Top-partenaire
YasashiValoranMyHeroAcadémiaRWBY RPGCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActifCSSActif
Bienvenue !
Bienvenue dans l'univers de Fairy Tail !





 

La détente à l'aube des grandes chaleurs [PV Meldy]

Rang E I
P
r
o
f
i
l
F
e
u
i
l
l
e
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 16/12/2016

Personnage
Magie/Armes:
Rp en cours:
0/0  (0/0)
Expériences:
50/200  (50/200)
Ven 10 Aoû - 2:01

Aujourd'hui était un jour plutôt calme pour le petit Ahava qui venait à peine de se réveiller à quelques heures de la ville d'Hosenka. En effet, la marche qu'il avait entreprit avait un but tout ce qu'il y a de plus précis, deux jours en total détente et sans aucun problèmes ni bruit, le silence en quelques sortes. Il se rappelait au temps de son lointain passé, une époque qui était malheureusement révolu depuis quelques moments maintenant. En cette période, sa petite soeur adorait patauger dans ces sources là et la voir aussi heureuse avec si peu de chose le rendait lui même heureux. Cependant lors de leurs séparation brutale, lorsque leurs deux entités furent appelé ailleurs, Ahava ne revit plus sa tendre soeur, se retrouvant seul dans ce lieu qu'il ne connaissait nullement et dont la seule présence de son petit animal l'empêcher de devenir totalement fou. S'étirant alors une fois dehors, le jeune homme se cacha les yeux instinctivement, depuis son arrivé dans cette région, la chaleur ne fait que monter, comme si il avait lui même décider de faire cela. Soupirant un peu, il sourit doucement avant de mettre son sac sur son dos et aller à l'orée de la forêt pour récupérer son animal de compagnie qui n'avait malheureusement pas le droit de venir avec lui. Cela lui manquait terriblement à vrai dire, dormir avec simplement son petit Torico, se cajoler dans son plumage et se sentir en sécurité quoi qu'il arrive. Depuis son arrivé ici, jamais il ne s'était séparé de ce petit bout de plume que beaucoup redoute et fuit, personne n'as réellement prit le temps de connaitre cette adorable peluche vivante. Cela lui rappelait tellement sa soeur, elle qui n'arrêtait pas de raconter cette légende en lui promettant que dans un futur prochain, elle aussi rencontrera cette sublime créature.

Commençant alors sa route sur le trajet impétueux de la détente, le jeune homme sourit comme si de rien n'était, son instinct lui dicter que quelques choses allait arriver, quelques parts, mais ne savait malheureusement pas si cela était positive. Posant sa main sur le pelage de Torico, Ahava se perdit dans ses pensée, que penserait sa sœur en le voyant ainsi ? Serait-elle fière de lui ? Ou plutôt inquiet dans ce monde empli de magie que lui même ne possédait pas ? Il serra un peu les poings et se promis qu'un jour il retournerait auprès des siens, même si cela doit lui coûter la vie. La forêt était plutôt tranquille, les verdures étaient florissantes et d'un vert émeraude à en faire pâlir la végétation de part chez lui. Les fleurs quant à elle était comme souriante et danser aux grès du vent tels des danseuses orientales. Sa chevelure voletant dans le vent, Ahava rigola un peu en sentant la petit aile abimé de son Torico lui chatouillé la joue, il adorait faire cela, se sentir libre et n'obéir à personne, il était pareille, c'est pour cela qu'il s'entende si bien !

Les heures défilaient lorsque au loin, une pancarte attira son attention, d'après celle-ci, ils ne se trouvaient plus très loin du rêve, son coeur tremblait d'envie et de détente, comme si son corps lui réclamait un quelconque dut. C'est ainsi que la mauvaise troupe se dirigea vers le lieu rêver sans même attendre quoique ce soit. La végétation devenait de moins en moins danse et la luminosité tamisé de vert reprenait progressivement une teinte plus commune, lui montrant alors que l'arrivé était bientôt là, au bout de se sentier. Si un jour on lui aurait dit qu'il finirait ainsi, il ne l'aurait jamais crut, ceci est une certitude. Longeant encore pendant quelques mètres les arbres, il arrivèrent enfin au lieu convoité, Hosenka, cette ville connu pour la détente, le plaisir et notamment la remise en forme. Sautillant alors, il monta sur Torico et se mit alors en route dans la petite ville, il y avait énormément d'animation, des chants, des rires, de la danse, autant d'ambiance qu'il en avait vu depuis si longtemps. Sentant le regards des gens sur eux, il les ignora tout bonnement, ne trouvant la dedans aucune utilité ni même aucun plaisir ni désir à ce faire du mal.

Après quelques minutes à observer, ce faire remarquer et chercher du regard le fameux lieu, il vit au loin ce qu'il cherchait, une pancarte avec écrit source d'eau chaude, mais également la petite auberge qui permettrait de les acceuillir. Descendant de sur son animal une fois devant la porte, le jeune homme entra alors en demandant à son ami plumé de l'attendre ici et alla de ce pas enregistrer sa présence ainsi que celle de son ami. Une fois cela fait, il se décida a aller visiter la ville, ne voulait rien raté de son escapade ! Les gens, qui semblaient si réticent et effrayant, s'avère être quelques peu généreux et aimable à sa grande surprise. Se sentant de plus en plus à l'aise, la nuit fit rapidement son apparition, remplaçant l'astre solaire par celle lunaire, illuminant le lieu d'une douce lumière blanche et pure. D'ailleurs, ce soir là était spécialement consacré à la pleine lune, il savait ce qu'il allait faire après, admirait ce superbe spectacle en se disant qu'il n'était pas le seul ici, et que l'univers entier était tellement vaste ! Pour le moment, il rentra dans l'auberge et se dirigea vers sa chambre pour se changer, laissant son plumé derrière lui après lui avoir expressément interdit l'acces au lieu. Se changeant alors pour sortir en kimono, serviette sur le bras, Ahava se dirigea alors pensivement vers les sources chaudes, un sourire enfantin sur le visage.

Son périple ne dura pas longtemps et une fois arriver, il posa la serviette, se changea rapidement pour la mettre autour de sa taille et détachant ses cheveux, il les réinstalla en petite queue de cheval. Une fois prêt, il s'élança à grande enjambé vers les sources, impatient de retrouver la douce chaleur d'autrefois. Ouvrant la porte, il vit le lieu vide, tant mieux, il allait pouvoir en profiter ainsi ! Souriant, il se passa un peu d'eau sur le corps avant de s'insérer dans l'eau assez lentement et se posa contre le rebord, dos à lui et ferma les yeux avant de mettre sa tète en arrière pour admirer la vue. Les étoiles et la lune étaient réellement magnifique, il était maintenant détendu et senti ses yeux se fermé lentement, cependant la douleur dans son dos et les quelques cicatrices lui firent tellement mal qu'il se mordit les levres et essaya de les oublier. Cependant, dans son moment de concentration extrème, un cris le fit sursauter et se redressant soudainement, serviette autour de la taille, il ouvrit la porte qui menait au dehors et surpris son Torico en train de grogner contre une jeune femme rose au sol. Croisant les bras, il fit simplement un sifflement et le jeune animal se décala, regardant son maitre en baissant les oreilles. Secouant la tête, Ahava se dirigea vers la jeune femme et lui tendit alors une main avec un petit sourire géné.

- Veuillez excusez mon compagnon, il a ressenti ma détresse et à du vous rencontrez malencontreusement. Vous n'êtes pas blessé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La détente à l'aube des grandes chaleurs [PV Meldy]

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Grandes Citations
» Une bataille à l'aube...
» Les grandes villes du monde ..
» les grandes navigatrices
» Les grandes voix du rock

Sauter vers: