand bien même on le ferait, et bien nous saurons nous défendre et vaincre fièrement.

Elle avait fini, mais ce qu’elle n’avait pas révélé, c’était que ce serait son portrait qui viendrait s’ajouter à la galerie qui s’étalait devant son regard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 155
Date d'inscription : 20/04/2013

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Jeu 21 Juin - 17:19

Partie 2 -  Claire, le démon sans pitié


Si l’on devait parler des élites de la guilde, omettre l’existence de celle qui dirigeait son propre groupe interne à la guilde de mages reconnus aurait été une erreur. Oh bien sûr, sa renommée était vite éclipsée par ces fichus Leon, Chelly et autres, et bon sang qu’elle leur en voulait à ces sales gamins ! Mais Claire avait clairement l’intention de démontrer que sa puissance lui conférait une légitimité pour prendre la tête de la guilde. Du temps de Miyuki Saito, elle n’avait jamais pu tenter sa chance, elle avait été mise à l’écart, et ses agissements parfois à la limite de la légalité contre bon nombre de ses contractants lui avaient valu le surnom de « Pityless Demon », le démon sans pitié.  Vêtue d’une grande cape de couleur bleutée, la peau foncée, le regard dirigé droit vers l’auberge qui servait de quartier général à Lamia Scale, elle était suivie de ses compagnons, un colosse en armure qui devait bien mesurer dans les trois mètres, et un jeune homme de petite taille, mais qui avait la particularité de pouvoir se transformer en divers animaux. A eux trois, ils avaient démoli plus de guildes illégales en quelques mois que leurs compagnons. Ils n’agissaient pas par appât du gain, mais par simple plaisir de détruire et de montrer qu’ils étaient au sommet de la pyramide. Et quand la jeune femme poussa la porte, tous ceux qui étaient en plein milieu du passage principal à débattre sur le nouveau chef de guilde s’écartèrent sans autre son que celui de leurs pas pressés. Certains déglutirent,  Logrim prit une expression grave.  Claire ne passait que très rarement à la guilde, mais lorsqu’elle faisait savoir sa présence, elle ne manquait pas de rappeler à tous son ambition et son caractère parfois aux antipodes des valeurs de ses soi disant camarades. La jeune mage, avec un sourire, se déplaça lestement jusqu’au comptoir, jetant au passage sa cape sur l’un des portemanteaux à sa portée sans aucun ménagement. Le tissu retomba mollement tandis qu’elle adressait un regard soutenu au barman, dont le sourire d’ordinaire omniprésent avait disparu, remplacé par un rictus méfiant.

« - Et bien Logrim, quel accueil glacial… Tu ne salues pas une camarade de ta guilde ?

- Garde ton venin pour toi Claire. Je peux savoir quelle déplaisante surprise t’amène ici ? Un boulot ? D’habitude tu ne les récupères même pas ici.

- J’ai entendu que la gamine Saito s’était barrée. J’étais venue vérifier par moi-même combien mes pauvres camarades étaient perdus sans chef pour les guider… Et mon dieu c’est encore pire que ce que je pensais ! Cet endroit est crasseux, il ne reste guère que quelques minables pour porter notre emblème… Heureusement que je reviens !

- Parce que tu crois que tu peux t’emparer du pouvoir dans la guilde comme cela te chante ? Miyuki t’a toujours refusé la moindre responsabilité, le précédent maître aussi malgré ta force. N’y vois tu pas un signe que tu n’as aucune légitimité parmi nous ?

- Mais ça tombe bien… Je n’ai pas besoin de votre approbation ! »

Pendant qu’elle était occupée à parler, ses compères étaient occupés à étaler un à un les pauvres hères qui se trouvaient dans la salle,  laissant le barman seul face à la bande de traîtres qui comptaient bien prendre le pouvoir par la force. Il retint son souffle. Allaient-t-ils aussi s’en prendre à lui ?


***


Quelques instants plus tôt, un vieillard buvait les paroles d’une jeune femme déterminée. Kyane s’était lancée dans un monologue héroïque, et Allen revoyait en elle ces instants qu’ils avaient passé avec son ami il y a bien des décennies, devant les mêmes portraits. Le même genre de paroles, la même intonation combattive dans la voix… Elle ne payait pas de mine, mais on avait envie de se laisser porter par ses mots.  Soudain, un grand fracas se fit entendre alors qu’il allait prendre la parole. Il se passait quelque chose à l’étage. Une bagarre de comptoir, comme dans toute guilde qui se respecte ? Non les cris de détresse laissaient clairement entendre que la situation n’était pas normale. Le vétéran se redressa, puis ordonna à sa camarade :

« Reste à l’abri. Il se passe un truc pas normal là haut. Je m’en charge. Il serait dommage qu’il arrive quelque chose à quelqu’un avec ton potentiel… »

Il lui adressa un clin d’œil complice, puis enjamba les marches pour rejoindre la grande salle. Là, il fit face à un spectacle digne d’une scène apocalyptique. Les tables, les bancs, le bar, tout était ravagé. Les mages de la guilde étaient tous au sol en gémissant de douleur, et Logrim ne faisait pas exception, le visage ensanglanté, et un trou peu rassurant au niveau des côtes. Allen chercha du regard l’origine de ce carnage, et son regard se fit beaucoup plus sérieux lorsqu’il comprit. Il se retourna vers la seule table encore en état à laquelle était installés trois sinistres personnages. Le vieux mage prit une voix empreinte de gravité, comprenant l’enjeu de la situation :

« - Alors ça y est, Claire, tu es enfin décidée à passer à l’action ? Les tueries que tu commets à chacune de tes missions ne te suffisent plus gamine ?

- Allen… Je ne pensais pas te voir ici vieux fou. Tu étais un obstacle toutes ces années mais tu n’as jamais montré d’intérêt pour la place de maître alors que je n’ai jamais eu ma chance…

- Oh ta chance tu l’as eu… Je me rappellerai toujours de ce jour où tu es descendue dans la pièce aux portraits alors que tu avais à peine six ans… Un potentiel incroyable. Et puis tu as tout gâché. Emportée par ton pouvoir destructeur.  Tu as trop confiance en tes capacités, la force seule et la peur ne font pas de toi un bon chef…

- AH ! Et tu te crois en mesure de me donner des leçons et de m’arrêter, toi qui n’as jamais rien fait pour cette guilde ? »

Elle laissa alors son pouvoir déferler dans la pièce. Ses mains s’entourèrent d’une aura noire, et les objets dans la pièce se mirent à voler en tout sens, avant de se rassembler pour frapper la position précise où se tenait le vétéran. Allen ne bougea pas d’un pouce. Il se contenta de lever la main et de briser la magie qu’on envoyait contre lui.

« - En ma présence nul mage ne peut avoir le loisir de m’attaquer par son pouvoir. Je suis l’annulateur de magie, tu devrais t’en souvenir gamine. Et maintenant tu vas m’écouter. Si un chef doit être élu, TOUT LE MONDE devra l’approuver. Et pour cela, j’ai une candidate que je souhaite parrainer… Je suis sûr qu’elle aura une idée à nous soumettre pour mettre tout le monde d’accord, j’ai foi en sa détermination. Hé petite ! »

Sa voix invitait clairement Kyane à se joindre à eux. Qu’allait-elle faire ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Un vent de renouveau [RP solo avec PNJ]

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Histoire de Famille [Solo]
» Oserez-vous avoir un lien avec du vent et du sable?
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» Vent glacial. [Neutre]
» Une amitié que le vent couche, mais jamais ne déracine. [Casey-Lee]

Sauter vers: